• Voilà quatre ans que l'ombre de Jeanne plane sur eux. Comme s'ils n'avaient plus le droit de vivre pour de vrai tant qu'elle était morte pour de faux.
    Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier est en suspens. Quatre ans que l'existence de chacun ne tourne plus qu'autour du corps de Jeanne, vingt-neuf ans. Un corps allongé sur un lit d'hôpital, qui ne donne aucun signe de vie, mais qui est néanmoins bien vivant. Les médecins appellent cela un coma, un état d'éveil non répondant et préconisent, depuis plusieurs mois déjà, l'arrêt des soins. C'est pourquoi, lorsque le professeur Goossens convoque les parents et l'époux de Jeanne pour un entretien, tous redoutent ce qu'ils vont entendre. Ils sont pourtant bien loin d'imaginer ce qui les attend. L'impensable est arrivé. Le dilemme auquel ils sont confrontés est totalement insensé et la famille de Jeanne, en apparence si soudée, commence à se déchirer autour du corps de la jeune femme...
    Après J
    e sais pas et
    Je t'aime, le nouveau thriller de Barbara Abel dissèque à la perfection la psychologie et les émotions en montagnes russes des personnages qui gravitent autour du corps de Jeanne, inerte et si présent à la fois.

  • Pilar et son compagnon se retrouvent après onze années de séparation. Elle, une femme à qui la vie a appris à être forte et à ne pas se laisser déborder par ses sentiments. Lui, un homme qui possède le don de guérir les autres et cherche dans la religion

  • Édition enrichie de Jean Starobinski comportant une préface et un dossier sur l'oeuvre. "Rien n'a plu davantage dans les lettres persanes, que d'y trouver, sans y penser, une espèce de roman. On en voit le commencement, le progrès, la fin : les divers personnages sont placés dans une chaîne qui les lie. À mesure qu'ils font un plus long séjour en Europe, les moeurs de cette partie du monde prennent, dans leur tête, un air moins merveilleux et moins bizarre : et ils sont plus ou moins frappés de ce bizarre et de ce merveilleux, suivant la différence de leurs caractères. Dans la forme de lettres, l'auteur s'est donné l'avantage de pouvoir joindre de la philosophie, de la politique et de la morale, à un roman ; et de lier le tout par une chaîne secrète et, en quelque façon, inconnue." Montesquieu.

  • Jusqu'où seriez-vous prête à aller pour votre meilleure amie ?
    Quand sa meilleure amie Priya disparaît, Zan ne peut pas croire qu'elle l'ait ghostée. Après tant d'années d'amitié, elle refuse son silence. Plus elle y pense, plus Zan est persuadée que Priya est en danger. Mais à part le troublant Logan, qui vient d'arriver dans son lycée, personne ne la croit. Zan commence à perdre pied, au point d'aller toujours plus loin dans son enquête. Trop loin ?

  • On va déménager. Ma mère nous a annoncé ça comme ça, un jour de janvier, avant le dîner. Joseph et Paul, mes frères, ont protesté. La tortue hibernait dans le jardin. Le chat était sur mes genoux. Moi, je n'ai rien dit. Je ne dis jamais rien. Je ne parle pas. Mon surnom, mon nom d'Indien, c'est Silencieuse. J'aime bien. Paul m'a demandé ce que j'en pensais. Sur un papier, j'ai écrit : « rien ». Mais une maison, c'est plein de souvenirs. Il y en a des bons et il y en a des mauvais. Comme la chose qui a fait que j'ai arrêté de parler.

  • L'un l'autre

    Peter Stamm

    C'est la fin de l'été dans une petite bourgade suisse. Une famille heureuse rentre de vacances en Espagne. Astrid, Thomas et leurs deux enfants s'apprêtent à reprendre le cours d'une existence paisible. Rien ne laisse présager le départ de Thomas dans la nuit.
    Commence alors pour lui une longue errance dans les montagnes, vers une autre vie. Les heures, les jours passent. La police est avertie et commence, malgré le peu d'éléments dont elle dispose, son enquête. Si les enfants ne paraissent pas prendre la mesure des événements, la disparition de Thomas plonge Astrid dans un profond désarroi qui prend la forme d'un déni, d'un espoir insensé. Elle attend que son mari rentre car, elle en est persuadée, il reviendra.

