Iggybook

  • Le 4 juin 2009, les médias du monde entier relayaient la mort mystérieuse de David Carradine dans une chambre d'hôtel de Bangkok, alors qu'il participait au tournage du film Stretch. Suicide ? Accident auto-érotique ? Le doute subsiste mais a inspiré bien des théories, dont celle de Thibault Lang-Willar qui a imaginé les derniers jours du célèbre acteur de Kung Fu, inoubliable héros de Kill Bill.

    Avec un humour mordant, l'auteur nous invite à suivre les pérégrinations exubérantes de l'éternel Petit Scarabée en perdition jusqu'à sa tragique fin, pointant du doigt l'absurdité d'une vie dont le besoin de reconnaissance fut le principal écueil.


    "Thibault Lang-willar est de ces jeunes écrivains à l'imaginaire quelque peu particulier, voire inquiétant, dont les influences sont à chercher du côté du cinéma américain, Tarantino par exemple." - Jean-Claude Perrier, LIVRES HEBDO

    "Un humour mordant, décalé, absurde, l'auteur se défoule et réussit particulièrement bien à nous embarquer dans cette histoire complètement loufoque. Aucune prise de tête, on sourit. Mais derrière tout ça se cache une petite morale sur l'absurdité du besoin viscéral de reconnaissance." - IBOOKRAMA

  • Un recueil de 37 nouvelles courtes pleines d'humour noir, de mélancolie et d'érotisme. Il y est question de ce qui nous détruit et de ce qui nous exalte, entre autres réjouissances.

  • Ils étaient destinés à voyager ensemble mais la vie est un voyage singulier.

    Il est attaché parlementaire. Elle travaille pour une ONG. Au fil du rail, d'une gare à l'autre, chacun trimballe bon an mal an ses bagages. Les paysages, réels et mentaux, et les scènes se succèdent, oscillant entre mémoire et présent, jusqu'à ce que les chemins des jumeaux bifurquent. Pour le meilleur, mais aussi pour le pire.

    Après La Gare de Merlimont, véritable « roman de gare », vous ne prendrez plus le train de la même façon.

  • André Noilou, sous le nom de Jesse Mole, est devenu outre-Manche l'adjoint de Ralph Olson, éminent membre de la CIA, et continue les investigations sur la mystérieuse cassette de l'avenue Foch. Pour quel usage, son étonnant contenu ? Pourquoi tant de gens désireux de récupérer ce coffret à tout prix ? Noilou le découvrira au fil de pérégrinations et de nombreux rebondissements de cette enquête, qui le mèneront à un semblable écrin, y compris son fil d'Ariane, dans le désert du Rub'al-Khali. Il percera le cheminement du premier conteneur, du Moyen-Orient jusqu'à Paris, et suivra la destinée des protagonistes du stratagème d'Olson, devenu une énigme, dans cette suite de Stratagème hors la loi.

  • France : 2118-2148. La vie est rude sous les Républicats de Solis II et Solis III. Après une jeunesse éprouvante, Acilie, travaillant à présent au ministère de l'Évolution des idées, à l'exemple de sa mère animant une cellule de dissidence, est aujourd'hui, parmi bien d'autres, actrice de la révolution en cours... Aidée en cela par de proches voisins : un camp de « décados » originaux et quelques androïdes se différenciant des humains « black et white » d'alors, par leur « peau de couleur » occupant toute la gamme chromatique. Issu de cette « révoltion », et à la faveur d'une innovation d'envergure, le futur président-souverain qui sortira des urnes étonnera le monde entier...

  • Poupée de marbre

    Julien Gabriels

    • Iggybook
    • 24 Janvier 2017

    Qui de Sabine Meyer, Nadège Ravel ou Nadège Pédrono, ou encore Agnès, toutes amies de Sonia Sliwinski, celle que l'on surnommait la « poupée de marbre », pourra aider Paul Kolmaski, journaliste d'investigation, à résoudre une curieuse énigme qui le mènera au pied d'un nid de hulotte, en forêt de Fontainebleau ? Associant enlèvements, rebondissements, trahison, mystère, rébus, humour et fantastique atypique, personnages burlesques dont une cocasse gardienne d'immeuble, ce roman vous fera découvrir l'étonnant secret de la « déesse transcendantale », représentée en effigie sous la forme d'une femme accoudée sur une comète, pour faire passer au-delà du défunt rideau de fer des informations sibyllines, et, qui sait, confidentielles...

  • Des braqueurs supposés mourant dans un accident, un butin introuvable.... un étranger achetant un domaine et révolutionnant les habitudes... deux familles que tout oppose mais dont les enfants s'aiment.... un berger qui détient la clef des secrets... une terre qui vibre de tous ces êtres et de bien d'autres choses encore, enfouies dans ses entrailles... un roman aussi atypique que son auteur.... et un drôle de filigrane.... si le bonheur s'accommodait d'un joli brin d'immoralité ?

  • Clair-obscur

    Philippe Laplace

    • Iggybook
    • 1 Décembre 2017

    L'amour pour le poète est indicible ivresse, Un parfum grisant, des mots nimbés de tendresse ; Et même si des nuages flottent sur l'encre noire, Même si son coeur parfois est miséreux d'espoir, De sa Lyre immortelle, il épanche ses suaves accords Sur des coeurs égarés, avides de ses vers d'or.

  • La folie que c'est d'écrire est un hurlement de colère contre la condition féminine, dans le quotidien d'une femme qui, après avoir procréé, rangé sa maison, mouché ses enfants et nourri son mari, espère, envers et contre tout, créer.

  • Poèmes d'instance

    Maryse BOUTRIN

    • Iggybook
    • 28 Janvier 2021

    Ce recueil de poèmes, en trois parties (Poèmes d'instance, Nuages, Frénésie) présente des mots d'une fraîcheur intense, d'un lyrisme percutant, exploration
    profonde de l'Être.

    Une invitation à se retirer, à prendre essor et aussi à s'avancer dans le réel, la vraie vie.

    Le lecteur ne peut rester insensible à l'illustration de sa fille Gwladys Jean-Joseph, extrait de son oeuvre «Conscience(S) » d'où elle tire trois tableaux, qui puisent dans les mots le rêve ultime du poète en instance, sa douleur, sa révolte, son espoir, face à un monde qui se torture, se perd.

  • La Paix incendie mon palais

    FIPF

    Alors la poésie devient épée et sans transpercer les murs sème la Paix un poème traduit en langage de fl eurs s'arme de la grammaire de la Paix tout poème véritable exhale la senteur du Feu mais des vautours qui rêvent de cadavres il en restera à la barbe du monde.
    Daté Atavito Barnabé-Akayi, « La force du caillou » Ambassadeur FIPF POUR LA PAIX

    Nous nous sommes réunis et nous avons longuement discuté entre nous. Mon ami Soudi a partagé avec nous l'histoire du village racontée par son oncle. Nous avons conclu que le destin de Samba n'était pas une fatalité mais le fruit de l'intolérance. Depuis plusieurs décennies, qui a osé faire le 1er pas ? Qui d'entre vous est témoin des malentendus de nos grands-pères ? Qu'est-ce que nous avons gagné de cette adversité ? En quoi sommes-nous responsables de ces diff érends si lointains ?
    Moustapha Diouck, « La jambe de la paix » Ambassadeur FIPF POUR LA PAIX

empty