• « Les gens seraient étendus sur la plage ou bien, sirotant un apéritif, ils s'apprêteraient à déjeuner, et ils entendraient causer de Montaigne sur le poste. Quand Philippe Val m'a demandé de parler des Essais sur France Inter durant l'été, quelques minutes chaque jour de la semaine, l'idée m'a semblé très bizarre, et le défi si risqué que je n'ai pas osé m'y soustraire.
    D'abord, réduire Montaigne à des extraits, c'était absolument contraire à tout ce que j'avais appris, aux conceptions régnantes du temps où j'étais étudiant. À l'époque, l'on dénonçait la morale traditionnelle tirée des Essais sous la forme de sentences et l'on prônait le retour au texte dans sa complexité et ses contradictions. Quiconque aurait osé découper Montaigne et le servir en morceaux aurait été aussitôt ridiculisé, traité de minus habens, voué aux poubelles de l'histoire comme un avatar de Pierre Charron, l'auteur d'un Traité de la sagesse fait de maximes empruntées aux Essais. Revenir sur un tel interdit, ou trouver comment le contourner, la provocation était tentante.
    Ensuite, choisir une quarantaine de passages de quelques lignes afin de les gloser brièvement, d'en montrer à la fois l'épaisseur historique et la portée actuelle, la gageure paraissait intenable. Fallait-il choisir les pages au hasard, comme saint Augustin ouvrant la Bible ? Prier une main innocente de les désigner ? Ou bien traverser au galop les grands thèmes de l'oeuvre ? Donner un aperçu de sa richesse et de sa diversité ? Ou encore me contenter de retenir certains de mes fragments préférés, sans souci d'unité ni d'exhaustivité ? J'ai fait tout cela à la fois, sans ordre ni préméditation.
    Enfin, occuper l'antenne à l'heure de Lucien Jeunesse, auquel je dois la meilleure part de ma culture adolescente, c'était une offre qui ne se refuse pas. »
    En 40 chapitres, Antoine Compagnon interprète Montaigne d'une façon claire, limpide, drôle. De l'engagement jusqu'au trône du monde en passant par la conversation ou l'éducation. Professeur au collège de France, ce grand spécialiste de l'autobiographie nous présente un Montaigne estival qui permet de bronzer notre âme.

  • SE POURRAIT-IL QUE L'AVENIR DE L'OCCIDENT MODERNE SE DÉCIDE DANS UN CLUB DE VACANCES, AU BORD DE LA PISCINE ?
    Antoine Galland se retrouve un jour dans un hall d'aéroport, en partance pour un club de vacances en Égypte. Madeleine, sa femme, l'a quitté et, pour les vacances, lui a confié leurs deux petites filles.
    Antoine a bien besoin de vacances. Il reste éprouvé par son divorce, mais aussi par l'agitation de ces derniers mois, où lui, l'homme discret, maladroit, féru de littérature arabe, s'est retrouvé, bien malgré lui, embrigadé dans une grande opération de communication du jeune Président de la République, Célestin Commode, qui, cherchant la synthèse parfaite pour réconcilier villes et banlieues, jeunes et vieux, modernes et réactionnaires, en même temps qu'une astuce pour relancer la diplomatie arabe de la France, a décidé de remettre au goût du jour Antoine Galland, l'illustre homonyme de notre héros, et traducteur des célèbres Mille et une nuits.

    Mais notre Antoine, dans ce club de vacances, se retrouve pris dans un jeu mystérieux qui consiste à identifier, cachée parmi les vacanciers, la femme parfaite : Badroulboudour.

    Fable faussement naïve sur ce que nous gardons du passé, ce que nous lui imposons aussi - roman drôle, malicieux et magique, Badroulboudour est aussi un éloge lucide d'Antoine Galland (1646-1715), parti de la Somme vers le monde arabe, revenu ensuite l'esprit et le coeur plein de contes merveilleux. Un homme qui aura fait cette chose extraordinaire et altruiste, de chercher à comprendre l'autre.
    Jean-Baptiste de Froment est né en 1977. Son premier roman, État de nature, a été salué par la presse comme une fable brillante sur la comédie du pouvoir.

  • Quand on a six frères et qu'on s'appelle Jean-A., Jean-B., Jean-C., Jean-D., Jean-E. et Jean-F., impossible de s'ennuyer un seul instant.
    Au menu de cet été : un déménagement, des vacances chez Papy Jean, un poisson nommé Suppositoire, une ribambelle de cousins aux oreilles décollées... sans oublier bien sûr un mystérieux camembert volant et des parents pas trop coulants.
    Décidément, ça déménage chez les Jean !

  • Quand on est six frères et qu'on s'appelle Jean-A., Jean-B., Jean-C., Jean-D., Jean-E. et Jean-F., impossible de s'ennuyer un seul instant. Au menu de cet été : un déménagement, des vacances chez papy Jean, un poisson nommé Suppositoire, une ribambelle de cousins aux oreilles décollées... sans oublier bien sûr un mystérieux camembert volant et des parents pas trop coulants. Décidément, ça déménage chez les Jean !
    Après "L'omelette au sucre", retrouvez les aventures d'une famille extravagante et savourez l'humour tendre de Jean-Philippe Arrou-Vignod.
    L'humour et l'énergie de Laurent Stocker servent avec bonheur et émotion cette chronique familiale inspirée de souvenirs d'enfance.

  • Cet été, la famille des Jean-Quelque-Chose au grand complet part à l'Hôtel des Roches Rouges. Au programme, excursions à la mer avec le canoë et les chaussures en plastique qui donnent des ampoules, visites clandestines de l'hôtel à l'heure de la sieste, représentation exceptionnelle du grand cirque Pipolo, sans oublier le passage du tour de France... Et surtout, quelques cartes postales bien senties aux cousins Fougasse!

    Humour, tendresse et batailles de polochons, avec les six Jean-Quelque-Chose, les vacances ne sont pas de tout repos. Un vrai régal!

  • Pendant les vacances d'Avril, Laura, Hugo et Iassine partent visiter le théâtre de Vienne. Tard dans la nuit, alors que tout le monde dort, la lanterne se met à briller de mille feux.

    Paniqués à l'idée d'être découverts, ils mettent dans la lampe une des pierres volée sur les lieux. Aussitôt la lumière s'éteint et ils sont projetés à Vienne, en pleine époque romaine. Là bas, loin dans le passé, au temps des romains, ils devront trouver un moyen pour aider une jeune femme à monter sur scène.
    Lorsque la pièce se termine, du bout de son costume tombe une perle, LA perle qui leur permet de rentrer chez eux.

  • De Gaulle à la Plage est né dans les pages de Vive la Politique, ce grand homme en short découvrant les tongs et les congés payés nous a fait tellement rire qu'il ne pouvait pas nous quitter aussi vite. Très vite Jean-Yves Ferri s'est senti investi d'une impérative mission, il en allait de l'intérêt supérieur du pays, il fallait raconter l'été 56, celui où le Général, lassé de l'ingratitude de ces veaux de français, décida de se consacrer à l'édification de châteaux de sable, au bonheur des pique-nique et aux joies du volley ball.

    48 pages de pur bonheur

  • A la veille de son entrée en 6e, Achille veut bien essayer de grandir (ce que tout le monde attend de lui), mais honnêtement il ne sait pas du tout comment s'y prendre ! Sans parler de sa moustache qui ne veut pas pousser... Et puis, il a surtout un été à tuer (ses parents n'ont pas de vacances). Son copain Rayane étant parti au soleil, son seul allié est l'indétrônable Flash Popcorn, le super héros de BD auquel il voudrait à tout prix ressembler. Achille n'a qu'une idée en tête : parfaire sa tenue de superhéros, s'entraîner à fond avec ses nouveaux rollers (gags assurés !), se doper aux cornichons (la vitamine secrète) et se lancer dans des missions de la plus haute importance ! Mais là encore, pas sûr que ce soit gagné. A moins que...

    Le journal hilarant d'un antihéros à l'approche de la 6e.
    Des gags, un ton décalé et une chronique haute en couleurs d'un été de transition.
    Un roman illustré façon Journal d'un dégonflé, par les auteurs de La Vie rêvée de Joséphine Bermudes, Noé et Azote et L'Orthophoniste.

