Presses universitaires de la Méditerranée

  • One cannot fail to be impressed by the number of works of fiction relating to slavery and the slave trade, writing back to the original slave narratives of the 18th and 19th centuries. If the African-American authors of the 1960s and 1970s are now well-known, they find an echo in works written more recently in the 1980s and 1990s by American, African, African-American and Caribbean writers. About twenty writers come under the scrutiny of renowned scholars, offering perspectives into what makes it so necessary today for writers, critics and readers alike to revisit, reassess and reappropriate the canonical texts of slavery and post-slavery literature. The specificity of this collection is to focus on neo-slave novels while bringing together African-American and Caribbean authors. On ne peut qu'être impressionné par le nombre d'oeuvres littéraires de fiction qui se rapportent à l'esclavage et au commerce des esclaves, répondant ainsi aux premiers récits d'esclaves publiés aux XVIIIe et XIXe siècles. Si les auteurs africains-américains des années soixante et soixante-dix sont maintenant bien connus, toute une nouvelle vague d'écrivains Américains, Africains, Africains-Américains et Caribbéens, poursuivent et renouvèlent, depuis les années quatre-vingt et quatre vingt-dix, cette tradition. Rassemblés autour de l'oeuvre d'une vingtaine d'écrivains, des universitaires de renom ouvrent, dans ce recueil, des perspectives nouvelles pour comprendre la nécessité qui poussent écrivains, critiques et lecteurs à relire, réécrire et revisiter cette littérature de l'esclavage encore aujourd'hui.

empty