• Édition enrichie de Jean Starobinski comportant une préface et un dossier sur l'oeuvre.

    "Rien n'a plu davantage dans les lettres persanes, que d'y trouver, sans y penser, une espèce de roman. On en voit le commencement, le progrès, la fin : les divers personnages sont placés dans une chaîne qui les lie. À mesure qu'ils font un plus long séjour en Europe, les moeurs de cette partie du monde prennent, dans leur tête, un air moins merveilleux et moins bizarre : et ils sont plus ou moins frappés de ce bizarre et de ce merveilleux, suivant la différence de leurs caractères. Dans la forme de lettres, l'auteur s'est donné l'avantage de pouvoir joindre de la philosophie, de la politique et de la morale, à un roman ; et de lier le tout par une chaîne secrète et, en quelque façon, inconnue."
    Montesquieu.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans
    Nouv.

    Princesse Johanna

    Léo Barthe

    Princesse Johanna, roman inédit, est un pur fantasme taillé dans la langue émerveillée de Jacques Abeille / Léo Barthe.
    Aveuglée d'amour pour son amant, Isa accepte que celui-ci l'emmène au haras de Mme Vérone pour y subir un dressage très spécial. Devenue Princesse Johanna, la plus belle et la plus docile des pouliches, attifée de tous les attributs d'une jument, elle participe sans hennir au rude apprentissage de sa nouvelle condition, et goûte aux plaisirs en vigueur dans ce lieu hors norme. Mais soudain, son amant change de vie et l'abandonne à son sort. Que vaut désormais cette servitude sans l'amour fou qui l'a poussée à accomplir ces sacrifices ?
    Sous la plume envoûtante et si finement ciselée de Léo Barthe, Princesse Johanna est un texte subtil et déroutant. La nostalgie des romans clandestins des années 1950, qui donnaient la part belle au cuir et au fouet (comment ne pas penser à Sweet Gwendoline ?), se mêle à de brillantes allégories sur l'amour et sur l'art. Porte ouverte à toutes les interprétations, Princesse Johanna est un roman érotique des plus troublants, pur fantasme taillé dans la langue émerveillée de Léo Barthe pour décrire les désirs les plus crus et sonder les âmes dans leurs moindres recoins...

  • " Faute de voyages exotiques réguliers, de sports extrêmes ou de travaux immobiliers, rencontrer des hommes nouveaux est en soi une façon d'implanter de la dramaturgie dans son quotidien. Mieux sonder le genre humain, aussi.
    Renouveler les frontières du désir, du plaisir.
    Je pense avoir déjà entendu ça dans une pub pour yaourt. Ou déo. "
    À travers une centaine de très courts textes d'une sincérité vivifiante, Zoé Vintimille dresse le portrait d'une femme libre, qui rencontre, fait l'amour, s'offre et jouit du corps des hommes. Elle raconte le désir qui monte, la douleur du manque, certaines petites hontes et autres souvenirs inavouables. On rit, on s'émeut, on s'excite.
    Zoé Vintimille vit depuis quelques années loin de l'ébullition parisienne. Ces instantanés crus, légers, profonds ou décalés, puisent dans sa propre vie. C'est son premier livre.

  • Sous nos propres yeux notre société matérialiste, frappée de pestilence, s'est décomposée en quelques semaines. Ce que d'aucuns appellent d'un mot approprié le « darwino-capitalisme », ce pouvoir économique hostile aux faibles et impitoyable aux inutiles, a trouvé plus fort que lui.Cet essai n'est pas un livre de plus sur la pandémie mais sur ce que nous avons consenti à perdre. Et si la nouvelle peste affectait nos sensibilités et nos valeurs humanistes depuis longtemps ? Ce drame attente à notre vérité profonde, à notre dignité, et telle est bien la seule question qui vaille la peine d'être posée : sommes-nous restés humains ? À moins que dans le culte de la performance et son progressisme militant, le fanatisme propre aux utopies, nous ayons progressivement perdu notre humanité.

    Stéphane Toussaint est directeur de recherches au CNRS. Philosophe, spécialiste de la Renaissance italienne et historien de l'humanisme, il est l'auteur de La Liberté d'esprit (Les Belles Lettres, prix Idées Les Influences 2019).

