• "Elsa Roch devient une voix qui compte dans le suspense hexagonal." Hubert Artus, LIRE
    Paris, veille de Noël, de nos jours. Comme tous les soirs ou presque, le commissaire Amaury Marsac va s'asseoir sur un banc dans le square du Vert-Galant,
    sa soupape pour chasser les horreurs du métier avant de rentrer chez lui.
    Mais cette nuit-là, son refuge a été gagné par le Mal : dans une poubelle du jardin public gît un cadavre au ventre ouvert, rempli de mort-aux-rats.
    Paris, mars 1995. Alex a 15 ans, il a fui l'appartement familial et est à la rue.
    Mais il résiste au désespoir, car dès que possible il va partir, il va la retrouver, il n'y a qu'Elle qui compte désormais dans sa vie.
    Et ensemble, ils surmonteront tout.
    Lorsque les chemins de Marsac et d'Alex convergent, chacun se méprend en pensant avoir connu le pire...
    Une bouleversante variation sur les enfances brisées, mais aussi la puissance de la fraternité et la beauté cruelle de la vengeance.


  • Ce flic n'affronte pas seulement le Mal.


    Il combat les Ogres.

    Paris, en pleine nuit. Amaury Marsac, chef de groupe à la Criminelle, découvre dans le hall d'un immeuble sa plus jeune équipière, Lise Brugguer, gisant entre la vie et la mort.
    Près d'elle, un cadavre d'homme à la tête explosée, mais pas d'arme.
    Avant de sombrer dans l'inconscience, Brugguer lui révèle qu'elle a une fille de trois ans, qui est peut-être en danger, et que lui, Marsac, doit veiller sur elle.
    Marsac est stupéfait d'apprendre l'existence de cette enfant. Et quand il la rencontre, petite fille muette aussi mystérieuse qu'attachante, la protéger devient son obsession.
    Mais pourquoi Brugguer était-elle dans ce hall ? Quelles étaient ses relations avec la victime, vermine criblée de dettes ? Et qui pourrait en vouloir à cette petite fille ?
    Marsac va devoir démêler les faux-semblants et déterrer les secrets du passé de son équipière pour percer la vérité. Et vaincre l'Ogre...
    Elsa Roch écrit depuis son enfance. À l'adolescence, une rencontre change sa vie, celle d'une petite fille autiste dont elle s'occupe pendant son temps libre.
    C'est ainsi que naît sa première vocation, et qu'elle devient psy, avec pour spécialisation les troubles autistiques.
    Parallèlement elle écrit toujours, et la découverte de Lehane, James Lee Burke, Fred Vargas... est un déclic. Désormais elle se tourne vers le polar.
    Son deuxième roman, Oublier nos promesses (2018), a remporté le Prix Infiniment Quiberon et le Prix Bloody Fleury.

  • Prix des lecteurs BLOODY FLEURY 2019
    Prix INFINIMENT QUIBERON 2018, catégorie Polar

    Dans Paris, la nuit, un flic et des vies brisées ...

    Emma Loury aimait les causes perdues et dangereuses.
    Emma vient d'être découverte, sauvagement assassinée, dans son appartement du IVe arrondissement.
    Son amant, un officier français de retour d'Afghanistan, s'est enfui. Le coupable idéal.
    Le commissaire Marsac se plonge dans cette enquête avec rage: de l'avis de tous, Emma était une personnalité solaire et une excellente journaliste indépendante,
    qui se battait pour les femmes et contre la traite des êtres humains.
    Marsac se demande si la vraie raison de sa mort ne serait pas là. Mais alors pourquoi son compagnon a-t-il fui ?
    Jérôme a fui parce qu'Emma était toute sa vie, son dernier lien avec ce monde qu'il ne comprend plus.
    Il a fui parce qu'il est malade, plongé dans un syndrome post-traumatique, flirtant avec la folie. Il veut massacrer l'assassin comme Emma a été massacrée.
    S'engage alors une double chasse à l'homme dans un Paris insoupçonné, en proie aux trafiquants.
    Jérôme combat le mal par le mal et Marsac par la loi. Qui retrouvera le meurtrier d'Emma ?

    "Une des révélations du thriller français" ZONELIVRE.FR


  • « Je ne crois pas au hasard. Ni aux malédictions. Sinon je ne serais pas flic. » Amaury Marsac

    Rentrer chez soi.
    Tout oublier après le cadavre de trop, vingt ans dans la police à collectionner les «ides»: homicides, infanticides, parricides...
    À peine quadragénaire, le commissaire Amaury Marsac a l'impression de porter mille ans de noirceur sur ses épaules. Il n'en peut plus. Il fuit Paris direction le village de ses origines.
    Mais alors qu'il renoue avec Elsa, son amour de jeunesse, une vieille dame est retrouvée morte chez elle, égorgée et tondue, un morceau de tissu bleu cousu au niveau du coeur.
    Cette femme, c'est Marianne, une figure bienveillante de son passé. Horrifié, Marsac s'impose dans l'enquête.
    De nouveau happé par les sombres coulisses de l'âme humaine, il va devoir démêler passions amoureuses et superstitions, blessures de l'enfance et cicatrices de l'Histoire jamais refermées.

    En parallèle de sa vocation de psy spécialisée dans les troubles autistiques, l'adolescence et les addictions, Elsa Roch écrit des polars pour explorer une à une les failles de l'être humain : « Ce monde est le mien, il concentre tout. La vie, l'amour, la mort. »

empty