• Député européen élu en 1989 sur la liste de Simone Veil, l'auteur pourfend ce qu'il appelle la mythologie anti-européenne. Il examine les reproches faits à la construction européenne, tentant de démêler ce qui est fondé de ce qui relève des a priori négatifs.

  • Cet ouvrage est le constat qu'il est impossible de réformer l'entreprise sans une volonté commune de l'État, du patronat et des syndicats de salariés. Il reprend les différentes tentatives de réformes faites de 1936 à 2019. L'accord Matignon, le CNR, les réformes sociales de 1945, les propositions de Bloch-Lainé, Sudreau, Attali, El Khomry, Macron, jalonnent cette recherche de consensus. C'est un travail réalisé en dialogue avec Michel Margairaz, professeur émérite en histoire de l'économie à l'université Paris 1 Sorbonne. Il s'appuie sur des sources inédites, des entretiens et une expérience professionnelle de l'auteur à la direction d'entreprises. Ce livre est une nouvelle réflexion dans un contexte de recherches de solutions sur la gouvernance des entreprises.

  • À la veille des élections législatives de mars 1973, le club Nouvelle Frontière, présidé par Jean Charbonnel, ministre du Développement industriel et scientifique, présente à tous ceux qui refusent de décider sans savoir - et de voter sans comprendre - une radioscopie des oppositions. L'opposition, en 1973, c'est d'abord le Programme commun signé par les Communistes, les Socialistes et les Radicaux de gauche. Ce que révèle de nostalgies, d'inconséquences - et de duplicité - cette prétendue charte de l'unité, c'est ce que Nouvelle Frontière a voulu savoir ; sous les litanies rassurantes d'une vie peinte en rose, quels sont les grands choix nationaux qui sous-tendent le Programme commun ? Passant au fil d'une critique - souvent acerbe mais toujours rigoureuse - les institutions, la politique militaire, l'action internationale et le modèle économique rêvés par la Gauche, Nouvelle Frontière met en lumière les contradictions d'un projet qui ne doit qu'à son ambiguïté de n'être pas perçu immédiatement - et par tous - comme l'acte inaugural d'un désastre national. Mais l'opposition, en 1973, ce n'est pas seulement un texte, il y a aussi les forces politiques : où en sont centrisme réformateur, Parti communiste et Parti socialiste, près de quinze ans après l'établissement de la Ve République : c'est à quoi la seconde partie de cet ouvrage s'efforce de répondre, en décrivant « les trois visages de l'opposition ». Cette étude du club Nouvelle Frontière est suivie d'un véritable dossier d'information, composé d'une série d'analyses réalisées par des membres du club.

empty