Albin Michel

  • « Que peut-il sortir de bon de Nazareth ? » demandait déjà Nathanaël, dubitatif, dans l'Évangile de Jean. Et aujourd'hui ? Qui pourrait croire que, dans cette ville de Galilée essentiellement peuplée d'Arabes israéliens, l'expérience d'un humble curé palestinien puisse ressusciter l'espoir malgré toutes les haines prétendument héréditaires ? Pourtant, depuis plus de vingt-cinq ans, Émile Shoufani a réussi, sur les lieux mêmes où vécut Jésus, à redonner vie au message évangélique de réconciliation.
    Hubert Prolongeau retrace l'itinéraire hors du commun de cet homme de parole, qui a su unifier en lui des solidarités apparemment contradictoires : patriotisme arabe affirmé haut et fort ; loyauté vis-à-vis de l'État hébreu dont il pos-sède la nationalité et maîtrise la langue ; attachement à la tradition chrétienne orientale et au rite byzantin ; fidélité à l'Église catholique dont sa communauté melkite fait partie ; affinité de coeur avec la France et sa tradition de liberté.
    Dans les villages de Galilée comme dans l'école modèle qu'il dirige, le curé de Nazareth s'est fait l'ami des Druzes, des musulmans, des juifs, et le prophète infatigable de la paix auprès des jeunes générations. À travers son combat, c'est toute une aventure spirituelle qui nous est contée : celle d'une résistance concrète à l'injustice et à la violence, fondée sur la foi en l'Évangile.

  • L'excision, ce « fléau » qui touche encore 130 millions de femmes dans le monde et dont on croyait les conséquences irréversibles, peut maintenant être « réparée ». Cette révolution vient de France. Le docteur Pierre Foldes, chirurgien urologue, qui a travaillé avec Mère Teresa, responsable pour l'Asie de Médecins du monde, a déjà rendu à plus de mille femmes mutilées leur intégrité corporelle : la technique chirurgicale qu'il a mise au point reconstitue leur clitoris et leur permet de connaître enfin le plaisir. Hubert Prolongeau brosse le parcours de Pierre Foldes, « french doctor » aussi énergique que généreux. Il nous explique le sens de son infatigable et dangereux combat - qui lui a valu des menaces de mort - et évoque la reconnaissance infinie des patientes qui vivent une véritable renaissance. Rappelant l'ampleur des mutilations sexuelles en Afrique, en Égypte... et en France, il dénonce une inhumanité qui, grâce à Pierre Foldes, n'est plus définitive.

empty