• Lettres, papiers administratifs, brouillons, listes... sont autant de formes de ce qu'il est aujourd'hui convenu d'appeler des écritures ordinaires. Quel que soit notre milieu social et notre profession, notre quotidien n'y échappe pas. Spontanées ou réfléchies, imposées ou choisies, elles nous accompagnent dans les situations les plus diverses. Nous sommes tous des écrivants. Ateliers d'écriture, concours de nouvelles, associations pour l'autobiographie sont autant de signes que l'écriture se porte bien. Tout se passe comme si le besoin de témoigner de son existence, d'exprimer ses pensées, ses opinions, d'affirmer son individualité passait aujourd'hui de façon privilégiée par une mise en écriture, dans laquelle l'acte même d'écrire semble avoir autant sinon plus d'importance que la chose écrite. Écrire au quotidien, écrire le quotidien : c'est de cela que ces seize terrains d'écriture veulent rendre compte. Depuis la façon dont les Tsiganes entrelacent l'oral et l'écrit jusqu'au courrier présidentiel ; des difficultés aux bonheurs d'écrire ; du foisonnement des écritures domestiques à la circonspection apparente des lettres type ; du recours à l'écrivain public au journal intime, c'est un parcours ethnographique qui est ici proposé dans ce que la culture peut avoir, à la fois, de plus officiel et de plus intime.

  • Recueil de dix nouvelles primées au concours Lucie-Delarue-Mardrus.

  • Une comédie satirique sur les inconvénients de l'ambition démesurée en politique plus communément appelée la course au pouvoir. L'auteur est rédacteur en chef à Paris du quotidien L'Indépendant et journaliste parlementaire depuis une quinzaine d'années.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Aujourd'hui

    Dominique Fabre

    • Fayard
    • 6 Janvier 2021

    Un homme mûr revient dans la banlieue de son enfance et de son adolescence, revoir un ami malade et enfermé chez lui. Dès le train, plus confortable qu'autrefois, il se met sans le vouloir à faire le compte de ce qui a changé et de ce qui ne changera jamais. Les wagons sont neufs, mais les rails sur lesquels ils roulent suivent toujours le même trajet.
    S'agit-il de renouer les fils d'une histoire ancienne  ? Peut-être. Il s'agit de se souvenir, d'exprimer ce qui a compté autrefois, ce qui fait une vie, même invisible.
     
    Chant d'amour mélancolique à la banlieue, Aujourd'hui est aussi une ode aux anonymes, à «  ceux qui ne sont rien  » quand on les croise sans les voir dans le hall d'une gare, et qui pourtant, pour peu qu'on s'y attarde et s'y intéresse, forment le coeur vibrant de notre humanité.
     
     
    Dominique Fabre est romancier, poète et nouvelliste. Salués par la presse française, plusieurs de ses livres ont été traduits et très bien accueillis à l'étranger.

  • La nuit italienne

    Nicole Fabre

    Rome 1924. Dans une Italie mise au pas par Mussolini, Giulia, 13 ans, se heurte à une adolescence fasciste, « pli » qu'elle refuse de prendre. Sensible à la peinture, à la littérature, rebelle à toute autorité, elle se met dans des situations impossibles que goûte peu son entourage.Quelques années plus tard, évoluant dans le milieu de l'Art dominé par la formidable Margherita Sarfatti, maîtresse du Duce, son impulsivité et son irrespect de la hiérarchie lui joueront des tours. Déchirée entre son amour pour un peintre antifasciste et son irrépressible attraction pour le puissant ministre Italo Balbo, dans un climat propice aux pires excès, la jeune femme sera confrontée aux plus terribles figures de ce temps.Avec une liberté de ton et un humour qui n'ôtent rien à la force des faits historiques, ce roman nous plonge dans les coulisses du pouvoir de la Rome des années 1930 : celle de la bohême artistique, mais aussi de la propagande et des chemises noires, des bains de foule et de la guerre d'Ethiopie, du drame et de grotesque, alors que se précise sur l'Europe la menace de l'Allemagne nazie?

