• Yamada se montre résolument original dans cette réécriture d'un roman rédigé au 19è siècle par Bakin et illustré par Hokusai nous faisant passer du monde de fiction à celui de la réalité. Dans le monde fictif : le clan Satomi s'est réfugié dans son château encerclé par l'armée ennemie. Imprudemment, le seigneur, pour éviter la chute de son clan fait une promesse inconsidérée au chien Yatsufusa : « Si tu m'apportes la tête de mon ennemi, tu auras ma fille Fusehime en mariage ». Yatsufusa rapporte la tête du général ennemi et épouse Fusehime. Mortifiée d'attendre un enfant de son époux-chien, elle se suicide. De son corps, sortent huit pierres précieuses. Dans le monde « réel » : on suit la vie de Bakin.
    Un jour, il dévoile à son ami Hokusai, le plan des Huit Chiens des Satomi.

  • 'Je m'arrêterai à nouveau, essoufflé, hébété peut-être, échoué sur la pierre froide d'un seuil qui traverse le lit en diagonale, en suggérant un gué : l'eau se faufilera entre les galets plus gros où elle rebondira dans une mousse claire. Elle retombera avec un tintement de fontaine, puis courra se glisser sous les vergnes couchés au bord de l'eau. Je n'aurai rencontré personne depuis mon départ, j'aurai seulement croisé des voitures et des tracteurs, et entendu des animaux : je resterai allongé un instant sur le ventre avant de repartir. J'écouterai l'eau couler, sonner, sauter sur les cailloux, répéter sans se lasser son cliquetis cristallin, incapable de me représenter ce qui m'attend, jusqu'où cette eau va me porter, et encore moins comment. Je n'aurai rien préparé, j'aurai froid, j'aurai seulement décidé de partir sans réfléchir, sous le seul prétexte d'avoir envie de voyager, et d'aimer nager dans l'eau.'

  • Wang Dong, Kouo Dalou, Lin Taiping et l'Hirondelle sont les quatre brigands du Huabai, ou plutôt quatre larrons de fortune vivant au jour le jour de joyeuses et mémorables aventures, soudés par une grande et extraordinaire amitié. Amateurs d'imprévus comme de vin de Shaoxing, experts en arts martiaux, joueurs, hâbleurs et matamores, leurs exploits se passent autant sur les routes que dans les gargotes contre de mystérieux adversaires - spectres de leurs passés - qui ont nom l'Oiseau-Soleil, le Lion d'or, la Trique ou l'Ecorcheur.

  • En 1935, un fils de paysan fuit son village pour rejoindre les rangs de l'Armée rouge. Son père, injustement accusé d'un crime, a été exécuté, sa famille décimée. Entraîné par le vent de l'histoire, Baoyi va participer à la Longue Marche, simple soldat qui deviendra héros révolutionnaire. Avec lui on relit pas à pas l'histoire de la Chine, on se fraie péniblement un chemin dans la neige, l'effroi des combats et aussi les mensonges de la propagande. Avec lui on partage le rêve d'une société plus juste et, par-dessus tout, celui de prouver l'innocence d'un père. Un roman d'aventures où l'on tue et sauve des vies, traversé d'escarmouches et de trahisons, de belles espionnes et d'illusions perdues.

    "Ça, c'était l'histoire, celle avec un grand H, comme on dit. Celle qu'aucun sans doute n'avait réellement vécue. Il imaginait les êtres comme des cafards sur une carte, incapables d'avoir une vision d'ensemble, si peu juste soit-elle, de cette monstrueuse illusion qu'on appelle l'histoire. Il allait voir un de ces cafards. Un vieux, oui, un très vieux cafard qui l'intriguait..."

  • « Je suis un Gaulois, un Arverne.
    Mon nom est Diviçiakos.
    Ceci est l'histoire de ma vie, de ma vengeance sur César, l'immonde dictateur qui a fait de ma vie un enfer.
    Je suis le fils de... Vercingétorix ! » 52 avant Jésus-Christ, Gergovie. Le grand chef

  • La fiction d'aventures occupe une place importante dans la production littéraire au Québec entre 1837 et 1900. De jeunes hommes issus des professions libérales, comme Joseph Marmette, Wenceslas Eugène Dick et Pamphile Le May, adaptent à un contexte québécois les procédés d'Eugène Sue, Alexandre Dumas et James Fenimore Cooper. Guerres de la Nouvelle-France, poursuites dans les bas-fonds montréalais, complots et meurtres sur les terres de la colonisation : le roman d'aventures chante les actions héroïques ou explore les recoins les plus sombres de l'âme humaine. Souvent jugé immoral par les autorités religieuses, le genre gagne pourtant en popularité grâce aux avancées de la presse et de l'alphabétisation. Les femmes, ferventes lectrices, inspirent des héroïnes fortes et patriotiques. Les trente-deux récits étudiés dans cet ouvrage expriment non seulement un désir d'évasion, mais aussi des réflexions politiques et juridiques pour la défense des droits dans la société canadienne-française.

  • « Voici ce que j´ai pu trouver », annonça Samuel.

    Olivier regarda le paquet qui lui était tendu. Quand il lut le titre du premier article, il sut aussitôt de quoi il s´agissait. Samuel avait passé la moitié de la nuit assis devant son écran d´ordinateur à chercher de l´information leur permettant de résoudre l´énigme qui les hantait depuis deux ans. Olivier leva les yeux, fixa son frère et comprit que la chasse au trésor était commencée.

empty