• La liseuse

    Paul Fournel

    La stagiaire entre dans le bureau de Robert Dubois, l'éditeur, et lui tend une tablette électronique, une liseuse. Il la regarde, il la soupèse, l'allume et sa vie bascule. Pour la première fois depuis Gutenberg, le texte et le papier se séparent et c'est comme si son coeur se fendait en deux.

  • Que peuvent bien avoir en commun Lucky Luke, Bridget Jones, Tyrion Lannister et Mary Poppins, avec Emmanuel Kant, Jean-Jacques Rousseau, Jean-Paul Sartre, et Friedrich Nietzsche ?A priori... rien. Et pourtant, tous ces héros à la personnalité attachante et au charisme inimitable agissent - consciemment ou non - avec philosophie lorsqu'ils affrontent l'adversité, défendent leurs valeurs avec dignité et font leurs choix avec témérité.
    (Re)découvrez la pensée des plus grands philosophes à travers une quarantaine de personnages qui ont bercé votre enfance, vous ont tenus éveillés des nuits entières, ont séché vos larmes, et vous font rêver d'un monde meilleur...

  • Vous disposez d'un week-end pour découvrir la Bible. Ou peut-être de plusieurs demi-journées. Ce petit guide très simple veut vous permettre d'expérimenter la Bible comme une parole qui éclaire, nourrit, donne du sens. En trois séquences, partez à la découverte de six textes clés de l'Ancien et du Nouveau Testament. Pédagogique, ce livre offre pour chaque texte des repères historiques et géographiques, des éléments lexicaux et des questions favorisant une lecture active, en plus d'un commentaire détaillé et de nombreux encadrés thématiques.

  • Vous disposez de deux heures pour découvrir le Nouveau Testament : ce petit guide vous fournira les repères historiques, géographiques et théologiques pour en apprécier toute la saveur. Au fil des pages, vous trouverez des réponses aux questions primordiales :
    Que sait-on de l'existence de Jésus et des étapes de sa vie ?
    Comment est-on passé de Jésus à l'écriture du Nouveau Testament ?
    Quel rôle l'Ancien Testament joue-t-il pour le Nouveau ?
    Clair et pédagogique, ce livre est complété par des encadrés thématiques, des cartes géographiques et un lexique de soixante entrées.

  • Le savoir-vivre n'est pas une collection de règles absconses ou désuètes mais l'art de la délicatesse et de l'attention quotidiennes à autrui. À ce titre, qui plus que les cathos devraient s'en inspirer ? Dans un style décalé et humoristique, Lulu Saint-Régis leur propose donc de mettre en pratique les grands principes de leur foi à travers les petits événements de la vie : éduquer ses enfants, écrire une lettre ou un mail, répondre à une invitation, choisir le bon couvert à table. Grâce à sa verve communicatrice, l'auteur parvient à transmettre tout le plaisir qu'il peut y avoir à faire plaisir à autrui. Un vrai bain de fraîcheur, aussi drôle qu'instructif.

  • Le Carême est un moment intense de la vie spirituelle du chrétien. Durant 40 jours, l'Église invite les humbles fidèles à se tourner davantage vers le Christ pour le suivre dans ses combats au désert et son coeur à coeur avec le Père dans un même Esprit. Pour chaque jour, ce livre propose différentes pistes de réflexion pour aider à mieux prier, aimer et agir dans le sens de ce que vit l'Église dans la liturgie. On trouvera d'abord une citation extraite des lectures du jour et un texte d'enseignement ecclésial emprunté aux meilleures sources de la théologie spirituelle d'Orient et d'Occident. Enfin, l'auteur propose une courte méditation, suivie de suggestions pratiques dans le sens de la conversion et de la pénitence. Une brève prière finale fait écho au thème de la journée. Le lecteur trouvera dans ces pages un accompagnement de qualité pour chacun des 40 jours du Carême, ainsi que pour les six dimanches de ce Temps, augmenté du dimanche de Pâques qui donne sens et lumière à tout ce qui précède.