  • Cette année, Miranda Hilliard a besoin de quelqu'un pour s'occuper de ses trois enfants, Lydia, Christopher et Natalie, et de la maison. Pourquoi pas moi ? propose Daniel, son ex-mari, un acteur au chômage. Pas question, réplique Miranda. Elle veut une personne de confiance, quelqu'un de solide, avec des principes et sans aucune fantaisie. Tout le contraire, pense-t-elle, de Daniel. Alors arrive Madame Doubtfire. Une vraie perle. Du moins en apparence. Car un père acteur peut être prêt à tout, et même à se déguiser en gouvernante poudrée pour être avec ses enfants. Mais comment va-t-il faire pour n'éveiller les soupçons ni de ses enfants ni de Miranda ?
    On comprend que le projet mirifique de Daniel Hilliard ait enthousiasmé Robin Williams, sa femme Marsha et leurs enfants et que Madame Doubtfire soit devenu un film de Chris Columbus.

  • Dix nouvelles envoûtantes et finement ourlées qui resteront longtemps ancrées dans votre mémoire. Au fil de dix nouvelles au charme indéniable, Victoria Hislop nous emmène à travers les rues d'Athènes et les parcs ombragés des villages grecs. En évoquant leur atmosphère si particulière, elle donne vie à un grand nombre de personnages inoubliables : un prêtre solitaire, deux frères qui n'arrêtent pas de se quereller, un étranger indésirable ou encore un jeune marié à la mémoire défaillante. Ces nouvelles douces-amères ont pour thème l'amour, la loyauté, la séparation et la réconciliation et sont écrites avec le style si reconnaissable et propre à Victoria Hislop.

  • Nostalgie

    Kanae Minato

    Composé de six histoires se déroulant sur la même île de la mer intérieure de Seto, Nostalgie égrène le thème du retour au pays natal. Les six narrateurs de Les Fleurs de mandariniers, La Mer étoilée, Le Pays des rêves, Le fil de nuages, La Croix de pierre et Une Belle Route maritime ont tous des souvenirs teintés d'amertume, de questionnements, voire de remords. Et si Kanae Minato croque le destin de gens simples confrontés à la résurgence du passé, c'est pour mieux éclairer les dysfonctionnements d'une société japonaise où l'ostracisme social, le harcèlement scolaire et l'attachement à des valeurs familiales archaïques font toujours des ravages.

    Kanae Minato, née en 1973 à Innoshima (préfecture d'Hiroshima), a débuté comme scénariste pour la télévision et la radio. Elle connaît un grand succès dès la parution de son premier roman, Les Assassins de la 5eB (éd. Seuil, 2015). Elle a publié 22 romans ainsi qu'un grand nombre de nouvelles. Ses oeuvres ont été adaptées quatre fois au cinéma et plus de dix fois à la télévision japonaise. Elle est probablement l'écrivaine qui a les tirages les plus importants au Japon sur la période récente.

  • Je n'aime pas les mardis soirs. C'est le jour où je me sens encore plus seule que d'habitude, avec ma mère quelque part à l'autre bout du monde et mon père chez lui, occupé à conter fleurette à sa nouvelle copine. Mais ce mardi-là, ça a été bien pire. J'étais sur le palier quand j'ai entendu la porte claquer. Enfermée dehors ! Je suis en pyjama, il n'y a personne dans l'appartement, je n'ai pas de téléphone. Pas le choix, il va falloir que je sonne chez les voisins. Mais je ne les connais pas, et le peu que j'en sais ne me donne pas du tout envie de faire leur connaissance...

