• Edition enrichie (Préface, notes, dossier, chronologie, bibliographie).
    À la mort d'Henry Dashwood, sa femme et ses trois filles, injustement privées de leur héritage, sont contraintes de quitter leur Sussex natal pour s'installer dans le Devon, à Barton Cottage. Dans la petite société locale, les demoiselles Dashwood ont tôt fait de s'intégrer. Elinor, l'aînée, cache derrière une réserve et une tempérance à toute épreuve un amour profond et sincère pour Edward Ferrars, le frère de sa belle-soeur. Marianne, nature passionnée et romanesque, tombe éperdument amoureuse du beau et impétueux John Willoughby, rencontré sous une pluie battante. Et quand des épreuves viendront chambouler leurs existences, les deux soeurs, aussi différentes qu'inséparables, découvriront qu'elles ont chacune beaucoup à apprendre de l'autre...Dans ce grand classique de la littérature anglaise, c'est tout le talent de conteuse de Jane Austen qui se déploie, dans une langue tour à tour drôle et incisive.Édition et traduction de Sophie Chiari.

  • « C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire pourvu d'une belle fortune doit être en quête d'une épouse. »Élisabeth Bennet a quatre soeurs et une mère qui ne songe qu'à les marier. Quand parvient la nouvelle de l'installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d'autant plus qu'il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits...Jane Austen peint avec ce qu'il faut d'ironie les turbulences du coeur des jeunes filles et, aujourd'hui comme hier, on s'indigne avec l'orgueilleuse Élisabeth, puis on ouvre les yeux sur les voies détournées qu'emprunte l'amour.Traduit de l'anglais par Sophie Chiari.

  • 'De tous les talents ordinairement en possession de mon sexe j'étais la maîtresse. Au couvent, mes progrès avaient toujours été plus Grands que ne le permettait l'instruction reçue, les connaissances dont je disposais étonnaient chez quelqu'un de mon âge, et je surpassai bientôt mes maîtres.
    Toutes les vertus susceptibles d'orner un esprit se retrouvaient dans le mien. Il était le lieu de rencontre de toutes les qualités et de tous les sentiments élevés.
    Mon seul défaut, s'il mérite ce nom, était de posséder une sensibilité trop vive, prompte à s'émouvoir de toutes les afflictions de mes amis, des personnes de ma connaissance, et plus encore des miennes.'

    Dans ce bref roman épistolaire composé par Jane Austen à l'âge de quinze ans se goûte déjà la plume de la maturité, aussi délicate qu'ironique.

  • Orpheline de mère, seule avec un père âgé en mauvaise santé, Emma Woodhouse, vingt et un ans, ressent une certaine solitude lorsque son ancienne gouvernante et amie quitte le domaine de Hartfield. Pour se distraire, la jeune femme s'improvise alors entremetteuse et décide de marier Harriet Smith, sa protégée, qu'elle destine au vicaire de Highbury. Mais son inexpérience des coeurs et des êtres, ainsi que celle de ses propres émotions amoureuses - qu'elle sait à peine comprendre ou interpréter - la mèneront de surprises en désillusions. Ses stratégies et ses manigances n'apportant pas, de toute évidence, les résultats escomptés, Emma apprendra à ses dépens que l'amour et les sentiments ne se commandent pas...Publié anonymement en 1816, Emma, roman brillant devenu un classique de la littérature anglaise, dépeint avec humour et une grande finesse psychologique le petit monde provincial dans lequel Jane Austen elle a elle-même passé toute sa vie.Traduit de l'anglais par Pierre Nordon.

  • Persuasion

    Jane Austen

    Lorsque Anne Elliot et Frederick Wentworth se rencontrent, ils tombent amoureux et se fiancent secrètement. Mais la marraine de la jeune femme le considérant peu convenable, la persuade de mettre fin à cette union.
    Après avoir fait fortune dans la Marine, Wentworth, devenu capitaine, revient en Angleterre et croise à nouveau Anne après des années de silence. Le temps, les non-dits et les incompréhensions auront-ils raison de leurs coeurs ?
    Publié après la mort de Jane Austen, Persuasion est son dernier roman achevé.
    Abordant le thème de la « seconde chance » en amour, il est considéré comme le plus abouti et le plus mature de tous.

  • Northanger Abbey

    Jane Austen

    À dix-sept ans, Catherine Morland est férue de romans gothiques. Lors d'un voyage à Bath, elle y fait la rencontre de Henry Tilney et de sa famille qui l'invitent à séjourner dans leur mystérieux manoir.
    L'imagination débordante de la jeune fille va la mener au-delà de ses rêves en la guidant vers l'âge adulte et l'amour...
    OEuvre de jeunesse, Northanger Abbey a été publié après la mort de Jane Austen.
    Avec cette ironie qui lui est propre, l'autrice y parodie les romans gothiques tout en inscrivant ce livre dans la lignée des romans d'apprentissage.