  • LE livre pour aborder un carême tonique et tordre le cou aux tentations ! Le manuel pratique du chrétien pour le combat intérieur et la sainteté.
    Une approche originale : éviter le piège de nos conflits intérieurs stériles pour mener un authentique combat spirituel fécond.

  • Qu'est-ce que la traduction ? À cette question fondamentale, Charles Le Blanc répond : son histoire. Et pour nous « raconter » la traduction telle qu'elle s'est incarnée au fil des âges, il fait ici appel à cinq contes et récits bien connus. Le Portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde, La Reine des neiges d'Andersen, L'Apprenti sorcier de Goethe, La Barbe-bleue de Perrault et Hansel et Grethel de Grimm lui servent à décrire cinq grandes caractéristiques de la traduction mais aussi cinq étapes de l'art de traduire, de l'Antiquité au romantisme. Comme le portrait de Dorian Gray, les traductions vieillissent alors que l'original conserve une éternelle jeunesse. Comme dans les morceaux du miroir magique brisé du conte d'Andersen, c'est le regard du lecteur-traducteur sur le texte qui en reconstruit le sens. Comme dans la ballade de Goethe, la multiplication des traductions rappelle celle des balais déchaînée par l'apprenti sorcier qu'est le traducteur : celui-ci doit pourtant reconnaître que l'auteur reste le seul maître. Comme dans le conte de Perrault, une oeuvre littéraire est un château dont l'auteur, tel Barbe-bleue, tend le trousseau de clés au lecteur ; ce que le texte deviendra une fois traduit dépend en grande partie de la clé que le traducteur utilisera. Enfin, tout traducteur part à la recherche du sens de l'oeuvre, et comme Hansel et Grethel chez les frères Grimm, il espère bien revenir à la maison paternelle, c'est-à-dire à l'original. Mais s'il arrive qu'il s'égare, il peut aussi parvenir à des richesses insoupçonnées, comme les deux enfants découvrant la maison de pain d'épice. Dans cette Histoire naturelle de la traduction, pour la première fois, c'est la figure du lecteur qui passe au premier plan. En tant que lecture, la traduction, comme la pensée, est d'abord un parcours. Elle est une maïeutique du sens et une pratique ancrée dans l'Histoire : c'est ce que démontre cet essai magistral.

  • Pour cheminer dans la foi à l'aide des sacrements ! Une présentation simple et accessible des sacrements qui permet d'en dégager le sens pour les vivre pleinement. Dans ce 2ème tome, trouvez une présentation de chacun des sacrements permettant de dégager le sens des rites célébrés.
    Un ouvrage très fécond pour tous les chrétiens, et indispensable à tous les responsables de la mise en oeuvre des sacrements, prêtres et laïcs.

  • Loin d'être dépassé le texte est toujours devant nous. Agrémenté d'images ou de musique le texte demeure la dimension essentielle de la culture et de sa transmission. La linguistique a longtemps évité de prendre les textes pour objet tandis que les études littéraires ont toujours préféré l'esprit à la lettre. Pour renouveler ces problématiques et mettre fin à de stériles divisions académiques entre lettres et sciences, ce livre présente, parmi diverses approches de textes, des développements récents et inattendus de la philologie numérique à l'herméneutique matérielle. Qu'est-ce qu'un style, un thème, une figure ? En proposant de nouvelles réponses à ces questions qui intéressent toutes les oeuvres, voire tous les objets culturels, cet ouvrage veut contribuer à une sémiotique des cultures.