  • Morty traverse les champs en courant ; il mouline des bras et s'égosille comme un beau diable. Non. Même ça, même effrayer les oiseaux pillards, il n'est pas fichu de s'en tirer proprement. Son père, au désespoir, l'observe depuis le muret de pierres. « Il manque pas de coeur, fait-il à l'oncle Hamesh. - Ah, dame, c'est le reste qu'il a pas. » Et pourtant un destin hors du commun attend Mortimer. Car à la foire à l'embauche, LA MORT l'emporte sur son cheval Bigadin. Il faut dire que LA MORT a décidé de faire la vie ; et l'assistance d'un commis dans son labeur quotidien lui permettrait des loisirs. Mais... Est-ce bien raisonnable ? Avec, comme toujours, un scénario qui décoiffe, une distribution prestigieuse et, peut-être, peut-être, une exceptionnelle apparition de l'illustre Rincevent.

  • La Villa Mimosa est une maison de vacances au bord de la mer. Elle reçoit chaque année entre ses murs une famille différente. Fantômes, pirates ou sorcières, vampires ou artistes de cirque... Tout ce petit monde vit chaque été tout un tas d'aventures sous le regard bienveillant de cette maison pas comme les autres. Accueillante et généreuse, la villa Mimosa a le don de rendre ses hôtes heureux.
    Pour ce premier été, la Villa Mimosa accueille la famille Dudra, quatre petits fantômes bien contents de passer juillet en bord de mer. La villa est enchantée : "Chic, cet été, je serai une maison hantée !"

  • Après sa récente rupture avec Clément, Léna redoutait une fois encore les vacances de Noël dans sa famille quelque peu agitée. Mais elle n'imaginait pas avoir affaire à un nouveau cataclysme. Cette fois, c'est son père qui fait des siennes !
    Une semaine, avant Noël, la voilà forcée de venir le chercher à l'hôpital, car il a été ramassé ivre mort devant la grille du cimetière de Vallenot... Qu'est-ce qui lui a pris ? Et pourquoi a-t-il rompu avec sa dernière conquête ?
    Comme si cela ne suffisait pas, sa mère a décidé de la recaser avec Clément, Mamie Jacotte l'a inscrite en secret sur un site de rencontres et son oncle Xavier a invité un SDF pour les fêtes... Cette année, encore, les vacances ne s'annoncent pas de tout repos !

    Heureusement qu'il y aura la neige, le chocolat chaud, le marché de Noël et les traditionnelles décorations au programme !

    Clarisse Sabard est née en 1984 dans une petite ville située en plein coeur du Berry. Après un bac littéraire, elle s'oriente vers le commerce. Un AVC la rattrape et elle décide de réaliser enfin son rêve : écrire. Passionnée, de littérature et de voyages, elle se consacre aujourd'hui à l'écriture. Son premier roman, Les Lettres de Rose, a reçu le Prix du Livre Romantique 2016, et connaît un beau succès (+ de 32 000 ex. vendus). Elle est également l'auteure de La Plage de la mariée, du Jardin de l'oubli et de Ceux qui voulaient voir la mer parus aux éditions Charleston.

  • Lola et Lenny se retrouvent à Ibiza, où leurs parents passent les vacances chaque été. Elle a huit ans. Il en a quinze. Au fil du temps, un lien invisible et singulier se tisse entre eux, dont Lola ignore encore toute la portée, jusqu'à ce qu'elle tombe éperdument amoureuse. Cet adolescent devient son obsession. Pendant dix ans, sous le soleil de l'île blanche, ils vont se suivre autant que se fuir dans une passion sourde aux règles des adultes. Aucune loi ne condamne les sentiments. Lenny, hanté par cette petite fille qui devient jeune femme, lutte pour ne pas se laisser emporter. Parce que la morale l'interdit et que les adultes, qui ont tout deviné, jouent leur rôle et s'opposent à cette idylle.
    Dans cette autofiction à fleur de peau, Delphine Benattar restitue le souvenir dans son surgissement sensoriel, et nous raconte comment cette période fragile de son enfance et de son adolescence a déterminé le cours de sa vie. Sa confession dessine les contours d'un amour impossible qui fait écho aux grands couples de la littérature, comme Tristan et Iseult ou Paul et Virginie.
    Delphine Benattar est comédienne. Si mes souvenirs sont bons est son premier roman.

