• Montez à bord du célèbre train, l'Orient-Express, en partance pour son premier voyage Le 4 octobre 1883, le train le plus luxueux du monde quittait Paris pour Constantinople. Promis à une destinée mythique, l'Orient-Express emmenait pour ce voyage inaugural les plus grands journalistes européens. Edmond About, futur académicien mais écrivain spirituel, raconte avec esprit cette traversée de l'Europe qui le laisse « ébloui et étourdi ». De Pontoise à Stamboul, 1884. Avec son témoignage Edmond About nous permet de revenir sur un grand symbole du XIXe siècle EXTRAIT L'expérience de notre hôtellerie roulante commence au coup de sifflet du départ, et elle intéresse vivement tous ceux d'entre nous qui ont une certaine pratique des chemins de fer. Ainsi, l'on doit nous servir à dîner dans un quart d'heure et nous trouvons le couvert mis avec une intrépidité qui nous étonne. J'ai l'habitude de déjeuner tous les mois dans le train de Paris à Boulogne-sur-Mer, et quoique la Compagnie du Nord ait des voitures admirablement suspendues qui lui coûtent jusqu'à dix-sept et dix-huit mille francs l'une, je sais combien il est malaisé d'y verser et d'y boire un verre de vin sans trinquer avec sa propre chemise. Eh bien ! les serviteurs de la Compagnie Nagelmackers n'ont pas craint de placer devant chacun de nous trois ou quatre verres à pied d'un équilibre fort instable. Il faut que ces braves garçons aient une confiance illimitée dans l'aplomb de leur restaurant, et il nous semble à première vue que les fiches, les cordes tendues, ce qu'on appelle le violon à bord des paquebots, ne seraient pas de trop en cette occurrence. L'événement nous donne tort : rien ne bouge sur ces petites tables si bien servies, tant la construction des voitures a réalisé de progrès depuis quelques années. A PROPOS DE LA COLLECTION Heureux qui comme... est une collection phare pour les Editions Magellan, avec 10 000 exemplaires vendus chaque année. Publiée en partenariat avec le magazine Géo depuis 2004, elle compte aujourd'hui 92 titres disponibles, et pour bon nombre d'entre eux une deuxième, troisième ou quatrième édition. A PROPOS DE L'AUTEUR Edmond About, né le 14 février 1828 à Dieuze et mort le 16 janvier 1885 à Paris, est un écrivain, journaliste et critique d'art français, membre de l'Académie française. Il est connu pour avoir écrit des oeuvres satiriques, polémiques, mais aussi comiques.

  • L'Homme à l'Oreille Cassée Nouv.

    En 1859, Léon Renault, de retour en France, ramène en souvenir une momie parfaitement conservée. Le professeur Meiser l'a prévenu: si on réhydrate son corps, elle ressuscitera. Il faut franchir le pas... Mais une fois réveillée, la momie est un soldat de Napoléon Ier, déboussolé: «Mon empereur est mort?!»



    Edmond François Valentin About (1828-1885) est un écrivain, journaliste et critique d'art français. Fils d'épicier, il fait des études de lettre et reçoit le le prix d'honneur de philosophie au Concours général. En 1851, membre de l'École française d'Athènes, il se rend en Grèce et rencontre Charles Garnier et Alfred de Curzon. Ses voyages sont une source d'inspiration pour les satires qu'il écrit: «La Grèce contemporaine» en 1854, «Le Roi des montagnes», «Le Fellah». Il se fait connaître polémiste à cause de ses critiques d'arts (envers Courbet), de son opinion favorable au Second Empire (comme le reflète «La Prusse», en 1860), et de sa position anticléricale. Il appuie bon nombre de ses romans sur les progrès de la science. Il est élu le 24 janvier 1884 membre de l'Académie française.

  • C'est un vieux rêve : conserver un homme en le desséchant , un savant allemand le réalise aux dépens d'un colonel français de Napoléon. Malentendus amusants, reflet de la société bourgeoise du Second Empire, et un savoureux raccourci d'Histoire, interpolant premier et second Empire, ère de l'oncle et règne du neveu...

  • Le nez d'un notaire

    Edmond About

    Maître Alfred L'Ambert, ayant perdu son nez au cours d'un duel, décide de se faire greffer un morceau de peau pour le remplacer. Il ne trouve pour donneur qu'un jeune ouvrier fort peu fréquentable, au bras duquel il devra passer trente jours le nez cousu. La cohabitation ne sera pas sans difficultés ni surprises.

    Edmond About (1828-1880 fut l'un des rares auteurs français comiques du XIXe siècle. Dans Le Nez d'un notaire, roman à succès dès sa publication en 1862, il multiplie les situations cocasses et réinvente avec humour l'union des classes.

