• Un enquêteur à la retraite, hanté par une erreur qu'il estime avoir commise quinze ans plus tôt. Un jeune auteur, considéré comme le plus grand spécialiste français des tueurs en série. Une brillante avocate, dévouée à la défense d'un homme victime, selon elle, d'une effroyable injustice. Ensemble, ils devront débusquer le plus insaisissable des prédateurs.
    2005. Dans un village perché d'Ardèche, la petite Justine, sept ans, disparaît.Rapidement, les habitants s'organisent et lancent des battues dans la nature environnante.Les recherches se prolongent jusque tard dans la nuit mais ce n'est qu'au petit matin que le gendarme Tassi découvre quelque chose...Finaliste du Prix des maisons de la presse 2020." Antoine Renand, on va beaucoup en entendre parler ! " Damien Thévenot, Télématin." Plus qu'un excellent polar, une pépite ! " Sandrine Bajos, Le Parisien, sur L'Empathie." Aussi haletant qu'angoissant ! " Michel Primault, Femme Actuelle, sur L'Empathie.

  • Macbeth

    William Shakespeare

    Trois sorcières ont prédit à Macbeth qu´il deviendrait roi d´Écosse. Pour que son destin se réalise, il assassine le souverain en place ; mais parce qu´il a tué, il devra tuer encore et les morts ne le laisseront pas en paix. Sa femme, lady Macbeth, qui a armé son bras, paiera de sa raison son ambition monstrueuse. Récit tragique de la soif du pouvoir et de la folie des hommes, Macbeth, créée pour la première fois en 1606, est « la vision la plus mûre et la plus profonde du Mal chez Shakespeare ». « La vie n´est qu´un fantôme errant, un pauvre comédien qui se pavane et s´agite durant son heure sur la scène et qu´ensuite on n´entend plus ; c´est une histoire dite par un idiot, pleine de fracas et de furie, et qui ne signifie rien. » Traduction de François-Victor Hugo

  • Deux victimes prises au piège. Une seule issue : tuer ou être tué Un couple se fait enlever. Les jeunes gens se réveillent désorientés au fond d'une piscine vide qui n'a plus d'échelle.
    Ils ont peur, mais ils sont en vie et à deux ils peuvent tout affronter.
    Sauf que...
    Ils trouvent une arme à feu - chargée d'une unique balle - et un portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un ultime message : " Vous devez tuer pour vivre. " Chaque fois, le ravisseur plante le décor, observe, attend et laisse ses proies s'entretuer. Torturées par la peur, le désespoir, la faim et la soif, elles n'ont qu'un moyen de mettre fin à leurs souffrances : décider qui vivra et qui mourra.
    Elles semblent avoir été choisies au hasard, pourtant tout est méticuleusement organisé. Quel lien les unit ?
    Le commandant Helen Grace et son équipe savent que le temps leur est compté pour arrêter ce prédateur complexe qui se délecte de transformer ses victimes en meurtriers.

  • Été 1979, Californie du Nord. Rachel, treize ans, et sa soeur Patty, onze ans, se préparent à passer leurs vacances à vagabonder dans la montagne comme d'habitude. Échappant à la surveillance d'une mère aimante mais neuras¬thénique depuis son divorce, et

  • L'évasion

    Benoit Toccacieli

    Dès qu'Alice ouvre un livre, les personnages qu'il contient prennent vie dans la réalité.
    Pour son dixième anniversaire, ses parents lui offrent son premier roman policier. Au même moment, un mystérieux tueur en série commence à sévir. Quand Alice découvre ça, c'est la panique ! Elle décide alors de partir à sa recherche pour le neutraliser.
    Pourra-t-elle compter sur Pompon, son chat qui rêve de conquérir le monde ? Comment réagiront ses parents, deux adultes enfermés dans leur quotidien ?

  •  Paris, 5ème arrondissement. Une jeune femme est retrouvée atrocement mutilée dans un terrain vague le long de l´autoroute. Les sévices qui lui ont été infligés n´augurent rien de bon quant à la folie des meurtriers. Pour Camille, dont la vie privée va se retrouver intimement liée à cette affaire, et Mathias, enquêteurs au 36, Quai des Orfèvres, c´est le début d´une course effrénée contre la mort qui va éprouver toutes leurs convictions. Tour à tour chasseurs ou gibiers, les deux officiers accompagnés de Sophie, leur amie médecin légiste, vont vivre une traque infernale et bouleversante.




