• Willy Goth n'intervient que dans les enquêtes irrésolvables et... paranormales !
    Willy Goth est inspecteur intérimaire. Intérimaire ? Oui, car il n'intervient que lorsque toutes les forces de police de Laville sont dépassées, quand tout semble perdu, que tout tourne au paranormal. Alors Willy Goth fait appel à son savoir, ses connaissances, et à quelques personnages bien placés au sein des Cercles Infernaux.
    Découvrez ce recueil mêlant fantastique, policier et humour noir !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Habile mélange de fantastique et de policier, Willy Goth prend ses aises avec les lois et les règles, au grand dam du comiviseur (un commissaire fraîchement nommé superviseur) qui aimerait bien qu'il rentre dans le rang. Avec Djamel, un pauvre flicaillon tout juste débarqué sans aucune formation, il va mener une dizaine d'enquêtes toutes plus déjantées les unes que les autres, dans la bonne ville de Laville (et oui, ça ne s'invente pas !). En bref, un pur moment de plaisir, où l'humour (noir, forcément !) n'est jamais loin, et vous tombe sur le coin du pif lorsque vous ne vous y attendez pas ! Une véritable pépite humoristico-fantastico-policière ! - dariodo, Babelio

  • Dans un monde en apparence idéal, la fin n'est jamais bien loin...
    Quelque part sur la planète... traveling avant sur une Maison Heureuse, identique à toutes les autres Maisons Heureuses. Dans un salon design, un homme fixe l'écran, les yeux perdus dans le vide : sur celui-ci, une jeune femme blonde, lèvres bleues, poitrine siliconnée, se prélasse près d'une Piscine Heureuse, dans un maillot de bain signé Dimitrios. Palmiers, chaises longues, cocktail et parasol de papier, sous le spot du soleil. En fond sonore, l'Ode à la joie. En gros plan, une bouche anonyme sirote un verre de Soda-Cola. Soda-Cola, la boisson du siècle. Tout semble aller pour le mieux dans un monde parfait... cadré... contrôlé... Mais qui tire les ficelles ? Pour qui travaille l'intervieweuse suprême ? Qui sont ces Overlands qui se partagent un monde qui s'effrite ? Parthos, le Parti Moral, Média-plus et les autres multinationales survivront-elles à ce grand boulversement qui s'annonce ?
    Découvrez sans plus attendre un roman dystopique et apocalyptique dans un monde où les ficelles semblent tirées par des entitées très puissantes.
    EXTRAIT
    En Aere Perennius, l'année était ponctuée par les événements de l'année. Sur le calendrier, les saints avaient laissé la place aux Jours Fériés. Fêtes religieuses et commémorations avaient été englouties par les rites médiatiques orchestrés par Média-Plus, sponsorisés par Soda-Cola et bénis par le Parti Moral. Noël : grande fête de la consommation, de l'indigestion et de la beuverie obligatoire. Le Nouvel An : rétrospectives télévisées de l'année écoulée. Le premier Mai : journée de doléances formalisées et de farniente. S'étaient ajoutées à cela la Célébration de la chute du Mur, les 24 heures de la Bourse, la Fête des mères porteuses, la Journée de l'embryon, celle de l'adolescent et des séniles. Chacun avait la sienne et personne n'y participait vraiment. Les grandes quêtes pour le Hors-Monde et autres jeux de charité bien ordonnée commençaient par soi-même. Pour finir, il ne fallait pas oublier les Montées des Marches - la vieille remise des Oscars, celle du Disque d'or et la Réunion des Overlands.

  • Promenade dans la grande cité obscure ? Rêverie sous les étoiles ? Errance parmi des espaces-temps. Rêvons-nous la Nuit ou est-ce la Nuit qui nous rêve ? La réponse se trouve-t-elle au réveil ? Le réveil n'est-il pas un autre rêve ?

empty