• Lavinia

    Ursula K. Le Guin

    Comme Hélène de Sparte j´ai causé une guerre. La sienne, ce fut en se laissant prendre par les hommes qui la voulaient ; la mienne, en refusant d´être donnée, d´être prise, en choisissant mon homme et mon destin. L´homme était illustre, le destin obscur : un bon équilibre.
    Dans l´Énéide, Virgile ne la cite qu´une fois. Jamais il ne lui donne la parole. Prise dans les filets du poète qui n´écrira l´épopée des origines de Rome que des siècles plus tard et sans avoir le temps de l´achever avant sa mort, Lavinia transforme sa condition en destin. De ce qui sera écrit elle fait une vie de son choix. Et cela dans la douceur amère et la passion maîtrisée que suscite son improbable position : elle se veut libre mais tout est dit.
    Lavinia a obtenu le Locus Award 2009, le prix de la plus prestigieuse revue américaine consacrée au domaine de l´imaginaire.
    C´est, en dit le critique, « certainement le meilleur ouvrage pour adultes de l´auteur depuis des décennies »

  • Deux récits, deux destins s'entrecroisent à travers le temps et l'espace. Mazouf est un esclave copiste au coeur de la Rome antique. Sa réputation ne fait que croître, car il est capable d'améliorer, dans le temps même où on les lui lit, le style et les idées des textes qu'il retranscrit pour les clients de son maître. Petit à petit, il s'attaque aux textes classiques, aux Dialogues de Platon, aux Géorgiques de Virgile, aux Vies des hommes célèbres de Plutarque. Par ailleurs, il a pour particularité d'être ventriloque. La voix qui « habite son ventre » est une voix de femme qui se met à parler lors de joutes érotiques entre garçons, et qui, mystérieusement, récite des textes d'auteurs inconnus. Il s'agit là d'une mise en abyme vertigineuse du passé et du présent. Une réflexion sur l'Histoire et sur la transmission des oeuvres d'art. Les textes qui nous sont parvenus sont-ils des faux, sans cesse réécrits par d'autres, soucieux de les bonifier ?

  • Géorgiques

    Virgile

    Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Virgile. Mécène, ami d'Auguste, de Virgile et d'Horace, a inspiré et suggéré ce traité poétique et philosophique de la nature et des champs fécondés par le labeur humain, écrit en quatre livres par Virgile aussitôt après les "Bucoliques" et avant "L'Enéide". Le premier livre s'ouvre sur la description du printemps qui apporte avec lui un souffle frais de vie renaissante. L'invocation rituelle aux divinités protectrices de l'agriculture est emplie d'un sentiment religieux fervent. Aux humbles hommes des champs le poète adresse ses conseils sur la meilleure façon de cultiver leurs terres et de les faire fructifier, leur rappelant que d'en haut le ciel règle le mouvement perpétuel des astres qui influent non seulement sur la croissance des céréales, mais aussi sur les vicissitudes historiques du genre humain. Le second livre est consacré aux oliviers et à la vigne. Le regard de Virgile s'arrête longuement sur les régions, les fleuves, les collines, les lacs de cette Italie qui, plus féconde que toute autre terre au monde, renferme toutes espèces de plantes. Non moins importants que les arbres sont les animaux d'élevage décrits dans le troisième livre dont la vie est décrite avec une tendresse infinie. La vie des animaux suit comme celle des hommes une alternance de bien et de mal et inspire des réflexions sur la puissance de l'amour et sur l'inexorabilité de la mort. Le quatrième livre est consacré aux abeilles. Bien que soumises à la fatalité universelle de la mort, leur nature semble d'essence quasi divine. Évoquant le climat politique de l'époque, insérant de larges digressions sur la mort de Jules César et les guerres en Orient et louant l'Italie, Les "Géorgiques" sont surtout un hymne chanté à la gloire de l'humanité souffrante, tantôt courbée sur la charrue, tantôt frappée par la guerre et les fléaux. Ce texte marque, selon les canons du style et de la tradition, l'apogée de la perfection poétique latine.