  • Parce qu'une bonne rédaction est un atout inestimable au quotidien comme dans la vie professionnelle, ce petit guide recense de manière exhaustive les usages communément admis en France pour une présentation claire des textes. Il les accompagne d'anecdotes, de quiz, d'informations pratiques et d'exercices d'application, toujours avec une légèreté assumée. Chaque chapitre illustre une situation d'écriture donnée : informer, convaincre, rendre compte d'un travail scientifique, publier en ligne, etc. Au fil des situations, sont abordés en particulier :
    - les signes de ponctuation : point, virgule, guillemets, parenthèses, etc. ;
    - l'usage des majuscules ;
    - les règles bibliographiques en usage ;
    - l'écriture des sigles, acronymes, abréviations et symboles d'unités de mesure ;
    - l'usage des guillemets, de l'italique, des petites capitales ;
    - les types d'espaces et les règles d'espacement.
    En fin d'ouvrage, un index alphabétique procure un accès direct à chaque type de difficulté, faisant de cet ouvrage un véritable guide pratique en matière de règles typographiques.

  • Tout savoir sur la musique mondiale à travers les siècles !

    Qu'appelle-t-on précisément musique classique ? Quelle notation musicale emploie-t-on pour le chant géorgien ? Où joue-t-on de la sanza ? De quels instruments est composé un orchestre de gamelan ? Les Musiques de L'Humanité répondent à toutes ces questions, et à bien d'autres encore.
    Michel Malherbe et Amaury Rosa de Poullois nous invitent à découvrir la musique dans son extraordinaire diversité d'un bout à l'autre de la planète. Le lecteur puisera également de précieux renseignements sur les genres musicaux, les instruments et la façon d'en jouer. Il découvrira tous les aspects méconnus de la musique, de la musicothérapie à la technologie de pointe, Les différents métiers de la musique et leur poids économique dans la société.
    Des annexes permettront enfin un accès facile à l'analyse musicale, l'étude des sons, l'écriture des signes, l'harmonie, le rythme et La mélodie, du chant grégorien à la musique tibétaine. Un rappel des noms des instruments en usage dans le monde et une courte biographie des musiciens les plus connus compléteront cet ouvrage passionnant. Publié pour la première fois en 1997, ce livre original est devenu un classique incontournable.
    Il est ici proposé dans une version entièrement réactualisée.

  • L'intelligence de la liturgie est un itinéraire spirituel. Une présentation simple et accessible de la liturgie en acte, placée dans une perspective historique pour mieux dégager le sens de nos célébrations, interroger nos pratiques et reconduire au Mystère célébré.
    Un ouvrage très fécond pour tous les chrétiens, et indispensable pour tous ceux, prêtres et laïcs, responsables de la mise en oeuvre de la liturgie.

  • Adaptation, arabisation, marocanisation ou simple traduction : toutes ces formes d'emprunt au texte étranger furent massivement pratiquées par les dramaturges marocains. Cet ouvrage retrace la généalogie de la pratique de ces emprunts en analysant les processus intertextuels et interculturels à l'oeuvre dans les pièces et les spectacles adaptés les plus marquants du répertoire marocain.
    Défrichant des pans jusque-là inexplorés de l'histoire du théâtre au Maroc, l'auteur analyse cinq moments charnières dans l'évolution de cette pratique interculturelle : les premiers contacts avec le théâtre étranger ; l'implantation et l'adaptation ; la marocanisation et l'expérimentation ; la transplantation ; les nouvelles dramaturgies.
    L'emprunt au théâtre étranger au Maroc reste forcément lié à des hommes et des femmes de théâtre qui se sont illustrés dans une pratique particulière de la traduction ou de l'adaptation et/ou ont inventé de nouvelles approches du texte occidental. Une partie importante de cet ouvrage est donc aussi consacrée à quelques-uns de ces faiseurs de théâtre, comme Mehdi Mn, André Voisin, Abdessamad Kenfaoui, Ahmad Tayeb Al-Alj, Tayeb Saddiki, Mohamed Kaouti, Abdalmajid Elhaouasse, Asmaa Houri.

