Les Éditions JCL

  • La famille de Samuel Chapdelaine vit en pleine forêt, en marge du petit village de Péribonka, au Lac-Saint-Jean. Le père de famille est un véritable pionnier, défrichant une terre en bois debout qu'il délaisse aussitôt pour une autre, une fois celle-ci cultivable. Résignés, sa femme Laura ainsi que ses enfants n'ont d'autre choix que d'accepter leur sort. Or, une des filles Chapdelaine, Maria, rêve de liberté, surtout que trois prétendants se sont lancés à l'assaut de son coeur. Il y a d'abord Lorenzo Surprenant, qui a trouvé du travail aux États-Unis. Eutrope Gagnon, quant à lui, est du même bois que le père de Maria, privilégiant une vie agricole stable et rangée.

    Mais, il y a aussi François Paradis, un véritable coureur des bois, un homme libre et sauvage qui ne craint rien. Maria aura à faire un choix difficile entre ces trois soupirants qui lui promettent autant de styles de vie bien distincts.

  • Très affecté par le décès de sa femme survenu lors de la fameuse épidémie de grippe espagnole de 1918, Armand Boisvert reçoit un jour une lettre de son frère Edmond. Ce dernier lui propose de s'installer avec ses quatre enfants à Sainte-Anne-du-Nord, un village agroforestier naissant de l'Abitibi. La plus vieille, Éva, a quinze ans et tente tant bien que mal de remplacer sa défunte mère. Rapidement obligée par le curé de la paroisse de se marier au séduisant, mais taciturne Omer - elle qui voulait pourtant prendre le voile -, Éva devra se transformer peu à peu en une femme forte et fière pour survivre dans cet environnement difficile, voire hostile.

    Comme toutes les pionnières de cette époque, elle se révélera une femme de devoir, une mère courageuse et une épouse dévouée, et cela, peu importe les malheurs et les tragédies qui s'abattent sur elle ou son entourage. Et au seuil de sa vie, Éva ne regrettera rien, malgré les événements parfois douloureux qui ont pavé sa route. Elle a fait du mieux qu'elle le pouvait, tout ce que son créateur attendait d'elle.

  • Chicoutimi, 1917.
    Alors que son amie Claire est coincée dans un mariage sans bonheur, Graziella a vu son avenir se transformer avec la mort d'Alexis lors d'une kermesse tenue deux ans plus tôt. Mais la jeune femme ne s'est jamais laissé abattre par les obstacles qui ont été placés sur son chemin et, dans l'intention de réaliser ses rêves et de donner tout ce qu'il y a de meilleur à son petit Hubert, elle accepte une proposition risquée. Alors que la Grande Guerre fait toujours rage en Europe, on lui propose de partir par bateau en Angleterre, avec Kate et William Price. De là, elle pourra se rendre à Londres et à Paris, afin d'étudier des notions sur la mode qui pourront lui être utiles plus tard lorsqu'elle ouvrira sa boutique de vêtements pour dames.


    Pour Kate, ce sera l'occasion de revoir son fils Henry, qui se bat pour la liberté dans les immondes tranchées. Mais le garçon a d'autres idées en tête lorsqu'il aperçoit enfin Graziella. Comme tous les hommes qui croisent le chemin de la belle, il en tombe follement amoureux. Toujours encline à vivre pleinement et à laisser libre cours aux pulsions qui ne sont reconnues qu'aux hommes, Graziella se laissera-t-elle séduire une fois de plus?


    Troisième et dernier tome d'une saga unique rédigée par Nicole Villeneuve, Graziella : Le Concert conclut avec brio une série portée à bout de bras par une jeune femme unique et attachante, au destin inoubliable.

  • Chicoutimi, novembre 1914.

    À une époque où les industries reliées à la forêt tournent à plein régime, Graziella, une jeune fille aventureuse et surtout ambitieuse, réussit à s'introduire dans les familles les plus en vues de Chicoutimi. Courtisée par deux jeunes hommes appartenant à la classe aisée, elle ne se laisse pas influencer par leurs belles promesses. Enceinte, elle mettra au monde son fils, puis tournera son attention vers le jeune Alexis, l'un des premiers fantassins à quitter le Saguenay pour l'Angleterre au début de la Première Guerre mondiale. A-t-elle relégué au second plan son rêve d'ouvrir à Chicoutimi une boutique de vêtements pour dames, à l'heure où les scandales les plus croustillants alimentent l'heure du thé de la haute société?

    À travers les trahisons, les déceptions, les idées préconçues ainsi que les principes véhiculés par la société et l'Église, Graziella ne peut que se laisser porter par cet instinct qui la pousse sans cesse à aller de l'avant. Cette motivation a porté, à elle seule, l'auteure Nicole Villeuve tout le long de la rédaction de ce second tome d'une trilogie.

  • Autobiographie de Norah Shariff qui risque de créer des remous, le livre Les Secrets de Norah nous amène dans un monde dur, rempli d'obstacles s'interposant entre sa famille immédiate et la liberté. En effet, elle a grandi dans un enfer créé à la fois par les comportements abusifs et violents d'un père dégénéré, les stricts préceptes de ses grands-parents, et dans un système religieux opprimant. Elle-même victime des conjonctures, Norah cherche malgré tout à constamment épauler, voire surprotéger sa mère, qui subit quotidiennement un véritable calvaire où la violence tant physique que psychologique est de mise. Avec le temps, Norah se rend bien compte qu'elle est en train d'y laisser sa vie en entier. Cependant, sa force de tempérament et son audace seront ses deux clés maîtresse pour se libérer de ses horribles entraves.

