• Les gestes du chinois Nouv.

    Jean François Billeter démontre ce qui caractérise la langue chinoise, composée de mots monosyllabiques et invariables : ces mots sont reliés entre eux par des gestes intérieurs. Ils sont du même ordre que ceux qu'emploie le musicien pour lier les notes d'une partition musicale. Le sinologue apprend ainsi au lecteur à exécuter ces gestes, à les comprendre et à en éprouver la subtile beauté. Cet essai se fonde sur la conviction que ce n'est qu'en pratiquant le chinois, peu importe son niveau, qu'on pourra en avoir une connaissance minimale.

    Pas seulement à destination des spécialistes, l'ouvrage s'adresse à tout lecteur soucieux de mieux comprendre le phénomène extraordinaire du langage : universellement partagé, jamais parfaitement compris, et constamment en mouvement.
    />
    Après avoir été professeur d'études chinoises à Genève, Jean François Billeter a quitté l'université pour se consacrer à ses propres travaux. Dans ses études sur certains textes remarquables de Tchouang-tseu et sur l'art chinois de l'écriture, il allie la plus grande rigueur sinologique au souci constant de se faire comprendre des lecteurs non sinologues, à la fois par la clarté de l'expression et par la richesse des références à l'héritage occidental, ou simplement à l'expérience commune.

  • La story ou la storie ? C'est que cela change tout, le premier mot est anglais, le second est français. Mais lequel s'est manifesté en premier ? Qui a emprunté tel mot ou tel mot à l'autre ? Pourquoi y a-t-il tant de mots en commun ? À dire vrai, les surprises sont nombreuses parce que l'histoire des deux langues est mêlée de manière plus intriquée qu'on ne l'imagine. Pourtant, on a bien affaire à deux langues distinctes, l'une germanique, l'autre romane.

    À ces questions et à mille autres, on trouvera réponse dans ce passionnant voyage au coeur de la langue française. Grâce à son érudition époustouflante, Jean Pruvost conte pour notre plus grand bonheur l'histoire de la langue française. Mêlant nombreux exemples et anecdotes savoureuses à des explications parfois surprenantes sur l'origine des mots, Jean Pruvost signe là un ouvrage destiné à tous les amoureux de la langue française.

  • Notre langage est devenu faible, accablé de néologismes et rongé par l'à-peu-près. En un mot : pauvre. Notre langage va mal. Ainsi le monde que nous déchiffrons. Comment sortir du chaos de l'approximation ? Comment nous réapproprier nos mots ?
    Songez que la plus simple marguerite contient en elle une perle, un rayon de lune et l'histoire d'un amour rarissime ; ou que le secret des confins, inaccessibles et inquiétants, est en réalité d'accueillir l'autre avec confiance.
    Avec 99 mots, Andrea Marcolongo dessine un atlas étymologique et nous montre comment et pourquoi l'histoire de ces mots est une boussole précieuse pour qui voudra bien s'en munir.
    Et si notre instinct de la langue et l'amour des étymologies donnaient le pouvoir de changer le monde ?

  • À la fois autoanalyse et thérapie de groupe, mais loin de toute démonstration académique ou érudite, ce traité se propose, avec humour et autodérision, d'alléger notre tracas, de déposer ce fardeau sur le bord du chemin. Cette douce rébellion est un voyage initiatique au coeur de la pensée zigzagante de l'auteur, en quête de béatitude et d'harmonie.

  • Pour étancher la soif, qui est une soif d'absolu, deux possibilités se présentent : la boisson et la drogue. Les uns boivent par peur de penser, d'autres par crainte de ne pas trouver plus sot que soi. Mais comment en sortir ? Le mystérieux "personnage de derrière les fagots" pourrait bien détenir la clef de l'issue : un « véritable mode d'emploi de la parole ». Des jeux de langage réjouissants se déversent à flots continus dans ce récit inclassable, entre la pataphysique de Jarry et la Divine Comédie de Dante. De page en page, le lecteur va de surprise en surprise, et l'auteur de dénonciation en dénonciation, celle des faux semblants et du bas matérialisme. Du cercle de la soif, le lecteur plonge dans les paradis artificiels, avant de retrouver « la lumière ordinaire du jour ».

