• Quel terrible secret cache donc l'existence de la jeune et innocente Pauline de Meulien, qui vient d'épouser le brillant comte Horace de Beuzeval ? Alfred de Nerval, qui l'aime sans espoir, au péril de sa vie, percera ce mystère et se montrera en véritable homme d'honneur.
    Dans ce roman gothique, romantique, Alexandre Dumas nous propose un récit terrible et haletant qui annonce le roman policier moderne.
    Notions littéraires : le roman gothique, le romantisme
    Histoire des arts : être élégant au XIXe siècle, peindre le drame
    Contextualisation : l'influence britannique sur la littérature française, le duel au XIXe siècle

  • Conspirations, débauche et jeux de pouvoir... Une période clé de notre Histoire reprend vie sous la plume enlevée du grand Dumas.

    Paru en 1849, ce récit oublié et introuvable d´Alexandre Dumas témoigne de son irrésistible attrait pour les destins épiques et les grandes figures de notre histoire.
    On retrouve ici les principaux dignitaires du Royaume en 1715, au lendemain de la mort du Roi Soleil : Madame de Maintenon en bigote calculatrice et sans coeur, le régent, Philippe d´Orléans, et bien sûr le cardinal Dubois, ce diable noir, pervers et parvenu. Conspirations et jeux de pouvoir, moeurs dissolues, portraits hauts en couleurs, aventures du bandit Cartouche... Dumas fait à nouveau oeuvre d´historien, parcourant les archives, recoupant actes et dires de cette période 1715-1723.
    L´esprit de ses grands romans souffle entre les lignes et le miracle Dumas opère : l´histoire reprend vie sous sa plume, l´une des plus vives de notre littérature.

  • « Le livre le plus intelligent et le plus vif jamais écrit sur cette famille. » (Dominique Fernandez)
     
    Ils ont donné deux reines à la France, deux papes à la Chrétienté... et Florence leur doit ses heures les plus glorieuses. Princes prodigieusement populaires, riches et puissants, grands mécènes, les Médicis ont durablement marqué leur temps.
    Depuis l'avènement de Côme l'Ancien, le « Père de la patrie », au début du xve siècle, jusqu'à l'extinction de la lignée avec la mort de Jean-Gaston en 1737, leur histoire n'est que révoltes, exils, assassinats, trahisons, jeux de pouvoirs et amours violentes... Digne des meilleurs romans, elle inspire la verve de l'historien Dumas. Et l'histoire selon Dumas est une histoire où le sang coule, des complots se trament, des têtes tombent...
     
    Menacé de faillite, Alexandre Dumas se réfugie à Florence en 1840, où il est chargé d'écrire le texte de la Galerie de Florence, renfermant gravées les oeuvres conservées aux Offices. Ce superbe ouvrage s'ouvrait sur Les Médicis, hommage à la famille qui avait fondé l'un des plus beaux musées du monde. Un hommage enfin réédité.

  • Henri IV

    Alexandre Dumas

    Le pouvoir, l'amour et le sang : la vie du plus populaire de nos rois ne pouvait qu'inspirer le Dumas historien.
    Henri IV et Dumas, c´est une vieille histoire. Le plus populaire de nos rois apparaît dans plusieurs romans de l´écrivain, dont La Reine Margot. Le pouvoir, la mort et l´amour : la vie du Vert-Galant rassemble tous les ingrédients d´un bon roman d´aventures, Dumas ne pouvait passer à côté d´un tel sujet. Entre ses démêlés avec la belle-famille et ses innombrables aventures féminines (il était prêt à prendre tous les risques pour une femme), Henri IV avait toujours le temps d´intriguer et de traîner son panache blanc sur les champs de bataille - jusqu´au jour où Ravaillac eut raison de lui...
    Dumas s´empare du personnage, croquant un homme truculent, jouet consentant de ses passions auxquelles il se révélait incapable de résister.
    Une biographie, donc, mais une biographie à la Dumas, c´est-à-dire joyeuse et amicale, menée tambour battant. Les ventre-saint-gris et les répliques assassines fusent, les rebondissements se succèdent et les personnages prennent vie en trois coups de plume habiles.

  • Alors que le sort de l'Europe se joue à Waterloo, Joachim Murat, soupçonné de trahison par Napoléon, est contraint à l'exil. Dans un dernier et pathétique sursaut, il tente avec quelques fidèles de reconquérir son royaume de Naples. Embarqué à bord d'une barque de fortune, accueilli en Corse sous les vivats, il croit en sa bonne étoile. Mais, à son tour trahi, il tombe dans une embuscade sur une plage de la côte calabraise...Vingt ans après, Alexandre Dumas s'empare du destin de ce héros, personnage dumasien par excellence, pris dans l'étau de l'Histoire. Fils d'aubergiste élevé au rang de maréchal d'Empire, Murat connaîtra une fin tragique, mais jamais, jusqu'à ses ultimes instants, il ne se départira de son panache.Voici, racontées par Dumas, « les dernières heures d'une des plus cruelles agonies dont le faste de l'Histoire ait conservé le souvenir ».