  • Le Roi des montagnes

    Edmond About

    Un jeune herboriste frais émoulu de l'Université est envoyé en Grèce par le Jardin des Plantes pour un voyage d'études. Logé dans une modeste pension en compagnie des individus les plus divers, il a ouï dire que des bandits sillonnent les routes grecques mais n'imagine pas la palpitante et effrayante aventure où va le mener son amour de la science...

  • C'est un vieux rêve : conserver un homme en le desséchant , un savant allemand le réalise aux dépens d'un colonel français de Napoléon. Malentendus amusants, reflet de la société bourgeoise du Second Empire, et un savoureux raccourci d'Histoire, interpolant premier et second Empire, ère de l'oncle et règne du neveu...

  • L'Infâme

    Edmond About

    BnF collection ebooks - "Le 24 janvier 185., ce qu'on appelle tout Paris se poussait, se foulait et se culbutait au bal de ces gens-là. L'hôtel des Gautripon, qui recevait tous les mercredis, était cité comme un des plus vastes et des plus somptueux de l'avenue des Champs-Élysées. Le suisse et le premier palefrenier se partageaient vingt louis par semaine, rien qu'à montrer les écuries et les mangeoires de marbre blanc."

  • BnF collection ebooks - "Lorsqu'on lui présenta les dernières listes de recensement, il y écrivit lui-même, d'une petite écriture sèche et hérissée comme un chaume : Jean-Pierre Bitterlin, de Lunéville ; 60 ans d'âge, 35 ans de services effectifs, 11 campagnes, 2 blessures ; capitaine de 1834, chevalier de 1836, retraité en 1847, médaillé de Sainte-Hélène."

  • Espagnol Germana

    Edmond About

    Una familia arruinada...Una mujer enferma condenada a muerte...Y una extraña propuesta de matrimonio.

  • BnF collection ebooks - "Lorsque j'étais candidat à l'école normale (c'était au mois d'octobre de l'an de grâce 1848), je me liai d'amitié avec d eux de mes concurrents, les frères Debay. Ils étaient Bretons, nés à Auray, et élèves au collège de Vannes. Quoiqu'ils fussent du même âge, à quelques minutes près, ils ne se ressemblaient en rien, ...

  • Le Progrès

    Edmond About

    BnF collection ebooks - "Qui que tu sois, lecteur (et tu me pardonneras si je te calomnie), je suppose que tu n'es ni meilleur ni pire que moi. Je ne connais ni ton âge, ni ta fortune, ...

  • Extrait : "Ici-bas, au cinquième étage ! Une seule chambre pour nous deux et pas un sou pour payer le terme ! Si Éveline ne rapporte pas d'argent, je ne sais pas de quoi nous déjeunerons. Quelle heure est-il à ma pendule ? (Elle ouvre la fenêtre.) Neuf heures et demie ! Elle devrait être entrée. (Elle ferme la fenêtre.) Il fait froid aujourd'hui ; il faut que le poêle se soit éteint. (Elle va voir.) Rallumons-le : vite un peu de bois." À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN : Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants : o Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin. o Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

  • BnF collection ebooks - "Ici-bas, au cinquième étage ! Une seule chambre pour nous deux et pas un sou pour payer le terme ! Si Éveline ne rapporte pas d'argent, je ne sais pas de quoi nous déjeunerons. Quelle heure est-il à ma pendule ? (Elle ouvre la fenêtre.) Neuf heures et demie ! Elle devrait être entrée. (Elle ferme la fenêtre.) Il fait froid aujourd'hui ; il faut que le poêle se soit éteint. (Elle va voir.) Rallumons-le : vite un peu de bois."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • BnF collection ebooks - "Je ne me rappelle pas précisément la date, mais l'Égypte était possédée par un original du nom de Saïd-Pacha, et je n'avais encore ni l'espérance ni même la curiosité de la voir. out compte fait, l'aventure que je vous livre en guise de prologue remonte à neuf ou dix hivers. Et l'hiver, cette fois, n'était pas un vain mot : les arbres ployaient sous le givre, la terre craquait sous nos bottes, le canon du fusil me brûlait le bout des doigts..."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Le 4 octobre 1883, l'Orient-Express part de la gare de l'Est à 19 heures 30, emportant vers Constantinople ou, comme le dit Edmond About, Stamboul, des passagers invités. Parmi eux, quelques journalistes et un écrivain sont particulièrement chargés de faire la promotion de l'événement. Deux d'entre eux au moins reviendront du voyage « avec un livre sous le bras », comme l'écrit Octave Uzanne dans Le Livre. Une manière d'exprimer de la reconnaissance envers Georges Nagelmackers, fondateur de la Compagnie internationale des wagons-lits, et qui était du voyage. Edmond About, écrivain alors célèbre et sur le point d'être élu à l'Académie française, rédige De Pontoise à Stamboul, qui occupe à peu près la moitié d'un volume de 300 pages complété par des textes plus brefs. Henri Opper de Blowitz, qui est à Paris le correspondant du Times, fait mieux encore avec Une course à Constantinople, plus de 350 pages.