    Entre 1922 et 1925, René Daumal (1908-1944) est élève au lycée de Reims, où il fait la connaissance de Roger Gilbert-Lecomte, Robert Meyrat et Roger Vaillant. Il se lance dans l'étude du sanskrit et multiplie les expériences sur l'état de la conscience dans les phases de sommeil. Avec ses camarades, il lance en 1928 une revue : Le Grand Jeu. Après la publication d'une recueil de poèmes Contre-ciel (1935) puis de La Grande Beuverie (1939), il se lance dans la traduction de textes hindous.

    1 autre édition :

  • Découvrez des exercices amusants pour apprendre à votre enfant à bien tenir son stylo et s'exercer à libérer son geste : 8 cartes "gestes" pour ancrer les bonnes habitudes d'écriture et 22 cartes "créatives" pour retrouver plaisir et confiance en soi.Un livret d'accompagnement explique comment aider son enfant à maîtriser l'écriture en favorisant le jeu et l'imagination.Le contenu est approuvé et recommandé par l'association de graphopédagogues 5E.+ 8 vidéos pour bien comprendre les exercices et du matériel à télécharger.

  • Béotien, pléthore, dithyrambique, épectase, ataraxie...

    Vous avez l'impression de manquer de vocabulaire ? Vous cherchez toujours ce mot que vous aviez sur le bout de la langue ? Vous ne comprenez que la moitié de ce que vous raconte votre meilleure amie si cultivée ?
    Enrichissez, vous aussi, votre vocabulaire ! Outil de culture générale ou bien source féconde d'inspiration pour les auteur.e.s que nous sommes tou.te.s, cet ouvrage au ton décalé et humoristique vous permettra de trouver le mot juste et de préciser votre pensée, pour des conversations de haut vol !

  • Vasistas, tomate, cordonnier, robot, soutane, caïd...

    Weekend, handball, jogging : ces mots-là, pas de doute, ils nous viennent d'ailleurs ! Mais gilet,
    cédille, robot, qui aurait cru que nous avions emprunté le premier à l'arabe, le second à l'italien et
    le dernier au tchèque ?
    Ce livre décalé et humoristique vous apprendra qu'au fil des siècles la langue française a adopté une foule de mots originaires d'autres langues et d'autres cultures. Infiltrés chez nous, ces mots nous sont devenus familiers, au point que nous ne savons plus retrouver leur pays d'origine. Ce petit livre devrait vous y aider !

  • La famille Potofeu, vous allez l'adorer :
    o Parce que le père est cuisinier à "La truffe des Vosges", mais surtout agent secret.
    o Parce que le fils est un garçon qui dort tout le temps, mais surtout un espion redoutable.
    o Parce que les trois filles sont des premières de classe, mais surtout des professionnelles de la filature, du crochetage de serrures et de l'écriture de faux documents.
    o Parce que la grand-mère se déplace avec son déambulateur, mais court surtout comme un lapin de garenne.
    o Parce que la cuisine est une cuisine, mais surtout une salle de commande ultra-perfectionnée.
    o Parce que la mère ne sait rien du tout de la double vie de tous les membres de sa famille.
    o Parce qu'ils adorent les listes et qu'ils réalisent tous vos souhaits.
    o Parce que surtout, avec eux, vous n'êtes pas au bout de vos surprises !

  • 100 % zéro faute

    Daniel Lacotte

    • First
    • 3 Octobre 2019

    Arrivez premier au marathon de la langue française !