      Philippe Boizart est né en février 1973. Il est Ingénieur Territorial en voirie et espaces publics au sein de Lille Métropole Communauté Urbaine. Passionné de littérature et de poésie voici son premier thriller. Il partage son affection pour les livres avec celle qu´il cultive pour le 7ème Art depuis l´enfance. 

  • Marseille. Trois meurtres les trois premières semaines de juillet. Un par semaine. Trois femmes tuées selon le même protocole. La piste du tueur en série est la plus probable.
    L'affaire fait la Une des journaux et terrorise les Marseillaises, surtout les trentenaires célibataires qui semblent être les proies favorites du tueur.
    Le lieutenant Kernel est chargé de l'enquête. Son équipe est constituée de Justine Chauvet, d'El Khordi - vieux flic inventeur du logiciel d'IA Sirènes éteintes - et d'une nouvelle recrue : Damien Duval, un jeune flic ambitieux. Le nouveau commissaire qui a remplacé Santucci met une forte pression sur le lieutenant. Mais Kernel ne trouve aucun début de piste, d'autant plus qu'après une accalmie, les meurtres reprennent...
    Sous le soleil de Provence la sagacité des enquêteurs va être mise à rude épreuve !

    Le tueur de l'Étoile est le tome 2 de la série Sirènes éteintes par Laurent Pinori.

  • Vu a la tele

    Cotte Jean-Yves

    Artie est un jeune homme discret et apparemment bien sous tous rapports. Il est obsédé par les produits [VU À LA TÉLÉ] au point de les collectionner et d'en connaître tous les secrets. Il les achète au fur et à mesure de leur sortie au supermarché Bloomwalls, où un rayon leur est dédié.
    Artie est également obsédé par la propreté, et les produits [VU À LA TÉLÉ] lui permettent de nettoyer à fond la pièce de sa maison (qu'il surnomme « plancher d'abattage ») où il dépèce ses victimes. Car Artie est également... un tueur en série.
    Très méticuleux dans la préparation de ses crimes, il met un point d'honneur à ne pas se faire attraper par la police. Jusqu'au jour où un étrange petit être laid et informe, qui vient d'aménager dans le garage transformé en appartement de sa voisine, s'en prend à lui...
    Cette histoire à la fois cynique et fantastique nous entraîne dans une Amérique profonde où la vie ordinaire bascule très vite dans l'horreur.
    John Wayne Comunale, qui vit à Houston, au Texas, nous livre un roman noir sarcastique et sanglant. Traduit par Jean-Yves Cotté.

  • Killer kills killers Nouv.

    Dans une métropole nord-américaine, le corps atrocement mutilé d'un homme est découvert dans la cour arrière d'une épicerie de quartier. Trois autres assassinats, tous plus violents les uns que les autres, s'enchaîneront dans un temps record. Toutes les victimes, uniquement des hommes, sont assassinées selon des modes opératoires reposant sur des mises en scène d'une horreur absolue. Il n'en faut pas plus pour que le mot serial killer soit lâché.
    Sepp Ganser, enquêteur chevronné à la criminelle, est temporairement séparé de son coéquipier Gabriel Sykes et contraint de faire équipe avec la profileuse Hélène Laffont. L'hypothèse qu'avance cette dernière repose sur la théorie que les victimes sont elles-mêmes des tueurs en série. Tués comme ils tuaient leurs victimes.
    Les primaires battant leur plein, Ganser est conscient qu'il ne peut se dérober aux exigences politiques. Les deux protagonistes, que tout sépare, acceptent de faire un compromis : trois semaines ensemble. Passé ce délai, si rien n'est résolu, Ganser retourne à ses vieilles habitudes.
    Mais la réalité est à mille lieues de tout ce qu'ils pourraient imaginer. Leur ville est l'hôte d'une Konvention (avec un K comme Killer), devant se tenir sur cinq jours. Cinq jours durant lesquels tout est permis, même l'inimaginable. Même la possibilité qu'un des participants soit un tueur de tueurs.
    Et même la possibilité que Ganser et Laffont soient eux-mêmes conviés à cette Konvention...

    Danny-Philippe Desgagné nous livre avec Killer kills killers un roman au style captivant, un périple au coeur de l'horreur et de la folie « cohérente, acceptable et même nécessaire ».

