• Suit depuis quarante ans les évolutions successives de l'histoire diplomatique. A chaque édition, des études concernant les périodes récentes viennent l'enrichir.

  • En novembre 1918, la Grande Guerre prend fin. Vingt et un ans plus tard, l'Europe s'enflamme. L'incendie ne tarde pas à gagner le reste du monde. Comment expliquer l'échec des forces de paix ? Pourquoi les traités de l'après-Première Guerre mondiale n'ont-ils pas assuré la réconciliation entre les peuples ? Les États n'ont-ils pas su ou pas tenté de surmonter leurs tensions, leurs frictions et leurs revendications ? L'accession au pouvoir des dictateurs a-t-elle accéléré la marche à la guerre ?
    La Seconde Guerre mondiale est totale. Cette fois-ci, de nouveaux acteurs occupent le devant de la scène internationale, à commencer par les États- Unis de Franklin Roosevelt, la Grande-Bretagne de Winston Churchill et l'Union soviétique de Joseph Staline. Ont-ils mieux réussi l'après-guerre que leurs prédécesseurs ? La sécurité collective triomphe-t-elle enfin avec la création de l'Organisation des Nations unies ? La défaite de l'Italie fasciste, la capitulation de l'Allemagne nazie, l'écrasement du japon annoncent- ils un monde pacifique ? 
    Véritable référence en la matière, cet ouvrage a été écrit par Jean-Baptiste DUROSELLE qui a été membre de l'Institut et Professeur d'histoire des relations internationales à la Sorbonne. Cette 12e édition a été réalisée avec le concours d'André Kaspi, Professeur émérite à la Sorbonne.

  • Clemenceau

    Duroselle J-B.

    • Fayard
    • 12 Octobre 2012

    Convaincu que la vie publique était une lutte - pour la République, pour la laïcité et pour le capitaine Dreyfus -, Georges Clemenceau ne cessa par le verbe comme parlementaire, par la plume comme journaliste, écrivain et patron de presse, d'appeler à la vigilance et à l'effort. Quand, en 1917, tout parut perdu, il fallut bien se tourner vers le seul homme qui ne fut pas compromis dans les expériences antérieures. C'est lui qui mena le pays à la victoire, mettant un terme à d'indicibles souffrances. Jean-Baptiste Duroselle a restitué le destin exceptionnel d'un homme passionné et orgueilleux, qui sut incarner un temps la République et la France. Leur vie est un roman et ces romans ont changé le monde. Ils sont dix géants de l'Histoire qui ont fait de leur combat la plus palpitante des sagas. Ils ont façonné le XXe siècle et par là même marqué notre destin. Les éditions Fayard et le Nouvel Observateur se sont associés pour raconter leur histoire, qui a fait l'Histoire, à travers les meilleures biographies réunies dans cette collection : "les géants du XXe siècle". Essentiels pour comprendre le monde qui nous entoure, ces ouvrages de référence, très documentés, ont été écrits par des auteurs d'excellence. Ils sont présentés, à chaque fois, par un texte inédit de Laurent Joffrin.

     

  • La période 1913-1945 fut chargée à bien des égards. Qu'en fut-il pour les États-Unis, alors première nation du monde, et son apprentissage d'un rôle international ? J.-B. Duroselle, assisté dans sa tâche par d'innombrables spécialistes, fondations et associations, passe au crible la période qui s'étend de l'élection de Woodrow Wilson, le 4 mars 1913, à la fin de l'ère Roosevelt en 1945 : interventionisme et tradition moraliste, blocus britannique, Première Guerre mondiale, échec de la nouvelle diplomatie, crise de 29, nationalisme, SDN et Europe, Seconde Guerre mondiale, etc. tous les grands événements sont ici revus à la lumière de la politique extérieure des États-Unis.

  • Ce livre trouve ses racines dans un célèbre article, que Valéry Giscard d'Estaing a écrit dans Le Figaro magazine du 21 septembre 1991, sous le titre « Immigration ou invasion ? ». Le propos de Jean-Baptiste Duroselle n'est pas de juger, moralement, cette formule qui avait soulevé une tempête, mais de montrer que, de tout temps et dans le monde entier, on a assisté à des mouvements multiformes de populations, de classer les diverses formes d'« invasion » et d'« immigration », et de dégager les divers résultats auxquels elles aboutissent, du génocide jusqu'à l'enrichissement culturel. Raids, établissement de comptoirs, pénétration impérialiste vers l'intérieur, déportations, exodes, « treks » (selon la formule des Boers), immigration sollicitée, immigration spontanée, tout cela est admirablement exposé dans une fresque claire, qui est une belle leçon d'histoire comparative, propre à favoriser notre réflexion sur les problèmes actuels. Jean-Baptiste Duroselle ne manque naturellement pas de s'interroger sur les conséquences, extrêmement diverses, de ces migrations humaines, sur les assimilations, réussies ou non, et sur les préoccupations immédiates des Français.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty