• Jamais dans l'histoire américaine, un candidat n'a passé plus de temps que lui en politique. Jamais une victoire n'a été plus attendue dans le monde entier...
    Joe Biden a été le plus jeune élu du Sénat fédéral en 1972. Il a connu des épreuves dramatiques, les a toutes dépassées et a trouvé la force de poursuivre son chemin jusqu'au sommet. Cette biographie, la plus complète en français à ce jour, va bien au-delà des épisodes évoqués par tous les médias comme la mort de sa femme en 1972 ou celle de son fils Beau en 2015. Riche en anecdotes et témoignages révélateurs, elle montre comment s'est forgé, dans l'adversité, le caractère résilient d'un jeune lycéen d'origine modeste, affligé de bégaiement  ; comment tout jeune juriste il s'est engagé dans la défense des Noirs et des plus modestes. Pourquoi, tout jeune sénateur, il est vite devenu un personnage influent du parti démocrate. Ce récit dévoile aussi l'importance des femmes dans son parcours  : ses conquêtes étudiantes, ses deux épouses, ses alliées connues ou restées dans l'ombre et enfin sa soeur, sa plus proche collaboratrice mais aussi une femme très influente... Sans oublier celle qu'il s'est choisi comme vice-présidente  : Kamala Harris. Le récit ne cache rien des accidents de parcours dans lesquels l'équipe de Donald Trump a tenté de trouver une faille qui pourrait lui être fatale.
    Le parcours de Joe Biden est tellement ancré dans le rêve américain, fait de dépassement de soi, de résistance à la difficulté, que les Américains ont vu en lui un exemple. Biden inspire confiance. Mais saura-t-il réparer une Amérique bien mal en point après quatre  années de Trump  ?
     
    Jean-Eric Branaa est chercheur au centre de  relations internationales Thucydide et enseigne à l'université d'Assas. Lauréat d'une bourse Fulbright, il a vécu dans la vallée de Lehigh, région où est né et a grandi  Joe Biden. Il a été le seul observateur français à annoncer que Joe Biden serait candidat  quand la plupart des spécialistes le jugeaient trop vieux, puis le seul à prédire qu'il remporterait les primaires puis la présidence. En 2016, il avait déjà annoncé la victoire de Donald Trump. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur les États-Unis, parmi lesquels La présidence de Barack Obama (Ellipses, 2019), Et s'il gagnait encore ? (VA éditions, 2019) ou Joe Biden : le 3e mandat de Barack Obama ( VA éditions, 2019).

  • Rédigé en français, cet ouvrage s’adresse aussi bien aux étudiants en droit, en histoire, en science politique (Licence, Master) ou encore en anglais,  qu’aux personnes souhaitant acquérir des repères concrets sur la société américaine et comprendre le fonctionnement de ses institutions.Donnant toutes les clés de compréhension de la Constitution des États-Unis (jamais remplacée depuis son adoption en 1787), article par article et thème par thème, il en souligne, de plus, les applications concrètes dans les institutions et la société de ce pays.

  • Aux côtés de 25 autres candidats, Joe Biden s'est lancé à son tour dans la bataille des primaires démocrates. Dès le 1er jour de sa campagne, il a écrasé celle-ci et s'est annoncé comme le leader en assurant qu'il allait battre Donald Trump en 2020.
    Cette campagne a tout de suite été placée sous le signe du retour à la morale politique et à l'espoir pour l'avenir : on y retrouve donc les éléments qui ont fait le succès de Barack Obama. Joe Biden a visiblement décidé de jouer à plein la nostalgie ressentie par le peuple démocrate pour le 1er Noir de l'histoire du pays. C'est donc sa vice-présidence qu'il va tenter de sublimer pendant la campagne, parce qu'elle le lie indéniablement à l'ancien président : le but est que les électeurs votent à nouveau pour Barack Obama, même si c'est Joe Biden qui est écrit sur le bulletin de vote.
    Après une remise en contexte des parcours politiques de Barack Obama et de Joe Biden, l'ouvrage aborde le mandat qui a été celui de ce duo hors-norme : Rien ne les rassemblait, mais c'est justement leur complémentarité qui a fait le succès de cette présidence.
    1. Deux hommes si différents
    2. En route vers la Maison-Blanche
    3. Économie
    4. Politique sociale
    5. Défense de l'environnement
    6. Politique étrangère
    7. Leadership moral
    8. En route vers la Maison-Blanche (bis repetita)
    À travers le parcours de ces deux hommes, les nombreuses facettes de leurs réalisations communes sont exposées et remises en contexte, afin de comprendre ce que Joe Biden compte proposer au peuple américain en 2020.

