• - 8 à 13 millions d'hectares de forêts disparaissent dans le monde chaque année.
    - Trois quarts de nos forêts sont constitués d'un nombre très limité d'espèces.
    - Les incendies, couplés à la surexploitation, détruisent la biodiversité de ces trésors verts, sur tous les continents.
    - Au-delà de leur indiscutable beauté, les forêts sont aussi des régulatrices du climat, essentielles à la vie sur Terre !En nous incitant à explorer et connaître davantage les forêts qui nous entourent, Nathalie Tordjman nous propose, grâce à 10 actions concrètes, de protéger ces lieux pleins de richesses. Que ce soit à travers nos choix de consommation ou au cours d'une balade parmi les arbres, il est possible et nécessaire d'agir dès maintenant pour sauver les forêts !

  • - Pollutions chimiques, multiplication des plastiques, destructions, surexploitation des poissons, l'océan est blessé... Tous les voyants sont au rouge !
    - Il est temps d'agir pour offrir à nos enfants un océan riche d'une vie retrouvée. Chaque geste est une goutte d'eau pure apportée à l'océan !
    - Car l'océan commence chez vous, à la maison. Même si vous habitez loin de la mer !Plongeurs depuis des décennies, Véronique et François Sarano sont témoins de la vie de l'océan et des bouleversements qu'il subit. Dans ce manifeste et à travers leur association Longitude 181, ils se font porte-voix afin de changer les choses et nous proposent ici 10 actions concrètes pour que chacun puisse agir efficacement à son échelle !Vous voulez que cela change ? Changez !

  • - Où sont passés les papillons ? Entendez-vous toujours autant les cigales et les sauterelles ?
    - L'urbanisme, l'agriculture intensive et certains traitements ne laissent que peu de place à la diversité du vivant et aux millions d'espèces d'insectes sur la planète.
    - Heureusement, même si vous n'avez pas de jardin, il est possible d'agir et de s'engager pour les aider.Face à une société anthropocentrée, François Lasserre se place en porte-parole afin de nous amener à voir les insectes pour ce qu'ils sont intrinsèquement, des partenaires de nos vies. Il nous invite à changer les choses et nous propose ici 10 actions concrètes pour que chacun puisse agir efficacement à son échelle !

  • Engageons-nous maintenant !- Perte des insectes pollinisateurs.
    - Épuisement des stocks de poissons marins.
    - 500 000 à 1 million de renards tués chaque année en France.
    - Les grands singes seront bientôt plus nombreux dans des zoos que dans les forêts...Pourquoi ce mélange de compassion ponctuelle et d'inaction quotidienne ? Prenons-nous vraiment la mesure du déclin de la biodiversité ?C'est pour répondre à ces questions qu'Hélène Soubelet et Jean-François Silvain nous proposent 10 actions majeures pour prendre conscience de la richesse des espèces autour de nous et les préserver.

  • Engageons-nous maintenant !Depuis 2005, la France s'est engagée à diviser ses émissions de gaz à effet de serre par 4 d'ici 2050, car nous émettons au moins 4 fois plus que ce qui serait tenable. Nous savons bien qu'un Français moyen « consomme 3 planètes » si l'on suit l'approche de l'empreinte écologique.Nous avons à notre disposition une voie vers une solution juste, pacifique, humaine, possible. C'est la seule solution désirable et ce sont donc 10 actions concrètes, constructives et chiffrées que Gildas Véret nous propose pour vivre mieux avec moins !

  • Quel est le meilleur moyen de se déplacer ? C'est quoi l'empreinte écologique ? Pourquoi les sacs plastiques sont-ils interdits ? Comment faire la chasse au gaspi ?
    Pollution de l'air, réfugiés climatiques, agriculture raisonnée, espèces en danger... un livre indispensable pour comprendre toutes les notions et les enjeux liés à la protection de la planète.

  • Es-tu prêt à t'embarquer pour la banquise ? Enfile ta parka et tes bottes, car une fabuleuse mission t'attend dans le Grand Nord !Sauras-tu garder ton sang froid dans cet univers sauvage aux températures extrêmes ? Tes connaissances en science seront-elles suffisantes pour te permettre de survivre dans ce milieu hostile ? Feras-tu les bons choix pour que cette mission de recherche soit un véritable succès ? À chaque chapitre, c'est TOI qui prends les décisions !

