• Le numérique séduit ou inquiète les enseignants et les formateurs. Formidable outil pour construire une authentique « société de la connaissance », pour certains, il risque, pour d'autres, de nous enfermer dans une « société du contrôle » aux mains de multinationales totalitaires. Ainsi, y voit-on, selon les cas, un moyen précieux pour stimuler les échanges et la créativité ou, au contraire, la promotion préoccupante de l'individualisme à travers des protocoles standardisés.
    Une chose est sûre : dans ce domaine, nous ne reviendrons pas en arrière. Et une chose est essentielle : il faut parler du numérique concrètement. Il faut travailler sur ses enjeux et ses usages pédagogiques à partir d'une bonne connaissance de ce qu'il offre comme possibilités et de ce qu'il comporte comme dangers. Il faut travailler sur « les pédagogies numériques » en articulant les finalités qu'elles permettent d'atteindre, les types d'apprentissage qui sont possibles avec elles et la connaissance des outils pertinents dont nous pouvons nous emparer.
    C'est ce que fait ici Denis Cristol. Il nous fournit une « clé » en matière de finalités : le numérique doit nous permettre d'aller vers les autres et de les accueillir en une relation de réciprocité. Il nous offre aussi un panorama extraordinairement large des « dispositifs numériques » et de leurs effets possibles. Il nous donne, enfin, une multitude d'informations pour travailler avec le numérique de manière lucide et pertinente.
    Cet ouvrage ne nous dicte pas nos comportements d'éducateur. Il nous permet d'y réfléchir. De manière approfondie et informée. Pour une utilisation pédagogique du numérique qui soit, tout à la fois, efficace et citoyenne.

  • Face à la déferlante numérique, les façons d'enseigner et d'apprendre se transforment, laissant la place à plus d'apprentissages informels et d'innovation pédagogique. Cet ouvrage rend accessibles les fondements de ces évolutions sociales, numériques, cognitives, économiques...
    L'auteur développe le sujet en quatre parties :
    o Il redonne le sens du savoir comme un rapport à soi, aux autres et au monde ;
    o Il repositionne les approches classiques des apprentissages pour penser l'évolution du stage vers les écosystèmes d'apprentissage ;
    o Il propose de transformer des environnements afin de les rendre apprenants (architecture des bâtiments, interactions sociales et espaces numériques) ;
    o Il traite des nouvelles postures des formateurs comme facilitateurs du savoir et donne des repères pour développer l'intelligence collective.
    /> Ce manuel de référence sur le social learning donne les clés pour décider de nouvelles stratégies, enrichir et recombiner des pratiques pédagogiques à l'ère du numérique. Il est régulièrement mis à jour pour tenir compte des évolutions des usages et des techniques.

  • Les mondes de la formation et de l'éducation sont bouleversés par le phénomène numérique qui interroge les liens entre apprenants, savoir et contexte. Chaque aspect de la formation, de la conception des dispositifs à la transformation des dispositions à apprendre, jusqu'au rôle des éducateurs et des formateurs, est touché par la question numérique.
    Dans ce dictionnaire, l'auteur présente tout d'abord l'histoire du concept « d'apprenance » avant de compiler plus de 700 défi nitions claires et précises. Toutes les notions sont articulées pour souligner à la fois les enjeux du développement de « l'apprenance », ceux de l'innovation et du design pédagogique et enfin ceux de la numérisation des dispositifs de formation.
    De l'acronyme « atawad » au mot « unschooling » en passant par les « humanités digitales » et le « social learning », tous les termes actuels sont explicités pour comprendre ce qui se cache derrière des expressions souvent issue s de l'anglais et dont le sens se perd.
    Cet ouvrage indispensable est le seul dictionnaire qui permet de penser la formation contemporaine. Il offre des pistes pour développer l'expertise des professionnels. Il permet à chacun de mieux positionner son action, ses réfl exions et orienter ses recherches, mais aussi de revoir ses stratégies pédagogiques.

  • "L'intelligence collective est l'alchimie d'un collectif et des singularités qui le composent pour agrandir le pouvoir de réalisation de chacun. À l'heure d'Internet et de nouveaux modes de management (holacratie, sociocratie, empowerment...), il est crucial pour les managers de repenser leur fonction afin de devenir des facilitateurs libérant l'intelligence des collectifs par un leadership partagé.
    Les auteurs, spécialistes des nouvelles formes d'apprentissage, s'appuient sur des fondements théoriques et leur expérience de terrain pour proposer des pratiques innovantes favorisant l'apparition et la consolidation de l'intelligence collective.
    Leur ouvrage présente des exercices variés sur des thématiques majeures :
    o Créer une vision commune
    o Engager l'action ensemble
    o Faire preuve de créativité collective
    o Faire place aux talents de chacun
    o Se motiver mutuellement
    Plus qu'un simple recueil d'exercices, ce livre est indispensable pour les formateurs, les coachs, les consultants... qui souhaitent élargir leurs modalités d'intervention. Il s'adresse également aux managers désireux de libérer l'intelligence collective au sein de leurs organisations."

  • Cet ouvrage s'intresse au dveloppement des dirigeants. Il analyse leur continuum ducatif, de la scolarisation jusqu'aux apprentissages exprientiels. Il voque la situation franaise, son trop plein d'enseignement du management et son dficit d'ducation au leadership. Dans une socit qui se numrise, il tisse des liens entre le monde du management et celui de l'apprenance. La conclusion ouvre des perspectives pdagogiques pour un dveloppement humain des dirigeants.

  • Internet autorise les individus à être plus autonomes et à adopter de nouveaux modes d'apprentissage en réseau. Cet ouvrage explore les façons d'apprendre à l'ère numérique et notamment les formes émergentes de relation collective au savoir. Il s'intéresse plus particulièrement au phénomène des communautés d'apprentissage formelles et informelles qui se constituent à l'intérieur ou à l'extérieur des institutions éducatives. Après avoir expliqué en quoi le rapport au savoir est bouleversé par le numérique, l'auteur en montre les conséquences sur les modes de management des entreprises. Parce que la webisation des organisations de travail installe de nouvelles pratiques de travail à la frontière des intérêts privés et professionnels, les neomanagers apprennent à en tirer parti. S'appuyant tant sur les derniers apports de la recherche que sur des observations de terrain, des témoignages et des études de cas, Denis Cristol donne les clés pour savoir créer et animer des communautés d'apprentissage.

  • Comment se fabriquent les managers ? La "figure" des managers tend à s'idéaliser, se préciser et vient concurrencer la figure française des cadres. C'est essentiellement par des apprentissages informels en situation que les managers apprennent leur "métier". L'ouvrage étaye l'idée d'un manager qui émerge de processus de maturation plutôt que d'un manager inné.

  • Être leader,  ça s'apprend ! Tel est le fil conducteur de cet ouvrage. Mais si le leadership s'apprend, il ne s'apprend pas facilement et de nombreuses questions se posent sur la façon dont il est enseigné.La recherche entreprise par trois enseignants et chercheurs d'Advancia et de Négocia, deux écoles de management de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris, a mobilisé 13 spécialistes ayant exploré et mis en évidence les fondements théoriques de la question et étayé leurs découvertes sur la base de recherches empiriques. L'ouvrage prend le contre-pied d'un grand nombre d'idées reçues sur les qualités essentielles du leader ou les typologies simplifiées. S'il ne prétend pas tout dire d'un sujet inépuisable, il introduit des perspectives nouvelles dans la façon d'aborder la question du leadership, faisant une plus large part aux contextes et aux situations.La première partie revisite les dernières théories du leadership et essaie de questionner le mythe du leader solitaire et héroïque,  pendant que la deuxième partie montre comment, aujourd'hui, il est possible concrètement d'enseigner et d'apprendre autrement le leadership.Cet ouvrage intéressera les managers, les professionnels ainsi que les professeurs et étudiants en études de Gestion et de RH.

  • « Je me promène dans la rue, casque audio vissé sur les oreilles; j'écoute une téléconférence préalablement téléchargée en jetant un oeil sur l'écran de mon portable. Je saute dans un bus ; je consulte ma boîte mail et un site de veille qui m'adresse l'actualité professionnelle. Me voilà en salle de réunion. J'allume mon ordinateur portable, et en même temps qu'un exposé se déroule, je garde un oeil sur la progression du travail de l'équipe. Mon attention se partage entre plusieurs temporalités. Et ma journée se poursuit ainsi glissant de connexion en connexion, de groupes présents à groupes distants. » La transformation des rapports sociaux liée à l'impact numérique conduit à une plus grande variété dans les façons d'apprendre et d'enseigner, laissant la place à plus d'apprentissages informels et d'innovation pédagogique. L'ouvrage montre comment les modalités classiques de la formation se transforment et obligent les organisateurs de formation à changer la façon d'imaginer l'apprentissage.

  • Levier indispensable pour utiliser l'intelligence collective du groupe, la facilitation repose sur le fait de rendre chacun acteur du changement. L'art du facilitateur consiste à savoir redonner la parole à chacun, pour renforcer l'engagement individuel et collectif.
    L'ouvrage emprunte aux mondes asiatiques l'idée de l'apprentissage de pratiques comme une voie de perfectionnement continu à suivre, jusqu'à rendre chaque relation humaine fluide et nourrissante. En pratiquant l'art de la facilitation, les participants ressentent la présence d'une sorte de champ énergétique qui les relie.
    Une présentation claire et synthétique des fondements et des prérequis de la facilitation est proposée en première partie. Les auteurs ont bâti en deuxième partie un parcours de progression efficace en 12 points-clés, où questions et apprentissages sont articulés autour d'exemples concrets. Une démarche qui permet de retrouver du sens et de l'engagement collectif.

  • L' intelligence collective est l'alchimie d'un collectif et des singularités qui le composent pour agrandir le pouvoir de réalisation de chacun. À l'heure d'Internet et de nouveaux modes de management (holacratie, sociocratie, empowerment...), il est crucial pour les managers de repenser leur fonction afin de devenir des facilitateurs libérant l'intelligence des collectifs par un leadership partagé. Les auteurs, spécialistes des nouvelles formes l'apprentissage, s'appuient sur des fondements théoriques et leur expérience de terrain pour proposer des pratiques innovantes favorisant l'apparition et la consolidation de l'intelligence collective. Leur ouvrage présente des exercices variés sur des thématiques majeures : o Créer une vision commune o Engager l'action ensemble o Faire preuve de créativité collective o Faire place aux talents de chacun o Se motiver mutuellement Plus qu'un simple recueil d'exercices, ce livre est indispensable pour les formateurs, les coachs, les consultants... qui souhaitent élargir leurs modalités d'intervention. Il s'adresse également aux managers désireux de libérer l'intelligence collective au sein de leurs organisations.

  • La note de synthèse de ce numéro fait le point sur les façons d'apprendre ensemble des adultes à l'intérieur de communautés d'apprentissages. Qu'elles soient physiques ou en ligne, elles témoignent de la transformation des pratiques d'apprentissage et conduisent à s'interroger sur le sens et les enjeux d'un apprendre ensemble aujourd'hui. Suit un article de recherche sur l'appropriation de l'écrit chez de faibles lecteurs-scripteurs.

  • Développer une université d'entreprise augure une autre façon de faire vivre la relation commerciale. Pour réussir une mutation qui replace la dimension humaine au centre de l'organisation, l'entreprise doit amorcer un virage pédagogique. De nouvelles structures émergent : les universités d'entreprise.

    Denis Cristol et Eric Mellet présentent dans cet ouvrage les méthodes, les pratiques et les formations innovantes de 30 universités d'entreprises et commerciales avec leurs retours d'expérience et leurs témoignages (L'Oréal, Veolia, NRJ, Orange, JCDecaux) :

    Quels sont les nouveaux enjeux de la fonction commerciale ?

    Pourquoi et comment les universités d'entreprise se développent-elles ?
    En quoi l'université d'entreprise est-elle un levier de business development ?
    Quels enseignements tirer du fonctionnement de la L'Oréal Sales Academy et de la Matrix Sales University ?
    Les universités d'entreprise sont des leviers de business development et des outils de métamorphose des entreprises.

empty