• "Un flic qui trafiquait de la came a été abattu par un tueur à gages. Pour de bon. Et c'est ce qu'ils en concluront demain matin. C'est la vérité toute conne et c'est comme ça que ça s'est passé, bordel !" Sauf que le flic en question, un shérif nommé Sully, descendu par une tueuse professionnelle et sa fille adolescente, est parvenu à sortir de sa tombe. L'affaire - en vérité un vaste piège ourdi avec l'aval de la police - est étouffée. Et Sully, estropié et suicidaire, s'enfuit piteusement. Il reviendra onze ans plus tard. Histoire de rétablir le peu d'honneur qui lui reste, tout en sachant que les voyous, eux, n'ont rien
    perdu de leur superbe.

  • Le corps d'un homme, la gorge tranchée au bas de son immeuble jette le lieutenant Ma et son adjoint Zhou dans une enquête au cours de laquelle ils vont remuer le ciel et la terre de Pékin menacé d'attentats par des séparatistes Ouighours.
    Treize jours dans une voiture pie à ne connaître que des nuits blanches et des bols de nouille, treize jours à sillonner les rues et les quartiers les plus louches de la Capitale, dans le Pékin des bas-fonds, des junkies punk et des prostituées.
    La corruption liant l'urbanisme de la capitale chinoise au milieu de la drogue et de la pègre les amène, lui, le lieutenant désabusé par un mariage raté et son coéquipier borderline à relier plusieurs meurtres identiques et tenter de remonter la piste des égorgeurs pékinois.

    Mi Jianxiu est un écrivain né en 1961. Trois de ses romans policiers ont été publiés aux éditions de L'Aube.

  • Un cadavre est retrouvé par la police aux environs de Paris. La victime a été décapitée, les yeux arrachés et replacés dans leur orbite, les membres suspendus par des crochets... Le commissaire Franck Sharko est chargé de l´enquête. Ce meurtre l´intéresse d´autant plus que sa femme, Suzanne, a disparu depuis 6 mois et qu´elle pourrait être, en ce moment même, entre les mains d´un déséquilibré du même acabit. Bientôt des indices sont envoyés par le meurtrier directement à Sharko, par email et sur son portable... Le tueur est là, tout près. Il connaît Franck qui se fait aider d'une profileuse et d'un pro de l'informatique pour son enquête. Un autre cadavre de femme ayant succombéà ses blessures est retrouvé dans des abattoirs désaffectés, atrocement torturée et dont l´agonie a été filmée pendant des mois. De boîtes SM parisiennes au milieu très fermé du roi du porno français, Sharko suit la trace du tueur qui a toujours une longueur d´avance...

  • Si la bête s'éveille

    Frederic Lepage

    • Plon
    • 4 Février 2021

    Adam et le singe capucin se regardent droit dans les yeux. Lui ne voit plus en Clara un animal, mais un homoncule, une sorte d'enfant dépravé, une version dégradée et corrompue de tous les ancêtres de l'homme. L'animal en lui jauge l'homme en elle. Ce regard si sombre lui fait perdre ses repères. La peur le gagne, non celle des sévices qu'elle va lui faire subir, mais l'épouvante de ne plus savoir à quelle catégorie du vivant il appartient.
    Adam, un jeune enquêteur du NYPD victime d'un inexplicable règlement de compte. Un crime atroce commis dans un immeuble maudit, le Dakota. Un singe auxiliaire de vie, censé aider le flic. Et soudain, entre eux, une haine incompréhensible. Le cauchemar peut commencer...
    Arrive-t-on, lorsqu'on cherche l'animal en l'homme, à confondre les assassins ? Le mystère sera-t-il résolu avant que la bête s'éveille ?
    Récit haletant, inattendu et terriblement original, Si la bête s'éveille est un véritable
    page-turner. Frédéric Lepage dompte les mots comme personne.

  • Mars 2011. La campagne présidentielle bat son plein, plus d'un an avant les élections. Le capitaine Gabriel Prigent débarque à la brigade criminelle de Paris après avoir vécu un drame à Rennes. Obsédé par l'éthique, il croise sur son chemin le lieutenant Christian Kertesz de la brigade de répression du proxénétisme, compromis avec la mafia corse et tourmenté par un amour perdu.Alors qu'éclate une sordide histoire d'assassinats de prostituées mineures, ils plongent tous les deux dans une affaire qui rapidement les dépasse, entraînant dans leur chute une ribambelle d'hommes et de femmes qui cherchent à sauver leur peau -  flics dépressifs, politiciens salaces, médecins corrompus, gangsters imprévisibles et macs tortionnaires.Poursuivis par leurs propres obsessions et les fantômes qui les hantent, Prigent et Kertesz vont se livrer un duel sans merci, au coeur de la barbarie et des faux-semblants du monde contemporain.  Préface de Caryl Férey  Lauréat du Prix découverte polar Sang-froid, Benjamin Dierstein signe ici son premier polar. Dans le civil il est agent de musiciens et directeur artistique d'un label spécialisé dans les musiques électroniques.

