12-21

  • A quinze ans, Eugénie est à l'âge de l'initiation. Une tâche que Mme de Saint-Ange, libertine accomplie, prend aussitôt à coeur. Avec la précieuse assistance de son frère, d'un ami et du jardinier, elle livre ses préceptes philosophico-érotiques en alliant savamment théorie et pratique - de quoi assurer les progrès rapides de son apprentie !
    " La Philosophie dans le boudoir se joue des genres et des registres. Instruction, traité, roman, grande comédie et scènes gaillardes, assertions flegmatiques et vibrato lyrique. L'obscénité croise les roses et les myrtes. " Patrick Wald Lasowski - Le Monde

  • À l'école du libertinage, quarante-deux jeunes gens sont soumis corps et âmes aux fantasmes des maîtres du château. Premier chef-d'oeuvre du marquis de Sade, tout à la fois scandale et révolution littéraire, chacune de ces cent vingt journées de Sodome est un tableau des vices et perversions les plus criminelles, découvrant avec un inimitable génie la face noire et inavouable de l'homme.
    " Sade est au clavecin, il improvise, il fait monter les mots, il compose, en vrai musicien baroque (c'est un génie baroque), une Suite française, à la Bach. Quel charme, quelle fraîcheur. " Philippe Sollers

  • Quelles infortunes pour la vertueuse Justine ! Sans défense, elle se retrouve jetée malgré elle sur la pente du vice. Et ce n'est certainement pas au couvent qu'elle trouvera le salut : car entre les murs, où la débauche et la luxure sont les seuls mots d'ordre, les moines se livrent à des pratiques redoutables pour expier leurs désirs...
    Mis à jour par Apollinaire, ce premier manuscrit offre la version condensée et originelle du plus grand chef-d'oeuvre de Sade.

  • Libertin jamais repenti ou grand seigneur flamboyant, séducteur notoire ou amoureux éconduit. A chacune de ses missives, Sade se révèle un autre. Du débauché embastillé au révolutionnaire endiablé, toutes les personnalités du marquis s'incarnent dans sa correspondance, marqué d'une plume de feu : celle de l'insolence suprême et de la liberté absolue.

empty