  • Lady Susan est veuve. Afin d'assurer son avenir, elle voudrait marier sa fille de seize ans à Sir James Martin, un homme riche et stupide. Mais à trente-cinq ans, Susan, brillante manipulatrice, est également une très jolie femme qui en paraît dix de moins. Pourquoi ne pas se chercher, elle aussi, un deuxième époux ? Et les prétendants ne manquent pas. Car Susan s'est forgé une réputation de séductrice sans vergogne, n'hésitant pas à entretenir une relation avec un homme marié tout en courtisant d'autres hommes, plus jeunes qu'elle...

  • Sanditon

    Jane Austen

    En ce début du XIXe siècle où la bonne société anglaise découvre les bienfaits des bains de mer, les Parker se sont mis en tête de faire de la paisible bourgade de Sanditon une station balnéaire à la mode. Invitée dans leur magnifique villa, la jeune Charlotte Heywood va découvrir un monde où, en dépit des apparences « très comme il faut », se déchaînent les intrigues et les passions. Autour de la tyrannique lady Denham et de sa pupille Clara gravitent les demoiselles Beaufort, le ténébreux Henry Brudenall et l'étincelant Sidney Parker, peut-être le véritable meneur de jeu d'une folle ronde des sentiments. Observatrice avisée, Charlotte saura-t-elle demeurer spectatrice ? Le coeur ne va-t-il pas bouleverser les plans de la raison ? À sa mort en 1817, Jane Austen laissait cette oeuvre inachevée. Une romancière d'aujourd'hui a relevé le défi de lui donner un prolongement. Un exercice mené à bien dans la plus remarquable fidélité, avec autant de tact que de brio.

  • Edition enrichie de Pierre Goubert comportant une préface et un dossier sur le roman.

    Fanny Price souffre d'une disgrâce majeure - Jane Austen l'annonce d'emblée - elle est pauvre. Elle n'est en outre ni jolie ni brillante, mais timide et effacée. Recueillie par charité à Mansfield Park, la splendide demeure de sir Thomas Bertram, Fanny y est négligée, voire maltraitée. Mais elle va effectuer une ascension inattendue. Et cette évolution semble reposer sur ses seuls mérites, sa rigueur, son jugement infaillible, son indépendance d'esprit.
    On a dit que ce roman était l'une des oeuvres majeures de la littérature occidentale, l'une des premières à se pencher sur la personnalité au sens moderne du terme. Jane Austen y excelle à confronter diverses sphères sociales, à peindre des personnages dont les qualités ne sont qu'un vernis, tandis que Fanny, sa discrète héroïne, observe, résiste et ne transige pas.

  • Orgueil & préjugés

    Jane Austen


    Le chef-d'oeuvre de Jane Austen.

    Issue d'une famille de la petite gentry anglaise, Elizabeth Bennet ne manque ni d'humour ni de malice. Lors d'un bal, elle rencontre le hautain Mr Darcy, un des hommes les plus riches d'Angleterre mais aussi l'un des plus orgueilleux, qu'elle méprise aussitôt. Après avoir mal jugé le charme de la jeune femme, il tombe amoureux d'elle et mènera une longue lutte intérieure entre ce que lui dictent son coeur et son rang. Comment réussiront-ils à vaincre leurs préjugés et à faire taire leur orgueil pour connaître l'amour ?

    Jane Austen écrivit en 1813 l'un des plus grands classiques de la littérature anglaise : Orgueil et Préjugés qui met en scène l'éternelle histoire d'amour entre la spirituelle Miss Elizabeth Bennet et le ténébreux Mr Darcy.

  • « Pride and prejudice » is a romantic novel published in 1813. It's a social critique of rigidity of the society from XIX century. The main story revolves around two characters: Elizabeth Bennet y Fitzwilliam Darcy.Darcy, a landowning aristocrat who is too proud to speak to anyone.Elizabeth despite her pride and reluctance to know him. Both, must overcome their prejudices to achieve love in a hostile environment.
    "It is a truth universally acknowledged that a single man in possession of a good fortune must be in want of a wife."

