• En intitulant son premier recueil «La glaneuse», Catherine Laratte nous invite d'entrée de jeu à communier avec l'âme du haïku. Sur ce parcours baigné de reflets d'ocre, le glanage de Catherine est marqué du sceau de la modestie et de la délicatesse. Dans cet hommage au charme subtil du quotidien, elle habite le coeur de l'instant, tous sens aux aguets. Sa cueillette de femme discrète est une généreuse offrande à savourer, le dos redressé, les yeux au loin. France Cayouette yoga sur la plage / des poses biscornues / sous l'oeil des sternes

  • Aussi impressionnantes qu'elles soient, les convulsions de l'Histoire et de la nature ne sont jamais que des bornes élevées de loin en loin sur notre géographie intérieure. Le regard aigu de Catherine Laratte sait voir et retenir les instants à la fois anodins et troublants, fugaces et impérissables qui façonnent notre paysage intime.

    nu-pieds dans la rosée / une fleur de trèfle se glisse / entre mes orteils

    dans la cohue / le regard d'une moniale / repartir sereine

empty