    La langue française est riche en subtilités... Au fil d'un marathon d'une dizaine chapitres thématiques - la ponctuation, les pluriels, les tics de langage, la prononciation - Daniel Lacotte s'arrête sur les erreurs les plus courantes et donne des trucs et astuces émaillés d'exemples concrets pour dompter accords, verbes pronominaux, homophones et autres joyeusetés linguistiques !

  • Plongée immédiate dans le quartier latin en Mai 68. Des slogans d'inspiration situationniste recouvrent les murs : "Vivre sans temps morts." "Jouir sans entraves." "Ne travaillez jamais." Dès le 3 mai, 2000 étudiants sèment sur leur parcours leurs revendications. Lors de la Nuit des Barricades, l'imagination prend le pouvoir : "La société est une fleur carnivore." Puis vient la contestation pure : "Défense d'interdire" ou encore "C.R.S. = S.S.". La Sorbonne subit ensuite l'assaut des profanateurs : "Professeurs, vous nous faites vieillir." Les photographies de ces slogans, saisis à chaud, forment des documents exceptionnels sur ces dix jours de révolte. Les revendications, matériellement éphémères, resteront à jamais gravées dans les mémoires.

    Mousse, peintre en bâtiment puis journaliste, Walter Lewino (1924-2013) s'engage dans la France libre à l'âge de 17 ans. Démobilisé en 1946, il se lance dans des études de lettres. Il entre plus tard au Journal officiel puis devient rédacteur en chef adjoint de France Observateur. En 1978, il rejoint le Nouvel Observateur. Il est l'auteur de plusieurs romans, dont L'Heure (1959), L'Éclat et la blancheur (1967), Fucking Fernand (1976, porté à l'écran par Gérard Mordillat) et Châteaunoir (1998).

  • Collège & Co ; le pacte

    Edith Jast

    • Mame
    • 19 Octobre 2018

    Troublés par l'ambiance détestable qui règne au collège des Chênes, Marc, Victor, Élodie et Anmar décident d'unir leurs forces pour faire changer les choses. Animés par des motivations et des convictions religieuses différentes, ils partagent un même idéal : rendre la vie au collège plus agréable et heureuse pour chacun. Ce premier tome raconte leur rencontre, la naissance de leur groupe et leurs premières « missions ». Ces quatre ados au grand coeur sont prêts à tout pour veiller discrètement sur ceux qui les entourent !

  • Découvrez un livre complet pour accompagner votre enfant dans le langage, l'écriture et le calcul grâce à la pédagogie Montessori !Toutes les études récentes en neurosciences et en pédagogie démontrent que les enfants ne s'éveillent pas tous au même rythme. Le respect des rythmes naturels de l'enfant est une des clefs de la réussite de l'élève, qui encouragé et soutenu dans ses découvertes, progresse mieux. C'est pour cette raison que l'auteur a souhaité mettre à la portée de tous les parents et de tous les professionnels la pédagogie Montessori. Il ne s'agit pas de se substituer aux programmes mais de proposer une autre manière de découvrir les enseignements fondamentaux, en s'adaptant à la curiosité de l'enfant tout simplement.Un outil complet pour aider son enfant :
    > un décryptage du fonctionnement de la pédagogie Montessori pour aller plus loin que le simple phénomène de mode.
    > 4 parties (langage, écriture, lecture, calcul) abordant l'ensemble des enseignements de la maternelle.
    > 34 fiches de présentation pédagogique illustrées en pas à pas.La partie calcul est extraite de l'ouvrage Compter, fabriquer et utiliser son matériel Montessori du même auteur ©Mango, 2017.

  • La maternelle est une étape importante dans la vie des jeunes enfants !Autonomie, concentration, développement de la motricité fine, de la capacité à s'exprimer et du sens d'observation, découverte du monde qui les entoure, approche de la lecture,de l'écriture, des nombres et des formes... Sans se substituer à l'école, ce livre est une mine d'or pour les parents qui souhaitent participer pleinement à l'éducation de leurs enfants.Il leur propose plus de 70 activités, étape par étape, à faire en famille pour accompagner leurs petits dans tous leurs apprentissages et les aider à bien grandir !

