Autrement

  • Aucun homme ni dieu

    William Giraldi

    « Le premier enfant disparut alors qu'il tirait sa luge sur les hauteurs du village. Sans un bruit - nul cri, d'homme ou de loup, pour témoin. » Quand Russell Core arrive dans le village de Keelut, la lettre de Medora Slone soigneusement pliée dans la poche de sa veste, il se sent épié. Dans la cabane des Slone, il écoute l'histoire de Medora : les loups descendus des collines, la disparition de son fils unique, la rage et l'impuissance. Aux premières lueurs de l'aube, Core s'enfonce dans la toundra glacée à la poursuite de la meute.
    Aucun homme ni dieu nous entraîne aux confins de l'Alaska, dans cette immensité blanche où chaque corps qui tombe, chaque cri, semble absorbé par la splendeur silencieuse de la nature. Un roman envoûtant, poétique, inoubliable.

  • « Jai trouvé un escargot dans les bois. Je lai rapporté, il est là, sous les violettes. Ah bon ? Mais pourquoi le mettre à lintérieur ?
    Je ne sais pas. Je me suis dit que ça te ferait peut-être plaisir. » Alitée à la suite dune mystérieuse maladie, Elisabeth reçoit un terrarium garni de violettes dans lequel se cache un escargot. Observatrice attentive et bientôt passionnée des allées et venues de ce petit être étrange, elle apprend avec lui la patience, lobstination, et le miracle du vivant. Les déambulations de lescargot sauvage tracent le contour dun monde mystérieux et jettent une lumière neuve sur notre propre humanité : voici lhistoire dune guérison, une formidable leçon de vie.
    />

empty