• 1815. Louis XVIII rétabli sur le trône se heurte à une opposition dont l'Empereur, relégué à l'île d'Elbe, songe déjà à profiter. Dans Marseille livrée à la discorde civile, le moment est propice aux règlements de comptes politiques ou privés. C'est ainsi que le marin Edmond Dantès, à la veille de son mariage, se retrouve, sans savoir pourquoi, arrêté et conduit au château d'If... Paru en 1844-1846, Le Comte de Monte-Cristo connut un succès qui ne s'est pas démenti, ce qui en fait une des oeuvres les plus populaires de la littérature mondiale. L'abbé Faria, l'évasion inouïe, le trésor grâce auquel les bons seront récompensés et les traîtres punis le fabuleux destin d'Edmond Dantès possède la simplicité et la force des grands mythes. Conteur éblouissant, aussi à l'aise dans l'action que dans le dialogue, Dumas nous entraîne sans nous laisser reprendre souffle du cabinet de Louis XVIII à la Méditerranée des contrebandiers, des îles toscanes aux catacombes de Rome, puis aux salons parisiens où le mystérieux comte de Monte-Cristo se dispose à accomplir sa vengeance...

  • Edition enrichie (Commentaires sur l'oeuvre)1838. Un seigneur étranger, le comte de Monte-Cristo, intrigue le grand monde parisien par son faste extraordinaire, ses manières, raffinées et fantasques, la jeune femme orientale qui vit dans son ombre. Qui - hormis peut-être la belle et mélancolique comtesse de Morcerf - pourrait reconnaître en lui le pauvre marin Dantès, arrêté à Marseille vingt-trois ans plus tôt ? A travers les péripéties d´une vengeance implacable, c´est le Paris de Balzac qui revit dans ce second volume. Dandys, femmes du monde, personnages patibulaires ressurgis du bagne, se croisent autour d´inoubliables figures - le banquier politicien Danglars, le sévère procureur de Villefort, le hautain comte de Morcerf, pair de France. Romancier de l´histoire, l´auteur des Trois Mousquetaires et de La Reine Margot révèle dans ce chef-d´oeuvre une autre facette de son génie : le roman de moeurs et de critique sociale, servi par un sens inégalé de l´action et du suspense. 

  • Dumas séduit, fascine, intéresse, amuse, enseigne.Victor Hugo.Tout le monde connaît la verve prodigieuse de M. Dumas, son entrain facile, son bonheur de mise en scène, son dialogue spirituel et toujours en mouvement, ce récit léger qui court sans cesse et qui sait enlever l´obstacle et l´espace sans jamais faiblir. Ilcouvre d´immenses toiles sans jamais fatiguer ni son pinceau, ni son lecteur.Sainte-Beuve.Les Trois Mousquetaires... notre seule épopée depuis le Moyen Age.Roger Nimier.Les Trois Mousquetaires forment le plus divertissant des romans d´aventures. Leurs personnages, Athos, Porthos, Aramis et d´Artagnan, sont sortis des bibliothèques pour descendre dans la rue. Ils ont enseigné l´insolence et l´amitié à beaucoup de jeunes Français qui ont aussi découvert les fatalités de l´amour en rêvant aux belles épaules de Milady et à ses regards de perdition.Kléber Haedens.Edition de Simone Bertière. 

  • 1815 : Edmond Dantès est ce jeune marin à qui tout réussit. On lui promet le grade de capitaine ; il va pouvoir épouser sa fiancée. Mais, victime d'une machination, il est accusé d'être un conspirateur bonapartiste. Son bonheur et son ascension sociale sont brisés net. Dans les geôles du château d'If, au large de Marseille, s'amorce le roman de sa vengeance. Après quatorze années d'enfermement, Edmond Dantès n'aura de cesse de punir ceux qui l'ont trahi. Puisque sa vie lui a été volée, autant en rêver d'autres. Il est temps de se réinventer : le simple marin devient comte de Monte-Cristo.
    Entre liberté et justice, vengeance et métamorphose, voici le chef-d'oeuvre du roman d'aventures.