  • « Je m'appelle Jérémy Lepage, j'ai 34 ans, et je vais commettre le meurtre parfait »...  Âme sensible s'abstenir. Du mode d'emploi du meurtre idéal aux cauchemars morbides d'un ancien barbouze, en passant par un serial killer en mission presque divine et une femme trompée décidée à se venger, ces dix nouvelles signées par les meilleurs auteurs de polars français vous glaceront le sang.  Dans une campagne française en apparence tranquille, une Amérique du Sud bouillonnante ou des États-Unis post-apocalyptiques, Franck Thilliez, Caryl Férey, Olivier Truc, Marcus Malte, Olivier Norek, Ian Manook, Dominique Manotti Danielle Thiéry, Hervé Le Corre et Sandrine Collette ont laissé libre cours à leur talent... et à leurs plus bas instincts. 

  • Flic à Libreville, Jean-Marc a perdu sa mère et sa soeur dans un accident de la route alors qu'il avait douze ans. Le chauffard, fils d'un ministre, n'a jamais été poursuivi. Il est entré dans la police à cause de ce drame. Chaque soir, il s'arrête devant la villa du chauffard, en attendant le jour où il pourra se venger. Pour le moment, tel un Dexter à la mode gabonaise, il nettoie les rues de Libreville des voyous, violeurs, politiciens véreux et génocidaires rwandais qui y sont planqués... Flic à Libreville, Jean-Marc a perdu sa mère et sa soeur dans un accident de la circulation alors qu'il avait douze ans. Le chauffard, fils d'un ministre, n'a jamais été poursuivi. Jean-Marc est entré dans la police à cause de ce drame. Pour se venger, se faire justice lui-même, condamner à sa manière ce meurtrier. Mais, fatigué des magouilles de ses collègues de la PJ et des crimes, viols et disparitions quotidiens, il a demandé à être muté à la Sûreté urbaine de Libreville. Un service pas plus reluisant, mais où il a le temps de préparer une vengeance qui le fait tenir au quotidien. Chaque soir, il s'arrête devant la villa du chauffard, en attendant le jour où il fondra sur lui comme un prédateur. Mais pour le moment, tel un Dexter à la mode gabonaise, il nettoie les rues de Libreville des voyous, violeurs, politiciens véreux et génocidaires rwandais qui y sont planqués... Janis Otsiemi a reçu le prix du roman gabonais en 2010 pour son premier roman, La vie est un sale boulot.

  • Depuis que Jamieson, chef d'une des plus importantes mafias de Glasgow, est en prison, son territoire est l'objet de toutes les convoitises. Il a chargé Nate Colgan, le plus respecté des cogneurs de la ville, de veiller à la sécurité de l'organisation et de garder un oeil sur un malfrat anglais fraîchement débarqué qui semble vouloir se tailler une part du gâteau. Quand un dealer de Jamieson est assassiné, les soupçons se portent sur le nouveau venu et l'organisation lui déclare la guerre. Mais avec le patron derrière les barreaux, tout peut arriver. Et Nate Colgan sent que quelque chose se trame... D'autant que cette garce de Zara Cope est de retour en ville. Dans quel but? Revoir la fille qu'elle a eue avec lui? Récupérer son argent? Colgan ne peut pas lui faire confiance : toxique, trop jolie, et beaucoup plus dangereuse qu'il n'y paraît. Le seul à penser la même chose que lui est Fisher, un flic opiniâtre qui fourre son nez partout. Pas vraiment rassurant...

  • 7 petits-fils, 7 missions, 7 destins, 7 romans À la mort de leur grand-père, DJ, Steve, Spencer, Bunny, Webb, Adam et Rennie reçoivent chacun en héritage une mission. L'occasion pour eux d'en savoir un peu plus sur leur grand-père mais aussi sur eux-mêmes.Bernard, qui préfère qu'on l'appelle Bunny, a quinze ans et est le petit frère de Spencer. À la demande de son grand-père, il doit se faire un tatouage. Il ne comprend pas bien pourquoi, mais est très fier ensuite de montrer son bras sur lequel est inscrit le chiffre 15. Au hasard d'une bagarre de rue, il attire l'attention de Jaden, qui fait partie de la bande des Quinze. Celui-ci s'intéresse de près au tatouage de Bunny, et il l'inclut rapidement dans sa bande. Mais trafic d'armes et violence de rues sont le quotidien des Quinze. Bunny, qui souhaite avant tout être loyal vis-à-vis de ses nouveaux amis, se lance dans une aventure qui tourne mal...

  • Munitions

    Ken Bruen

    Alors que l'inspecteur Brant se remet à peine de la mort d'Ed McBain, son idole, il se fait tirer dessus comme un vulgaire poulet par un trader de la City. Nash, le flic homo du commissariat, est chargé de l'enquête, épaulé par un collègue américain venu se former aux méthodes anglaises mais qui a une fâcheuse tendance à se prendre pour l'inspecteur Harry. De son côté, Falls, que nous avons connue si timide, devient chaque jour un peu plus l'alter ego féminin de Brant et part à la poursuite d'un 'serial baffeur' qui sévit dans le voisinage. Sans oublier le conflit qui oppose des gangs pakistanais à une milice privée de septuagénaires et qui menace de dégénérer...
    Bienvenue à Londres, attachez vos ceintures...
    Pour son dernier volet des aventures de Roberts et Brant, Bruen nous offre un feu d'artifice digne d'un cartoon de Tex Avery. Peuplé de psychopathes aussi bêtes que méchants, de flics féroces et brutaux, le monde de Bruen est un cauchemar pour tous ceux qui aiment la justice et l'ordre...

