• Nés de la nuit

    Caroline Audibert

    • Plon
    • 5 Novembre 2020

    À travers le regard d'un jeune loup du Mercantour se révèle un rapport intime entre la faune, la flore et l'homme. Un roman naturaliste et poétique qui résonne comme une ode à la vie sauvage qui nous fait voir la nature autrement." La naissance est aussi déchirante que la mort. Une fine peau me retient. L'incise légère des crocs sépare mon être de son ultime enveloppe. Je suis passé de l'autre côté de la chair.
    Mère lèche mon corps réfugié derrière les paupières closes. Sa langue est râpeuse, ce n'est pas la chair du dedans. Mes membres engourdis s'écartent, s'affolent. L'air me cerne, il rôde, se fraie un chemin à travers ma truffe, court dans ma gueule, fouille à l'intérieur, rentre plus encore, gonfle mon poitrail, ça brûle. "
    À travers le regard d'un jeune loup du Mercantour se révèle un rapport intime entre la faune, la flore et l'homme. Un roman naturaliste et poétique qui résonne comme une ode à la vie sauvage qui nous fait voir la nature autrement.

  • Les carnets illustrés d´une pérégrination sur les sentiers du Parc national du Mercantour, ce territoire préservé où les Alpes s´évanouissent dans la Méditerranée.
    Alors qu´il fête son trentième anniversaire, le Parc national du Mercantour confie à Caroline Audibert la mission de redéfinir le « caractère » de son territoire.
    Partie de Nice, la journaliste et philosophe a entrepris un périple au long cours, au fil des saisons, entre les monts des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence, sillonnant les routes étroites menant à la vallée de la Roya, empruntant les chemins de la Vésubie, passant les cols qui ouvrent sur la Tinée, l´Ubaye, le haut Verdon et le haut Var.
    Son voyage l´a conduite parmi les hommes, à travers une terre de mémoire singulièrement vivante. Son témoignage est nourri de rencontres avec les bergers, agriculteurs et artisans qui réinventent les pratiques traditionnelles dans ces vallées, mais aussi avec les historiens, géologues, ethnologues et conservateurs qui mettent en perspective les activités des habitants des 28 communes du Parc ainsi que les patrimoines culturel et naturel du Mercantour.
    Aux textes de Caroline Audibert dressant le portrait du Mercantour sont associés les dessins à l´encre et les aquarelles de Caroline Challan Belval.
    Leurs carnets sont un guide précieux pour ceux qui dirigent leurs pas vers les paysages et les villages du Mercantour comme pour ceux qu´intéressent les liens de l´homme à la terre, les enjeux de la biodiversité et les valeurs ressources de la montagne.

empty