  • Le coeur et la raison

    Jane Austen

    Extrait : Le mépris qu'elle avait ressenti, dès le début de leurs relations, pour sa belle-fille, fut fortement accru par la connaissance plus poussée de son caractère, que lui permit une résidence d'une demi-année dans sa famille ; et peut-être, en dépit de toutes les considérations de politesse ou d'affection maternelle de la part de la première, les deux dames eussent-elles trouvé impossible de vivre ensemble aussi longtemps, s'il ne s'était produit une circonstance spéciale rendant plus désirable, selon l'opinion de Mrs. Dashwood, que ses filles prolongeassent leur séjour à Norland. Cette circonstance, ce fut une affection croissante entre sa fille aînée et le frère de Mrs. Dashwood, jeune homme distingué et agréable dont elles firent la connaissance peu après que sa soeur se fut établie à Norland, et qui avait passé là la plus grande partie de son temps.

  • Catherine Morland (Northanger Abbey, également connu en français sous le titre L'Abbaye de Northanger) est un roman de Jane Austen, publié posthumément en décembre 1817, mais rédigé dès 1798-1799 et alors intitulé Susan. L'oeuvre raille la vie mondaine de Bath, que Jane Austen avait connue lors d'un séjour en 1797, et parodie les romans gothiques fort appréciés à l'époque : son héroïne, la toute jeune Catherine Morland, qui ne rêve que de sombres aventures se déroulant dans de vieux châteaux ou des abbayes gothiques, croit qu'elle pourra en vivre une lorsqu'elle est invitée à séjourner à l'abbaye de Northanger. Une idylle s'y développe entre elle et Henry Tilney, le fils cadet du propriétaire des lieux. La confrontation de ses idées romanesques à la réalité, ainsi que ses discussions avec Henry Tilney et Eleanor, la soeur de ce dernier, font sortir peu à peu Catherine Morland de l'adolescence, au travers d'un parcours initiatique qui fait de L'Abbaye de Northanger un roman d'apprentissage. Au-delà des caractéristiques stylistiques de l'écriture de Jane Austen et de l'aspect parodique de l'ouvrage, ce dernier, tout en critiquant l'influence des romans gothiques sur l'imagination fertile des jeunes filles, constitue une ardente défense des romans en général, qui étaient à l'époque principalement écrits par des femmes et considérés comme un genre littéraire de second ordre.

  • Jane Austen

    Jane Austen

    Le Classcompilé n° 89 comprend les 6 romans achevés de Jane Austen. Il s'agit des traductions françaises contemporaines de Jane Austen.
    Jane Austen, née le 16 décembre 1775 à Steventon, dans le Hampshire en Angleterre, et morte le 18 juillet 1817 à Winchester, dans le même comté, est une femme de lettres anglaise. Son réalisme, sa critique sociale mordante et sa maîtrise du discours indirect libre, son humour décalé et son ironie ont fait d'elle l'un des écrivains anglais les plus largement lus et aimés. (Wikip.)
    Version 1.3
    On consultera les instructions pour mettre à jour ce volume sur le site lci-eBooks, rubrique "Mettre à jour les livres"
    CONTENU DE CE VOLUME :
    ROMANS
    Raison et Sensibilité (1811)
    Orgueil et Prévention (1813)
    Emma (1814)
    Le Parc de Mansfield (1815)
    Persuasion (1818)
    L'Abbaye de Northanger (1818)
    VOIR AUSSI
    Mansfield-Park
    La Nouvelle Emma (critique de Villeneuve)
    Revue des Romans/Jane Austen
    Le Roman classique en Angleterre - Jane Austen
    Miss Austen
    Le Roman réaliste en Angleterre avec Jane Austen
    Une romancière réaliste d'autrefois - Jane Austen
    Jane Austen (Rague)

    Note : l'orthographe de 1800 est conservée : Les "t" finaux des adjectifs sont omis au pluriel.

    Les livrels de lci-eBooks sont des compilations d'oeuvres appartenant au domaine public : les textes d'un même auteur sont regroupés dans un eBook à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur. On trouvera le catalogue sur le site de l'éditeur.

  • Mr et Mrs Bennett ont cinq filles à marier, ils espèrent que l'une d'elles plaira à MR Bingley, leur nouveau voisin fortuné.
    Toutefois, l'ami cher de ce dernier, Mr Darcy, n'apprécie pas de le voir s'éprendre de Jane...

  • Sense and Sensibility is a novel by Jane Austen, and was her first published work when it appeared in 1811 under the pseudonym "A Lady". A work of romantic fiction, better known as a comedy of manners, Sense and Sensibility is set in southwest England, London and Kent between 1792 and 1797, and portrays the life and loves of the Dashwood sisters, Elinor and Marianne. The novel follows the young ladies to their new home, a meagre cottage on a distant relative's property, where they experience love, romance and heartbreak. The philosophical resolution of the novel is ambiguous: the reader must decide whether sense and sensibility have truly merged.

