• Cette édition éclaire d'un jour nouveau la poésie de Lord Byron (1788-1824), et plus particulièrement son rapport à l'Orient. Elle rassemble quatre oeuvres en vers (trois poèmes narratifs : Le Corsaire, Le Giaour, Mazeppa ; et une ode : Oraison vénitienne).
    L'aspect novateur du projet consiste à proposer une traduction neuve qui ne privilégie pas le respect contraignant de la métrique aux dépens du rythme et du sens. La forme est donc versifiée mais garde une certaine liberté : ces poèmes orientaux sont des récits d'action et de superbes romans d'aventure, et il était essentiel d'en préserver l'élan.
    Par leur influence sur de nombreux artistes (Hugo, Pouchkine, Tchaïkovski, Liszt, Delacroix... ), leur beauté et leur modernité, ces quatre oeuvres orientales constituent une référence incontournable, et il est important de les rendre à nouveau accessibles au public curieux des oeuvres fondatrices de la poésie européenne.

  • À ces êtres qui ne m'ont jamais plu !

    Poète dandy, Lord Byron (1788-1824) a écrit une oeuvre empreinte de mélancolie. Mais aussi de rébellion. Mis au ban, par l'aristocratie à la suite de scandales, aussi bien publics que domestiques, il quitta l'Angleterre, se réfugia en Suisse puis en Italie. Mais il était alors déjà entré dans la légende, incarnant le romantique révolté par excellence. Son oeuvre et sa vie ont remporté l'admiration de Shelley et de Goethe, et inspiré Delacroix et Berlioz. Allia a déjà publié Poèmes et Caïn.

  • Inspiré du Faust de Goethe, ce drame en vers de 1817 campe un homme vivant seul, un homme maudit, retiré au cour des Alpes. Il a pour nom Manfred.
    Ce que Manfred désire le plus au monde, c'est oublier. Perclus de remors pour avoir tué par son étreinte celle qu'il aimait, il invoque les dieux, essaie en vain de se jeter dans le vide. Or, Astarté, la bien-aimée perdue, lui apparaît enfin. Elle lui annonce qu'il va mourir le lendemain. Des démons viennent en effet le moment venu pour s'emparer de lui. Mais Manfred résiste à leur pouvoir. C'est une fois les démons disparus qu'il meurt.
    Manfred incarne l'âme passionnée et rebelle, opposée à la figure de la paix, sublimée par la mort, d'Astarté. Mais lord Byron montre avec la virtuosité du poète comment ces thèmes peuvent se confondre.

  • " Je hais l'inconstance : je méprise, je déteste, j'abhorre, je condamne, j'abjure le mortel tellement pétri de vif-argent que son coeur ne peut conserver aucun sentiment permanent. L'amour, l'amour constant a constamment été mon hôte; et pourtant la nuit dernière, dans un bal masqué, je vis la plus jolie créature, fraîchement arrivée de Milan; eh bien ! sa vue me fit éprouver des sensations de scélérat. "Lord Byron Le mythique Don Juan revisité par le grand écrivain romantique anglais.
    Le texte, ironique et épique à la fois, qui inspira Matzneff, Maurois et Patrick Poivre d'Arvor enfin réédité

  • " Je hais l'inconstance : je méprise, je déteste, j'abhorre, je condamne, j'abjure le mortel tellement pétri de vif-argent que son coeur ne peut conserver aucun sentiment permanent. L'amour, l'amour constant a constamment été mon hôte; et pourtant la nuit dernière, dans un bal masqué, je vis la plus jolie créature, fraîchement arrivée de Milan; eh bien ! sa vue me fit éprouver des sensations de scélérat. "Lord Byron Le mythique Don Juan revisité par le grand écrivain romantique anglais.
    Le texte, ironique et épique à la fois, qui inspira Matzneff, Maurois et Patrick Poivre d'Arvor enfin réédité

  • Ce volume contient les oeuvres complètes de Lord Byron. Contenu de ce volume: Préface des Éditeurs. VIE DE BYRON. DON JUAN. 1819 - 24 LES POÈTES ANGLAIS ET LES JOURNALISTES ÉCOSSAIS. 1809 BEPPO, HISTOIRE VÉNITIENNE. 1818 LE PÉLERINAGE DE CHILDE HAROLD, 1812 - 18 MAZEPPA. 1819 LE PRISONNIER DE CHILLON. 1816 HEURES DE LOISIR, 1807 LA PROPHÉTIE DU DANTE. 1821 MISCELLANÉES. MÉLODIES HÉBRAIQUES. 1815 LA MALÉDICTION DE MINERVE. 1811 L'AGE DE BRONZE. 1823 TRÈS-PLAINTIVE BALLADE SUR LE SIÉGE ET LA CONQUÊTE D'ALHAMA; PREMIER CHANT DU MORGANTE MAGGIORE, TRADUIT DE L'ITALIEN DE PULCI. DISCOURS PARLEMENTAIRES. 1824 LE GIAOUR, 1813 LA FIANCÉE D'ABYDOS. 1813 LE CORSAIRE. 1814 LARA. 1814 LE SIÉGE LE CORINTHE. 1816 PARISINA. 1816 LAMENTATION DU TASSE. 1817 POÉSIES INÉDITES DE LORD BYRON. POÉSIES ATTRIBUÉES A LORD BYRON. MANFRED, POÈME DRAMATIQUE. 1817 MARINO FALIERO, DOGE DE VENISE, TRAGÉDIE HISTORIQUE. 1820 LE DÉFIGURÉ TRANSFIGURÉ loc21. 1824 CIEL ET TERRE. 1821 SARDANAPALE. 1821 WERNER, OU L'HÉRITAGE. 1823 LETTRE À JOHN MURRAY, 1821 LES DEUX FOSCARI. 1821 CAÏN, MYSTÈRE. 1821 L'ILE, OU CHRISTIAN ET SES CAMARADES. 1823 LA VISION DU JUGEMENT, 1822 LETTRES ET MÉMOIRES.

empty