• Traductrice de presse, Bérengère Viennot s'est trouvée confrontée à un défi inédit après l'élection de Donald Trump.
    Le président américain a fait exploser les codes de la parole politique. Sa langue est vulgaire et confuse, truffée de fautes de syntaxe et de phrases sans queue ni tête, de sarcasmes et d'invectives - signes d'un rapport dévoyé à la réalité et à la culture.
    D'une plume aussi désopilante qu'incisive, l'auteure raconte son casse-tête de traductrice et s'interroge. Comment glisse-t-on de la violence des mots à la violence politique? En quoi est-ce là un symptôme de l'état de la démocratie ? Pourquoi sommes-nous tous concernés ?
    La langue de Trump est un miroir implacable : du président lui-même, de l'Amérique et de notre époque.

empty