  • Comment peut-on jouir d'avoir mal ? La question du masochisme sexuel dévoilée à travers une enquête passionnante.
    C'est la rencontre avec un patient ressentant le besoin impérieux d'éprouver de la douleur pour pouvoir jouir qui a suscité chez Olivia Benhamou, psychologue clinicienne et sexologue, l'envie d'explorer ce sujet. Loin des clichés habituels, elle propose un éclairage inédit sur une forme de sexualité peu conventionnelle, mais qui remplit pour ses adeptes de multiples fonctions, allant de la recherche de sensations fortes à la recherche d'un laisser-aller total, en passant par la quête romantique d'une relation exclusive, une façon de rompre avec les contraintes du quotidien, ou encore une solution à certaines difficultés sexuelles.
    Écrit à la première personne, sous la forme d'une enquête psychologique et sexologique, ce texte offre une réflexion théorique, un tour d'horizon des représentations culturelles du masochisme et, surtout, les portraits de pratiquants qui se sont livrés à l'auteure sur leurs habitudes sexuelles et la place qu'elles occupent dans leur histoire individuelle. Cet essai passionnant prend le lecteur par la main, en retraçant le cheminement de pensée de l'auteur et ses découvertes, et répond aux questions que l'on peut se poser sur les enjeux psychiques du BDSM, à l'heure où ces pratiques semblent s'être démocratisées.

  • Mothercloud

    Rob Hart

    • Belfond
    • 5 Mars 2020

    Effrayant hommage à Ray Bradbury, Margaret Atwood ou George Orwell, MotherCloud nous entraîne dans un monde où le Big Business aurait supplanté Big Brother, un monde d'une perversion totale, pas si éloigné du nôtre.Ex-petit patron désormais ruiné, Paxton n'aurait jamais pensé devoir intégrer une unité MotherCloud, cette superstructure de l'e-commerce qui a dévoré la moitié de l'économie mondiale. Pourtant, dans une société n'ayant plus rien à offrir, comment peut refuser un job qui propose non seulement un salaire, mais aussi un toit et à manger ?
    La jeune Zinnia non plus n'aurait jamais pensé rejoindre MotherCloud, mais sa mission est tout autre : une révolution est en marche dont elle est le bras armé. Devenir salariée n'est qu'un premier pas pour infiltrer le système, en percer les secrets. Le détruire.
    Dans cet univers où tout est calculé, paramétré, surveillé, où l'humain disparaît au profit de la rentabilité, où l'individu n'est qu'un algorithme, Zinnia et Paxton réalisent bientôt qu'il est impossible de dévier. À moins d'être prêt à se sacrifier ?
    Car derrière sa façade d'entreprise idéale, MotherCloud est une machine à broyer, impitoyable à l'égard de ceux qui oseraient se rebeller.

  • Une petite bonne est engagée dans la maison du maître...Une petite bonne est engagée dans la maison du maître, où règnent le silence et le mystère. Si elle se donne du mal pour se montrer irréprochable, elle ne peut oublier cet homme austère, croisé ici et là, dont le charme et le charisme lointains la troublent jusque dans ses rêves. Encore naïve des choses du sexe mais avide de découvertes, elle entreprend alors de le séduire. Sa fougue et son impudeur ont bientôt raison de l'apparente impassibilité du maître, qui prend sur lui d'éduquer la petite bonne - bientôt plus si naïve, et plus du tout innocente. Dans la moiteur de l'été, tandis que les amants se rejoignent chaque nuit et que la volupté de leurs ébats trouble la somnolence de la demeure ancestrale, un complot se trame dans l'ombre...
    Léo Barthe construit ici un monde de sensualité et de transgression, dans lequel le lecteur se retrouve enfermé jusqu'au dénouement, évidemment sulfureux. Un livre ciselé, un conte oscillant entre érotique et fantastique, qui comblera jusqu'aux plus exigeants des lecteurs.
    Léo Barthe a écrit de nombreux textes érotiques : Camille, Zénobie la mystérieuse, ainsi qu'Histoire de la bergère, Histoire de la bonne et Histoire de l'affranchie. Sous le nom de Jacques Abeille, il est l'auteur d'une oeuvre conséquente dans le domaine de l'imaginaire, à travers notamment Les Jardins statuaires.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    La suite de la saga " érochic " par le trio Eloïse Raven, Thomas Raven et Candice Solère
    Ils se sont aimés, passionnément, et puis se sont quittés avec fracas. Iris et Simon, héros d'Amabilia, se reconstruisent après leur rupture difficile. Simon cherche dans les bras d'une autre la force de repartir à zéro. Iris, quant à elle, s'abandonne dans un dernier espoir aux fantasmes de La Danseuse folle. Sans oublier Charlotte, échaudée par sa dernière histoire de coeur, qui s'interdit de retomber amoureuse... Pour avancer, tous devront accepter de lâcher prise - quitte à flirter avec leurs fantasmes les plus fous. Mais y sont-ils prêts ?