  • Une princesse avec des parents séparés, une famille recomposée de lutins, un elfe adopté par un couple d'ogres, un petit monstre et sa mère chef d'entreprise... Dix contes modernes pour apprendre aux enfants que toutes les familles sont magiques !Titre original : Fiabe straordinarie per famiglie non ordinarie

  • Après avoir décortiqué avec humour et expertise le fonctionnement de l'enfant, puis de l'ado, les autrices s'intéressent dans ce troisième ouvrage au couple et aux crises qui émaillent le quotidien conjugal, parental et familial.Avec divers éclairages (et toujours au coeur la Discipline positive de Jane Nelsen), les autrices nous montrent en images ce qui peut provoquer les crises et nous offrent des pistes pour les surmonter. En suivant l'itinéraire d'un couple parental et conjugal à l'épreuve, elles invitent le lecteur à un travail sur soi et à deux pour ré-enchanter l'aventure relationnelle.Présenté avec un couple homme/femme + 3 enfants, cet ouvrage peut être également utile aux familles recomposées, aux couples homosexuels, aux couples avec un enfant unique, etc...

  • Les bébés ont des choses à nous dire bien avant de pouvoir parler ! Il est parfois difficile de comprendre les besoins des tout-petits : « J'ai faim », « Je suis fatigué ... », « Aide-moi », « J'ai peur »... La langue des signes adaptée aux bébés, très largement utilisée dans les crèches, permet aux enfants comme aux parents de communiquer autrement en attendant que la parole se mette en place. L'enfant rassuré, entendu, peut interagir avec le monde qui l'entoure et s'épanouir. Les relations entre enfant et parents (ou professionnels de la petite enfance) sont plus paisibles et les frustrations s'atténuent naturellement.Découvrez un outil complet pour se lancer : - Des conseils et une synthèse des connaissances sur la communication du bébé par des auteurs spécialistes du langage (orthophoniste et formatrice en LSF) - Un dictionnaire de 150 signes illustrés, facile à utiliser - Une vidéo associée à chaque signe pour bien comprendre le mouvement.

  • " Ce soir, la cause est entendue : il ne veut plus de Susan, cette femme "dont il sait presque tout". Après six années de vie commune, quelques mensonges, par bonté, deux fils à élever (trois et cinq ans) qu'il adore, le narrateur, à bout de souffle, prépare son départ, conscient que le désir a déserté la maison. Une dernière nuit à contempler seul cette rupture, à solder pour de bon cette union, consentie pour "nous frustrer et nous punir mutuellement ". [...] Kureishi déroule le drame conjugal dans ce qu'il a de plus prosaïque. Est-il possible de bien vivre ensemble ? Le bonheur ne résulterait-il pas d'un apprentissage ? À ces questions, d'apparence éculée, Kureishi renvoie sa propre expérience, ses espoirs, ses tourments, pour finir sur un contentement désabusé : "L'amour est un sale boulot ; impossible de garder les mains propres.""
    Philippe Savary, Le Matricule des anges

  • Que sommes-nous prêts à sacrifier pour vivre le grand amour ?
    Alors que les tours du World Trade Center s'effondrent sous leurs yeux, Gabe et Lucy se rencontrent pour la première fois.
    Leur attirance est immédiate, comme une force irrésistible.
    Ce n'est pourtant qu'un an plus tard qu'ils se revoient et plongent cette fois-ci dans un amour qui dépasse tout ce qu'ils ont connu. Ils vivent, respirent, pensent à deux.
    Mais l'intensité de leur relation les amène aussi à s'interroger sur d'autres désirs profonds : tous deux veulent que leur vie ait un sens, une résonance, une valeur à la hauteur de leurs sentiments. Face à cette exigence, Lucy et Gabe vont devoir faire des choix, prendre des risques, avec l'espoir d'accorder leurs rêves à la réalité.
    Alors qu'ils assouvissent chacun leurs ambitions, leurs vies se croisent puis se perdent pendant près de treize années, jusqu'à ce qu'un nouvel événement les confronte à cette question : quelle place souhaitent-ils véritablement accorder à leur amour ?

