• 2033. Une guerre a décimé la planète. La surface, inhabitable, est désormais livrée à des monstruosités mutantes. Moscou est une ville abandonnée. Les survivants se sont réfugiés dans les profondeurs du métropolitain, où ils ont tant bien que mal organisé des micro­sociétés de la pénurie. Dans ce monde réduit à des stations en déliquescence reliées par des tunnels où rôdent les dangers les plus insolites, le jeune Artyom entreprend une mission qui pourrait le conduire à sauver les derniers hommes d´une menace obscure... mais aussi à se découvrir lui-même à travers les rencontres improbables qui l´attendent. L´édition française du jeu vidéo Métro 2003 (différentes plateformes) est paru en France en mars 2010. Traduit du russe dans vingt langues dont l´anglais, l´allemand et l´espagnol, le livre s´est vendu à plus d´un million d´exemplaires, toutes traductions confondues. Métro 2034, la suite, est paru en Russie en 2009. 

    1 autre édition :

  • 2035. VDNKh. Artyom, marié à Anna - fille du colonel Melnik -, est retourné vivre dans sa station natale. Un souvenir l'obsède pourtant, celui de la voix qu'il a entendue sur une radio militaire, deux ans plus tôt, quand il était au sommet de la tour Ostankino avec les stalkers. Aussi, depuis son retour, remonte-t-il quotidiennement à la surface, escalade des gratte-ciel en ruines, pour tenter d'entrer en contact avec d'autres survivants. Tenu pour fou, la risée de certains, Artyom sombre peu à peu jusqu'à ce que l'arrivée d'Homère bouleverse la situation : le vieil homme prétend en effet que des contacts radio ont déjà été établis avec d'autres enclaves. C'est le début d'un nouveau périple dans un métro qui sombre dans la haine et la violence, où l'homme retourne à l'état bestial.

    1 autre édition :

  • Métro 2034

    Dmitri Glukhovski

    La Sevastopolskaya, une des stations habitées les plus méridionales du métro moscovite, produit une grande part de l´électricité qui alimente celui-ci. Harcelée par des monstres des tunnels sud, elle ne doit sa survie qu´au courage de ses défenseurs et à l´afflux constant de munitions en provenance de la Hanse. Cependant, la dernière caravane d´approvisionnement n´est jamais revenue de la ligne Circulaire, pas plus que les groupes de reconnaissance envoyés à sa recherche.

  • NOM DE CODE RAPACE

    Emmanuel de Molliens

    • Iggybook
    • 20 Décembre 2018

    Alex, ancien des Forces Spéciales, âme et corps blessés, et Paola, jeune avocate ambitieuse, se retrouvent plongés au coeur d'une vaste enquête sur le blanchiment d'argent. Ils nous entraînent sur les traces d'A4BL, cette honorable institution respectée du monde de la finance qui pourrait bien être au coeur d'un système machiavélique.
    Entre romance et thriller, Nom de code RAPACE, explore les faces sombres de la finance internationale en bâtissant une intrigue haletante où l'on croise une galerie de personnages respectables, narcos sud-américains et oligarques russes, visiteurs du soir et hommes de l'ombre, avocats, banquiers...

  • Envoyée en zone de conflit dans une radio en République démocratique du Congo, une journaliste canadienne se trouve plongée dans un monde qui lui fait perdre tous ses repères. Les luttes armées qui ont fait plus de cinq millions de victimes en quelques années laissent partout des traces indélébiles de violence. Seigneurs de guerre, enfants sorciers, cannibales Tout défie la raison.

    Ses points dancrage dans ce sombre univers : les collègues congolais qui accomplissent leur travail avec courage, l« ambiance » qui anime la vie quotidienne, lhumour du peuple et sa résilience, précieux antidotes à lhorreur quil subit.
    En cherchant à mieux comprendre cette épouvantable tragédie, elle terminera sa mission sur une note bouleversante.

    Entre espoir et violence, temps calmes et scènes de guerre, Nathalie Blaquière témoigne, dans Boules d'ambiance et kalachnikovs, de l'un des pires drames humanitaires de notre temps.

empty