Langue française

  • Le livre En cette année 1774, l´Europe, exceptionnellement, est en paix. Le jeune Richard Bolitho, lieutenant depuis peu, ronge son frein sur les quais de Plymouth ; et finit par décrocher un poste à bord de la Destinée, une frégate chargée d´une mystérieuse mission dans les mers du Sud.
    Où l´on découvre que les périodes dites « de paix » ne sont pas de tout repos pour la Navy, pirates et trafiquants de tout poil profitant de la suspension des hostilités pour redresser dangereusement la tête.
    Richard observe de tous ses yeux ; et paie - déjà - de sa personne. Il est à l´âge des découvertes : la mort, l´amour. Il s´inquiète des lendemains : auront-ils le goût de la déception, celui de la gloire ?
      L'auteur Alexander Kent, de son vrai nom Douglas Reeman, est né à Thames-Ditton en Angleterre, en 1924.
    Engagé à l´âge de 16 ans dans la Royal Navy, il débute sa carrière maritime comme aspirant de marine lors de la Seconde Guerre mondiale dans les campagnes de l´Atlantique et de la Méditerranée. À la fin de la guerre, il exerce des métiers aussi différents que loueur de bateaux ou policier, puis retourne dans l´armée active pour la Guerre de Corée, avant d´être versé dans la réserve.
    En 1968, dix ans après avoir publié ses premiers romans, il retourne à son sujet de prédilection : les romans maritimes de l´époque napoléonienne et commence, avec Cap sur la gloire une longue et passionnante série, dans laquelle il met en scène les personnages d´Adam et Richard Bolitho.
    Qualifié par le New York Times de « maître incontesté du roman d´aventures maritimes » et unanimement reconnu comme l´héritier de Forester, Alexandre Kent doit son succès à sa parfaite connaissance de la vie à bord.

  • Juin 1809. De retour de la Martinique, sir Richard Bolitho profite d'un court repos auprès de son grand amour, Lady Catherine Somerwell. Mais la récente union entre la France et les États-Unis laisse présager des heures sombres pour l'Angleterre. Sous les vents de l'océan indien, Bolitho lutte pour maintenir la puissance anglaise sur les mers.

  •  Le livre 1798 est l´année de tous les dangers pour Richard Bolitho. Récemment promu commodore, en proie aux sautes d´humeur de sa troupe et aux caprices des tempêtes, il subit en Méditerranée les assauts répétés d´une impressionnante armada française qui ne cesse de se moderniser. L´enjeu, loin des côtes de l´Angleterre, n´est rien de moins que le sort de la nation. Aussi, quand s´ouvre enfin sur les eaux du Nil la bataille d´Aboukir, Richard Bolitho sait que ce qui se joue là tutoie l´Histoire et dépasse de loin son seul avenir personnel...
      L'auteur Alexander Kent, de son vrai nom Douglas Reeman, est né à Thames-Ditton en Angleterre, en 1924.
    Engagé à l´âge de 16 ans dans la Royal Navy, il débute sa carrière maritime comme aspirant de marine lors de la Seconde Guerre mondiale dans les campagnes de l´Atlantique et de la Méditerranée. À la fin de la guerre, il exerce des métiers aussi différents que loueur de bateaux ou policier, puis retourne dans l´armée active pour la Guerre de Corée, avant d´être versé dans la réserve.
    En 1968, dix ans après avoir publié ses premiers romans, il retourne à son sujet de prédilection : les romans maritimes de l´époque napoléonienne et commence, avec Cap sur la gloire une longue et passionnante série, dans laquelle il met en scène les personnages d´Adam et Richard Bolitho.
    Qualifié par le New York Times de « maître incontesté du roman d´aventures maritimes » et unanimement reconnu comme l´héritier de Forester, Alexandre Kent doit son succès à sa parfaite connaissance de la vie à bord.

