12-21

  • Les batailles sont féroces, la victoire change souvent de camp, et malheurs aux vaincus. Les prisonniers sont déshabillés, dépouillés de leurs lacets, bretelles et boutons, qui deviennent trésor de guerre. Le retour au village ou à la ferme sera périlleux.Ainsi, enflammés par des rêves de légendes et de hauts faits, les enfants de Longeverne combattent ceux de Velrans depuis des générations. Sans pitiépour l'ennemi, ils se retrouvent pourtant solidaires face à la perfidie et à la bêtise des adultes, rivalisant de malice et d'imagination contre l'autorité.Ces jeunes barbares incorrigibles sont-ils à l'image de la tribu humaine primitive, avec ses peurs, sa violence, son obscénité, ses accès de courage et d'héroïsme, sa cruauté et ses rites magiques ?

empty