  • Flic de quartier est une autofi ction où l'auteur utilise le « tu » pour parler de son personnage, un fl ic partagé entre le goût de l'action et l'observation désenchantée de la réalité. Trois journées rythment le récit, au fi l du service de jour et de nuit. Le lecteur est plongé dans un quartier chaud et multicolore où règnent violence et misère. Le fl ic y arbitre les querelles de voisinage, se lance aux trousses des dealers, règle manu militari les bagarres dans bars et boîtes de nuit, connaît tout le quartier et nourrit de sérieux doutes sur la justice. Un personnage attachant qui trouve auprès des marginaux la chaleur dont il a besoin pour vivre. Un livre qui donne la parole aux doutes, aux peurs, à l'humanité des policiers.

  • Zoé Webster, 16 ans, ne cherche pas les ennuis... Elle les attire malgré elle !Après le divorce de ses parents, Zoé et sa mère déménagent. Nouvelle maison, nouveau quartier, nouvelle école. Comme elle le dit elle-même, elle passe la moitié de son temps à se poser des questions sur son futur et l'autre moitié à envisager l'intérêt du maquillage et des régimes. Toutes ces questions restant bien entendu insolubles. Elle rencontre Digby, un adolescent énigmatique qui semble avoir pour principe de sécher tous les cours et d'être un justicier des temps modernes. Sa devise dans la vie : « La vérité est presque toujours décevante. » Marina Miller, une fille du lycée, disparaît mystérieusement. Volatilisée. Digby décide de mener l'enquête et d'entraîner Zoé dans cette folle aventure. Huit ans auparavant, Sally, la petite soeur de Digby, a été elle aussi enlevée et n'a jamais été retrouvée...Titre original : Trouble is a friend of mine

  • 36 quai des Orfèvres, brigade des stups. Dans ces années 90 où la coke fait des ravages, Catherine Giraud, jeune flic, est l'une des premières femmes à s'infiltrer dans les réseaux de la drogue. Pour remonter les filières françaises, turques ou colombiennes, elle côtoie aussi bien des toxicos et des petits dealers que des narco-trafiquants ou des jet-setters accros. Après un stage de formation « undercover » extrêmement dur, Catherine parvient à s'imposer dans un univers ultra masculin. Cette flic aux allures de mannequin et à la gouaille explosive est dotée d'une capacité d'improvisation exceptionnelle qui lui permet de déjouer la méfiance des criminels, même si elle joue souvent avec le feu. Des expériences extrêmes dont personne ne sort indemne et qui feront des ravages dans son entourage proche. Catherine devient bientôt une référence dans la lutte contre le trafic de drogue et est appelée à l'étranger pour former les policiers locaux aux techniques d'infiltration les plus pointues. Des squats du 18e aux célèbres Bains Douches, en passant par Cuba, le Cambodge ou le Pérou, ce parcours de femme hors norme nous plonge dans des scènes dignes de la série « Engrenages ». Véritable shoot d'adrénaline, cette folle vie d'infiltrée racontée avec un rare franc-parler est impossible à lâcher.

  • Bombe de peinture, marqueur, origami... Les street artistes utilisent des techniques très variées pour créer les oeuvres qui fleurissent sur les murs de nos villes. Peu importe qu'ils se déplacent en groupe ou en solitaire, qu'ils soient représentés par des agents ou encore incognito, ces artistes créent toujours des oeuvres originales incroyables !Infiltrez cet univers mystérieux grâce à 50 mots-clefs décryptés et illustrés par deux passionnés. Découvrez ainsi les techniques utilisées par les street artistes, les lieux qu'ils fréquentent et les personnes qui les entourent !

  • "Une toile de Gustave Courbet volée dans un musée, un peintre qui meurt avant même d'être interrogé par la police, un trafic de faux tableaux, une veuve troublante à bien des égards... Mensonges et faux-semblants, ce n'est plus une enquête, c'est un casse-tête ! C'est en boitillant que le fameux commissaire Morteau, aidé de son jeune collègue, tentera de remonter à l'origine du monde, non loin de la source de la Loue, pour essayer d'y découvrir l'origine du crime..." Le mot de l'éditrice : Sébastien Lepetit, dévoile ici la nouvelle enquête de son commissaire Morteau, personnage atypique et policier à l'ancienne. Il mêle avec talent l'univers du polar à la culture, l'art et la gastronomie. Une intrigue captivante qui nous fait (re)découvrir la région Franche-Comté. Avec ce savoir-faire qui lui est propre, l'auteur nous offre un livre d'un genre singulier. Flamant Noir le recommande aux amateurs de bonnes tables et de belle littérature ! Par l'auteur de "Merde à Vauban" (Coup de coeur des lecteurs - PRIX VSD 2013)

empty