• Une princesse avec des parents séparés, une famille recomposée de lutins, un elfe adopté par un couple d'ogres, un petit monstre et sa mère chef d'entreprise... Dix contes modernes pour apprendre aux enfants que toutes les familles sont magiques !Titre original : Fiabe straordinarie per famiglie non ordinarie

  • En 2012-2013, la France connaît un vif débat autour du projet de loi dit du « mariage pour tous ». En 1999, la polémique avait déjà fait rage lors de ladoption du pacte civil de solidarité. Si elle nest donc pas nouvelle, son intensité surprend beaucoup dobservateurs. Les militants des causes homosexuelles bien sûr, mais aussi des chercheurs en sciences sociales, français et étrangers, qui avaient sous-estimé les résistances à la diversification des modes de vie amoureux et familiaux en France.

    Que sest-il passé ? Lhomoparentalité marque-t-elle une révolution anthropologique majeure ou bien est-elle le prolongement dune histoire ? Et quen disent les enfants concernés ? Avec le recul nécessaire, cest à ces questions brûlantes que répondent deux anthropologues spécialistes du genre.

    Jérôme Courduriès est anthropologue. Après avoir travaillé sur la conjugalité homosexuelle masculine, il sest intéressé à ce que lhomosexualité produit sur lexpérience de la parenté.

    Flávio Luiz Tarnovski est anthropologue, professeur à lUniversité fédérale de Mato Grosso, à Cuiabá, Brésil. Ses recherches portent sur les liens entre le genre, la sexualité et la parenté. Il a mené plusieurs enquêtes sur les familles homoparentales au Brésil et en France.

  • L'omniprésence de la mère dans les soins au bébé et l'éducation du jeune enfant demeure pour beaucoup un dogme inattaquable. Pourtant, depuis cinquante ans, la situation des familles, les rôles parentaux, la place des professionnels se sont profondément modifiés.

    L'auteur retrace cette évolution et montre tout ce qui a changé tant du côté des savoirs sur les places familiales, le développement de l'enfant et l'éducation, que du côté des pratiques des acteurs, et de l'attitude des institutions. Il analyse les effets de cette nouvelle configuration des relations au bébé, caractéristique de notre société hypermoderne, et notamment les résistances, parfois violentes, qui se manifestent à son égard : rôle de la mère, rôle du père, nouvelles familles (notamment homoparentales), résidence alternée, prévention des troubles de l'enfant et/ou de la parentalité...

    N'est-il pas temps de développer une coéducation renouvelée, ou plus encore une cosocialisation, des jeunes enfants dans une perspective citoyenne et démocratique ?

  • « La question du genre et de la parentalité a bouleversé notre société en profondeur. Le carcan de plusieurs millénaires de patriarcat monothéiste a cédé - non seulement dans les lois, mais dans les manières de vivre et de respirer enfin. Les positions de `père' et de `mère' ne sont pas liées au sexe anatomique, mais à des fonctions. Une mère console de son propre ravage. Un père est ce personnage douteux qui punit, que l'on voue aux gémonies, mais que l'on en aime pas moins à mort. Le seul critère de ces fonctions est l'amour, qu'un homme ou une femme veulent donner, et les familles patriarcales normopathes en sont souvent bien dépourvues, ultra pathogènes qu'elles sont.

    Quant à la question du genre, elle aurait dû être limpide depuis longtemps, au moins depuis les thèses de Freud sur la bisexualité, dont il ne s'est jamais départi. Nous sommes divisés par plusieurs genres, et nous en choisissons un, selon notre histoire, non sans une certaine variabilité selon les âges de la vie, ou même les heures de la journée.

    Sur ces questions essentielles, une majorité de psychanalystes a fermé les yeux : il est temps de les ouvrir. Le désir inconscient poursuit sa route. Les psychanalystes qui ne porteraient pas `un regard neuf' sur ces réalités feraient de leur pratique la norme d'un temps révolu. » Gérard Pommier

  • « L'homoparentalité, c'est l'adoption d'enfants par les homosexuels », « Un enfant a absolument besoin d'un papa et d'une maman », « Les homosexuels ont une vie sexuelle débridée incompatible avec des responsabilités familiales », « Les enfants élevés par des parents homosexuels vivent dans un ghetto » ... L'homoparentalité recouvre des réalités multiples. L'auteure nous invite ici à questionner les représentations sociales de la famille et à combattre des préjugés sexistes ou homophobes.