  • Nul ne peut échapper au droit. Celui qui naît se voit déjà doté d'une filiation, d'un nom, d'un prénom, et aussi sans doute d'un domicile et d'une nationalité. Tout au long de la vie se nouent de multiples liens juridiques créateurs d'obligations diverses (achats les plus quotidiens, mariage, contrat de travail, etc.). Même la mort est soumise à de nombreuses règles de droit (sort du cadavre, respect dû à la mémoire des morts). Cette familiarité du droit ne doit pas tromper : le droit est une discipline complexe, au vocabulaire particulier, à la technicité indéniable.
    Au-delà de cette technicité et de la variété de matières juridiques, cet ouvrage invite à « penser en droit », à cerner la structure et le cadre général de cette discipline pour mieux mesurer l'apport du regard juridique dans nos sociétés.

  • Dans la lignée du succès de Découvrir la Bible en un week-end, cet ouvrage propose un parcours à la fois simple et précis dans les évangiles et les Actes des Apôtres en quelques demi-journées.Sa singularité consiste à mettre en lumière l'originalité de chaque évangile en appréhendant le contexte historique et spirituel dans lequel chaque livre a été écrit. Cet opuscule vous ouvre à l'éclairage particulier que chaque évangéliste a apporté sur la vie de Jésus et les tout débuts de l'Église. Toujours désireux d'être le plus pédagogique possible, il vous propose de nombreux repères historiques, géographiques et lexicaux pour lever les zones d'ombre que vous pourrez rencontrer. En trois séquences, à l'aide de lectures guidées et de commentaires inspirés, vous serez ainsi sensibilisés à une nouvelle manière de lire l'Évangile, enthousiasmante et profonde.

  • Si vous souhaitez vous préparer efficacement à l’entrée à l’INSPÉ, cet ouvrage est fait pour vous.Il vous permettra de vous préparer à l’exercice du QCM, de vérifier vos connaissances en français et en mathématiques, et constituera, de ce fait, une aide efficace à la préparation des deux épreuves d’admissibilité du CRPE.Vous trouverez dans ce livre :22 QCM de français.22 QCM de mathématiques.Des corrigés détaillés.Des encarts explicatifs.Des bibliographies. Les auteurs enseignent en INSPÉ depuis plusieurs années où ils préparent les étudiants aux écrits du CRPE et forment les stagiaires lors des premières années d’enseignement.Noëlle Benhamou est Maître de Conférences en langue et littérature françaises à l’INSPÉ d’Amiens - Université de Picardie Jules Verne et membre du CERCLL/Roman et Romanesque (EA 4283).Marianne Fabre est Professeur certifié de Mathématiques à l’INSPÉ d’Amiens - Université de Picardie Jules Verne.Stéphane Fabre est Maître de Conférences en Mathématiques à l’INSPÉ d’Amiens - Université de Picardie Jules Verne et membre du CAREF (EA 4697).Béatrice Finet est Maître de Conférences en sciences de l’éducation (didactique du français et de la littérature) à l’INSPÉ d’Amiens - Université de Picardie Jules Verne et membre du CAREF (EA 4697).

  • Au fil de ses quatorze stations rythmées par des lectures de la Parole, des contemplations du Christ, des méditations et des intercessions, ce chemin de croix offre au lecteur de se laisser toucher par Jésus, lui qui se donne totalement par amour.Par les prières qu'il propose, il permet de s'unir à celles de l'Église universelle, et de s'ouvrir aux maux et aux espérances de l'humanité entière, aussi bien seul qu'en paroisse.

  • Au mois d'août 1865, le célèbre naturaliste Jacques-Henri Fabre (1823-1915) organise pour deux de ses amis une ascension du mont Ventoux.