  • "Vous vous réveillerez dans un caveau où nul n'est descendu depuis vingt ans, et dans lequel, d'ici à vingt ans peut-être, nul ne descendra encore. N'ayez donc aucun espoir de secours, car il serait inutile. Vous trouverez du poison près de cette lettre : tout ce que je puis faire pour vous est de vous offrir une mort prompte et douce au lieu d'une agonie lente et douloureuse. Dans l'un et l'autre cas, et quelque parti que vous preniez, à compter de cette heure, vous êtes morte." Pauline (1838) est un des premiers romans de Dumas, où Monte-Cristo se trouve en germe. C'est un livre qu'il a écrit seul, et qui se déroule de son temps. La fiction brode sur les thèmes du roman gothique, en "noir", nuit, cottage en ruine, sentes perdues, passages secrets, brigands impitoyables, héroïne enterrée vivante, substitution de cadavres.
    Pauline fait face à un bourreau mystérieux, "homme fatal". C'est le roman d'une jeunesse déboussolée qui tente de se faire une place dans une société mesquine.

  • Automne 1799 : le Directoire agonise, acculé de toutes parts. À l'est et au sud, des bandes nommées ' compagnies de Jéhu ' cherchent à financer la contre-révolution royaliste en attaquant les diligences qui transfèrent des fonds. À l'ouest, en Bretagne, la chouannerie renaît, menée par Georges Cadoudal. Un jeune général, Napoléon Bonaparte, revient d'une expédition en Égypte, bien décidé à prendre le pouvoir. Sur cette toile de fond historique se joue un amour impossible entre deux camps opposés : Roland de Montrevel, fidèle inconditionnel de Bonaparte, combat le royaliste Charles de Sainte-Hermine (alias Morgan) qu'aime en secret la propre soeur de Roland, Amélie.
    Flamboyante épopée célébrant l'honneur, l'héroïsme et l'amitié, Les Compagnons de Jéhu ressuscite la France d'avant l'Empire, déchirée entre divisions et désir de réconciliation. De ce moment charnière, situé juste avant sa naissance, Dumas fait le volet central d'une trilogie consacrée au Consulat et à l'Empire, qu'il complétera ensuite avec Les Blancs et les Bleus et Le Chevalier de Sainte-Hermine, prouvant que ' les poètes savent aussi bien l'histoire que les historiens, - s'ils ne la savent pas mieux '.

  • Le lecteur des Trois Mousquetaires retrouvera dans Vingt Ans après ses héros favoris : Athos, Porthos, Aramis, ainsi que le gai, lucide et subtil d'Artagnan. La Fronde et la Révolution d'Angleterre servent de cadre à leurs exploits, qui les mettent aux prises avec Mazarin et avec Cromwell. Roman historique ou roman de cape et d'épée ? Avec Le Vicomte de Bragelonne, la trilogie des Mousquetaires concilie heureusement les exigences des deux genres. La présente édition, annotée avec soin, souligne la dette de Dumas envers les mémorialistes et les historiens et atteste la solidité de son information. Sur des données authentiques, qu'il redistribue à sa guise, le narrateur brode un récit plein d'incroyables péripéties, dont la structure et les thèmes sont ceux de l'épopée et du conte, mais qu'il assaisonne d'humour. Venant à la suite des Trois Mousquetaires, Vingt Ans après, moins simple, moins romanesque aussi, s'en distingue par une peinture plus diversifiée de la société, une psychologie plus nuancée, une morale plus désenchantée. C'est dire la pluralité de lectures possibles, et que chacun y trouvera son plaisir.Edition de Simone Bertière

  • 1572. La France des guerres de religion est devenue le champ clos des grands seigneurs et des prétendants au trône. A Paris, le jeune roi protestant de Navarre, le futur Henri IV, vient d'épouser Marguerite de Valois, dite Margot ; mariage politique qui n'empêche pas les Guise et le roi Charles IX de fomenter les horreurs de la Saint-Barthélemy. Sur les pas du jeune comte de La Mole, dont s'éprend éperdument la belle Margot, et de son compagnon, le tonitruant Annibal de Coconnas, nous entrons dans ce labyrinthe d'intrigues, d'alliances, de trahisons. Les poignards luisent sous les pourpoints. René le Florentin fournit les poisons à l'implacable Catherine de Médicis. Le vieux Louvre avec ses fêtes brillantes, ses passages secrets, son peuple de soldats et de jolies femmes, est le théâtre où se déploient en mille péripéties les jeux de l'amour, de la politique, de la haine. Le père des Trois Mousquetaires nous en donne une passionnante chronique, où sa pétulante bonne humeur survit aux plus sanglants épisodes. 

  • En 1585, dans une France déchirée par les guerres de Religion, l'étau se resserre autour d'Henri III. Le roi s'attache une troupe de gentilshommes gascons, les Quarante-Cinq. Leur mission : assurer sa garde rapprochée et le protéger des complots ourdis par les Guises qui rêvent de s'emparer du pouvoir...