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Dix-huit récits d'une profonde intensité érotique, la crudité des mots servant l'imagination foisonnante de l'auteure.
    Pendant deux ans, Valentine Abé écrit des histoires à son amant. Parfois, l'homme lui en écrit à son tour, lui donne des consignes, ils s'inventent et se mettent en scène, avec leur entourage, les amis de l'homme, les conjoints, ou même des inconnus, et c'est ainsi qu'ils s'aiment. Les mots brûlent, deviennent une drogue, la voici dévorée d'histoires.
    Ce recueil rassemble ces récits, explorant les amours à trois, à quatre ou plus encore, entre femmes, au sein de la famille ou entre les mains perverses de l'hôtelier, sous forme de lettres ou de récits, de petits contes aussi. Les mots sont crus, les situations d'une intensité porno graphique impressionnante.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Trois récits érotiques dans l'ambiance vintage des voyages en train et des wagons-lits : le pulp pour adultes à son meilleur
    Un séducteur hors pair jette son dévolu sur une jeune femme aperçue sur le quai de la gare... Seulement voilà, la belle est accompagnée de sa préceptrice, une vieille peau à la morale inflexible ! Ailleurs, une bohémienne pourchassée par les contrôleurs trouve refuge dans la cabine d'un cocu... Le salaud en profite pour monnayer son aide -; et se venger de sa femme adultère ! Enfin, deux publicitaires en manque de sexe imaginent une rencontre érotique et inavouable dans un train. Pour trouver l'inspiration et la femme qui tiendra le premier rôle dans la pub, un voyage en wagon-lit s'impose...
    Trois histoires issues de la mythique série Orient Sexpress, orchestrées par Alberto del Mestre et Augusto Chizzoli - deux maîtres du fumetti per adulti qui comptabilisent à eux deux plus de quatre-vingts bandes dessinées érotiques, produites dans les années 1980 ! Des histoires de maris cocus, de séducteurs macho, de bidasses en manque et de jeunes femmes à la libido délurée... Bref, tout ce qui fait le charme de l'érotisme vintage !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    L'érotisme chic en BD a trouvé ses maîtres !
    Iris et Simon vivent une passion amoureuse, entre sexe fou et sentiments naissants. Mais bientôt nos héros doivent lutter contre la routine et les certitudes qui rongent peu à peu leur amour. Alors que l'idylle se fissure, l'irruption d'une stagiaire au charme incendiaire dans la vie de Simon menace de tout faire basculer... De son côté, Charlotte, jeune femme libérée et meilleure amie de Simon, poursuit sa quête effrénée de rencontres lesbiennes. Ce second volume d'Amabilia est le récit de l'engagement amoureux et des doutes, des trahisons et du renouveau du désir : un récit érotique bouleversant de réalisme.
    Après le succès du premier volume, Eloïse et Thomas Raven poursuivent les aventures trépidantes d'Iris, Simon et Charlotte, dans une succession de scènes à la sensualité troublante. Ils sont rejoints par l'écrivaine et scénariste Candice Solère, dont la plume et le sens aiguisé de l'érotisme renforcent encore la puissance évocatrice d'Amabilia.
    Ce second volume de l'intégrale rassemble les épisodes numériques 4 et 5 de la série Amabilia !

