• On aimerait que la logique de la science soit infaillible. Mais la nature et la rigueur du raisonnement scientifique reposent en grande partie sur l'importance de l'hypothèse, et celle de la convention.
    Qu'en est-il par exemple du nombre, autrement dit de la grandeur mathématique ? La trouvons-nous dans la nature, ou est-ce nous qui l'y introduisons ? De même pour l'espace : d'où viennent les premiers principes de la géométrie ? Nous sont-ils imposés par la logique ? L'espace nous est-il révélé par nos sens ? La géométrie dérive-t-elle de l'expérience ?
    Parcourant les sciences, de l'arithmétique et la géométrie jusqu'à la mécanique et la physique expérimentale, Poincaré livre ici son premier essai philosophique, écrit au début du XXe siècle et devenu un classique.

  • Parmi les hommes qui ont, tous utilement, mais plus ou moins brillamment servi la science, les uns avaient reçu dans leur jeunesse une éducation classique solide, parfois raffinée, tandis que les autres n'avaient eu qu'une formation littéraire hâtive, incomplète et sommaire. On serait tenté d'en conclure que l'étude des lettres est inutile aux savants, puisque beaucoup d'entre eux ont pu s'en passer. Ce serait aller un peu vite en besogne. Est-il certain qu'on ne saurait faire de différence entre les oeuvres des uns et des autres et y reconnaître une sorte de marque d'origine.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • More than any other writer of the twentieth century, Henri Poincaré brought the elegant, but often complicated, ideas about science and mathematics to the general reader. A genius who throughout his life solved complex mathematical calculations in his head, and a writer gifted with an inimitable style, Poincaré rose to the challenge of interpreting the philosophy of science to scientists and nonscientists alike. His lucid and welcoming prose made him the Carl Sagan of his time. This volume collects his three most important books: Science and Hypothesis (1903); The Value of Science (1905); and Science and Method (1908).

  • Here is an accurate and readable translation of a seminal article by Henri Poincaré that is a classic in the study of dynamical systems popularly called chaos theory. In an effort to understand the stability of orbits in the solar system, Poincaré applied a Hamiltonian formulation to the equations of planetary motion and studied these differential equations in the limited case of three bodies to arrive at properties of the equations' solutions, such as orbital resonances and horseshoe orbits.  Poincaré wrote for professional mathematicians and astronomers interested in celestial mechanics and differential equations. Contemporary historians of math or science and researchers in dynamical systems and planetary motion with an interest in the origin or history of their field will find his work fascinating. 

  • Choix de textes et introduction de Girolamo Ramunni, directeur de recherches au CNRS Mathématicien de génie, issu de la bourgeoisie lorraine et cousin du futur président de la République, Henri Poincaré a mené la vie paisible d'un professeur d'université. Il consacrait ses cours à la physique mathématique, à la Théorie des probabilités, à la mécanique céleste, à l'électrotechnique. Faisant appel aux connaissances et à l'intuition, il mettait sans cesse à l'épreuve idées et expériences. Il admirait, comme son reflet, le grand savant anglais Lord Kelvin, qui menait à la même époque des réflexions spéculatives et des recherches techniques à la manière de Cavendish au dix-huitième siècle. Il fut l'un des interlocuteurs privilégié du philosophe Bertrand Russell. Poincaré renouvelle la mécanique céleste en développant les notions de cycle limite et de bifurcation. À ses yeux, la physique mathématique s'est construite autour de l'analyse harmonique. Il se place ainsi dans la tradition de Laplace et de Fourier, tout en innovant. Les intuitions de Maxwell le fascinent. La Théorie cinétique des gaz lui donne l'occasion d'élargir le champ de la Théorie des probabilités et de s'interroger sur le hasard. Il intervient dans les débats sur l'électromagnétisme jusqu'?àcontribuer à la Théorie de la relativité restreinte. Sa dernière contribution est un apport à la mécanique quantique. L'analyse et la recherche décrit le cheminement qui aboutit aux connaissances actuelles en physique, de la mécanique à la Théorie des probabilités et à l'électrodynamique. C'est autant un livre d'histoire des sciences qu'un guide pour la conduite des idées et la pratique de la recherche.

  • Henri Poincaré

    Henri Poincaré

    Ce livre contient les oeuvres de Henri Poincaré. Version 2.3. Pour mettre à jour votre ebook acheté précédemment, il vous suffit d'effectuer la demande par mail auprès de l'équipe d'Amazon, à l'adresse kindle-support@amazon.fr, ou directement par chat. Le mieux est de préciser au support le numéro ASIN (indiqué dans les détails au bas de cette page) du titre que vous souhaitez mettre à jour. Contenu de ce volume : LISTE DES OEUVRES Oeuvres La théorie de Lorentz et le principe de réaction (1900) La Science et l'Hypothèse (1902) Les Mathématiques et la Logique (1905/1906) Sur la dynamique de l'électron (juin) (1905) Sur la dynamique de l'électron (Juillet) (1905) La dynamique de l'électron (1908) La Mécanique nouvelle (Göttingen) Science et méthode (1908) L'avenir des Mathématiques (1908) La Mécanique nouvelle (Lille) (1909) La Valeur de la Science (1911) Les Sciences et les humanités, (1911) Dernières pensées (1913) Voir aussi Deux Mémoires de Henri poincaré sur la Physique Mathématique, par Hendrik Lorentz (1921) Caractéristiques : -Table des matières dynamique générale -Table des matières dynamique pour chaque volume. -Notes dynamiques incluses -Vue NCX active.

  • À la fois mathématicien, physicien et astronome, Henri Poincaré, savant universel, est également un philosophe reconnu. Il dresse dans cet ouvrage un panorama de la science et met en perspective la façon dont la théorie structure la pensée scientifique, tout en accordant une grande place à l´expérience.Par leur modernité et leur profondeur, ces trois textes enfin réunis, présentés par Jean-Pierre Bourguignon, intéresseront étudiants, enseignants et chercheurs et d´une façon générale tous les passionnés de science. « Henri Poincaré a apporté à la philosophie des sciences des clarifications décisives. Il l´a fait dans des textes limpides, accessibles au grand public, écrits dans une langue simple et efficace, ce qui est un cas assez unique. »Jean-Pierre Bourguignon

  • 1. La découverte du principe de l'équivalence. - Il est difficile de dire à qui appartient l'honneur d'avoir découvert le principe de l'équivalence de la chaleur et du travail mécanique.Sadi Carnot semble l'avoir reconnu vers la fin de sa vie ; mais ses recherches sur ce sujet, consignées dans des Notes manuscrites publiées seulement dans ces dernières années, restèrent longtemps ignorées et ne furent d'aucun profit pour la Science.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty