• Claude Martin nous déroule une Chine - sa Chine - dans un portrait palpitant allant de 1964 à 1993, autant dire des débuts de la Révolution culturelle à l'ouverture au monde occidental, en passant par la répression sanglante de Tiananmen. C'est d'ailleurs lui qui permettra à Gao Xingjian, ainsi qu'à d'autres intellectuels et artistes, de se réfugier en France durant ces années terribles. Pas de langue de bois ici : chaque paragraphe est essentiel, nous parle d'événements et d'hommes qui ont tous une résonance, et que nous découvrons avec intérêt, bonheur, stupéfaction, horreur, amusement... Rares sont les ambassadeurs qui ont livré leurs mémoires : nous sommes ici face à une oeuvre inestimable, écrite par un personnage hors du commun.

    /> Claude Martin, né en 1944, diplômé de l'IEP Paris, des Langues O', élève de l'ENA, part pour la première fois en Chine en 1964 ; il en devient définitivement en 1993. Il est ensuite nommé ambassadeur de France en Allemagne en 1999, et est chargé d'installer la nouvelle ambassade à Berlin.

  • 5 f. - 4 h. - Décor : un salon confortable - Durée : 120 min
    Après un repas bien arrosé en compagnie de son épouse et de ses meilleurs amis, Max s'endort et se réveille ... mort. Et, comme si cela ne suffisait pas, le médecin appelé sur les lieux, affirme qu'il a été empoisonné. Or, pendant tout le week-end, Max n'a côtoyé que sa femme et ses invités. Alors qui, parmi ces personnes en qui il a toute confiance, a pu commettre ce crime? C'est la question que tous vont se poser: les vivants, bien sûr, qui désireux de commencer leur propre enquête avant l'arrivée de la police, en profitent pour régler leurs comptes, et aussi le mort qui assiste, impuissant, au déballage de sa vie privée et n'a pas d'autre alternative que de prendre le public à témoin. Alors la parole est à la victime, certes, mais s'il est vrai que Max est victime, est-il pour autant innocent?

  • À travers l'analyse d'une douzaine d'experts académiques dans le domaine de la parentalité, cet ouvrage propose une vision pan-européenne (France, Suisse, Belgique) des politiques mises en oeuvre et scrute les recompositions des normes parentales véhiculées par ces nouveaux dispositifs.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ce livre est une perspective historique qui couvre quinze années de transformation d'un pays qui a abandonné le principe de l'économie centralisée pour évoluer vers une économie de libre concurrence. Les premiers articles sont contemporains de la chute du Mur de Berlin, les derniers ont été publiés à la veille de l'intégration de la Pologne dans l'Union Européenne. Les textes abordent le changement social, économique, territorial et institutionnel qu'a connu la Pologne au cours de cette période.

  • Le confinement, désormais dans tous les discours, est une notion qui évoque aussi le retrait des jeunes confinés dans leur chambre ; un phénomène d'abord identifié et nommé hikikomori au Japon dans les années 1990.
    Les conduites de ces jeunes posent de nombreuses questions, aux familles, aux institutions éducatives et de santé, qui inventent et expérimentent des méthodes pour les accompagner. Aucune explication ne s'impose pour comprendre leur retrait soudain. Sans pathologie physique, souvent sans diagnostic médical, ils représentent une énigme.
    Un collectif de chercheurs et cliniciens propose d'aborder ces jeunes comme des sujets pensants et agissants, qui questionnent, bousculent et parfois détournent les formes de soin et de prise en charge. De leur place, ils interpellent la façon dont sont ­pensées la sortie de l'enfance et la transition vers l'âge adulte.
    Ce livre s'adresse aux jeunes en retrait, aux professionnels éducatifs et soignants, à toute personne touchée de près ou de loin et à tous ceux qui s'interrogent sur ces nouvelles générations de reclus, néanmoins connectés au monde.

  • On n'a pas deux fois l'occasion de faire une bonne impression !

    Qu'est-ce qu'une bonne poignée de main ? Comment donner l'impression d'être sympathique ? Ce que l'on dit sans même ouvrir la bouche : le langage de nos gestes. Enrichir un exposé avec des slides 100 % efficaces. L'art du face à face : les secrets pour sortir gagnant.
    Convaincre, c'est un véritable pouvoir. En entretien, dans un discours ou une discussion, ce n'est pas l'ensemble d'une intervention qui convaincra, mais le petit moment privilégié, la repartie bien placée, ce petit plus où l'humour créera la sympathie, où l'argument fera mouche.
    Jean-Claude Martin a créé en 1999 avec Jean-Jacques Féménia la société Résonance 4, qui forme les dirigeants d'entreprise aux techniques de communication. Il allie dans ce livre son expérience d'ancien comédien à la rigueur scientifique du chercheur. Il est l'auteur du Guide de la communication (Marabout).


  • Une nouvelle édition enrichie et actualisée pour apprendre, pour comprendre et pour aider à mieux soigner.

    Parmi les connaissances de base essentielles à la pratique médicale, la physiologie occupe une place de premier plan. Un ouvrage, moderne et actualisé, consacré au fonctionnement des organes et à la physiologie de l'organisme est indispensable aux médecins (non seulement l'étudiant mais aussi le médecin confirmé).

    Mais au-delà de la connaissance physiologique, il faut comprendre le passage du normal au pathologique. La physiopathologie est la clef de voûte d'une médecine de qualité fondée sur la logique de restitution du fonctionnement des mécanismes physiologiques.

    L'ambition de cet ouvrage est de permettre de mieux appréhender les conséquences des modifications physiologiques.

    Son originalité est de faire le lien entre la physiologie et les situations pathologiques impliquant les grandes fonctions de l'organisme. Ainsi, prévaut l'idée que la connaissance de la physiopathologie peut aider à prévenir la dégradation de la fonction d'organe et les conséquences qui en découlent pour le patient.

    Cette nouvelle édition a été corrigée et actualisée dans cette optique. De nombreuses informations permettent ainsi de passer du normal à la maladie comme le fait au quotidien le praticien au chevet de son patient. Les auteurs de chaque chapitre sont des référents pour traiter leur section. Cet ouvrage s'inscrit dans une démarche complète : qualité de la pédagogie, information pointue et optimisation de la pratique médicale.

    Un effort particulier a été fait pour que tout soit clairement illustré.

    Utile à tous les spécialistes ou internes de spécialités cardiologues, pneumologues, neurologues, hépato-gastroentérologues, immunologistes, hématologistes, néphrologues, etc.), au médecin interniste ou généraliste, ce traité s'avérera essentiel à la pratique de l'anesthésie-réanimation, de la médecine d'urgence, de soins intensifs spécialisés ou de la réanimation médicale.

  • Selon les observateurs, la crise mettrait en cause le fonctionnement de l'Union Européenne et la compétitivité de ses entreprises. Mais le modèle européen présente aussi des points forts. Les facteurs déterminants de la compétitivité territoriale (concurrence, attractivité, économie, valeur, risque, dimension, efficacité, croissance) ont permis à l'Europe de maintenir longtemps sa position dans le monde. L'UE est-elle en déclin ou la situation de crise fera-t-elle émerger un nouveau modèle de croissance ?

  • La "famille nucléaire" de la période des trente glorieuses symbolisant stabilité et unité normative est-elle aujourd'hui en voie de disparition ? Les fonctions traditionnelles de l'institution familiale relayées par le développement des services de l'État dans le domaine de l'éducation, la santé, des services sociaux se sont-elles épuisées ? De quelle façon aujourd'hui, la "famille" est-elle en mutation ? N'est-ce pas la nature du lien familial qui change, les frontières de la famille qui se redessinent ?

  • Un guide boîte à outils" adapté aux besoins de chacun : conseils et exercices pratiques, testés dans les séminaires de communication, pour un apprentissage à la carte. Convaincre, cela s'apprend. Qu'il s'agisse de parler en public, vendre une idée, négocier, faire un exposé... Ce livre met au service de tous des techniques et des méthodes qui permettront à chacun de maîtriser des situations délicates dans lesquelles "bien communiquer" fera la différence. Vos gestes sont des atouts pour gagner, apprenez les gestes qui dynamisent votre image et décodez ceux des autres pour découvrir qui ils sont réellement. Le pouvoir de persuader : convaincre son banquier, réussir un oral d'examen, se présenter chez son nouvel employeur, animer une réunion : devenez efficace en restant naturel en toutes circonstances. Une méthode qui valorise la "personnalité". "

  • «Nous proposons ici quelques problématiques philosophiques, développées sans références explicites aux grands textes ni aux génies du passé - et, de surcroît, sans volonté de privilégier nos propres convictions. Pour chaque question, nous avons cherché à illustrer comment pourrait se présenter le débat et à dégager quelques lignes de défense typiques de chaque courant retenu. Les courts exposés qui en ont résulté sont en quelque sorte anonymes et n'ont, si l'on ose dire, aucun auteur individuel digne de mention: ce sont des positions qui s'y expriment plus que des personnes. Notre but est de proposer à des néophytes un avant-goût de l'aventure philosophique, sans plus. Nous ne dirions assurément pas à nos lecteurs: " Grâce à nous, vous saurez tout de la philosophie! " Nous souhaitons en revanche que, si notre travail n'a pas été trop mal fait, on aura une petite idée du genre de ruminations qui trottent dans la tête des philosophes - et nous espérons qu'une fois attiré par le débat on se prendra au jeu.»

  • Développez votre sens de la repartie pour toujours répondre du tac au tac !
    Après une discussion un peu animée, vous vous êtes sûrement déjà dit : « J'aurais dû lui répondre... ! » Cette fameuse réplique qui aurait fait mouche... mais à laquelle vous avez pensé trop tard.
    Grâce à ce livre, prendre le contrôle de la conversation, mener l'autre par le bout du nez, ou tout simplement le noyer dans ses propres arguments, va devenir un jeu d'enfant !
    Constamment illustré par des exemples réels tirés de l'actualité, ce livre vous immerge progressivement dans les subtiles profondeurs de l'art d'argumenter, alors découvrez vite :
    - Toutes les attitudes gagnantes : décodez le non-verbal de votre interlocuteur et maîtrisez le vôtre, déstabilisez-le en maniant l'autodérision et l'humour...
    - Les armes infaillibles pour attaquer ou riposter : utilisez la bonne figure de style, choisissez judicieusement vos exemples, retournez l'argument de l'autre contre lui...
    - Des mises en situation et des exercices pour vous entraîner à chaque étape et devenir un as du débat !
    - Soyez enfin le maître du débat pour sortir gagnant de tous vos échanges.

  • Tics de langage, gestes nerveux, trous de mémoire, plaisanteries qui tombent à plat, propos embrouillés... Quand il s'agit de parler devant un auditoire (que ce soit 5 ou 100 personnes), il faut absolument surmonter tous ces couacs désastreux si l'on veut être crédible.

    Dans ce guide très complet, vous trouverez comment :

    - Gérer votre trac avec des techniques issues du théâtre : exercices de respiration, relaxation, jeux de rôles, maniement des silences... Des outils qui ont fait leurs preuves !
    - Soigner votre image et votre élocution : gestuelle naturelle, voix bien placée, souffle et rythme maîtrisés, intonations choisies pour insister sur ce qu'il faut...
    - Adapter et construire votre discours pour votre auditoire : pour chaque événement (professionnels mais aussi personnels - mariage, inauguration...) les effets à maîtriser pour impressionner, faire rire, émouvoir, marquer les esprits...
    Inclus : une partie axée sur l'improvisation, avec les règles et les exercices qui vous aideront à cultiver votre imagination.
    RÉUNIONS, CONFÉRENCES, DÉBATS, DISCOURS... SOYEZ SÛR DE VOUS EN TOUTE SITUATION !

  • Gathering among the best European specialists of welfare state comparisons, this book organises comprehensive and up to date information on European welfare state reforms in an analytical framework which allows a new approach to social policy changes. Demonstrates that, contrary to the common view, 'Bismarckian' welfare states have changed significantly Contains long term but also very accurate data and perspective beginning from the 1980s and up to the most recent reforms Speaks to two literatures: the one on welfare state, social policies and welfare state reforms; the other to the political science literature on changes, path dependency and incremental changes Organises comprehensive and up to date information on European welfare state reforms in an analytical framework Includes contributions from the best specialists of the field, including members of the European academic community of social policy comparativists

  • This book highlights the practical characteristics of uncommon diseases and presents the most relevant features for the management of intensive care units. It does not aim to provide an exhaustive description of uncommon diseases, focusing instead on the major diseases that intensivists may encounter in their clinical practice.After a brief introduction on the epidemiology and pathophysiology of each disease, the authors emphasize the aspects related to diagnosis and treatment, providing concise and pragmatic guidance for residents and intensivists who care for patients with uncommon diseases.Although by definition uncommon diseases have a low prevalence in the general population, they can affect a large number of patients admitted to intensive care units, as they can often be diagnosed at intensive care units. Indeed, often a complication of the disease is what leads to the patient's being admitted to an intensive care unit.

  • Ce livre à deux voix incarne ces mouvements à travers un verbe souple, délié et limpide qui garde intactes toute la force, toute la vigueur émotive de la rencontre amoureuse. Il s'ouvre par un appel pressant en lequel résonnent les percussions dont le rythme même est celui de l'amour : « Les tambours de nos corps appellent à célébrer le jour. Viens. » La complicité des amants s'ouvre sur une naissance, sur un engendrement : ce sera le jaillissement d'une parole qui, à son tour, sera fécondante : « Que ma voix naisse ample et puissante du fond de mon ventre. » Prisonniers de la mesure à laquelle nous conduisent les humaines convenances, nous cherchons dans la trajectoire de l'amour une libération au sein même de sa démesure. En celle-ci les frontières et les limites s'estompent pour laisser place à une vacuité immédiate qui assouplit et amplifie nos virtualités. De cette démesure, née d'un réciproque désir, le texte sera porteur à travers ses mots comme à travers son rythme. Mais l'enjeu du lien est grave : il s'agit, pour ces deux témoins d'un même amour, d'une échappée, d'une surrection hors des « ombres de la nuit », d'une traversée vers l' « autre rive », le lieu hypothétique mais tant souhaité où tout malaise, toute distance sont abolis. Les deux poètes se rencontrent avant tout dans la parole, dans l'écrit, dans cette urgence réciproque du dire, de dire soi devant l'autre, comme l'autre devant soi. « En manque de toi m'envahit un malaise que seule peut réduire l'écriture. » Parole à laquelle Paul Dakeyo répond : « J'aurai pour l'instant l'ardeur de mes mots et de mes mots seuls. »

  • Le Québec est une des sociétés les plus sécularisées dans le monde. Malgré le peu d'espace que la religion y occupe aujourd'hui dans la sphère publique, on constate néanmoins un regain de l'athéisme militant, notamment dans le cadre du débat sur la laïcité de l'État, jetant le discrédit sur le phénomène religieux. Ce dossier tente d'explorer les visages d'un athéisme ouvert à un dialogue essentiel entre athées et croyants, au-delà de l'affrontement stérile. Salutaire aux uns comme aux autres, ce dialogue permettra d'approfondir non seulement le sens de l'existence, mais aussi celui de la laïcité et de la démocratie, dans une époque où l'argent s'érige à bien des égards comme un nouveau Dieu et son culte comme une nouvelle religion. À lire aussi dans ce numéro: un débat sur le retour du Canada au sein des missions de paix de l'ONU; un texte sur la guerre oubliée au Yémen; et une analyse sur le revenu minimum garanti, mesure qui pourrait bientôt être adoptée au Québec.

  • Ce printemps, Continuité nous fait voyager en rendant hommage aux merveilles du monde. Ces derniers mois, nous avons été les témoins impuissants de la destruction par le groupe armé État islamique de plusieurs joyaux de la cité antique de Palmyre, un important site archéologique de Syrie qui figure à la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ces actes de saccage nous rappellent toute la fragilité du patrimoine mondial et mettent en lumière la nécessité de le protéger. Ce numéro nous présente d'abord un article relatant la genèse de la Convention du patrimoine mondial ainsi que les étapes qu'un site doit franchir pour figurer sur la Liste. Après quoi l'« effet patrimoine mondial » est expliqué en prenant l'exemple du cas de Québec. Nous découvrons ensuite le centre-ville d'Arequipa au Pérou, 10 sites canadiens reconnus internationalement et un projet éducatif destinés aux jeunes du site d'Angkor au Cambodge.

  • Notre rapport au temps est rempli de paradoxes. Dans nos sociétés qui valorisent à outrance la jouissance éphémère d'une consommation sans lendemain, la finitude de nos existences - tout aussi éphémères - tend à être évacuée au profit d'un idéal de jeunesse éternelle ; la révolte est passagère, mais elle sème des germes de changement dans le temps long de l'histoire ; l'expérience de la beauté et de l'infini ne peut se vivre que dans un instant très court ; les oeuvres d'art éphémères laissent des traces plus pérennes qu'on ne l'imagine... Derrière toutes ces apories se dessine la nécessité d'être à l'écoute de la fragilité au coeur de la vie. Ce dossier nous y convie.

  • Citation (début du poème):
    "J'aime à porter mes pas dans l'asile des morts.
    Là, mourant au mensonge, il me faut moins d'effort
    Pour comprendre leur langue et saisir leur pensée,
    Car les morts ne l'ont pas, cette idée insensée,
    Que tout s'éteint dans l'homme. En eux, tout est vivant."

    Un poème aux accents gothiques et au souffle naturellement ésotérique : Le Cimetière d'Amboise, par le Philosophe Inconnu (avec une Préface de Papus).


    Né à Amboise (1743-1803), Louis-Claude de Saint-Martin, dit le Philosophe Inconnu, entre dans l'armée après avoir achevé ses études de droit ; nommé au régiment de Foix, alors en garnison à Bordeaux, il y fit la connaissance de Martinez de Pasqualis (ou Pasqually) en 1765, qui l'initie aux mystères de la secte des Illuminés. Après avoir suivi Martinez quelques années, il rompt en 1771 et crée sa propre école. En 1788, il séjourna à Strasbourg, où Mme Boeklin l'initia à l'oeuvre de Jacob Boehme dont Saint-Martin traduisit plusieurs oeuvres.



    Format professionnel électronique © Ink Book édition.



  • En couverture, le dessin automobile, une illustration de Roland Giguère dont le travail typographique est le sujet d'un brillant essai recensé dans ce numéro comme c'est le cas pour l'éblouissement provoqué par l'oeuvre de Gilles Tremblay.

    Dans ce numéro, on observera également la vie et les réalisations de personnages ambigus, lumineux, fragiles, déterminés révélant des pans de notre histoire et de notre culture.

    Les Cahiers de lecture de L'Action nationale ont publié plus de 700 recensions d'essais québécois depuis leur première parution en 2007.

empty