  • Nouvelle édition 2019 des oeuvres complètes de Virgile traduites par Jean-Marie Nisard , Auguste Desportes et Jean-Nicolas-Marie Deguerle. Cette édition spécialement conçue pour votre liseuse inclut l'ensemble des oeuvres de Virgile ainsi que des annexes biographiques et critiques.
    Contenu détaillé :
    Les 3 oeuvres majeures :
    Les Bucoliques
    Les Géorgiques
    L'Énéide
    Traduction : Jean-Marie Nisard , Auguste Desportes , Jean-Nicolas-Marie Deguerle
    Les 3 titres des ANNEXES :
    Quelques recherches sur le tombeau de Virgile au mont Pausilipe
    Introduction aux oeuvres de Virgile
    Biographie détaillée
    A noter : pour des raisons de droits d'auteurs la présente édition n'a pu reprendre les textes de l'Appendix Vergiliana, ensemble de poèmes attribués à Virgile.
    ERGONOMIE AMÉLIORÉE :
    L'ouvrage a été spécifiquement mis en forme pour votre liseuse.
    - Naviguez par simple clic de chapitre à chapitre ou de livre à livre.
    - Accédez instantanément à la table des matières hyperliée globale.
    - Une table des matières est placée également au début de chaque titre.
    A PROPOS DE L'ÉDITEUR :
    Les éditions Arvensa sont les leaders de la littérature classique numérique. Leur objectif est de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique en langue française à un prix abordable tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin. Le service qualité des éditions Arvensa s'engage à vous répondre dans les 48h.


  • Lumière qui secours ma vue insuffisante,
    tes explications sont un si grand plaisir,
    que j'en aime mon doute autant que ton savoir.

  •  L'engagement dans la langue, même dans le travail le plus contemporain, s'enracine dans ses strates profondes. Elles sont assez nombreuses pour chacun y trouve ses affinités, ses ateliers.
    Marie Cosnay, outre d'être l'écrivain qu'on connaît, traduit du grec et du latin. C'est là probablement que sa langue prend force, dans ces heures  où on se confronte aux vieux rythmes, aux grands mythes.
    A preuve qu'ici, il ne s'agit pas de proposer une ou des traductions. Le texte qui s'ancre dans "Les Phéniciennes" d'Euripide a pour titre "Pour du discours manqué". Le texte qui s'ancre dans "L'Énéide" de Virgine a pour titre "Pour du discours amoureux". Et le fragment traduit du "Roi Lear" de Shakespeare a pour titre "Pour le discours des fous".
    Alors, en présentant une traduction exigeante, commentée, d'Euripide, Virgile et Shakespeare, Marie Cosnay y inclut sa propre lecture. Ce qu'elle y cherche, ce qu'elle y trouve, et comment cela s'articule ou cogne au présent.  Dans Euripide, de prendre une ville et d'y imposr des lois. Dans Virgile, ce récit mère/fils, et ce qui s'y dit de la ville et des rêves. Et dans Shakespeare, l'ombre de la guerre.
    Ainsi la littérature semble un instant dévoiler, dans ce travail sur ces racines, les grandes directions et les grands rêves qui lui confèrent son excès pour le présent, nous ouvrent à notre propre écriture.
    FB  

  • Cet ouvrage suit la naissance et le développement de la notion de personnalité littéraire à la Renaissance. Cette personnalité cherche à se démarquer du modèle de l'imitation : Virgile pour les vers, Cicéron pour la prose. Elle tente aussi, à la suite d'Augustin, de dire un « je » singulier, unique, qui reconnaît une différence fondée sur l'image de Dieu que l'homme porte en lui-même. M. Lecointe aborde toutes les facettes de cette problématique.

  • Jacques Chomarat offre ici une traduction attendue d'un des livres les plus passionnants de la Poétique de Scaliger, le Criticus. Toutes les citations des poètes antiques, grecs et latins, sont données en note dans le texte original.

empty