  • Comment écrire dans un magnifique carnet quand on n'a pas la moindre idée de ce qu'on pense ? Je n'étais même pas sûre de ce que je ressentais. Je ne sais pas combien de temps je suis restée là, assise devant la fenêtre. En tout cas, j'avais la main toute moite à force de tenir mon stylo au-dessus de la première page. J'aurais pu commencer par des phrases qui sonnaient plutôt bien, comme « Ma mère est la personne la plus égoïste du monde » ou encore « Ma mère a gâché ma vie, celle de mon père et - j'espère, oh vraiment, oui, j'espère - la sienne ». Mais aucune de ces phrases n'était tout à fait juste.

  • Quand la mono du centre aéré a demandé ce qu'on avait comme Passion pour animer son propre Atelier Création et Découverte d'Activités Ludiques, Sportives et Artistiques, Gaspard a répondu « Haïku ».
    Ça commençait très mal. Les haïkus, les autres ne savaient même pas ce que c'était et une grosse brute l'a surnommé « Aïe-mon-Kiki » et traité de tapette.
    Tant mieux, après tout. Parce que en vérité, cette Passion, Gaspard ne souhaite la partager avec personne. Il souhaite rester seul avec elle. Avec elle et son chagrin. Avec elle et Léo. Personne ne le fera changer d'avis. Même pas cette fille en survêtement violet qui propose « Charlotte au chocolat ».

  • Heureuse fin

    Isaac Rosa

    Comme beaucoup de couples, Antonio et Ángela ont connu un amour hors du commun. Et comme beaucoup de couples, après treize ans de passion, ils ont fini par divorcer.
    Quand commence Heureuse fin, Antonio erre dans l'appartement conjugal vidé par les déménageurs. Les souvenirs affluent. C'est le point de départ d'un roman d'un genre particulier où tout, de la première rencontre à la séparation, est raconté à rebours.
    Tour à tour, Antonio et Ángela prennent la parole, et se livrent à une autopsie de leur vie commune : le mariage, les enfants, les problèmes d'argent, l'usure du temps... Seulement chacun a son point de vue sur les raisons de leur échec : leurs récits se complètent, se disjoignent, et parfois se contredisent. Les illusions de l'un se retrouvent ruinées par les attaques de l'autre, et vice-versa. L'amour est quelquefois une bataille où les coups les plus durs sont portés dans les mots.

  • Comment quitter les automatismes de la relation passée ? Comment trouver un sens à son histoire et s'ouvrir à l'avenir ? On peut décider de laisser le temps faire son affaire... ou bien prendre son avenir en main et le construire pas à pas pour vivre une vie plus alignée avec son projet de vie. Ce ne sont pas des grands mots ! Vos maux sont soignables, plus rapidement que vous ne pouvez l'imaginez. Quel que soit le chemin que vous avez parcouru dans votre séparation, ce guide pratique traite des premiers pas dans la douleur de l'annonce et des premières heures de la séparation, jusqu'à la reconstruction de votre vie.

    Attention : La version ePub de ce livre numérique est en fixed-layout. Pour des conditions de lecture optimales, veillez à ce que votre tablette ou ordinateur supporte ce type de format.

  • "La privation de milieu familial normal, notamment celle d'une image maternelle satisfaisante, entraîne, on le sait, des conséquences qui peuvent être fort dommageables pour le développement d'un être humain et retentir, à travers son enfance et son adolescence jusque dans la vie adulte.
    Le Professeur Michel Lemay, qui joint à ses compétences psychiatriques et psychanalytiques une expérience en éducation spéciale, ouvre des perspectives constructives thérapeutiques. Sans tomber dans un excès de pessimisme, il attire l'attention sur les dangers de minimiser la gravité d'un problème, sans doute plus actuel que jamais et qui requiert instamment l'attention des spécialistes, des parents eux-mêmes et de l'opinion publique toute entière. Les uns et les autres trouveront dans ces pages des motifs pour être vigilants, des orientations pour agir et des raisons d'espérer. "

  • Après un divorce ou une séparation difficile, il arrive que la relation parents-enfants devienne tendue, à plus forte raison si votre ex est toxique.