    Sur une base historique réelle, ce troisième volet de la 'trilogie des Valois' est un passionnant roman d'aventures qui fait la part belle au spirituel Chicot, le bouffon du roi. Il offre une suite à La Reine Margot et à La Dame de Monsoreau, mais peut aussi se lire de manière autonome. Dans la grande tradition du roman historique, Dumas mêle personnages fictifs et réels, intrigues politiques et amoureuses, le tout sur un rythme endiablé, où les rebondissements s'enchaînent autant que les bons mots. En historien, il explique la fin des Valois et l'avènement d'Henri IV, en faisant d'Henri III un personnage tragique, l'un de ces 'rois marqués par la fatalité pour qu'une race s'éteigne en eux et avec eux'.

  • Ce carnet témoigne de la passion qu'Alexandre Dumas a vouée toute sa vie aux animaux. Enfant, il a reçu l'éducation d'un jeune chasseur et d'un amoureux de la nature. Sa dilection pour la vie animale traverse ensuite sa fiction et ses récits de voyage. Mais il a aussi consacré à ses bêtes des contes et des récits cocasses. Les deux histoires publiées dans ce carnet évoquent avec tendresse et humour « la ménagerie » qui lui a tenu compagnie au château de Monte-Cristo : l'histoire de Mysouff montre à quel point Dumas fut un observateur attentif de la vie animale. Quant aux Deux infanticides, il s'agit d'une causerie qui évoque un fait divers animal survenu au Jardin des Plantes au début des années 1850.

  • Édition enrichie (Notes, répertoire des personnages et notice historique)Été 1661. À Fontainebleau, autour du jeune Louis XIV et de sa belle-soeur Henriette d´Angleterre, la cour vole de fêtes en fêtes et d´amours en amours. Mais les mousquetaires ont perdu la maîtrise des opérations. D´Artagnan assiste en spectateur impuissant à la défaite de Bragelonne et à celle du surintendant Fouquet. C´est alors que l´action rebondit, à l´initiative d´Aramis, plus pétri que jamais d´ambition et de secrets. Que manigance-t-il à la Bastille, autour d´un étrange prisonnier sans nom ? Dans quelle mystérieuse entreprise entraînet- il le naïf Porthos ? D´Artagnan s´interroge, le lecteur aussi. Tous les éléments sont en place pour une cascade de coups de théâtre dont le tome III fournira la clef.

  • Bals masqués

    Alexandre Dumas

    • L'herne
    • 4 Novembre 2020

    Auteur de romans fleuves, Alexandre Dumas a également excellé dans le genre bref du conte et de la nouvelle. Sur le mode de l'anecdote contemporaine, les deux récits réunis dans ce volume témoignent de la vivacité de son style, de son sens aigu de l'observation psychologique et morale. Études de moeurs autant que petits tableaux d'époque, L'Amazone (1845) et Un bal masqué (1835) plongent le lecteur dans la vie parisienne de la monarchie de Juillet. Fantaisiste et sérieux, ces deux histoires démarrent à partir du point de vue de l'auteur pour glisser vers la fiction. Un bal masqué est une histoire de vengeance, Une Amazone, le récit d'un amour fou traité de manière ironique.

  • Édition enrichie (Notes, répertoire des personnages et notice historique)Aramis tente l´impossible, l´invraisemblable, et il est sur le point de réussir, dans une entreprise qui bouleverserait le cours de l´Histoire, mais celle-ci reprend ses droits... Il n´y a plus de place pour des surhommes dans la France de Louis XIV. Jamais ils ne sont si grands qu´au moment de quitter ce monde qui est devenu le cimetière de leurs illusions perdues. À chacun des trois, Athos, Porthos et d´Artagnan, est accordée la fin qui lui convient, en forme d´accomplissement, voire d´apothéose. Mais si Dumas s´est résigné à les laisser périr, les lecteurs, eux, s´y refusent. Et ils refusent de les dissocier. Toujours jeunes, gais, hardis, généreux, les quatre inséparables poursuivent leur tour du monde triomphal, dotés de l´immortalité que confère la littérature.Edition de Simone Bertière.

  • Au coeur des Carpathes, dans le sombre château de Brankovan, les princes Grégoriska et Kostaki, s'affrontent pour conquérir la belle Hedwige. Or Kostaki est un vampire qui revient chaque nuit assouvir sa soif de sang auprès de la jeune femme devenue l'objet d'une lutte sans merci entre les deux frères.
    Une étrange histoire pleine de romantisme et de fantastique où l'angoisse le dispute au romanesque...

