• Il s'agit de l'histoire amoureuse de Marthe Mayika, deux fois veuve. Après la disparition de son deuxième époux qui lui laisse un héritage important, celle-ci s'avoue incapable de le gérer. Compte tenu du volume de travail, elle va retrouver Gérard, son ancien amant et ecclésiastique de son état et le convainc de se défroquer. Alors que le premier temps de leurs relations était marqué par la clandestinité, le second est celui des fiançailles officielles, quitte à heurter la morale.
    Ce livre remet en même temps sur le tapis la problématique du célibat des prêtres. Il raconte avec réalisme les difficultés que rencontre un prêtre défroqué.

  • « La fille dit à sa mère : - Amirali m'a fait une scène. Il ne veut plus de moi. Il m'a mise à la porte et a renoncé à m'épouser. Je vais le tuer, ensuite je me tue. Je ne vais pas lui permettre d'être heureux avec une autre femme alors qu'il m'a fait perdre du temps pour rien. Sous l'oeil attendri, Savana serra sa fille : - Ne dis pas ça, ma fille. Ne t'affole pas. Le temps apaisera ta peine. Les plaies d'amour peuvent être guéries par un autre amour. Une fois transplanté, l'amour peut se renouveler ailleurs. Quand il y a de la vie, il y a de l'espoir. Tant qu'une femme n'est pas morte, rien n'est complètement perdu. Prends soin de toi. Tu finiras par accrocher l'attention d'un homme. Elle n'entendit pas raison, préféra suivre son propre conseil et tint sa parole. »

  • République démocratique du Congo, juillet 1970. La découverte du corps lesté d'un homme dans le fleuve crée l'émoi : la victime, André Mbuzi, premier bourgmestre de la ville de Matadi, s'était employée à réclamer son autonomie. Peut-être trop au goût de certains. Membre influent de l'ABAKO, défenseur acharné du fédéralisme, il pourrait avoir été assassiné par les ultra-mobutistes... Chargé de l'enquête, l'inspecteur de la police judiciaire aborde un terrain excessivement glissant...

empty