• Antoine est un quadragénaire comme beaucoup d'autres. Après une jeunesse en dilettante, il a fini par se responsabiliser : il travaille, a fondé une famille, évolue dans son cercle d'amis, connaît des joies, des soucis...
    Véritable électron libre, il décide un jour de ne pas rembaucher à l'usine et de profiter de cette liberté inespérée pour rendre visite à plusieurs de ses connaissances de son ancien quartier.
    Engagé sur cet itinéraire bis, il va alors se retrouver au coeur d'une histoire tour à tour cocasse, triste, et inattendue, où certains personnages hauts en couleur vont l'obliger à révéler un secret qu'il pensait bien gardé...
    Jusqu'au dénouement, surprenant.

  • Au début des années 20, à Correns, un village tranquille au coeur de la Provence, les oléiculteurs doivent faire face à un mystère : du jour au lendemain, leur huile d'olive ne fait plus recette. Seule celle de « l'estranger », un Anglais qui fait par ailleurs preuve d'une chance incroyable, trouve grâce aux yeux des chalands. Pierre, le cordonnier du village, et Imbert Citron, le journaliste local, aidés par l'Anonyme, un mystérieux corbeau, décident de mener l'enquête...
    En 1995, Firmain accepte d'aider son grand-père, Pépie, à tenir la promesse faite à un ami plus de soixante-dix ans plus tôt. Accompagnés de Julya, une très jolie auto-stoppeuse, ils vont faire route jusqu'à Correns, où ils mettront leurs pas dans ceux de Pierre et Imbert...


    Pour son second roman, François Vicari réinvente, avec humour et tendresse, une légende locale et fait voyager le lecteur dans le temps par le biais de personnages « pagnolesques ».

empty