  • Un beau livre illustré qui rend hommage aux chats qui se sont glissés dans la langue française !
    Daniel Lacotte s'associe au dessinateur Pierre Fouillet (
    Magig-Majid, Les aventuriers du cubisme, Le Chat-Pelote) pour témoigner dans un joli livre illustré de leur passion commune pour les chats et la langue française. On y croisera le chafouin, qui affiche en permanence une mine sournoise. Surtout quand il participe à la moisson sous un chaud soleil d'été qu'il déteste par dessus tout, le châle, qui se drape dans une grande pièce d'étoffe qui couvre ses épaules, et une centaine d'autres chats-mots savoureux...

  • Qui est folle, dans Louise, elle est folle? prg>les deux femmes en scène s'accusent, se renvoient la balle, elles utilisent une troisième, Louise, absente, comme une façon de désigner ce qu'en aucun cas elles ne veulent être mais elles s'acharnent l'une contre l'autre, comme si chacune représentait pour l'autre quelque chose qu'elle rejette pourtant il s'agit de comportements habituels, de phrases entendues partout, acheter n'importe quoi, voyager sans voir, manger sans penser, vouloir gagner, l'horreur quotidienne et au cinéma, les clichés, les clichés, les clichés...
    Toutes choses bien réelles et présentes, qui sont là, dans le monde sont-elles folles de faire ce qui se fait?
    Ou est-ce la réalité qui est folle?

  • Alors que cinq siècles les séparents, un peintre et une romancière vont se retrouver liés par le plaisir des mots et des livres, et surtout par un lieu : le Mont St Michel. Chacun leur tour, portés par la force et la beauté du lieu, ils vont en arpenter tous les recoins et y trouver l'inspiration.
    Aux belles heures de sa bibliothèque, le Mont-Saint-Michel était connu comme la Cité des livres. C'est là, entre les murs gris de l'abbaye, que, au XVe siècle, un peintre rencontra un amour incandescent qui le hanta à jamais et c'est là qu'il découvrit, envoûté par les enluminures, la beauté du métier de copiste. C'est également là, entre ciel et mer, que cinq cents ans plus tard une romancière viendra chercher l'inspiration. Est-il encore possible d'écrire quand on vient de donner la vie ?
    Dans ce lieu si emblématique, leurs destins se croisent malgré les siècles qui les séparent.
    À la fois roman et carnet d'écriture, Au péril de la mer est un fabuleux hommage aux livres et à ceux qui les font.
    Prix littéraire du Gouverneur général 2015

    " Une dentelle d'eau, d'encre et de pierre dont on ne veut perdre aucun fil. " - L'Actualité

    " L'écriture de Dominique Fortier est portée par une langue riche, belle et évocatrice. "- La Presse

    Prix littéraire du Gouverneur général 2015

    1 autre édition :

  • Partez à la découverte des mystères du langage ! Après avoir traité l'humour, les erreurs de raisonnement, la créativité et les mathématiques, Luc de Brabandere se livre à une enquête passionnante et amusante au coeur du langage et des mo

  • Qui décide que l'école est obligatoire ? Qui décide que les enfants n'ont pas le droit de travailler ? Qui décide que je dois avoir 12 ans pour ouvrir un compte bancaire et 13 ans pour m'inscrire sur Facebook ? Qui décide que je suis français ? Famille, école, réseaux sociaux, commune, qui prend les décisions ? Un ouvrage indispensable pour devenir un citoyen averti !

  • Qu'est-ce qu'on garde?