  • Les deux premiers volets de la fresque historique de Dumas consacrée aux guerres de religion, avantLa Dame de MonsoreauetLes Quarante-Cinq.



    Sous la plume lyrique d´Alexandre Dumas, les guerres de Religion ont des allures d´épopée.

    L´Horoscope, roman passionnant et méconnu, nous présente les futurs chefs de la réforme protestante, le prince de Condé, le duc de Guise et le maréchal de Saint-André, à qui une diseuse de bonne aventure prédit qu´ils périront de mort violente. Avec La Reine Margot, nous sommes entre 1572 et 1574 au coeur des guerres de Religion et leur point d´orgue, le massacre de la Saint-Barthélemy. La catholique Marguerite de Valois, dite Margot, une des plus belles femmes de son temps, admirée par Montaigne et chantée par Ronsard, épouse Henri de Navarre, futur Henri IV, mariage qui avait pour visée de ramener la calme dans le pays. Las ! Tueries, complots, trahisons, alliances, intrigues amoureuses se succèdent dans un royaume de France plongé dans le chaos et soumis à la férule impitoyable de Catherine de Médicis.



    Edition préfacée et commentée par Claude Aziza

  • Il est jeune, fier et beau. Son nom ? Louis de Clermont, comte de Bussy, le plus courageux des gentilshommes de la cour d'Henri III. Son coeur ? Pas marié, trop aimé. Elle est jeune, farouche et belle. Son nom ? Diane de Méridor, comtesse de Monsoreau. Son coeur ? Mal mariée, mal aimée.
    La Dame de Monsoreaugrave, en lettres de feu, l'histoire d'un amour impossible aux couleurs d'une tragédie commencée dans le sang et achevée dans les larmes.

    Duels, intrigues, trahisons, crimes. Les spadassins du duc de Guise croisent le fer avec la garde rapprochée d'Henri III : les fameux Quarante-Cinq. Sous l'oeil goguenard de Chicot, frère de Diane et bouffon du roi.
    Les Quarante-Cinqécrivent, en lettres de sang, l'agonie de la dynastie des Valois, commencée par le crime et achevée par les armes.

    Roman d'amour contre roman de cape et d'épée ? Avant tout, les romans de Chicot, le d'Artagnan des guerres de religion.

    Edition préfacée et commentée par Claude Aziza

  • À l'occasion de la comédie musicale événement de la rentrée 2016, re-découvrez la fabuleuse aventure des ferrets de la Reine. Un ouvrage collector avec le texte original d'Alexandre Dumas et des bonus exclusifs ! Avril 1625, le jeune et valeureux d'Artagnan quitte sa Gascogne natale pour tenter d'intégrer la garde rapprochée du Roi Louis XIII et faire fortune à Paris. Dès son arrivée dans la capitale, d'Artagnan provoque bien malgré lui les mousquetaires Athos, Porthos et Aramis en duel. Il heurte l'épaule blessée d'Athos, marche sur la cape de Porthos et compromet malencontreusement Aramis avec un mouchoir aux mauvaises initiales. Les duels étant interdits par Richelieu, d'Artagnan et les mousquetaires se retrouvent hors la loi ; les gardes en profitent alors pour tenter de venger une vieille rivalité qui les oppose aux trois gentilshommes. Mais contre toute attente, d'Artagnan s'allie aux mousquetaires et de ce combat victorieux naît une amitié inébranlable. Sur une suggestion de Richelieu, Louis XIII impose à la Reine de porter au prochain bal de la cour les douze ferrets de diamants offerts par le Roi. Or, le machiavélique Richelieu sait que la Reine a donné la précieuse parure en gage d'amour au Duc, avec qui elle entretient une liaison secrète. Grâce à la complicité de la fidèle lingère de la Reine, Constance, le quatuor sauve la Reine des manoeuvres sournoises de Richelieu et de son agent, la perfide Milady, en se rendant à Londres pour récupérer les ferrets. Au terme d'un parcours semé d'embûches, d'Artagnan et ses trois acolytes Porthos, Athos et Aramis parviennent à remettre à temps les ferrets à la Reine. Promu Lieutenant, d'Artagnan et les trois mousquetaires réussissent à préserver l'honneur du Royaume, portés par leur unique crédo : "Un pour tous, tous pour un !". 24 pages de bonus oUne préface de Franck Ferrand qui présente l'oeuvre et son contexte historique oLes textes des chansons oUn cahier photos en couleurs avec : v La genèse du spectacle v Les biographies des principaux comédiens v Des photos des comédiens

empty