  • Blousé, Vimaire. Dame Sybil, son épouse aimante, lui impose quinze jours de congés à la campagne dans le manoir familial. La vie de hobereau, rien de folichon pour le commissaire divisionnaire du Guet d'Ankh-Morpork, non plus que la déférence servile qu'on lui témoigne, à lui qui tient pour article de foi que les hommes sont tous les mêmes le pantalon baissé. La tradition le veut, le flic en vacances n'a pas ouvert sa valise que le premier cadavre lui saute à la figure. Mais ce n'est pas un meurtre ordinaire qui attend Vimaire, c'est un crime contre l'existence et la dignité d'une espèce entière. Qu'importe s'il est hors de sa juridiction, si les repères lui manquent dans le monde rural et si l'on s'acharne à le mener en bateau, la justice doit passer.

  • Amber est devenue un élément indispensable de l'alliance des différentes forces surnaturelles. Entre les opérations des forces spéciales, les défis des meutes, le noeud de vipères qu'est la politique athanate et la découverte d'un culte fanatique anti-paranormal, la voilà sur tous les fronts. À présent, il lui faut à tout prix rallier les marécages de la Louisiane, où l'attendent des métamorphes hors du commun et une reine sorcière maléfique.
    Séparée de ses amis, Amber se voit forcée de nouer une alliance avec ses pires ennemis. Il ne lui reste qu'un seul atout à jouer : éveiller la part de ténèbres qui sommeille en elle pour conclure un pacte avec un dieu oublié et malfaisant. Et lui abandonner en retour son âme, ou sa vie...
    « Un énorme coup de coeur. » Songe d'une nuit d'été
    « Un monde original et addictif à découvrir. » Booknode

  • La Villa Mimosa est une maison de vacances au bord de la mer. Elle reçoit chaque année entre ses murs une famille différente. Fantômes, pirates ou sorcières, vampires ou artistes de cirque... Tout ce petit monde vit chaque été tout un tas d'aventures sous le regard bienveillant de cette maison pas comme les autres. Accueillante et généreuse, la villa Mimosa a le don de rendre ses hôtes heureux.
    Cette fois-ci, la Villa Mimosa accueille une famille de pirates, très contents de passer juillet à la mer et bien décidés à en profiter un maximum. Vacances échevelée en perspective, pour la Villa Mimosa !

  • 42 jours

    Silène Edgar

    Été 1942.
    Sacha, douze ans, et Jacob, son petit frère, sont à la fois surpris et très contents de partir en vacances avant la fin de l'année scolaire. D'autant qu'ils auront la chance de séjourner dans la pension de leur oncle Jean, un manoir breton au bord de la mer ! Une fois sur place, ce n'est pas tout à fait la colonie de vacances qu'ils s'imaginaient - les pensionnaires sont de drôles d'adultes qui se prennent pour Victor Hugo, Louis XIV, Néfertiti... -, mais les garçons ne s'y ennuient pas une minute avec les jumeaux Éléanore et Léandre.
    Sans compter que le manoir abonde en secrets sur lesquels enquêter : qui fait ces bruits étranges dans le grenier ? Que sont ces loups qui rôdent dans les parages ?...

  • La Villa Mimosa est une maison de vacances au bord de la mer. Elle reçoit chaque année entre ses murs une famille différente. Fantômes, pirates ou sorcières, vampires ou artistes de cirque... Tout ce petit monde vit chaque été tout un tas d'aventures sous le regard bienveillant de cette maison pas comme les autres. Accueillante et généreuse, la villa Mimosa a le don de rendre ses hôtes heureux.
    Cette fois-ci, la Villa Mimosa accueille la famille Mauvessor, cinq petites sorcières, très contentes de passer juillet à la mer, et qui comptent bien s'amuser au maximum. La villa est ravie : cet été sera... magique !

