Les éditions de la Pleine Lune

  • Martine, volontaire de la Compagnie des jeunes Canadiens, débarque dans un village paisible de la baie des Chaleurs pour travailler à limplantation dune coopérative. Toute la vie des villageois est bientôt bouleversée par sa présence. Quand la Crise doctobre éclate quelques mois plus tard, le village entier est « sur le bord de chavirer ». Certains se liguent alors contre létrangère, à la conduite scandaleuse, qui parle de changement social. Leur vengeance sera terrible, mais God Comeau, lidiot du village, veille sur sa fiancée.

    Ce midi, jai reçu une lettre anonyme mintimant de déguerpir. Au bureau de poste, sont affichées des photographies de Charles Gagnon et de Pierre Vallières, découpées dans un journal. Peu après, Suzy est venue me raconter lincident survenu au début de laprès-midi chez Paul : des policiers ont fouillé son automobile pendant quil pêchait en mer. Madeleine a dû subir cette humiliation devant le voisinage. « Voisinage », ce mot se charge de contrariétés. Quand je sors, des femmes écartent leurs rideaux pour mépier. Cette impression métouffe : des dizaines dyeux sagglutinent à ma peau, oui, cest cela, leur angoisse sagrippe à moi, je les menace. Tous les insoumis du Québec semblent sêtre concentrés en moi.

empty