  • La Terre est une gigantesque machine climatique que nous déréglons notamment par notre utilisation effrénée d'énergies fossiles. Dans l'histoire de l'humanité, le réchauffement de l'atmosphère est une crise sans précédent.Mais il est encore temps d'agir, de forger notre résilience en faisant passer l'écologie devant l'économie, la qualité devant la quantité, pour bâtir un nouvel art de vivre basé sur l'autonomie et la sobriété.Comment tout changer ? Comment redevenir des enfants de la nature ?Voici 30 clés collectives et individuelles pour réinventer nos vies.

  • « Mon île s'appelle TUVALU. Ici, c'est l'été toute l'année. Une vraie carte postale. Ce matin, sans prévenir, l'eau a envahi mon île... » Voici l'histoire de Tuvalu et de ses habitants qui luttent contre la montée des eaux. Comment faire pour s'adapter ? surélever l'île ? vivre sous l'eau ? ou trouver une nouvelle terre d'accueil... Un joli conte écologique qui nous emmène à l'autre bout du monde.

  • Jean-Michel Decroly, François Gemenne, Edwin Zaccai Controverses climatiques, sciences et politique Avec Jean-Paul Bozonnet, Jean-Baptiste Comby, Riley E. Dunlap, Paul N. Edwards, Bruna Gaino, Olivier Godard, Clive Hamilton, Claude Henry, Jiao Hu, Bruno Latour, Valérie Masson-Delmotte, Aaron M. McCright, Naomi Oreskes, Laurence Tubiana, Jean-Pascal van Ypersele Livre broché - 22,00 Description | Sommaire | Médias | Fiche technique Depuis une vingtaine d'années, des voix s'élèvent pour contester la réalité du réchauffement de la planète. Pourquoi un tel déni ? Comment expliquer la diffusion massive de doutes sur un fait recueillant pourtant le consensus scientifique ? Quel rôle les médias jouent-ils dans cette diffusion ?

    À quels lobbies et à quels agendas politiques ces « marchands de doute » obéissent-ils ? Cet ouvrage donne la parole à dix-huit spécialistes internationaux de la climatologie et de l'analyse sociologique et politique. Ils examinent pourquoi et comment de telles controverses se forment dans le monde entier, reviennent sur les incertitudes qui font débat ainsi que sur les acteurs, les discours et les stratégies du « climato-scepticisme », en particulier en France, aux États-Unis et en Chine.

    Une réflexion engagée et un livre de référence sur l'étude d'un phénomène qui questionne les rapports entre sciences et politique et qui dépasse le cercle académique pour s'adresser à tout lecteur intrigué.

  • En voyage au pays des glaces, Tidou le petit nuage écolo sauve un ourson dérivant sur un morceau de banquise, apprend ce qu'est l'effet de serre et comment nous l'augmentons par nos activités. Ce titre fait également découvrir aux enfants le phénomène inverse, l'effet parasol.
    Le p'tit plus : des conseils éco-citoyens.
    De 3 à 6 ans.

  • Comment mettre en oeuvre le développement durable ? Plus de quinze ans aprs la conférence de Rio, la question se pose encore, renouvelée par l'intense mobilisation d'acteurs non étatiques, ONG, entreprises, communautés locales. Constater l'inadaptation du systme de gouvernance actuel n'est pas suffisant et il convient d'identifier, parmi les nombreuses dynamiques en cours, les prémices d'une nouvelle gouvernance.
    Regards sur la terre a choisi la gouvernance du développement durable comme thme de son dossier 2009, avec l'ambition de contribuer la réflexion en cours sur le systme de gouvernance actuel et ses évolutions souhaitables.
    Au sommaire de Regards sur la terre 2009 - Le bilan des événements de l'année 2008 et l'agenda des grands rendez-vous de 2009.
    - Le dossier 2009 sur la gouvernance mondiale du développement durable composé de trois parties illustrées de graphiques, encadrés et interviews :
    1. Un systme l'épreuve du développement durable ;
    2. Dynamiques d'un monde changeant ;
    3. Gérer durablement la complexité.
    - Les repres du développement durable, cartes, tableaux, chronologies, synthses économiques, sociales et environnementales, offrent une cartographie inédite du développement durable dans le monde.
    Regards sur la Terre est placé sous la direction scientifique de Pierre Jacquet, économiste en chef de l'Agence française de développement (AFD), et de Laurence Tubiana, directrice de l'Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) et de la chaire Développement durable de Sciences Po. Pour cette édition 2009, Rajendra K. Pachauri, président du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC - prix Nobel de la paix en 2007) et directeur général d'un institut de recherche basé Delhi en Inde, The Energy and Resources Institute (TERI), a rejoint la direction scientifique de l'ouvrage.

  • Couru d'avance

    Stéphane Furlan

    L'application Seldon est une véritable révolution ! Son but ? Coacher les hommes dans leur quête d'un avenir écoresponsable. Fruit d'une collaboration entre quatre amis, le logiciel ravit les foules et gagne en popularité. Repéré par des sociétés concurrentes, il devient rapidement source de convoitise et promesse de lendemains radieux.
    Opposés depuis toujours au rachat de leur entreprise, Thomas, Stan, Sibylle et Romain forment une équipe soudée. Seulement, lorsque l'ingénieur de la bande se voit offrir une somme plus que généreuse, les masques finissent par tomber. Et si leur création faisait en réalité partie d'un plan bien plus vaste ?

    Entre tensions, quête de pouvoir et avidité, découvrez un monde où l'intelligence artificielle peut servir de bien funestes ambitions... Un roman noir mené d'une main de maître.

  • C'est le nom qu'on donne à la conscience malheureuse des lieux. Des paysages, des habitats, des villes, des quartiers : de tout ce qui se transforme, s'appauvrit, s'uniformise. On en fait l'expérience concrète, à petite échelle, lorsqu'un environnement aimé subit l'assaut d'un promoteur immobilier. On l'éprouve par procuration, en regardant son écran, quand le climat se dérègle un peu partout sur Terre, fait fondre les glaciers, bousille les écosystèmes, propage les feux. Au sens où elle a été définie par l'environnementaliste australien Glenn Albrecht, la solastalgie repose moins sur le désir de restituer un passé idéalisé, sur la nostalgie d'un âge d'or, que sur l'impression de ne plus pouvoir compter sur le réconfort ou le soulagement (solacium) procuré par le présent et l'avenir. Ce mal, cette douleur (algia), les poèmes de ce recueil s'en font l'écho. Ils luttent avec un mélange d'espoir et de consternation contre ce qui les dépasse.

  • Daisy et Gaspard au royaume de Nayfan Nouv.

    Daisy et Gaspard sont tristes depuis le départ de leur papa. Une nuit, une minuscule fée vient cogner à leur fenêtre pour solliciter leur aide : ils sont les seuls à pouvoir sauver le royaume de Nayfan des griffes du méchant chevalier noir. 

  • Paul Valino est un jeune prolasien qui n'a pas pu devenir un footballeur professionnel, mais parvient à décrocher un diplôme d'entraîneur de football. Il entraîne d'abord un club de troisième division qu'il sauve de la relégation et permet à ce club d'accéder à la première division du championnat velorien qui fait partie des meilleurs championnats du continent karoudien. Les dirigeants du Kourios FC le remplacent par un coach expérimenté, car ils pensent qu'il n'a pas l'expérience de la première division. Il est contacté peu de temps après par un promotionnaire de l'école de formation des entraîneurs, Cédric qui est le coach du DFH sport pour intégrer le staff technique, il finit par accepter. Le DFH sport est dans la zone rouge après six journées de championnat, Cédric est remercié et coach Valino est désigné pour assurer l'intérim. Il a beaucoup d'ambitions, mais sera-t-il maintenu à la tête du DFH sport?

  • « J'ai écrit toute la trame de ce premier roman entre septembre et décembre 2019, sans savoir qu'elle contenait déjà tant de liens prémonitoires avec ce qui suivit. C'est étrange mais c'est ainsi ». 
    En juillet 2019, Batyst déclenche involontairement un événement surnaturel prématuré, qui par la suite provoquera une prise de conscience écologique phénoménale à l'échelle planétaire. Ses confrontations avec des comportements inhabituels d'animaux vont transformer les doutes et les peurs du jeune homme, en valeurs nourries d'amitiés et d'espérances partagées.