  • Le témoignage inédit de la plus grande joueuse de football français
    Marinette Pichon est une icône du football féminin. Dans ce livre d'une vie, - écrit avec la participation de Fabien Lévêque -, elle revient sur son parcours de pionnière et son destin hors-norme. Car si son talent sportif n'a fait aucun doute dès son plus jeune âge, Marinette a dû se battre pour parvenir au sommet et se faire accepter, tant sur le terrain que dans la vie.
    Première française à être passée professionnelle, joueuse " internationale A " dès 1994, Marinette est la meilleure buteuse de l'histoire de l'équipe de France avec un record toujours inégalé de 81 buts en 112 sélections. Connue en France pour être la " Zidane du football féminin ", Marinette est aussi une star aux Etats-Unis où elle a accompli une partie de sa carrière avec les équipes du Charge de Philadelphie et des Wildcats du New Jersey. En 2003, elle est même reconnue comme la meilleure joueuse de la prestigieuse ligue professionnelle américaine, la WUSA (Women's United Soccer Organization).
    Après avoir rangé ses crampons et son maillot bleu il y a 10 ans, sa reconversion est aujourd'hui réussie. Marinette Pichon est une femme engagée dans la promotion du sport féminin : consultante pour France Télévisions depuis 2011, elle commente sur les chaînes du service public les matches féminins (JO de Rio 2016; Euro 2017, D1...). Elle est aussi ambassadrice pour la marque Kipsta, le label football de Décathlon, et vient de lancé sa Football Académie.
    Enfin, Marinette est une mère comblée : homosexuelle, elle est la deuxième femme en France à avoir obtenu un congé paternité après la naissance de son fils en 2012.
    Un témoignage inédit et intime, une leçon de vie et d'humilité.
    Préface de Brigitte Henriques, vice-présidente de la Fédération française de football.

  •  

     « Être père est une énigme, et cependant, cela arrive tous les jours. Un homme est père comme il peut. La paternité est une polyphonie. Il y a tant de notes à jouer, tellement de partitions à déchiffrer, tant d'airs à chanter. L'art d'être père conjugue les verbes aimer et parler dans une singulière grammaire des places. À la prégnance d'un modèle, je préfère le parcours d'une figure, les infinies versions du père. Et mon voeu le plus cher, c'est qu'à un désir d'homme se mêlent une tendresse de père et des manières de papa, dans des paroles et des gestes effectifs.» Joël Clerget

    Devenir père n'est pas qu'un processus psychologique. C'est un acte symbolique engageant un sujet dans sa chair. Discutant certains acquis concernant l'abord du père, Joël Clerget décrit le parcours d'un petit garçon devenant un papa, et les mécanismes proprement masculins de ce cheminement. Il distingue, en les articulant, la fonction et la place d'un papa, celles d'un père et la référence paternelle en tant qu'instance symbolique. Il réfléchit aux conditions actuelles de la parentalité. Cette élaboration s'intéresse à ce qui du corps d'un garçon organise son entrée dans la paternité et notamment son sexe sur le plan du réel, de l'imaginaire et des paroles.

    Mise en vente le 12 février 2015.

  • Bien des enfants sont désormais élevés par au moins un parent homosexuel assumé. Ces familles « homoparentales » recouvrent diverses réalités, que connaissent aussi les autres: adoption, procréation médicalement assistée, mères porteuses, parenté sociale, coparentalité.Riche de données, de témoignages, de comparaisons avec d'autres pays et d'analyses, cet ouvrage entend intervenir dans le débat sur l'homoparentalité et sa reconnaissance légale. À la fois engagé dans la bataille qu'il retrace et soucieux d'en éclairer les étapes et la complexité, il se veut utile à tous ceux qui s'intéressent aux transformations actuelles qui touchent à la famille et aux représentations qui la fondent.

  • Autrefois absent du temps de la grossesse, de l'accouchement et parfois même des premiers mois de vie, l'homme a vu sa place changer. Il s'ouvre aujourd'hui à davantage de proximité avec son enfant. Cependant, l'intérêt porté aux pères par les professionnels du soin reste encore insuffisant. Travailler en périnatalité nécessite l'écoute du bébé, de la mère mais également du père, tout comme de la famille au sens large. L'homme doit être soutenu dans son accès à la paternalité, pour lui-même, et aussi pour les conséquences que des difficultés psychologiques paternelles peuvent avoir sur le couple et sur le développement de l'enfant à court et long terme.

    C'est dans cet objectif que ce livre a été conçu. Il rassemble historien, sociologue, chercheurs et nombreux cliniciens, experts dans le champ de la périnatalité. Il présente la clinique et ses pratiques actuelles mais aussi les travaux de recherche les plus actuels, afin de mieux penser la place des pères en période périnatale et ainsi de mieux les accueillir dans les différents lieux concernés par la naissance des bébés.

    Cet ouvrage a été publié avec le soutien de la Société Marcé Francophone.