  • Momifié et desséché en 1813, un colonel de la Grande Armée, Pierre-Victor Fougas, est ramené à la vie quarante années plus tard et peine à s'acclimater à la vie d'une famille bourgeoise sous le Second Empire. Écrit en 1862, L'Homme à l'oreille cassée d'Edmond About amuse toujours par ses quiproquos. Le livre a connu seize rééditions et huit adaptations cinématographiques, dont Hibernatus d'Édouard Molinaro (avec Louis de Funès).

  • Le Progrès

    Edmond About

    Qui que tu sois, lecteur (et tu me pardonneras si je te calomnie), je suppose que tu n'es ni meilleur ni pire que moi. Je ne connais ni ton âge, ni ta fortune, ni le rang que tu occupes dans ce mondé ; mais je suis à peu près sûr que tu as l'amour du bien et quelque penchant au mal ; beaucoup d'idées justes et passablement de préjugés ; une forte dose de bienveillance au fond du coeur et un petit levain de haine et de colère. Tu as un peu travaillé, un peu lutté, un peu souffert, et connu cependant les heures délicieuses où l'on s'écrie que la vie est bonne.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le premier jour du mois d'avril, quelques voyageurs, rassemblés par le hasard, avaient dîné à l'hôtel dii Louvre. Soit que le repas eût été bon, soit que le hasard eût pris soin de réunir des gens sans morgue, une aimable familiarité naquit entre les convives, et tout le mondé se connaissait au dessert. La chose eût paru toute simple, il y a cent ans ; elle est presque invraisemblable dans un siècle gourmé comme le nôtre. Mais les voyageurs dont je vous parle, n'appartenant à aucune aristocratie, n'aspiraient point au ridicule des belles manières.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • L'aventure que je vais vous raconter par le menu ne ressemble pas mal au rêve d'un homme éveillé. J'en suis encore ébloui et étourdi tout ensemble, et la légère trépidation du wagon-lit vibrera très probablement jusqu'à demain matin dans ma colonne vertébrale. Il y a exactement treize jours que je quittais les bords de l'Oise pour aller prendre le train rapide de l'Orient à la gare de Strasbourg ; et dans ces treize jours, c'est-à-dire en moins de temps qu'il n'en fallait à Mme de Sévigné pour aller de Paris à Grignan, je suis allé à Constantinople, je m'y suis promené, instruit et diverti, et j'en suis revenu sans fatigue, prêt à repartir demain si l'on veut, par la même voiture, pour Madrid ou Saint-Pétersbourg.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • J'ai lu dans un vieux, dictionnaire français la définition suivante :COQUIN. - Homme qui ne craint pas de violer habituellement les lois de son pays.Si les articles d'un dictionnaire étaient des articles de foi, les plus grands coquins de France seraient les agents de change de Paris. Il n'en est pas un seul qui ne viole au moins cinquante fois par jour ces lois augustes et sacrées que Mandrin, Cartouche et Lacenaire oubliaient tout au plus deux fois par semaine.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le Cas de M. Guérin

    Edmond About

    M. Guérin, qui vient de mourir à l'âge de cinquante-deux ans, était chevalier de la Légion d'honneur, licencié en droit, chef de bureau au ministère des finances, ancien capitaine en premier de la 2e compagnie du 7e bataillon de la garde nationale. Il laisse une fortune d'environ vingt-cinq mille francs de rente, une veuve inconsolable et un fils de dix-huit ans, bachelier ès sciences, candidat à l'École de Saint-Cyr.Il décéda, le jeudi 15 novembre 1860, en son domicile, rue des Martyrs, 50, en face de la rue de Navarin.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le 18 mai 1859, M. Renault, ancien professeur de physique et de chimie, actuellement propriétaire à Fontainebleau et membre du conseil municipal de cette aimable petite ville, porta lui-même à la poste la lettre suivante : « A monsieur Léon Renault, ingénieur civil, bureau restant, Berlin, Prusse. Mon cher enfant, Les bonnes nouvelles que tu as datées de Saint-Pétersbourg nous ont causé la plus douce joie. Ta pauvre mère était souffrante depuis l'hiver ; je ne t'en avais pas parlé de peur de t'inquiéter à cette distance. Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty