• Les corps vivants sont intéressants, pour l'homme de science, à deux points de vue qui semblent, au premier abord, contradictoires : ils nous frappent par leur prodigieuse diversité ; ils nous étonnent par leur remarquable unité.Parmi les travailleurs qui s'arrêtent de préférence à l'admiration des différences séparant les espèces, quelques-uns, les naturalistes descripteurs, ont pour but, soit la connaissance des formes et leur classification (zoologie et botanique descriptives), soit la comparaison des formes les unes avec les autres (anatomie comparée).Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Avant de commencer la narration historique de l'apparition des divers caractères qui se remarquent dans les espèces actuelles, il convient de rechercher s'il n'existe pas de formule générale, s'appliquant à tous les êtres vivants présents ou passés et dominant par conséquent l'histoire évolutive de toutes les espèces. Si en effet une telle formule existe, - et le fait même qu'on attribue à des êtres aussi différents la dénomination commune d'êtres vivants suffit à le faire prévoir, - elle permettra peut-être de rétablir, au moins dans leurs grandes lignes, certaines parties de l'histoire des êtres sur lesquelles nous n'avons plus aucun document historique ou paléontologique ; nous pourrons faire, comme je le disais précédemment, la philosophie d'une histoire que nous ne connaissons pas.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • L'Athéisme

    Felix Le Dantec

    Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.

    La croyance en un ou plusieurs dieux peut-elle coexister avec un esprit scientifique ? Cette question continue de faire l'objet de débats enflammés dans les sphères scientifiques. Félix Le Dantec (1869-1917), biologiste et philosophe des sciences, prône un athéisme éclairé et nous invite à partager ses idées à l'aide d'argumentations bien construites. Selon sa thèse, il n'y a qu'une minorité d'athées et il démontre que l'anticléricalisme n'est pas synonyme d'athéisme.
    Plus de cent ans après sa première publication, ce texte écrit à l'époque de la révolution Darwinienne, reste d'actualité en nous invitant notamment à nous interroger sur la place de Dieu dans nos sociétés modernes.

empty