  • La fraternité est l'un des thèmes majeurs du pontificat de François. Il en fait le thème de sa troisième encyclique après "Lumen Fidei" et "Laudato Si'".À toutes les soeurs et à tous les frères, à tous les hommes et femmes de bonne volonté qui peuplent la terre.L'édition officielle de la Conférence des évêques de France.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Le casting

    Pylate

    L'initiation sadomasochiste d'une ingénue par Pylate, maître du BDSM sans tabou !
    Chloé, jeune rousse encore innocente des choses de l'amour, vit en colocation avec Cindy, brune libérée dont elle est secrètement amoureuse. Cindy ramène toujours des types louches et dominateurs à l'appartement, et Chloé épie leurs ébats avec une pointe de jalousie... Outre ses fantasmes lesbiens, c'est le plaisir sadomasochiste qui éveille sa sensualité. Un jour, l'un des mecs de Cindy convie les deux copines à un " casting " un peu spécial : il s'agit en réalité d'un recrutement de soumises pour tourner des shows pornographiques. L'occasion pour Chloé de découvrir sa véritable nature, et de se rapprocher très intimement de sa colocataire...

  • La directrice

    Coq


    Quinze ans après Le Directeur et La Secrétaire, Coq signe une suite inédite à la saga des Aventures de Karine !

    On avait quitté Karine troublée après son expérience de soumise, à la botte d'un patron autoritaire. Quelques années plus tard, l'ex-secrétaire a gravi les échelons et occupe désormais le poste de directrice financière dans une grande entreprise. On pourrait croire son passé sexuel et sentimental derrière elle, mais il n'en est rien : Karine rêve chaque nuit de ses bourreaux et des sévices subis, et se réveille chaque fois en nage... et surexcitée ! Les fantômes du passé refont définitivement surface lorsque Karine découvre les détournements de fonds de Ropparz, un chef de service véreux et beau parleur, connu pour sa goujaterie avec les femmes. Mais Karine n'est plus l'innocente secrétaire de ses débuts et sait désormais se défendre. Ropparz et ses alliés n'ont qu'à bien se tenir !
    Quinze ans après Le Directeur et La Secrétaire, Coq signe une suite inédite à la saga des Aventures de Karine ! Une bande dessinée événement et une nouvelle merveille d'érotisme BDSM.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Dans ces premières histoires brèves, Casotto rend déjà hommage au glamour des années cinquante, avec des héroïnes charnues et charnelles, tracées comme toujours à son image. Du beau, du chaud, du Casotto !

  • Un chef-d'oeuvre méconnu de la littérature érotique contemporaine !
    Léone, une jeune fille de 17 ou 18 ans débarque à Marseille, presque sans le sou. En quête de sensations, chaque jour, de café en chambre d'hôtel, elle s'enivre et choisit des amants de passage. Un soir, dans un tramway, elle rencontre un jeune Japonais qui lui propose de vivre une expérience vertigineuse.
    Dans un style limpide et riche, l'auteure livre un récit érotique qui ne recule jamais devant la précision technique, mais où les situations scabreuses sont toujours portées à un point de sensualité inédit dans cette littérature.

  • Au plus profond de notre coeur demeure un grand désir d'aimer et d'être aimé(e), pour toujours. Mais ce grand rêve d'amour, comment le rendre réel lorsque l'on est un jeune homme, une jeune fille d'aujourd'hui ? Loin de tout moralisme, Inès Pélissié du Rausas montre dans ce livre limpide et touchant que le véritable mariage d'amour est la réponse à ce désir d'absolu. Appuyant sa réflexion sur les plus beaux passages de la Théologie du corps de Jean-Paul II, elle nous éclaire tant sur le « dessein bienveillant » de Dieu à notre égard que sur la puissance effective de sa grâce, qui vient au secours de notre faiblesse et qui nous donne d'aimer.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Punir d'aimer