  • Edition enrichie (Préface, Notes, Chronologie)
    En 1786, Versailles est le théâtre d'une affaire retentissante. Au coeur de l'intrigue, un somptueux collier que la reine Marie-Antoinette, par souci d'économie, refuse d'acquérir. Mais une comtesse ambitieuse et désargentée a vent de ce désir contrarié. Se servant comme instruments d'un cardinal en disgrâce et d'une prostituée sosie de la souveraine, elle-même manipulée par le redoutable Cagliostro, elle monte une escroquerie de haut vol, qui marquera l'Histoire et accélérera la chute d'un monde voué à disparaître.Dumas avait l'ambition de raconter l'histoire de France dans ses romans : cette entreprise trouve dans Le Collier de la reine un de ses points culminants. En historien, il révèle les dessous brûlants de la célèbre et authentique « affaire du collier ». En romancier, il noue une intrigue haletante et magistrale, digne des plus grands romans d'aventure.Édition de Claude Schopp

  • 1578 : Charles IX mort, son frère Henri III règne sur la France. Son royaume est divisé par les guerres de Religion, son pouvoir menacé par tous, y compris par son frère cadet, le duc d'Anjou. Lorsque Bussy d'Amboise, valeureux gentilhomme de ce dernier, tombe dans une embuscade tendue par les mignons du roi, il est miraculeusement sauvé et recueilli par une belle inconnue, dont il tombe amoureux. Mais Diane de Méridor est promise à l'infâme comte de Monsoreau, grand veneur du roi... Dès le guet-apens initial, les intrigues, politique et amoureuse, s'entrecroisent. Et Dumas d'offrir avec ce roman, deuxième volet de sa trilogie « Renaissance » (avec La Reine Margot et Les Quarante-Cinq), une fresque historique saisissante tout en renouant avec l'esprit des Trois Mousquetaires : les épées s'entrechoquent, les amours et rivalités se déploient sur les routes de Paris à Angers et à Lyon... Et le règne des Valois s'achève dans un bain de sang.

  • Édition enrichie (Introduction, notice historique, répertoire des personnages, chronologie et bibliographie)Au mois de mai 1660, le vicomte de Bragelonne arrive au château de Blois, porteur d´une lettre annonçant à Monsieur, le frère de Louis XIII, l´arrivée de Louis XIV et de la cour. La nuit suivante, un homme se présente au monarque : c´est le roi d´Angleterre Charles II, dépouillé de son royaume, qui vient demander au roi de France de l´argent ou des hommes afin de reconquérir sa couronne. Mazarin refuse. Sur le chemin du retour, Charles II rend visite à Athos qui lui propose son aide... Publié de 1847 à 1850, Le Vicomte de Bragelonne achève la trilogie ouverte par Les Trois Mousquetaires et poursuivie avec Vingt ans après. Mais ce troisième volet est placé sous le signe du désenchantement et de la mélancolie : les repères dont disposaient les mousquetaires pour régler leur action vacillent dans un monde qui a changé.

  • Les Frères corses

    Alexandre Dumas

    • Ligaran
    • 1 Décembre 2015

    Extrait : "Vers le commencement du mois de mars de l'année 1841, je voyageais en Corse. Rien de plus pittoresque et de plus commode qu'un voyage en Corse : on n'embarque à Toulon ; en vingt heures, on est à Ajaccio, ou en vingt-quatre heures à Bastia. Là, on achète ou on loue un cheval : si on le loue, on en est quitte pour cinq francs par jour ; si on l'achète, pour cent cinquante francs une fois payés." À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN : Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants : o Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin. o Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.

  • Inspiré de John Paul Johns, capitaine de marine, héros de la guerre d'Indépendance américaine, Le Capitaine Paul est à la fois roman historique, récit d'aventures maritimes et mélodrame sur la quête des origines. Bâtard magnifique remettant en question les rigidités du Vieux Monde et faisant triompher le droit naturel contre le pouvoir légal, Paul Jones incarne le mariage réussi des origines françaises et de l'idéal américain, et la réconciliation des valeurs aristocratiques et démocratiques. Superbe hommage du romantisme aux Lumières, le roman traduit les déchirements d'une génération écartelée entre le monde d'avant la Révolution et celui d'après. Il témoigne aussi du génie de l'auteur à mêler les genres pour inventer une forme nouvelle. Le mélange franco-américain incarne le pedigree dont rêve Dumas pour la France, mais aussi pour la littérature.