  • Abominamentum

    Patrice Woolley

     «...Mon esprit est loin du vôtre, si loin. Je suis détaché de tout, depuis longtemps. Une seule chose comble mon existence : la souffrance des autres, leurs combats pour survivre. Je suis le metteur en scène des derniers moments de tous ici ; je trouve les histoires, les embûches, je filme, j´enregistre, je regarde, j´en jouis, j´en respire. C´est ma plus belle oeuvre. La quête de la vie coûte que coûte ; ça, c´est grandiose ! Décider de la vie et de la mort de tout un chacun. Je suis le doigt qui dit oui ou non. C´est mon plaisir et ma destinée, j´en ai le pouvoir et donc, j´en ai le droit...»   Monégasque, Patrice Woolley naît en plein hiver sous le soleil méditerranéen. Curieux de nature, il s'essaie à l'Art aux arts déco de Nice. Puis il devient décorateur-scénographe, puis régisseur théâtre (lumière, décor, plateau) pour Galabru, Lagerfeld, Gilibert et bien d´autres...Il monte sur les planches et sera comédien au Théâtre du Fou de Nice durant 10 ans. Il a été ensuite décorateur à l'Opéra de Monte Carlo... Un Artiste complet, il est tour à tour auteur-compositeur-interprète (pop-rock), peintre, romancier et auteur de bandes-dessinées...




     

  • A Tours, le cadavre d´une jeune fille mutilée est retrouvé dans la Loire par un pêcheur. Tout porte à croire que le crime est l´oeuvre d´un serial-killer, d´autant plus que deux autres jeunes filles sont portées disparues. Pour le sympathique commissaire Brochin et ses acolytes Chéreau et Magnain, cette enquête pas comme les autres est une première. Afin de mieux cerner le profil psychologique du tueur, l´équipe décide de faire appel à une psychiatre éminente, Renata Bartolucci, une femme séduisante dont le comportement ne laisse pas d´intriguer le capitaine de police Vincent Chéreau...

  • Qui est le tueur en série qui se cache dans la forêt de Rambouillet ? L'amour, que l'on dit plus fort que tout, peut-il survivre ou vaincre la mort ? Au commencement, une belle histoire d'amour. Grégoire, écrivain modeste, abandonne tout et quitte sa Provence pour les Yvelines, afin de rejoindre Aurore, auteur de romances, dont il est tombé fou amoureux. Elle va quitter son compagnon pour construire leur couple et vivre leur amour librement. Mais contre toute attente, Aurore disparaît brutalement après un simple et banal e-mail de rupture. Désespéré et au bord du suicide, Grégoire relève la tête quand il réalise que son dernier message est certainement un faux. Pire, il apprend qu'un tueur en série sévit en forêt de Rambouillet. Fou de colère, il est certain que la femme de sa vie a été assassinée par ce psychopathe. Et il sait qui se cache derrière le monstre... Alors la traque commence. Miné par le chagrin, Greg ira au bout de l'enfer s'il le faut. Quelqu'un va devoir payer pour lui avoir volé le seul grand bonheur qu'il ait jamais connu.



  • Alors que plusieurs tempêtes se déchaînent à un rythme effréné sur la petite ville portuaire de Concarneau, dans le sud de la Bretagne, un impitoyable tueur en série, véritable éventreur, vient semer la panique dans la population. Impuissant face à cette vague de crimes que rien ne semble pouvoir arrêter, le commissaire Yves-Marie Plazek, ancien de l'Antigang, doit faire équipe avec le plus célèbre profileur parisien, Martin Lempereur, lui-même aux prises avec un autre serial killer, Yakuza, qui viole et tue ses victimes avant de leur couper l'annulaire. Forts de leurs différences, les deux enquêteurs vont devoir collaborer.
    Les deux tueurs, que tout semble séparer, ont néanmoins en commun un machiavélisme diabolique qui leur permet d'échapper à leurs poursuivants respectifs.
    De Concarneau à Paris, une double traque commence. Mais tueurs comme enquêteurs ignorent encore qu'un autre point commun, inimaginable, risque de précipiter leur destin.

  • « La nouvelle est un récit court, écrit en prose. Cependant, plus que sa longueur, c'est bien davantage la concision et l'efficacité de son écriture qui la caractérisent. En règle générale, les personnages d'une nouvelle sont peu nombreux et brièvement décrits. Son action est assez simple mais construite de façon à ménager un effet de surprise au dénouement: c'est ce que l'on appelle la chute. » Cette définition, même simple et concise, demande un grand travail de ciselage, d'épure et de retouche. Je caresse l'idée de m'en être approché aussi près que possible.

empty