Presses de l'Université du Québec

  • Au moment où le médicament dépasse les frontières nationales et celles de la médecine thérapeutique, il est essentiel de s'interroger sur les nouveaux espaces sociaux dont il redéfinit les limites. Cet ouvrage présente les effets sociaux du médicament à partir du brouillage et du déplacement de trois de ces frontières, celles entre le normal et le pathologique, entre l'inclusion et l'exclusion sociale, entre la nature et la culture.

    L'extension du domaine pharmaceutique s'est réalisée de manière inédite à l'échelle planétaire par la diffusion des médicaments et des essais cliniques, mais aussi sur les plans plus quotidiens et individuels de la vie sociale : travail, relations sexuelles, réussites scolaires. L'élargissement de l'usage des médicaments et les usages non médicaux montrent aujourd'hui combien le médicament échappe au seul contrôle médical. Le terme « pharmaceuticalisation » désigne précisément la façon dont des moments de la vie deviennent des opportunités pour l'industrie pharmaceutique.

    Le médicament est toutefois, comme le montrent les contributions de cet ouvrage, plus complexe qu'un simple objet pharmaceutique. Il est plus particulièrement analysé dans ce livre comme un objet permettant de faire évoluer non seulement les frontières du normal et du pathologique, mais aussi celles de l'inclusion et de l'exclusion sociale, sans nécessairement passer par le pouvoir médical. L'évolution technologique de ces dernières années et les effets matériels du médicament invitent également à étudier comment celui-ci contribue à faire évoluer la frontière entre nature et culture. Les textes rassemblés dans cet ouvrage, issus de l'anthropologie, de l'histoire et de la sociologie, présentent ces nouvelles frontières du médicament comme objet social dans les sociétés du Nord ou du Sud, à partir de problèmes liés à la santé mentale, au tabagisme, au VIH ou au cholestérol.

  • Étude faite selon trois perspectives différentes soit : celle du Discours sur l'Inégalité, de l'Émile et de la Profession de foi du vicaire savoyard. L'auteur montre un Jean-Jacques Rousseau fidèle aux principes de liberté et de bonté naturelle dont l'oeuvre ne se comprend que par son anthropologie. Un ouvrage s'adressant aux dixhuitiémistes et à ceux qui reconnaissent l'influence marquante de l'écrivain genevois.

  • Ramsar (Iran) 1971 : plusieurs pays signent une entente visant à conserver les terres humides sous la route aérienne des oiseaux migrateurs - 15 juillet 1987 : le marais de l'Isle-Verte est déclaré site Ramsar - La première partie de l'ouvrage décrit comment régnaient les maîtres incontestés des immensités marécageuses. La deuxième partie suscitera davantage l'intérêt des amateurs de science naturelle en expliquant la naissance de l'océanologie dans le Bas-Saint-Laurent et en décrivant le travail des biologistes et des naturalistes qui ont transformé le marais de l'Isle-Verte en réserve faunique et en site Ramsar.

  • Ce document de la série Image des jeunes propose une étude inédite de la pédagogie d'Irène Senécal à partir de ses propres archives.

  • Le recours à la nature et à l'aventure comme modalité d'intervention pour faciliter le développement individuel et de groupe connaît un essor important au Québec. Portés par cet élan, les auteurs présentent ici le premier collectif québécois ayant pour objet l'intervention psychosociale par la nature et l'aventure (IPNA), une approche s'éloignant des cadres traditionnels. Elle s'inscrit dans une vision globale d'inter­ven­tion expérientielle allant du contexte éducatif au contexte clinique. Le processus - facilité par une équipe d'inter­venants qualifiés - permet aux personnes de s'engager activement dans la poursuite de leurs buts d'apprentissage ou de changement, et ce, par des expériences et des activités d'aventure concrètes vécues en relation avec d'autres et avec la nature. Cet ouvrage découle de la réalisation du projet d'IPNA d'envergure La dysphasie, au-delà du sommet, dont l'objectif est de soutenir le développement de l'autodéter­mi­nation d'adolescents vivant avec une dysphasie. Cette riche expérience et les projets de recherche qui lui sont associés ont inspiré la plupart des chapitres, offrant un espace de dialogue fertile entre pratique et théorie. Les exemples, réflexions, pistes d'action et propositions conceptuelles qui y sont présentés dépassent le cadre de ce projet particulier pour embrasser un plus vaste horizon : celui de l'IPNA. Chercheurs, psychologues, psychoéducateurs, travailleurs sociaux, enseignants, éducateurs spécialisés, orthopédagogues, orthophonistes, administrateurs et intervenants spécialisés en intervention par la nature et l'aventure : l'ouvrage s'adresse à tous les acteurs susceptibles de créer des programmes d'IPNA ou de s'y engager directement.

empty