  • Vous disposez d'un week-end pour découvrir la Bible. Ou peut-être de plusieurs demi-journées. Ce petit guide très simple veut vous permettre d'expérimenter la Bible comme une parole qui éclaire, nourrit, donne du sens. En trois séquences, partez à la découverte de six textes clés de l'Ancien et du Nouveau Testament. Pédagogique, ce livre offre pour chaque texte des repères historiques et géographiques, des éléments lexicaux et des questions favorisant une lecture active, en plus d'un commentaire détaillé et de nombreux encadrés thématiques.

  • L'interdit est-il l'ennemi de la liberté ? Celle-ci est-elle toujours du côté du permis ? Cet ouvrage montre que la réponse à ces questions n'est pas si simple. Le consentement et le contrat ne suffisent pas à garantir la liberté, et ils en sont même parfois les fossoyeurs ; à l'inverse, l'interdit ou la dignité n'en sont pas toujours les ennemis. La simple non-ingérence de l'État ne suffit en réalité pas pour assurer l'autonomie des personnes et le pluralisme des choix de vie. Le droit a alors un rôle à jouer pour soutenir la liberté, entendue comme le projet et le processus d'émancipation de tous et de chacun. La liberté des modernes et les droits de l'homme doivent être défendus, mais conforter les acquis de la liberté individuelle suppose de s'intéresser à ce dont elle a besoin pour être instituée, et ce afin d'éviter qu'elle ne se délite ou ne se retourne contre les plus faibles. La liberté ne peut pas être la liberté de détruire ce qui protège et garantit la liberté.

  • Plonge dans un univers magique, peuplé d'étranges créatures et de personnages féeriques !Au fil des pages, tu vas apprendre à dessiner une jolie fée-papillon et un guerrier valeureux, une maison en bonbons et un palais somptueux, un adorable bébé dragon et un elfe malicieux, une mystérieuse potion et plein d'objets merveilleux.Découvre plus de 80 dessins expliqués pas à pas. Bientôt, le monde fantastique n'aura plus de secret pour toi !

  • Vous disposez de deux heures pour découvrir le Nouveau Testament : ce petit guide vous fournira les repères historiques, géographiques et théologiques pour en apprécier toute la saveur. Au fil des pages, vous trouverez des réponses aux questions primordiales :
    Que sait-on de l'existence de Jésus et des étapes de sa vie ?
    Comment est-on passé de Jésus à l'écriture du Nouveau Testament ?
    Quel rôle l'Ancien Testament joue-t-il pour le Nouveau ?
    Clair et pédagogique, ce livre est complété par des encadrés thématiques, des cartes géographiques et un lexique de soixante entrées.

  • « On lie les boeufs par les cornes, et les hommes par les paroles », disait le juriste Loysel en 1607. Toute l'ambivalence du contrat est là.

    En échangeant leurs paroles, les hommes s'engagent et se lient les uns avec les autres. Par leur parole encore, ils peuvent se projeter dans l'avenir et tenter d'avoir prise sur lui. Enfin, en respectant la parole qu'ils ont donnée, ils lui confèrent sa valeur, déterminant la nature de la relation qu'ils ont nouée avec les autres.

    Le « droit des contrats » désigne ainsi le « droit des obligations librement consenties », en d'autres termes le droit des engagements volontaires. Mais la liberté de se lier ne serait-il pas un oxymore ? Non, dans la mesure où elle suppose le risque qui va avec toute liberté : celui de toujours pouvoir basculer du côté de la servitude volontaire.

    Au droit revient dès lors la tâche de canaliser et de garantir la parole donnée, et ce faisant d'articuler tous les mots qui disent le contrat, à commencer par la liberté, la volonté, la force obligatoire, la loi et, bien sûr, la justice.

  • Des coloriages magiques sur le thème des contes pour progresser dans l'apprentissage des lettres et des chiffres en Grande Section, tout en s'amusant

  • Flora est une jeune femme architecte fraîchement diplômée qui démarre sa carrière dans un grand cabinet d'archi.
     