  • Premier opus d'un rendez-vous annuel, "Regards sur la Terre 2007" offre une lecture à la fois critique, scientifique et documentée des principaux événements de l'année du développement durable et des questions qui alimentent les réflexions et les discussions internationales. Centré sur les enjeux planétaires, il se démarque par son approche mondiale, son parti pris d'analyse et sa démarche pédagogique. Regards sur la Terre proposera chaque année :Une analyse des événements de l'année écoulée, sous le prisme du développement durable et de ses implications pour le monde en développement, complétée par l'agenda des grands rendez-vous de l'année à venir.Un dossier thématique. Le premier, « Énergie et changements climatiques », croise les analyses de scientifiques et d'experts de notoriété internationale, à partir des défis à relever par les pays industrialisés, les pays émergents et les pays les plus démunis. S'attaquant aux questions d'énergie et de réchauffement climatique, il s'interroge sur les voies d'actions possibles et sur les modes futurs de coordination internationale.Des repères. Informations synthétiques, cartes, tableaux, chronologies offrent un ensemble de données illustratives du développement durable.Fruit de l'initiative de deux organismes français impliqués dans l'action internationale et les enjeux Nord-Sud, "Regards sur la Terre" est placé sous la direction scientifique de Pierre Jacquet, directeur de la stratégie, économiste en chef de l'Agence française de développement (AFD, http://www.afd.fr) et de Laurence Tubiana, directrice de l'Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri, http://www.iddri.org/) et de la chaire Développement durable de Sciences Po (http://www.developpement.durable.sciences-po.fr/).

  • L'explosion des prix des énergies fossiles est perçue comme une menace pour nos industries, nos emplois et notre croissance. Et s'il s'agissait, au contraire, d'une formidable opportunité ? Cela fait 150 ans que nous consommons l'énergie de manière frénétique, persuadés que les ressources sont inépuisables. Mais une autre façon d'alimenter la croissance et de consommer l'énergie est possible, en conciliant deux enjeux en apparence contradictoires : la sécurité des approvisionnements et la lutte contre le réchauffement climatique. Les techniques liées à l'efficacité énergétique, le développement des énergies renouvelables, l'apparition de besoins nouveaux en matière de véhicules électriques et de captage et de stockage de CO2 sont autant de composantes de cette nouvelle donne. Accélérées par la situation actuelle, et par la mise en concurrence, elles sont toutes de nature à engendrer de la croissance et des emplois. La crise que nous vivons nous oblige à miser encore plus sur l'inventivité et la recherche et à modifier intelligemment nos comportements (transports, chauffage), sans pour autant réduire notre confort. Ce ne sont pas des slogans creux, mais des vérités tangibles et de vraies réponses. L'énergie actuelle est chère. Vive la réinvention des énergies ! Chaque chapitre reprend une idée reçue rappelée entre guillemets (« La hausse des prix du pétrole tue notre économie », « Avec le nucléaire, la France est à l'abri », « La concurrence en matière d'électricité, c'est la hausse des prix ».) Chaque tête de chapitre commence soit par « Le chiffre qui tue », soit par « Le fait qu'on oublie». A chaque fois, l'argumentation commence par un sondage ou un chiffre sur l'idée reçue traitée.

  • Le carburant est hors de prix, le réchauffement menace, certains rêvent, chez nous, de villes sans voitures. La moitié de l'humanité dans les pays émergents rêve de conduire, et le fera dans dix, vingt ou trente ans. Il lui faudra du carburant, beaucoup de carburant. La société appelle à plus de flexibilité et de réactivité, ce qui se traduit souvent par des besoins croissants de mobilité, et elle ne baisse pas ses exigences quand le pétrole est cher...

    Autant dire que nos soucis ne font que commencer. Sommes-nous condamnés ? Oui, condamnés à réussir une transition. Vers quoi ? Une mobilité durable, bien sûr. Mais encore ? Quels en sont les ingrédients ? Des villes mieux organisées, des transports publics plus performants, des voitures moins gourmandes... Oui, on a déjà beaucoup réfléchi et écrit là dessus. Peut-être cela ne suffira-t-il pas ? Il faudra alors faire flèche de tout bois. Certains prônent, sous la bannière de l"âge de l'accès et de l'" économie de fonctionnalité ", le passage d'une économie de la possession à une économie de flux et de services. D'autres explorent les potentiels d'un modèle de consomm'acteur, où nous serions à la fois producteurs et consommateurs. Utopies ? Pour demain matin, sans doute, pour plus tard, ça se discute. Applicables à la mobilité ? Oui sur le papier, oui en vrai si nous savons proposer une vision qui aurait la chance de pouvoir être partagée par un grand nombre d'acteurs.

    C'est cet univers d'alternatives, et les conditions de son émergence, qu'explore cet ouvrage, à partir des travaux de l'auteur et des communications proposées au séminaire " Acheter ou louer " organisé par l'Institut pour la Ville en mouvement en partenariat avec l'Esc-Eap..

empty