  • La relation aux règles, le savoir-vivre (au sens large de ce terme), avec son appareil de normes, de principes, de « manières » (de table et autres), de sanctions, d´évaluations et de canevas plus ou moins codés, qu´ils soient prohibitifs, prescriptifs ou permissifs, constitue le matériau et le sujet principal de tout roman.
    Mais le texte romanesque suggère d´abord, par divers procédés cumulés, que le réel n´est pas relevable d´une norme unique, qu´il est fondamentalement carrefour d´univers de valeurs dont les frontières et les compétences ne sont pas forcément, toujours, parfaitement ajustées, complémentaires ou distinctes.

  • Calypso est une jeune fille solitaire. Depuis la mort de sa mère, son père est absorbé par l'écriture de l'oeuvre de sa vie, une grande histoire des citrons, et elle se réfugie dans la lecture des nombreux livres de sa bibliothèque...Mais quand Calypso rencontre Mae, une nouvelle de sa classe, sa vie bascule dans l'inconnu ! L'orpheline fait l'expérience de l'amitié, des délices de l'écriture, et aussi d'une famille joyeusement chaotique où l'on aime bien se disputer. Plus heureuse qu'elle ne l'a été depuis longtemps, Calypso découvre alors un étonnant secret sur son père, et les événements se précipitent.Titre original : A library of lemons

  • Que d'aventures extraordinaires vivent les personnages de la Table ronde ! Le roi Arthur, Guenièvre, Merlin, la fée Viviane, le chevalier Lancelot... affrontent le Bien et le Mal, combattent les dragons, déjouent les pièges maléfiques et tombent fous amoureux.12 chapitres pour découvrir les secrets des plus célèbres d'entre eux : pour chacun, une fiche d'identité et un récit légendaire magnifiquement illustré, pour mêler savoir et merveilleux.

  • Les mots de l'antre

    Amandine Vega

    « Lentement s'écoule, En l'être noir, Sur le papier coule, La vie sans espoir »

    « Imperceptible destin, Indescriptible assassin, Pourtant rodant autour de moi, Me glace le sang avec effroi »

    « Donne-moi la main, À mon visage, à mes reins, Tes mots sont trop lourds, Et je n'ai pas de recours »

    Pour écrire ces textes, je n'ai pas été guidée que par mon imagination. J'ai pioché dans ce que la vie a pu m'apporter de bien et de moins bien. J'ai simplement utilisé les ressources que la vie a mise à ma disposition. Il y a des parts de nous-même que l'on cache et c'est mon cas. Il y a trop de pensées que l'on ne peut pas exprimer ouvertement de peur qu'elles soient trop dures à entendre. C'est pourquoi, j'utilise cet ouvrage pour livrer ce qui peut me hanter secrètement.

    Les mots de l'antre, est mon premier travail d'écriture achevé. C'est un mélange entre textes à rimes, poèmes et citations sur des sujets comme la mort, l'angoisse, le temps, l'enfance, la vie tout simplement.

  • Dans la remarquable fortune posthume que connaît l'oeuvre de Georges Perec, aujourd'hui salué comme un « classique », il est frappant que l'approche linguistique de ses textes ait presque toujours été négligée par la critique malgré son orientation d'abord formaliste. De fait, une telle perspective semble interdite par le discours explicite de l'écrivain. Georges Perec, « homme de lettres » au sens où il a affaire « aux lettres de l'alphabet », notait en 1965 : « je n'ai jamais fait vraiment attention aux formes : je ne me suis jamais demandé pourquoi j'écrivais comme ça et pas autrement. » Ce volume prend le contrepied d'un tel discours en se donnant pour objet, au contraire, la langue de l'écrivain Perec. Il réunit donc des approches proprement linguistiques (lexique, ponctuation, énonciation, conséquences de contraintes « dures » comme le lipogramme...) et des réflexions stylistiques, à partir d'une interrogation fondamentale sur l'écriture « blanche ». Si le propos de ce livre n'est pas absolument sans précédents, il est cependant nouveau par beaucoup d'aspects - notamment par la présence, à la fin de l'article inaugural de Paulette Perec, d'une lettre inédite de Georges Perec, adressée en août 1959 à l'un de ses amis.

