• Le coran

    François Deroche

    Le Coran, recueil des révélations reçues par Muhammad au VIIe siècle, constitue l'un des fondements de l'islam. Pour les musulmans, il s'agit de la parole de Dieu en « langue arabe claire ». Pour permettre d'accéder à ce texte fondateur, François Déroche retrace le contexte historique de l'apostolat de Muhammad. Il explique également dans quelles conditions politiques le texte officiel du Livre, la vulgate, fut fixé. Il en décrit la structure, ainsi que le style et la langue. Son aspect normatif, son enseignement et sa place dans les sociétés musulmanes sont également abordés. Enfin, il rappelle comment l'Occident a pris connaissance du Coran et quelle fut sa réception.

  • L'authenticité d'un canon est une question essentielle pour toutes les religions où un écrit tient une place centrale. Mais alors que, pour d'autres confessions, la vérité du message s'accommode de variations dans la formulation, telle n'est pas la position du dogme musulman, qui considère que le texte canonique du Coran, qu'il soit récité par les fidèles ou consigné sur les exemplaires d'abord manuscrits et par la suite imprimés, reflète très scrupuleusement la parole divine conservée sur un original céleste.
    À rebours de cette conviction, qui s'est peu à peu affirmée dans les premiers siècles de l'islam avant de s'imposer complètement, des données empruntées à la tradition musulmane permettent, par recoupement avec les indications tirées de l'examen des plus anciens manuscrits coraniques, de constater que la pluralité a caractérisé la genèse du Coran et sa transmission initiale, tant écrite qu'orale.
    En analysant différentes strates de la version qui s'est imposée, mais aussi les fragments de recensions qui ont progressivement été écartées, François Déroche montre que le Coran est resté longtemps ouvert à une pluralité de " lectures " et révèle un rapport originel de la communauté des fidèles à son égard très différent du littéralisme absolu vers lequel l'orthodoxie musulmane a évolué. Cette histoire riche et complexe fait également apparaître un Muḥammad plus soucieux du sens du message qu'il annonçait que de sa lettre.
    François Déroche est islamologue, membre de l'Institut et professeur au Collège de France, titulaire de la chaire " Histoire du Coran. Texte et transmission ".

  • La voix et le calame

    François Deroche

    • Fayard
    • 17 Février 2016

    Comment comprendre l'islam sans savoir comment s'est formé, puis fixé, son texte fondateur, le Coran ? La découverte d'un palimpseste à Sanaa en 1973 a confirmé l'existence d'autres recensions du texte coranique dans les premiers siècles de l'islam. Leur étude, combinée à celle des manuscrits de la transmission dominante, a permis d'identifier les différentes strates du texte et les variantes qui ont été peu à peu écartées. Cette approche inédite du Coran renouvelle profondément l'histoire intellectuelle et culturelle du monde musulman. François Déroche est orientaliste, islamologue, spécialiste en codicologie et en paléographie. Après avoir débuté sa carrière à la Bibliothèque nationale de France, où il a étudié les manuscrits coraniques de cette collection, il a été chercheur à l'Institut français d'études anatoliennes à Istanbul, puis directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Histoire et codicologie du livre manuscrit arabe). En novembre 2014, il a été nommé professeur au Collège de France, titulaire de la chaire « Histoire du Coran. Texte et transmission ».

    1 autre édition :

  • How can we hope to understand Islam without knowing how its founding text, the Qurn, took shape and then crystalized? The discovery of a palimpsest in Sanaa in 1973 confirmed the existence of other recensions of the Qurnic text in the first centuries of Islam. Studies of these documents and of the manuscripts of the predominant transmission have made it possible to identify the various strata of texts and the variants that were gradually excluded. This unprecedented approach to the Qurn profoundly renews the intellectual and cultural history of the Muslim world.

empty