  • Une des grandes réussites de l'oeuvre de jeunesse. Les tribulations trépidantes de la belle Laura, fanatiquement éprise de beaux sentiments et égoïste jusqu'à l'absurde.

  • 'No sooner had he made it clear to himself and his friends that she had hardly a good feature in her face, than he began to find it was rendered uncommonly intelligent by the beautiful expression of her dark eyes ...'When Elizabeth Bennet first meets eligible bachelor Fitzwilliam Darcy, she thinks him arrogant and conceited; he is indifferent to her good looks and lively mind. When she later discovers that Darcy has involved himself in the troubled relationship between his friend Bingley and her beloved sister Jane, she is determined to dislike him more than ever. In the sparkling comedy of manners that follows, Jane Austen shows the folly of judging by first impressions and superbly evokes the friendships, gossip and snobberies of provincial middle-class life.The Penguin English Library - 100 editions of the best fiction in English, from the eighteenth century and the very first novels to the beginning of the First World War.


  • HarperCollins is proud to present a range of best-loved, essential classics.
    'Oh! Mama, how spiritless, how tame was Edward's manner in reading to us last night! I felt for my sister most severely. Yet she bore it with so much composure, she seemed scarcely to notice it. I could hardly keep my seat.'
    Spirited and impulsive, Marianne Dashwood is the complete opposite to her controlled and sensible sister, Elinor. When it comes to matters of the heart, Marianne is passionate and romantic and soon falls for the charming, but unreliable Mr Willoughby. Elinor, in contrast, copes stoically with the news that her love, Edward Ferrars is promised to another.
    It is through their shared experiences of love that both sisters come to learn that the key to a successful match comes from finding the perfect mixture of rationality and feeling.

  • Of all Jane Austen’s great and delightful novels, Persuasion is widely regarded as the most moving. It is the story of a second chance.
    Anne Elliot, daughter of the snobbish, spendthrift Sir Walter Elliot, is a woman of quiet charm and deep feelings. When she was nineteen, she fell in love with–and was engaged to–a naval officer, the fearless and headstrong Captain Wentworth. But the young man had no fortune, and Anne allowed herself to be persuaded, against her profoundest instinct, to give him up.Now, at twenty-seven, and believing that she has lost her bloom, Anne is startled to learn that Captain Wentworth has returned to the neighborhood, a rich man and still unwed. Her never-diminished love is muffled by her pride. He seems cold and unforgiving. Even worse, he appears to be infatuated by the flighty and pretty Louisa Musgrove.
    What happens as Anne and Wentworth are thrown together in the social world of Bath–and as an eager new suitor appears for Anne–is touchingly and wittily told in a masterpiece that is also one of the most entrancing novels in the English language.
    (Book Jacket Status: Jacketed)
    From the Hardcover edition.

  • Anglais Persuasion

    Jane Austen

    Eight years ago, Anne Elliot and Frederick Wentworth fell head over heels in love. But Anne's snobbish family put a stop to their engagement, believing the young naval captain wasn't good enough for her. Pretty, intelligent Anne soon realises it was a terrible mistake, and spends her twenties in the shadow of her father and her selfish sisters. But she never forgets.Then Captain Wentworth - by now a successful, wealthy man, looking for a wife - walks back into her life. Can he forgive her? Does he still love her? And could they ever be happy, after all this time?

  • Anglais Persuasion

    Jane Austen

    Eight years ago Anne Elliot bowed to pressure from her family and made the decision not to marry the man she loved, Captain Wentworth. Now circumstances have conspired to bring him back into her social circle and Anne finds her old feelings for him reignited. However, when they meet again Wentworth behaves as if they are strangers and seems more interested in her friend Louisa. In this, her final novel, Jane Austen tells the story of a love that endures the tests of time and society with humour, insight and tenderness.

  • With an essay by Elizabeth Bowen'Her attachment and regrets had, for a long time, clouded every enjoyment of youth; and an early loss of bloom and spirits had been their lasting effect'Persuasion, Jane Austen's last novel, is a moving, masterly and elegiac love story tinged with the heartache of missed opportunities. It tells the story of Anne Elliot, who, persuaded to break off her engagement to the man she loved because he was not successful enough, has never forgotten him. When he returns, he brings with him a tantalizing second chance of happiness ...The Penguin English Library - 100 editions of the best fiction in English, from the eighteenth century and the very first novels to the beginning of the First World War.


  • HarperCollins is proud to present a range of best-loved, essential classics.

empty