  • « Qu'est-ce qui me retient de brouiller l'ordre des mots, d'attenter de cette manière à l'existence toute apparente des choses ! » Cet appel de Breton formule un intérêt, partagé par de nombreux écrivains, pour les subtils effets énonciatifs, sémantiques et rythmiques liés aux variations de place dans l'énoncé. Historiquement ancrée dans les champs de la grammaire et de la rhétorique, la question de l'ordre des mots a été réinvestie par la linguistique selon différents paramètres : structuraux, topologiques, dynamiques. Les 27 articles qui constituent cet ouvrage apportent un éclairage nouveau en élargissant l'étude à une perspective stylistique. L'analyse syntaxique est rapportée aux déterminations du texte, dans un corpus littéraire diversifié selon les genres et les époques. En réception, la pertinence de l'ordre des mots tient moins au critère traditionnel de l'écart à la norme, qu'au caractère signifiant en contexte d'agencements verbaux manifestant une visée esthétique, voire idéologique.

  • Qu'on ne s'attende pas à un roman d'aventures, encore moins à des souvenirs de voyage : Impressions d'Afrique, paru en 1909, est un laboratoire d'expérimentation littéraire, où l'histoire commence au chapitre I ou au chapitre X, selon le choix du lecteur ; chaque mot en recèle un autre, chaque phrase contient en germe un roman à venir. Edmond Rostand, le premier, fut fasciné ; puis Marcel Duchamp - il dit s'en être inspiré pour La Mariée mise a nu -, Michel Leiris, André Breton, Georges Perc... Et pourtant, ce texte magistral, où les excès de l'imagination n'ont d'égal que l'extrême maîtrise de l'écriture, n'intéressa pas même les éditeurs : Roussel dut le publier à son compte. Est-ce l'oeuvre d'un fou mystificateur ? d'un hermétiste? d'un oulipien avant l'heure ? Peu importe. Comme l'écrivait Paul Reboux : "C'est un livre extraordinaire, ahurissant, cocasse, chimérique ; donc, ce n'est pas un livre indifférent."

  • Reccueil de textes de Laurent Faget illustrés par Jean-Pierre Ribereau

  • Cet ouvrage examine la question de l'origine et du développement de l'esclavage dans l'Inde ancienne d'après certains textes en pàli et en sanskrit, en étudiant ensemble les éléments historiques, sociaux, économiques et politiques. Les sources principales sur lesquelles il se base sont les Vinaya et Sutta du canon Pli le Nirukta de Yska, le Mahbhya de Patañjali, le Rmyaa et le Mahbhrata, l'Arthastra de Kauilya. Il présente tout d'abord les études antérieures sur le problème de l'esclavage et sur l'esclavage en Inde, puis examine les antécédents de l'esclavage en Inde d'après les données fournies par la civilisation de l'Indus et le gveda, l'esclavage à l'époque du Buddha, les règles sur l'esclavage de Kauilya et l'esclavage d'après les épopées.

  • Parée pour percer

    Angie THOMAS

    • Lizzie
    • 11 Février 2021

    Prends le micro, trouve tes mots. Fais-toi entendre !Bri a 16 ans et rêve d'être la plus grande rappeuse de tous les temps. Ou au moins de remporter son premier battle. Elle a de qui de tenir - son père était une légende du rap, jusqu'à qu'il soit tué par les gangs.
    Mais quand sa mère perd son emploi, que leur propriétaire menace de les mettre à la porte et que la violence enfle dans son quartier, Bri n'a plus le choix : réussir dans le rap n'est plus rêve. C'est une nécessité.

empty