    Octavie Delvaux

    Vingt-deux histoires érotiques de la virtuose Octavie Delvaux, qui font la part belle aux jeux BDSM et à la transgression.
    Ce qui caractérise les nouvelles d'Octavie Delvaux, c'est leur mécanique implacable, associée à la variété des situations. Quand son imagination se met en marche, il en résulte des histoires aussi débridées que surprenantes. Sa plume est tour à tour cynique lorsque la narratrice se fait dominatrice, tendre lorsqu'elle évoque le passé de personnages chers à son coeur, enflammée lorsqu'elle traduit la passion et les coups de foudre sexuels.
    Dans ce recueil, le lecteur voyagera dans le temps et l'espace, il croisera une dominatrice en attente de ses " cadeaux de noël ", un vampire soumis, un robot sexuel, des vagabonds en route pour le grand Ouest américain, une comtesse rattrapée par ses frustrations sexuelles et bien d'autres personnages hauts en couleurs...
    Novelliste confirmée, Octavie Delvaux déploie ici toute l'étendue de son talent, et livre vingt-deux textes uniques en leur genre, où l'insolence du ton, la perversité des situations et le style ciselé entrent en parfaite harmonie avec l'originalité des thèmes abordés.
    Octavie Delvaux est l'une des figures majeures de la littérature érotique contemporaine. La parution de son premier roman, Sex in the kitchen, une comédie romantique débridée, l'a révélée au grand public en 2013. Elle est également l'auteure de Osez dresser votre mari, Osez 50 scénarios SM et d'un recueil de nouvelles, À coeur pervers. Depuis 2017, elle dirige la collection " Point G. ", consacrée à la littérature érotique féminine.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Poupée t.2 ; canicule

    Pitek

    Enfin la suite de Poupée, série culte et sadomasochiste de Pitek !
    On avait quitté Poupée en pleine soirée orgiaque, interrompue par l'irruption d'un commando d'élite... Sans rien comprendre des motivations de ses assaillants, notre soumise se retrouve perdue dans la campagne en compagnie de Maîtresse, sa partenaire de débauche. Leurs ennuis sont loin d'être terminés : depuis la maison de campagne où deux paysans sadiques les retiendront prisonnières jusqu'aux abords d'un asile de fou qui n'est pas étranger à Poupée, et où un docteur pervers s'adonne à des expériences interdites, les deux jeunes femmes n'auront pas le temps de s'ennuyer - et perfectionneront au passage leur connaissances des sévices sadomasochistes ! Avec, en fil rouge, une machination politique dans laquelle Poupée est entraînée malgré elle...

  • Le Directeur

    Coq

    La série culte de Coq enfin colorisée !
    La série culte de Coq enfin colorisée !
    Monsieur Colonna, directeur d'un grand magasin, est un homme autoritaire et vicieux, qui confond entretien d'embauche et droit de cuissage, et abuse volontiers de son statut pour compromettre les secrétaires et jolies vendeuses de l'entreprise. Pour faire de ses employées ses soumises, le maître chanteur n'hésite pas à les espionner, et à utiliser les petits secrets des unes et des autres dans un jeu de domination pervers. Mais à trop tirer sur la corde, Colonna ne risque-t-il pas d'être pris à son propre jeu ?
    Un récit sulfureux, qui traite sans tabou ni détour du sexe en entreprise, et des rapports de soumission et de domination entre collègues. Entre abus de pouvoir qui tournent au sadomasochisme et rivalités entre collègues qui dégénèrent en orgies lesbiennes, Le Directeur s'impose comme une oeuvre fondamentale de la bande dessinée érotique.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Raimbo

    Lucio Filippucci

    De l'érotisme pur et dur saupoudré de scènes d'action nerveuses, dans la plus pure tradition du pulp à l'italienne !Il est américain, c'est-à-dire viscéralement patriote et anticommuniste, et parcourt le globe au gré des missions que lui confie la CIA. Sahara, Vietnam, Europe de l'Est, Chine... Jeff Raimbo, agent spécial bodybuildé, volontiers gouailleur et grossier, ne fait pas dans la dentelle quand il débarque sur un terrain d'opération : il trucide les guérilleros, soumet les bolcheviks, éradique les terroristes... sans oublier, au passage, de prendre du bon temps avec les femmes du cru. Raimbo a le tact et le savoir-vivre d'un OSS 117, mais ne cherchez pas chez lui le second degré du héros français : avec Raimbo, c'est de l'érotisme pur et dur auquel vous aurez droit, saupoudré de scènes d'action nerveuses, dans la plus pure tradition du pulp à l'italienne. Un page turner redoutable, et un petit monument du fumetti érotique qui reprend vie.
    Comme de nombreux dessinateurs italiens de sa génération, Lucio Filippucci a fait ses premiers pas sous la houlette des éditions Edifumetto, à la fin des années 1970. Son trait précis et élégant lui a permis de succéder à un certain Milo Manara sur la série Chris Lean, et de décrocher sa propre saga avec Raimbo, publié entre 1986 et 1987 (17 volumes). Ce livre compile les trois premiers épisodes de la série.
    Préface de Bernard Joubert.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Pornostar