    Marie Depussé

    «Qu´est-ce qu´on garde?» est une question ridicule, un peu triste, comme celles que nous pose la vie. Elle se pose à quelqu´un dont le métier, bizarre, est d´enseigner la littérature. Enseigner la littérature est un exercice de magie ordinaire qui consiste à faire tourner, devant des corps parlants, le cercle où se tiennent, enchevêtrés, un savoir faire avec les mots, une familiarité avec la vie et le travail opéré sur cette vie, aussi pauvre que beaucoup d´autres, par les livres. Théoriquement, pour faire tourner le cercle, le corps est assis sur une chaise et porte, attachés à sa ceinture, deux petits sacs, un de chaque coté, pareils à ceux où le dieu Éole tenait enfermés les vents. Dans un des petits sacs, la vie, dans l´autre, les livres, et le corps qui puise tantôt dans l´un, tantôt dans l´autre. En vérité dans les deux sacs il trouve la même chose, de la vie oeuvrée, ouvragée par les livres.

  • Tous les parents rêvent d'une vie de famille où chacun trouve sa place et où l'on peut dialoguer avec bienveillance. Mais comment y parvenir sans s'oublier ou culpabiliser ? Quels sont les mécanismes et les outils pour réussir ?Éduquer nos enfants avec bienveillance, ne pas fonder nos relations sur les rapports de force, préserver nos liens au quotidien : tout cela n'est pas si simple. Il ne suffit pas de savoir que les neurosciences ont démontré les bienfaits de ce mode d'éducation pour réussir à en appliquer les principes au jour le jour.Conçu comme un véritable programme avec des cas pratiques et des exercices, ce livre vous aidera à tenir le cap que vous vous êtes fixé, sans jugement ni injonction. L'auteure, coach formée à la Communication Non Violente et très investie sur les sujets de la parentalité et de la pédagogie, partage ici son expérience et met à votre disposition une boîte à outils pour les situations et les échanges du quotidien.

  • PRIER ; au temps du deuil

    Collectif

    Prier au temps du deuil au temps du deuil « Moi, je suis venu pour que les hommes aient la vie, et qu'ils l'aient en abondance » (Jn 10, 10). Ce recueil de prières accompagnera les personnes en deuil aux moments de douleur, de révolte ou de détresse, pour les aider à vivre l'absence et à dire leur amour. Étape par étape, un chemin d'espérance et de paix, pour accueillir la grâce de Celui qui donne la vie.

  • Ce livre iconoclaste se fonde sur le postulat que nous sommes au coeur d'une mégamétamorphose technologique, économique, démographique mais également culturelle et idéologique. Cette mégamétamorphose, induite par la disparition des frontières, désarticule profondément une société française encore très respectueuse des hiérarchies traditionnelles, de l'omniprésence de l'État, de la spécialisation professionnelle, des réseaux sélectifs, d'une élite exclusive. Elle provoque partout un sentiment de désarroi, le sentiment de désarroi qui précède, comme à la fin de l'Empire Romain ou autour de l'an 1000, l'émergence d'une civilisation nouvelle. Car il n'y a pas de réinvention possible sans destruction de l'ordre ancien. Ce dictionnaire revisite la plupart des notions-clefs qui structurent encore implicitement l'univers de l'Occidental du premier XXIesiècle : automobile, dollar, entreprise, famille, maison, nation, profession, retraite, etc. Il propose de nouvelles façons d'apprendre, de travailler, de voyager, d'aimer, de vivre ou de mourir. Il ébranle notre façon de penser, d'agir et de réagir en nous faisant (parfois) sourire.

  • Sur du papier d'amour - des lettres ! - ou à la plage, mots périssables, les revoici aux fenêtres via la focale de la vitre ou par l' oeil amoureux noir de Franz Kafka, les revoici après le lent travelling des balançoires, les Ô d'automne et d'écriture, cherchant dans l'impasse le rapprochement des corps, contre le froid la sève qui reprend, les mots, langue aimée, perdue dans les allées de l'Europe, entrée puis sortie du théâtre, qui ne tiennent qu'à un film, amour des mots - continuons.

empty