• Un roman loufoque et inquiétant où s'entremêlent solitude et folie douce.
    Damián Lobo, quarante ans, vit à Madrid dans une solitude extrême depuis qu'il a perdu son emploi. Sergio O'Kane, son ami imaginaire, est son seul confident.
    Un jour, afin de faire un cadeau à Sergio, Damián vole une épingle à cravate, puis fuit dans les dédales d'un marché d'antiquités et se cache dans une grosse armoire en chêne pour échapper aux vigiles. Avant qu'il puisse en sortir, le meuble est acheté et aussitôt livré dans la chambre de Lucía et Federico, où Damian s'installe en se calfeutrant dans l'armoire. S'il veille à ce que sa présence passe inaperçue, Damián reste néanmoins de longues heures à observer les membres de la famille et s'occupe des tâches ménagères. Très vite, il prend goût à sa nouvelle existence de bon génie utile et bienveillant, mais osera-t-il un jour révéler son existence et sortir de sa cachette ?
    " Une fable morale et politique, irradiée d'humour. "
    El País

  • Avec une précision d'horloger, Jérôme Élie construit des situations qui révèlent le peu de stabilité du monde dit réel. Tout nous semble familier ou normal, puis soudain, comme si les personnages avaient une défaillance, le décor se fissure, l'histoire prend une allure déroutante...

  • C'est l'histoire d'un jeune archéologue qu'un inconnu à son insu transporte dans l'une de ses vies antérieures, hors des sentiers battus et des tabous. Ce voyage dans le temps sera une révélation et la découverte d'un roi qui a vécu en Mésopotamie, 3200 ans avant J.C. et qu'une légende à décrit comme sanguinaire. Pourtant, il partira par amour pour son ami, à la recherche de l'immortalité. A cette époque, il y avait de nombreux dieux pour lesquels la vie des hommes était peu importante. Gilgamesh en eu assez de leurs dominations alors, il s'affranchit et devient à leurs yeux le roi maudit.

  • Cette association Lovecraft-Verne est à l'honneur de Florent Montaclair et de ceux qui l'ont dirigé dans ces travaux. C'est un bonheur de constater à quel point l'Université - non pas celle d'Arkham, mais l'Université Française - sait depuis quelques décennies laisser aux littératures de l'imaginaire la place qui leur revient. Après le précurseur Pierre-Georges Castex, il y a eu Antoine Faivre, Simone Vierne, Maurice Levy, Jean Marigny, Roger Bozzetto, Gwenhaël Ponnau, et d'autres encore. Ce livre-ci, que j'ai eu grand plaisir à préfacer, prouve heureusement que la relève est assurée pour demain : les étudiants de Lettres du xxie siècle auront de la chance, grâce à leurs propres Grands Anciens.

  • La Dimension de l'Étrange est un recueil de nouvelles fantastiques : de l'anti-conte au récit terrifiant, en passant par une épopée, une grande aventure, ainsi que des affaires surnaturelles, préparez-vous à plonger dans un univers parallèle que vous n'auriez jamais soupçonné et qui, de nos jours, s'avère en bonne partie réel. Vous sourirez ou serez le souffle coupé, scrutant le moindre mot pour matérialiser à la perfection le décor dans lequel se trouve votre héros, haletant tout comme lui à chaque nouvel péripétie qui surgit : cette expérience n'en sera que plus plaisante à vivre ! Découvrez pas moins de vingt nouvelles, aux thèmes forts variés, qui vous happeront pour un voyage des plus incroyables dans les tortueux recoins d'une dimension fantastique semblant si tangible. Parmi cet amas retrouvez deux grandes aventures inédites ("Steve - Nuit pourpre" et "Baie des illusions"). Tenterez-vous l'expérience ?

empty