• La mondialisation bouleverse les anciennes hiérarchies, produit de nouveaux clivages entre les classes, ouvre aussi des voies d'ascension sociale. Il convient par conséquent de repenser l'analyse des classes sociales dans ce nouveau contexte.
    Comment se recomposent aujourd'hui les rapports sociaux ? Les élites traditionnelles sont-elles ébranlées par l'ascension d'une classe dominante mondiale ? L'internationalisation des classes supérieures traduit la recherche d'une distinction par rapport à ceux qui restent enracinés dans un espace local. L'accès des autres classes à l'espace mondial est-il pour autant fermé ? Des réseaux transnationaux d'entraide et de solidarité attestent aussi de la mondialisation de certaines fractions des classes populaires. Comment s'articulent mobilité géographique et mobilité sociale ?
    Cet ouvrage présente les recherches et les données récentes sur ces questions et montre comment le concept de capital international permet de rendre compte de la reconfiguration des hiérarchies imbriquées de classes, mais aussi de genre et d'origine, dans la mondialisation.

  • "L'immigration des cadres supérieurs en France est peu connue. Elle est pourtant loin d'être négligeable et s'accroît avec l'intensification des échanges. Ce livre présente les résultats d'une enquête sur les étrangers de haut niveau social et révèle la formation d'un groupe nouveau, avant-garde de la mondialisation. La mobilité géographique et le cosmopolitisme définissent un style de vie original. Cependant contrairement à ce que laissent penser certains discours sur la mondialisation des managers, les références nationales sont loin d'avoir disparu. La culture internationale repose au contraire sur des formes particulières de jeux avec les spécificités nationales. En montrant comment cette culture se transmet dans les écoles internationales et dans les familles, comment elle est mobilisée dans les carrières et dans la vie sociale, l'auteur met en lumière le double mouvement d'ouverture géographique et de fermeture sociale qui caractérise ces élites de la mondialisation. Cet ouvrage introduit aussi une dimension comparative inédite dans la question de l'immigration, qui se trouve éclairée d'un jour nouveau."Texte de couverture

empty