    Ce récit contemporain raconte les déboires de Flora Del Sol qui est l'apprentie du grand architecte El Rodrigo, capricieux, talentueux et picaresque. Flora va découvrir tous les rouages et autres humiliations de cette agence et mais aussi toutes les joies du métier d'architecte. Elle va construire son propre projet, prendre son indépendance et s'épanouir dans son métier. Au départ une peu coincée et maladroite, elle va prendre son envol et s'impliquer dans l'écologie et la construction durable, libre de toute influence.

  • Une multitude de figuers féminines bibliques.
    Les femmes dans la Bible, d'Ève la vivante à Marie la croyante en passant par Sara, la matriarche, Débora, la juge, Ruth, l'étrangère, ou Marthe et Marie, les amies de Jésus, quelle diversité ! Que d'itinéraires surprenants qui ouvrent des portes insoupçonnées et audacieuses. Que dit la Bible sur la femme, sur sa beauté, sa fécondité ou sa liberté, sur la femme prophète ou apôtre, sur la femme et le mal ou la mort ? Que nous dit-elle sur la proximité extrême entre l'homme et la femme, et leur différence irréductible, sur la soumission et sur la relation amoureuse ? Tout au long de ce que dit la Bible sur... La Femme, l'auteur, en complicité avec la journaliste, tisse entre les textes bibliques et le lecteur une relation vivante, avec finesse, couleur et tendresse.
    A travers cet ouvrage empli de spiritualité, décpouvrez comment la Bible présente la femme !
    EXTRAIT
    Les patriarches, les prophètes et les apôtres sont bien connus et souvent évoqués. Il en est tout autrement pour les matriarches, les prophétesses et les femmes qui suivaient Jésus. Pourtant toutes ces femmes, juives ou étrangères, ont ouvert un chemin sur le mystère profond de Dieu. Ainsi par exemple dès le livre de l'Exode, Miriam, la soeur de Moïse nous est présentée comme prophétesse lorsqu'elle chante avec éclat aux sons des tambourins la victoire de Dieu.
    Oui, car le passage de la mer Rouge par les Hébreux est le signe que le Dieu de l'alliance est celui qui ouvre le passage, là où la panique avait saisi le peuple, là où il semblait ne plus y avoir d'issue. Selon les textes, Miriam pressent que le passage de la mer Rouge doit rester dans toutes les mémoires comme une clé de compréhension de l'histoire de son peuple, le peuple hébreu.
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Nicole Fabre est pasteur de l'Eglise protestante unie de France, longtemps bibliste, actuellement aumônier d'hôpitaux et chroniqueuse à RCF (Radio Chrétienne Francophone).

  • En décembre 1942, Paul et Julie recueillent Mériam, une jeune fille de treize ans, muette, qui a pris la fuite dans l'idée de rejoindre l'Espagne. Ils ont entendu dire que, dans les montagnes avoisinantes, il existait des solutions pour aider l'adolescente. Sur place, ils rencontrent un couple, Abel et Madeleine, qui ne souhaite plus remplir ce type de missions, la sécurité étant menacée dans la région, mais accepte tout de même d'accueillir Mériam pour quelques jours. Ce premier contact avec la Résistance sera le point de départ de l'engagement de Paul et Julie contre l'Occupation allemande...
    L'auteur : En marge de sa profession d'attaché territorial, Jean-Luc Fabre insuffle un caractère romanesque et un amour de la terre qui font le succès de ses romans. Auteur de son cinquième roman aux éditions De Borée, il utilise ces ingrédients avec un talent intact dans Le Serment des Justes.

