• « Mais c'est quoi au juste la poésie ? » Ici c'est le conte des jours ordinaires, l'éloge des mille et une joies, l'héroïsme journalier... Dans la ligne de ceux qui comptent/content les plaisirs et les peines familiers, les émerveillements de l'activité domestique, la gloire et le tombeau des délectations minimes, le petit écho des faits divers, la reconnaissance des faits vivants... Tels agissent en France actuellement, Georges Louis Godeau, Pierre Autin Grenier, Jean Pierre Georges, Jean Pascal Dubost, François de Cornière, et bien d'autres sensibles à l'usuel, piétons du quotidien. « Mais c'est quoi... la poésie ? » Être au point d'équilibre. À l'extrême. À l'affût permanent. De l'immédiat (irremplaçable) qui disparaît par chutes comme par évaporations (définitivement). « Face à ce qui se dérobe... » disait Michaux. En retenir quelques bribes. Louanger l'intense quotidien. « Mais c'est quoi... ? » C'est être Au plus près. Un premier recueil qui s'affirme un coup de maître ès poésie. Daniel Biga

empty