  • Le livre 1778. Le capitaine anglais Richard Bolitho commande sa première corvette, l´Hirondelle, et part vers les colonies révoltées d´Amérique pour y rétablir la souveraineté de l´Empire. La guerre menée par les rebelles implique désormais la France et les redoutables corsaires des Isles qui, introuvables, multiplient les mauvais coups. L´idée d´un monde où l´on se bat pour garder le monopole des océans s´éloigne au fil des assauts et il faudra désormais compter avec d´autres puissances. Bolitho, pour son plus grand malheur, en fera l´expérience par le feu avec un équipage bien peu rodé à la violence des combats...
      L'auteur Alexander Kent, de son vrai nom Douglas Reeman, est né à Thames-Ditton en Angleterre, en 1924.
    Engagé à l´âge de 16 ans dans la Royal Navy, il débute sa carrière maritime comme aspirant de marine lors de la Seconde Guerre mondiale dans les campagnes de l´Atlantique et de la Méditerranée. À la fin de la guerre, il exerce des métiers aussi différents que loueur de bateaux ou policier, puis retourne dans l´armée active pour la Guerre de Corée, avant d´être versé dans la réserve.
    En 1968, dix ans après avoir publié ses premiers romans, il retourne à son sujet de prédilection : les romans maritimes de l´époque napoléonienne et commence, avec Cap sur la gloire une longue et passionnante série, dans laquelle il met en scène les personnages d´Adam et Richard Bolitho.
    Qualifié par le New York Times de « maître incontesté du roman d´aventures maritimes » et unanimement reconnu comme l´héritier de Forester, Alexandre Kent doit son succès à sa parfaite connaissance de la vie à bord.

  • Le capitaine Bolitho écume les côtes de l'Angleterre pour recruter des hommes capables de servir sur les vaisseaux du Roi. Mais les marins d'Albion préfèrent l'aventure plus lucrative de la contrebande et Bolitho va devoir affronter une véritable confrérie de malfaiteurs...
    « Nul doute n´est permis : nous avons pris le large avec un vrai, un grand écrivain d´aventure. » Michel Le Bris.
    « Le maître incontesté du roman d´aventures maritimes. » The New York Times.

  • Le livre Méditerranée, 1797. Les temps sont durs pour la marine britannique qui traverse l´une des pires périodes de son histoire. La Grande Mutinerie soulève les équipages. De son côté, la France, qui ne manque pas d´amiraux ambitieux, veut s´accaparer les routes du Sud et de l´Orient, et s´est alliée aux corsaires d´Alger. Le découragement guette Richard Bolitho devenu, avec la quarantaine, capitaine de pavillon. Confrontés aux contraintes d´un blocus sans précédent, lui et ses hommes se laisseraient presque aller à la nostalgie d´une période révolue si la dure réalité des combats leur en laissait seulement le temps...
      L'auteur Alexander Kent, de son vrai nom Douglas Reeman, est né à Thames-Ditton en Angleterre, en 1924.
    Engagé à l´âge de 16 ans dans la Royal Navy, il débute sa carrière maritime comme aspirant de marine lors de la Seconde Guerre mondiale dans les campagnes de l´Atlantique et de la Méditerranée. À la fin de la guerre, il exerce des métiers aussi différents que loueur de bateaux ou policier, puis retourne dans l´armée active pour la Guerre de Corée, avant d´être versé dans la réserve.
    En 1968, dix ans après avoir publié ses premiers romans, il retourne à son sujet de prédilection : les romans maritimes de l´époque napoléonienne et commence, avec Cap sur la gloire une longue et passionnante série, dans laquelle il met en scène les personnages d´Adam et Richard Bolitho.
    Qualifié par le New York Times de « maître incontesté du roman d´aventures maritimes » et unanimement reconnu comme l´héritier de Forester, Alexandre Kent doit son succès à sa parfaite connaissance de la vie à bord.

  • This book comprises 17 chapters derived from new research papers presented at the 7th International Symposium of the ICA Commission on the History of Cartography, held in Oxford from 13 to 15 September 2018 and jointly organized by the ICA Commission on Topographic Mapping and the Bodleian Libraries, University of Oxford. The overall conference theme was `Mapping Empires: Colonial Cartographies of Land and Sea'. The book presents a breadth of original research undertaken by internationally recognized authors in the field of historical cartography and offers a significant contribution to the development of this growing field and to many interdisciplinary aspects of geography, history and the geographic information sciences. It is intended for researchers, teachers, postgraduate students, map librarians and archivists.

empty