  • Bienvenue à Marseille, où sévit une horde d'activistes qui se lancent dans des happenings ultra violents. Une "foire à la baston" qui se déroule à chaque fois qu'un élu prononce un discours en public. Qui se cache derrière ces militants d'un genre nouveau ? Que vient faire un gamin d'une dizaine d'années dans ce barnum, sorte de Fight Club à la française ? Bienvenue à Marseille, où un étrange phénomène se produit. Dès qu'un élu prononce un discours, une horde d'activistes l'en empêche en se lançant dans une véritable " foire à la baston ". Derrière ces happenings d'une rare violence, il y a plusieurs hommes et femmes aux parcours et aux motivations bien différents. Paolo, l'inventeur du concept et le meneur du groupe ; Lang, ancien photographe de guerre au passé peu clair. Olivia, l'ex de Lang ; Awa, qu'il a connu dans sa première vie. Et un gamin, Arsène, qui va finir par jouer un rôle crucial dans cette affaire. Un Fight Club à la française, véritable coup de poing littéraire.

  • Quand le comte Bernard de Mauguio lègue le Montpestelario à Guilhem, son fidèle vassal et chevalier, ce n'est qu'une terre aride. Mais le jeune propriétaire veut en faire une grande cité, dont il édicte une prophétie : quiconque l'aidera à la bâtir jouira de la protection de ses murs, qu'importe sa religion ou son métier. Et c'est ce qu'il s'escrime à réaliser avec l'évêque de Substantion, son voisin, et le comte de Mauguio, au gré des aléas politiques et économiques.
    Mais si l'opulence et la puissance de la nouvelle cité attirent de plus en plus d'artisans, de commerçants et de voyageurs, elles ne tardent pas non plus à susciter de nombreuses jalousies...

  • « Je n'ai pas pensé tout de suite à lui proposer de boire un verre. Elle n'aurait sans doute pas le temps. Elle n'avait jamais eu de temps pour moi. Je ne lui en voulais plus, c'était même quelque chose de bizarre, au bout du compte, et que je n'ai jamais compris tout à fait. Comment admettre que les gens dont nous avons été si proches n'inspirent plus que de la bienveillance, avec le temps ? »Jean, à 58 ans, vient de perdre son emploi. Il entreprend de mettre un peu d'ordre chez lui, l'occasion de plonger dans les photographies accumulées lorsqu'elles étaient sa passion et son métier. Ses amours et ses pertes, ses amis, ses déambulations urbaines, ses regrets, ses espoirs : c'est sa vie tout entière qui soudain se révèle à lui.Mais ce dévoilement laisse intacte la part de mystère qui demeure en lui comme en chacun de nous. Roman de l'inachèvement, Photos volées nous rappelle que l'évocation du passé peut rendre le présent moins volatil.

  • « Il portait une chemise blanche, un jean bleu nuit, il était très élégant. Quand je suis arrivé, son père lisait le journal dans la grande pièce, le double living. Je pense à ma mère en disant cela : un double living, ça lui plaisait. Au bout d´un certain nombre d´années, tous les mots vous font penser à des gens, et les gens disparaîtront, mais pas les mots. Les mots ne disparaîtront jamais tout à fait. » Ces disparus, ces paroles enfouies persistent à éclairer notre route, à nous montrer le chemin : il faut continuer d'aimer, malgré les abandons et les chagrins. Que lisiez-vous en 1983, Duras ou Albertine Sarrazin? Étiez-vous fan des Pink Floyd ou de Keith Jarrett? Fréquentiez-vous le pub Renault? Et ces autres miracles de nos vies ordinaires.
    Il faudrait s´arracher le coeur nous murmure que notre jeunesse est éternelle: tout un monde qu'on croyait enseveli réapparaît. En fait, il n'avait jamais cessé d'exister.
    Dominique Fabre a notamment publié Moi aussi, un jour j´irai loin (Maurice Nadeau, 1995 ; Points, 2012), Ma vie d´Edgar (Le Serpent à Plumes, 1998) et plus récemment J´aimerais revoir Callaghan (Fayard, 2010).

empty