  • Comment battre Donald Trump? D'ailleurs, peut-il d'ailleurs être battu? Voilà bien les questions existentielles pour les candidats démocrates qui vont s'aligner sur la ligne de départ en 2020.
    Se souvient-on encore que, en 2016, ces questions n'étaient même pas évoquées?
    Du côté des démocrates, on veut se montrer confiant. Le patron du parti, Tom Perez, en est sûr, et il l'a affirmé haut et fort : «Donald Trump peut être battu en 2020». Cette déclaration a eu pour effet d'amplifier un mouvement qui se dessinait déjà et qui présage que les démocrates pourraient bien battre le record de candidats dans cette élection. Il y a tellement de postulants qui pensent avoir une bonne chance de l'emporter que le parti pourrait se retrouver avec plus de 20 candidats à la présidentielle, qui vont se déchirer dans des primaires qui seront très confuses, et violentes comme jamais. Parmi tous ceux-là, on trouve des sénateurs, des ex-sénateurs, des gouverneurs, des députés, et même, et ce sera une nouveauté, des élus locaux comme des maires, mais aussi des personnalités qui n'ont jamais exercé la moindre fonction politique. Il y a même un milliardaire de New York, du côté des démocrates : un parfum de déjà-vu...
    Ce qui ne sera pas pareil, en revanche, c'est que les chances de Donald Trump ne seront pas ignorées, comme ce fut le cas la dernière fois.

  • La nouvelle est passée presque inaperçue en ce 20 janvier 2020 : à Wuhan, ville du centre de la Chine continentale de 11 millions d'habitants, un mystérieux virus a fait un troisième mort. Pourtant, personne n'est alarmiste. Les autorités sanitaires chinoises jugent que le risque de transmission du virus entre humains est « faible ».
    Aux États-Unis, on ne plaisante pas avec les microbes : ce lundi 20 janvier, la police des frontières filtre déjà les vols en provenance de Chine, notamment à San Francisco et à l'aéroport Kennedy de New York, car ce sont eux qui accueillent tous ceux qui arrivent de Wuhan. Pour le grand public, pourtant, l'épidémie naissante en Chine n'est pas encore un sujet et Donald Trump est très loin des considérations sanitaires ou médicales lorsqu'il prend la parole à Davos, vantant ses succès économiques, décrivant ses succès à grand renfort de statistiques plus flatteuses les unes que les autres et fier d'être à la tête d'un pays dont l'économie « gagne comme jamais ».
    La campagne des primaires bat son plein et la question de la réforme de la couverture santé est le sujet qui intéresse le plus les Américains. Les chiffres deviennent toutefois inquiétants, puis alarmants, alors que le mystérieux virus se propage sur toute la planète. Iran, Italie, France, Espagne, les dirigeants de tous les pays sont débordés, un par un, et l'inquiétude commence à monter aussi parmi les Américains.
    Donald Trump martèle alors un message unique : « Ne vous inquiétez pas ! ». Mais cela ne tient plus. La peur emporte tout et on commence à entrevoir que la Covid-19 n'aura pas que des conséquences sanitaires : toute la société américaine pourrait s'en trouver changée, finalement...

  • "Hillary" - c'est ainsi qu'on l'appelle bien souvent, et cela suffit pour l'identifier. Mais qui y a-t-il derrière ce prénom ?

    Loin de l'image de fîrst lady froide et distante qui fut la sienne, Hillary Clinton se révèle une femme politique accomplie. Dans la course à la présidentielle de novembre 2016, elle a réussi à susciter un sentiment de proximité qui la place dans la position de grande favorite. Jean-Éric Branaa retrace son iti-néraire - avocate brillante, sénatrice de New York, secrétaire d'État - et les étapes qui lui ont permis de construire, avec une détermination hors du commun, sa stature présidentielle.

    Un élément différencie profondément la candidature d'Hillary Clinton : elle est une femme. Après le premier président noir, les Américains pourraient élire leur première présidente. Il y a là un mouvement profond de la société américaine, parfaitement incarné par celle qui dit souvent vouloir briser le "plafond de verre". Serait-ce le temps des femmes ?

    Au travers de ce portrait très vivant d'Hillary Clinton, de ses engagements et de ses hésitations, se dessine les contours de la société américaine de demain.

  • À destination des étudiants en droit, en bi-licences anglais-droit, en économie, LEA, AES, école de commerce, science politique ou encore des professionnels (juriste, avocat…) English Law est un manuel de droit anglais adapté à tous ceux qui souhaitent maîtriser les rouages du système juridique anglais en quelques mois.Complet, illustré avec justesse et pertinence, entièrement rédigé dans un anglais accessible, English Law vous permettra de comprendre les concepts, l’organisation, et les mécanismes essentiels du droit anglais.Riche de nombreux documents, il comprend :• 11 unités proposant systématiquement des séquences de cours et des exercices corrigés.• 2 unités de révision, en bonus.• de nombreux outils complémentaires, en annexe.Favorisant un apprentissage progressif et interactif English Law met le droit anglais à votre portée.

empty