  • 1913 : La jeune Graziella démontre davantage d'ambition que ce qui était permis à une adolescente de seize ans à cette époque. Sa mère, qui la juge trop volontaire et dérangeante, de connivence avec le curé qui ne tolère aucune conduite scandaleuse dans sa paroisse, la fait engager comme servante chez les Grenier, une famille bourgeoise de Saint-Jean-Baptiste. Mais dès l'année suivante, elle est congédiée par ses employeurs pour avoir prétendument séduit l'ainé de la famille. Dans le train qui l'amène vers Chicoutimi, la vie de la jeune fille prendra une direction différente grâce à la rencontre de Kate Davis. Sous la tutelle de sa nouvelle bienfaitrice, protestante de surcroit, Graziella aura l'opportunité de frayer parmi la haute gomme de Chicoutimi, cette ville qui bouillonne alors à tous les points de vue. Comment sera reçue la jeune femme au passé si lourd par ces hauts placés qui font l'orgueil de cette localité que l'on qualifie alors de Reine du nord?

  • Billie

    Chantale Côté

    Très indépendante et anticonformiste, Billie refuse d'être confinée à son seul rôle de femme. Le mariage, les enfants, les horaires, les limites, très peu pour elle... Elle veut être libre en tous points, refusant de ce fait l'amour qui, selon elle, n'apporte que larmes et douleurs.

    Or, lorsque Maud, une adolescente de douze ans rejetée par tous à l'école, s'impose dans sa vie, Billie devient pour la jeune fille un modèle qui l'aidera à reprendre confiance. C'est ainsi qu'au fil du temps, Billie et Maud s'apprivoiseront, s'apporteront mutuellement la guérison de leurs blessures respectives. Constamment perturbée et pleine de rancoeur, Maud s'épanouira tandis que Billie apprendra à aimer au contact de Jérémy, le séduisant père de Maud. Ce dernier tente toujours de composer avec le départ de sa femme, qui vient de le quitter pour suivre son nouveau conjoint en Afrique.

  • Anabelle, qui travaille à son compte en design d'intérieur tout en rêvant d'être photographe, est mariée avec Nicolas depuis quinze ans. Ils ont deux jeunes enfants. Malgré le fait qu'elle a pourtant la vie qu'elle avait souhaitée, elle n'est plus heureuse. Car, entre l'approche de la quarantaine, sa vie de mère, son travail et son rôle d'épouse, elle a oublié d'être une femme. Alors que des questions sur le bonheur, la passion, la perte de désir l'assaillent de toute part, elle trouve une lettre compromettante dans la valise de son mari, un pilote d'avion. Celle qui craint toujours de partir et de laisser ses enfants quittera alors le foyer sur un coup de tête avec sa meilleure amie, Katherine, pour un voyage de deux semaines en Italie. Là-bas, une passion inattendue viendra bouleverser sa vie lorsque Richard, un charmant romancier, la confrontera dans les peurs les plus profondes et les plus inavouées. Puis, viendra l'inévitable heure des choix...

    Est-ce possible que le destin puisse se mêler de notre vie lorsque nous sommes incapables de décider de la voie à suivre? S'il prenait les devants pour nous guider sur la bonne route, quand on reste trop longtemps sur place sans davantage évoluer? Car il est clair que rien n'est coulé dans le béton pour le reste de son existence.

  • Boston, 1825.

    Patricia se voit contrainte d'épouser un jeune homme fortuné de la bonne société, ce qui ne l'enchante guère. Contrariée, elle se réfugie dans l'amitié d'un commis employé à la banque de son père. Obsédé par l'argent, le prénommé Frank réussit à cambrioler l'établissement où il travaille pendant qu'une tempête de neige s'abat sur la région. Fort de son exploit, le fils de forgeron séduit la belle Patricia avant de s'enfuir vers Londres, où ils planifient de se retrouver incognito. Or, suite au vol qui a placé la banque en grandes difficultés, le père de Patricia accentue les pressions. Lasse, elle accepte finalement une union avec le fils d'un célèbre avocat.

    Lorsqu'elle arrive dans la capitale anglaise pour son voyage de noces, Patricia crée une diversion qui lui permet de fausser compagnie à son nouveau mari. Mais pas de traces de son jeune amant et elle se retrouve en compagnie d'une femme des bas-fonds avec qui elle partage son triste logement. Frank parviendra-t-il à retrouver sa belle dans la capitale anglaise, ou est-il encore en mer à affronter mille et une tempêtes?

  • Chloé Saint-Hilaire a hérité d'une fortune paternelle, une des plus grandes du pays. Cette montagne d'argent lui permet de vivre dans une luxueuse résidence qu'elle déteste à cause des mauvais souvenirs qui s'y rattachent. Violée alors qu'elle n'était même pas adolescente par un proche de la famille, délaissée par ses parents, méprisée par ses cinq employés, elle ne connaît que l'alcool, la drogue, les aventures débridées, sans oublier les scandales qu'elle ne manque pas de créer en public.

    Quand Charles Ruel est engagé comme nouveau chauffeur, ce dernier se rend rapidement compte que sa patronne vit une profonde détresse. Il prend alors une décision capitale: il la protègera de tous, y compris d'elle-même. Grâce à sa franchise désarmante et son infinie patience, il percera, couche par couche, la dure carapace de sa patronne, tout en améliorant l'ambiance morne qui plane sur le domaine. S'installera d'abord le respect, qui mènera à une relation de plus en plus intime entre l'employée et l'héritière. Mais les secrets de Cloé pèsent lourd sur ses épaules et elle devra s'armer de courage afin de dénoncer celui qui a volé son enfance.

    Avec L'Héritière de la honte, Chantale Côté signe un septième roman avec les Éditions JCL. La plupart d'entre eux ont été publiés par le club de livre France Loisirs.

empty