  • La Villa Mimosa doit accueillir de drôles de locataires, cet été : les Maxitaille, des géants ! Elle est un peu impressionnée... Ouh là là, c'est qu'ils ne rentrent même pas chez elle ! Les vacances s'annoncent sacrément mouvementées...

  • La villa Mimosa est une maison de vacances au bord de la mer qui chaque été reçoit une famille différente. Accueillante, elle sait toujours comment rendre ses hôtes heureux. Et cette fois-ci, elle reçoit... la famille Chapito, qui veut profiter des vacances pour mettre au point de nouveaux numéros !
    Autant dire que la villa est aux premières loges pour le spectacle !

  • - Attends, Mamie ! protestent les enfants. Il y a plein de monstres ici ! Quand on éteint la lumière, on voit des ombres à grandes dents.
    - Des monstres ? Des ombres ? Ça me rappelle une aventure extraordinaire. Mais je ne vais pas vous embêter avec cette vieille histoire...
    - Oh si, Mamie, raconte !
    Cette fois, c'est la grand-mère d'Ollie et Ludo qui s'occupe d'eux. Et en guise d'histoire du soir, elle leur raconte le plus étrange de ses souvenirs d'enfance : sa rencontre avec un monstre vraiment trouillard.
     
    La quatrième histoire d'une série qui démontre avec humour et imagination qu'il ne faut surtout pas craindre les monstres, car aux aussi ont peur de leur ombre et préfèrent les chansons douces pour s'endormir.


  • « Il me reste quelques rêves à réaliser et le moment est venu de m'y atteler. Je vous aime très fort. À très bientôt ! Maman. »

    Léna n'en revient pas. Comment sa mère, qui l'a convoquée pour passer Noël dans la maison de son enfance, a-t-elle pu disparaître en ne lui laissant que ce message sibyllin ? La voilà donc coincée dans le petit village de Vallenot au coeur des Alpes de Haute-Provence et condamnée à passer la fête qu'elle hait plus que tout, entourée de sa famille pour le moins... haute en couleur ! Mais les fêtes de famille ont le don de faire rejaillir les secrets enfouis. Les douloureux, ceux qu'on voudrait oublier, mais aussi ceux qui permettent d'avancer...
    Clarisse Sabard est née en 1984 dans une petite ville située en plein coeur du Berry. Après un bac littéraire, elle s'oriente vers le commerce. Un AVC la rattrape et elle décide de réaliser enfin son rêve : écrire. Passionnée, de littérature et de voyages, elle se consacre aujourd'hui à l'écriture.
    Son premier roman, Les Lettres de Rose, a reçu le Prix du Livre Romantique 2016, et connaît un beau succès (+ de 32 000 ex. vendus).
    Elle est également l'auteure de La Plage de la mariée, du Jardin de l'oubli et de ceux qui voulaient voir la mer parus aux éditions Charleston. Elle vit à Nice.


  • Description du livre


    Quelques jours à Londres, une virée au Pays de Galles ou une visite des Highlands d'Ecosse ? Le créateur de la célèbre méthode Assimil a conçu pour vous le compagnon moderne et indispensable de votre week-end ou séjour en Grande-Bretagne.
    °Initiation à la langue : 21 leçons d'anglais
    °Les phrases et les mots indispensables
    °Toute la prononciation
    °Toutes les situations du voyage


  • Description du livre

    Quelques jours à Tokyo ou à la campagne ? Le créateur de la célèbre méthode Assimil a conçu pour vous le compagnon moderne et indispensable de votre week-end ou séjour au Japon.
    °Initiation à la langue : 21 leçons de japonais
    °Les phrases et les mots indispensables
    °Toute la prononciation
    °Toutes les situations du voyage


  • Description du livre


    Berlin, Munich ou peut-être Vienne ? Le créateur de la célèbre méthode Assimil a conçu pour vous le compagnon moderne et indispensable de votre week-end ou séjour en Allemagne ou en Autriche.
    °Initiation à la langue : 21 leçons d'allemand
    °Les phrases et les mots indispensables
    °Toute la prononciation
    °Toutes les situations du voyage



empty