    Giovanni Romanini

    Une aventure érotique dans le monde sulfureux du porno des années 1970 !
    Beba, jeune blonde libérée et star du X, mène une carrière glorieuse à Los Angeles sous le regard attentif de son manager, qui n'est autre que... Fiona, sa soeur aînée ! La jolie brune, pas moins délurée que sa cadette, négocie avec fermeté les contrats de Beba, et n'hésite pas à donner de sa personne pour mettre au pas les producteurs retors. De séance de jambes en l'air en kidnapping, d'attaque à main armée en chantage sexuel, les deux frangines devront redoubler de caractère et d'ingéniosité pour durer dans le monde du porno, où les mafiosi ne manquent pas...
    Auteur de nombreuses séries cultes dans le courant des années 1980 (Ula, Bionik, Lady Domina...), ami intime et collaborateur de Magnus, Giovanni Romanini est l'un des grands noms du fumetti érotique. Sa série Pornostar, poursuivie sur près de 40 volumes en Italie, était jusqu'ici inédite en France.
    Découvrez la collection FumettiX des éditions Dynamite : le meilleur des fumetti érotiques réédité au format poche original !

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Sex maniak

    Eros

    Un recueil de 4 histoires légères et érotiques par un maître du pulp, dans la plus pure tradition du fumetti italien !
    Un bellâtre se voit proposer un défi par une femme qu'il convoite : s'il parvient à reconstituer un puzzle la représentant, il gagnera ses faveurs pour une nuit... À l'armée, un lieutenant mégalo se persuade qu'il est le descendant d'Alexandre le Grand, et qu'il partage l'énergie sexuelle du fameux chef de guerre... Un cordonnier pervers découvre une manière imparable de séduire les femmes, et voit défiler les épouses adultères dans son petit commerce... Deux gardiens de nuit, contraints d'abandonner chaque soir leurs épouses, débusquent un lieu de drague nocturne - l'occasion de retrouvailles surprenantes avec leurs femmes ! Quatre histoires signées Eros pour quatre visions de l'érotisme à l'italienne, enlevé, cru mais toujours joyeux !
    Sous le pseudonyme Eros se cache l'un des plus talentueux et prolifiques dessinateurs de fumetti per adulti, ces séries populaires, drôles et érotiques, publiées en France et en Italie à partir des années 1970. Sex Maniak compile quatre de ses meilleures histoires.
    Préface de Bernard Joubert.

  • Vous connaissiez Rambo ? Eh bien voici Ramba, sa version féminine, pas moins énergique ni violente que son homologue masculin !
    Vous connaissiez Rambo ? Eh bien voici Ramba, sa version féminine, pas moins énergique ni violente que son homologue masculin. Avec un petit quelque chose en plus: non contente d'être hyper sexy, Ramba est littéralement accro au sexe ! Et la brune incendiaire a trouvé un moyen efficace d'allier sa passion et son métier de tueuse à gage : d'abord, elle se sert des hommes et des femmes qu'elle traque comme des objets sexuels, et ensuite elle les tue ! Un redoutable page turner signé Marco Delizia et Rossano Rossi, et un petit monument de la BD érotique italienne, qui devait absolument être réédité !
    Scénariste de bandes dessinées tous publics, Marco Delizia a usé de ce pseudonyme pour signer les scripts des 15 épisodes de Ramba, parus en Italie entre 1988 et 1989. Inspiré par l'oeuvre monumentale de Magnus, Rossano Rossi a fait ses débuts de dessinateur avec Ramba, série pour laquelle son travail soigné et son jeu de contrastes noir et blanc ont été unanimement salués.
    Préface d'Antoine Michel.

empty