  • Depuis qu'elle est née, Zee a un talent, ou bien une intelligence particulière. Elle perçoit des choses que personne d'autre ne perçoit. Zee entend ce que les gens pensent, ressent ce que les gens ressentent. À travers leur regard, Zee se voit elle-même, et cette vision la transforme. Parfois, Zee est la fille précoce de ses quatre adultes. Des fois Zee est un ado voyou de Brooklyn, New York, un ado qui joue du basket et s'attire des ennuis.
    Ses quatre adultes s'inquiètent, lui font passer des tests, mais Zee anticipe leurs craintes, et les déjoue. Petit à petit, Zee apprend à grandir et à se mouler aux attentes de la société et du regard des autres, au risque de se perdre elle-même.

  • Un roman pour les adultes qui ont gardé leur âme d'enfant.

    Au collège, quatre adolescents qui s'ignorent auront bientôt leurs destins liés : à la faveur d'une boum de Noël, ils vont dépasser leurs premières réticences, faire alliance, mener l'enquête ou se venger, faisant fi des règles et des secrets familiaux. Car si les parents font de leur mieux, les enfants ont mieux à faire. L'avenir des ados et la composition de leur famille en seront à jamais changés.

    Un ton léger qui n'évite pas les sujets graves, un récit vif et touchant pour raconter cette période de quête identitaire et de transition entre l'enfance et l'âge adulte.

  • Two mothers, a son, a world full of love.
    No, my son doesn't have a father!
    From the delivery room to the classroom, a woman whose
    motherhood is questi oned explains: her son doesn't have a
    father, but he's got two moms. She is the other mother.
    A (m)other, but there was only room for one on the birth certificate. In the minds of some adults and kids, however, a father figure must be found.
    Adapted from a 2018 CBC Poetry Prize shortlisted poem, this book tells, with tenderness and accuracy, the difficulties that
    homoparental families face in being accepted for who they are: loving families.

    video link: https://www.youtube.com/watch?v=f3Su3F5FfpQ&feature=youtu.be

  • Successivement condamnées par la religion, criminalisées par le droit pénal et finalement médicalisées, les minorités sexuelles ont subi une forte répression institutionnelle. Depuis, les luttes des mouvements gais et lesbiens ont conduit, dans certains pays, à la reconnaissance des droits des homosexuels au mariage et à la parentalité. Toutefois, l´homosexualité est encore trop souvent perçue comme une menace à la tradition et à l´ordre « naturel ».

    Réunissant les contributions de chercheurs en sociologie, en philosophie, en criminologie, en histoire, en anthropologie, en sexologie et en travail social, cet ouvrage porte sur les multiples modes de régulation institutionnelle et sociale des minorités sexuelles. Tout en exposant les différentes pratiques de répression employées par le passé, les auteurs traitent de sujets contemporains comme l´homophobie dans les écoles et l´homoparentalité. Soulevant des questions de justice sociale, ils rappellent que tous, gais et lesbiennes y compris, sont engagés dans le processus de régulation des minorités sexuelles.

  • L'auteure et sa compagne ont chacune mis au monde une fille issue d'une insémination artificielle avec donneur anonyme. Aujourd'hui, une dizaine d'années plus tard, ce texte revient sur leur choix, leur parcours et les interrogations que soulève l'invention d'un nouveau schéma familial.
    Comment vit aujourd'hui un foyer composé de deux mères et de deux adolescentes ? Qu'en est-il de l'absence du père dont on parle tant ? Qu'attendre de l'évolution de la législation en matière de mariage et d'adoption ?
    Écrit avec justesse et humour, ce livre apporte un éclairage bienvenu sur un débat qui secoue la société française.

  • « - Peux-tu me décrire, mon hibou, ce que tu avais dessiné dans ta classe? poursuit Ricky, encore un peu secoué par le tintouin amplifié de notre crocodile.
    - Une grande plage avec des jeux et la mer et le soleil et des oiseaux et des châteaux de sable et des ballons et des parasols et des coquillages et des écrevisses et des bateaux à voile... retrace-t-il avec la main droite pour bien rapporter la position de chaque élément sur une feuille imaginaire.
    - Est-ce qu'il y avait aussi des gens sur ton dessin ?
    - Oui. Moi, les Cormier et vous deux sur vos chaises longues. J'avais écrit...
    Il recommence à mugir de plus belle avant de compléter sa phrase. Il court dans son sac chercher le dessin et reviens, toujours en larmes.
    C'est alors que l'on comprend mieux l'infâme outrage de la pauvre Madame Lucie... Elle a daigné biffer en rouge "mépapasonlà" pour écrire en dessous : "Mes papas sont là."... à même l'oeuvre d'art ! La pauvre enseignante se voit ainsi vouée à l'enfer pour l'éternité. »

empty