  • Edition enrichie de Anne-Marie Callet-Bianco comportant une préface et un dossier sur l'oeuvre. D'après une légende médiévale, les châtelaines d'Eppstein mourant la nuit de Noël reviennent hanter les vivants. Par-delà la mort, la comtesse Albine veille sur son fils, Éverard, amoureux de sa soeur de lait et fille du garde-chasse, et le protège. Car son père, fou de rage devant cette mésalliance, menace de le tuer... Récit fantastique, roman d'amour et de formation, hommage au génie germanique, cette oeuvre inclassable illustre aussi la difficulté de passer d'un siècle à un autre, comme l'échec du rêve formé par la Révolution de changer le monde. Promenant le lecteur de la terreur à la rêverie, alliant le merveilleux légendaire et les interrogations de la modernité, Le Château d'Eppstein offre l'exemple parfait d'un fantastique proprement poétique, où s'exprime la quintessence du romantisme européen.

  • Le premier roman d'Alexandre Dumas, suivi d'une anthologie sur les héroïnes romantiques.
    Un " petit classique numérique " pour les lycéens.
    Le roman de Dumas
    En 1830, la jeune Pauline de Melien rencontre, au cours d'une partie de chasse, le beau et ténébreux Horace de Beuzeval qu'elle épouse peu après. Mais son mari se révèle un dangereux bandit qui tente de l'empoisonner.
    Sentimental et macabre, ce premier roman de Dumas constitue un modèle du romantisme noir.
    ooo suivi d'une anthologie sur les héroïnes romantiques
    À travers des textes de Chateaubriand, des soeurs Brontë, de Nerval ou encore de Maupassant, l'anthologie met au jour une typologie des différentes héroïnes romantiques, passionnément aimées ou tragiquement abandonnées.
    Avec un dossier critique
    Comprenant toutes les ressources utiles au lycéen pour étudier l'oeuvre :
    - des repères historiques, culturels et biographiques ;
    - des fiches sur les principaux axes de lecture de l'oeuvre ;
    - deux groupements de textes thématiques ;
    - des lectures d'images en couleurs ;
    - des sujets de type bac pour l'écrit et pour l'oral.
    Et un guide pédagogique
    Sur www.classiques-et-cie.com. En accès gratuit pour les enseignants, il propose une séquence de cours sur l'oeuvre et les corrigés des sujets de type bac.
     

  • Au cours d'un bal masqué à l'Opéra, Édouard tombe sous le charme d'une mystérieuse inconnue. Prêt à tout pour conquérir cette jeune femme qui manie l'épée comme un homme et exerce un empire impitoyable sur ses soupirants, il apprendra à ses dépens que l'amour recèle bien des dangers. Dans « Marie », une jeune fille abandonnée par son amant est prête à renoncer à la vie, tandis que son père provoque le scélérat en duel... À travers ces deux nouvelles au croisement du romantisme et du réalisme, Dumas peint des personnages féminins hauts en couleur, dans un univers de faux-semblants où la passion côtoie le crime. L'ÉDITION découvrir, comprendre, explorer

  • Dans La Femme au collier de velours et dans les nouvelles qui composent Les Mille et Un Fantômes, Dumas présente un tour d'horizon du fantastique, du plus traditionnel au plus surprenant : fantômes, visions et vampires sont mobilisés, mais aussi les obsessions morbides de la génération post-révolutionnaire. Les têtes coupées parlent, les corps suppliciés se redressent et témoignent de l'abdication de la raison devant une histoire chaotique et proprement infernale. 'Croyez-vous, Monsieur Ledru, demanda Jacquemin à demi-voix, croyez-vous qu'une tête puisse parler, une fois séparée du corps ? M. Ledru poussa une exclamation qui ressemblait à un cri, et pâlit visiblement. - Le croyez-vous ? dites, répéta Jacquemin. M. Ledru fit un effort. - Oui, dit-il, je le crois. - Eh bien !... eh bien !... elle a parlé. - Qui ? - La tête... la tête de Jeanne.'

  • 1660. Aramis est aujourd'hui évêque de Vannes. Il a jadis été mis au courant du secret de la naissance du roi : Louis XIV a un frère jumeau, retenu prisonnier sous un masque de fer. Aramis veut se servir de ce secret pour placer sur le trône le frère jumeau du roi, et devenir son Premier ministre. Mais c'est sans compter d'Artagnan qui va tout faire pour défendre le véritable Louis XIV.

empty