    Si votre ex vous dénigre en leur présence, vous accuse d'être un mauvais parent ou tente de vous exclure de leur vie au profit de sa nouvelle flamme, il se peut que vos enfants soient désorientés, tiraillés, colériques, anxieux, voire dépressifs.

    Vous ne savez plus quoi faire et l'impuissance vous gagne? Ce livre peut vous aider.

    Par le biais d'outils et d'exercices simples, vous découvrirez comment éviter l'aliénation parentale, ainsi que les sentiments d'éloignement et d'exclusion à vos enfants. Vous apprendrez aussi les meilleures façons de les protéger des conflits de loyauté. La clé de votre réussite : faire preuve d'honnêteté et de confiance en eux.

    Certes, la coparentalité avec une personne toxique peut sembler un défi insurmontable, mais, en utilisant les méthodes appropriées, vous tisserez des liens encore plus forts avec votre famille. Un jour, vous finirez par récolter ce que vous avez semé.

    Amy J. L. Baker, Ph. D., est l'autrice de Adult Children of Parental Alienation Syndrome. La publication de son livre lui a valu d'être invitée à l'émission Good Morning America et au Joy Behar Show.
    Paul R. Fine est travailleur social et psychothérapeute. Il adopte une approche éclectique et humaniste des problèmes rencontrés par les individus et les familles.

  • Boutures déco

    Agnès Fodimbi

    Vous rêvez de transformer votre intérieur en une véritable jungle urbaine ?Grâce au fabuleux pouvoir des végétaux à se reproduire à l'infini, créer une nouvelle plante à partir d'une tige ou bien encore d'une feuille devient un vrai jeu d'enfants ! Découvrez les 15 méthodes pour multiplier facilement vos plantes et personnaliser votre intérieur en créant une déco végétale 100 % naturelle, pleine de fraîcheur ! Des pas à pas photos détaillés et des conseils d'entretien vous guident dans toutes vos créations.N'hésitez plus, créer ses plantes, c'est ludique, économique et cela booste le moral !

  • Sous la forme d'un récit à 4 voix, Julie Chaboud raconte sa rencontre avec trois personnes bousculées par la vie, comme elle : Dany, 70 ans, vit seul depuis un divorce douloureux ; Osas, jeune nigériane, est victime d'un réseau de prostitution ; Florence, religieuse contemplative, a rencontré Dieu à la suite d'un très grave accident. L'auteur, jeune mère de famille, a découvert tardivement la trisomie de son deuxième enfant et se bat avec son mari pour protéger leur petit garçon des préjugés. Au fil des chapitres aux voix différentes, on découvre petit à petit l'histoire de chacun, leurs blessures, leurs combats, leurs espérances avant qu'ils se retrouvent lors d'une tournée avec une association qui vient en aide aux prostituées. Plus rien ne sera comme avant..."Ce petit livre est comme un conte qui ouvre à une réalité nouvelle où la lumière est tendresse." Jean Vanier, fondateur de l'Arche

  • Dans une approche plurielle du vieillissement où l'intime se mêle au rationnel, l'auteure questionne les potentiels de liberté, de dépassement et de puissance de ces « années qui restent ». Elle croise les apports des sciences humaines, son vécu personnel et des témoignages de femmes et d'hommes interrogés sur leur rapport émotionnel, souvent ambivalent, au vieillissement.

    Son objectif est de contribuer à casser les tabous et le cercle vicieux de la dépréciation de soi et du regard des autres sur le vieillissement et ses changements. Métamorphoses, abandons et rebonds jalonnent l'avancée en âge et chacun de nous est amené à explorer les nouveaux chemins aventureux que nous serons les seuls à connaître. Tout est à faire, à penser, à construire dans un monde en totale mutation !

empty