Les éditions de ta mère

  • Quelqu'un dans un party te de?crit comme une « fille d'intérieur ». C?a veut dire quoi, au juste? Tu le sais pas, mais tu passes le reste de la semaine a? obse?der la?-dessus. Tu regardes trois saisons de Keeping Up with the Kardashians en deux jours. Tu t'ache?tes une tortue de compagnie. Tu peins distraitement ce qui finit par ressembler au coach de football de ton e?cole secondaire, mais nu. Tu pars en voyage en Australie pendant quelques mois. T'essaies de parler avec un accent new-yorkais en public, juste pour voir si les gens vont t'aimer mieux comme ça. Mais le commentaire te hante toujours. Une « fille d'inte?rieur ». Tu sens que c'est toi, même si c'est pas toi.
    />
    Dans ces nouvelles drôles à rire ou à pleurer, Frankie Barnet offre une voix à des filles souvent confuses, rejete?es, de?soeuvre?es, de?sillusionne?es ou incomprises qui regardent passer leur existence comme on regarde quelqu'un tomber sur le trottoir de l'autre côte? de la rue. Avec son écriture décalée et pince-sans-rire, Barnet nous met en pleine face les angoisses et les espoirs des jeunes femmes d'aujourd'hui.

  • Et quand on est finalement revenues, après avoir traversé les champs de maïs, contourné les serres à tomates et dépassé les carcasses des glissades d'eau, tout le village était vide. Le long de la rue principale, la grande rue, la seule rue, tous les commerces et les maisons étaient barricadés. Ça nous a fait un choc. On a roulé jusque chez nos parents, par curiosité. Plus de meubles dans les maisons, pas d'électricité, pas d'explication, juste un volet qui battait au vent comme un perdu. Visiblement, il n'y avait plus rien à faire ici, alors on a décidé de repartir et d'aller trouver la mer. On est remontées sur nos vélos et on a quitté le village sans plus de cérémonie. Les cérémonies, ça nous ressemble pas, de toute façon.

empty