• Pourquoi l'inspecteur Erlendur use-t-il sa mauvaise humeur à rechercher l'assassin d'un vieil homme dans l'ordinateur duquel on découvre des photos pornographiques immondes et, coincée sous un tiroir, la photo de la tombe d'une enfant de quatre ans ? Pourquoi mettre toute son énergie à trouver qui a tué celui qui s'avère être un violeur? Pourquoi faire exhumer avec quarante ans de retard le cadavre de cette enfant ? A quoi sert cette collection de bocaux contenant des organes baptisée pudiquement la Cité des Jarres? Pourquoi nos enfants nous font-ils toujours souffrir ? Pourquoi partout dans le monde la vie de flic est toujours une vie de chien mal nourri ? Ce livre écrit avec une grande économie de moyens transmet le douloureux sens de l'inéluctable qui sous-tend les vieilles sagas qu'au Moyen Age les Islandais se racontaient pendant les longues nuits d'hiver. Il reprend leur humour sardonique, l'acceptation froide des faits et de leurs conséquences lointaines. La Cité des Jarres a obtenu le prestigieux prix Clé de Verre du roman noir scandinave. Il figure en tête des listes des best-sellers en Allemagne et en Angleterre.

  • Dans une banlieue de Reykjavik, au cours d'une fête d'anniversaire, un bébé mâchouille un objet qui se révèle être un os humain. Le commissaire Erlendur et son équipe arrivent et découvrent sur un chantier un squelette enterré là, soixante ans auparavant. Cette même nuit, Eva, la fille d'Erlendur, appelle son père au secours sans avoir le temps de lui dire où elle est. Il la retrouve à grand-peine dans le coma et enceinte. Erlendur va tous les jours à l'hôpital rendre visite à sa fille inconsciente et, sur les conseils du médecin, lui parle, il lui raconte son enfance de petit paysan et la raison de son horreur des disparitions. L'enquête nous est livrée en pointillé dans un magnifique récit, violent et émouvant. Une femme victime d'un mari cruel qui la bat, menace ses enfants et la pousse à bout. Un Indridason grand cru! Ce roman a reçu le Prix Clé de Verre 2003 du roman noir scandinave et le Prix CWA Gold Dagger 2005 (Grande-Bretagne).

  • En lune de miel, Ingram et Rae naviguent sur l'océan Pacifique, mais un calme plat immobilise leur voilier. Un canot s'approche, mené à la rame par un jeune homme à bout de force. Il raconte que son équipage est mort d'une intoxication alimentaire et que son yacht est en train de couler. Méfiant, Ingram décide d'aller inspecter le bateau en détresse. Là, une très mauvaise surprise l'attend, surtout quand il s'aperçoit que son propre voilier a levé l'ancre. Sans radio et sans mazout, il ne peut compter que sur un miracle. Ou plutôt sur la ténacité de Rae. Mais celle-ci n'en mène pas large non plus.

  • " Souviens-toi que l'on a deux vies.
    La seconde commence le jour où on se rend compte que l'on n'en a qu'une. "
    Pour payer ses études d'art dramatique, Lisa travaille dans un bar de Manhattan. Elle y fait la connaissance d'Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste.
    En apparence, il a tout pour plaire. Mais Arthur n'est pas un homme comme les autres.
    Deux ans plus tôt, il a hérité de la résidence de son grand-père : un vieux phare isolé dans lequel une pièce a été condamnée.
    Malgré sa promesse, il a choisi d'ouvrir la porte, découvrant une vérité bouleversante qui lui interdit de mener une vie normale.
    Sa rencontre avec Lisa va tout changer et lui redonner une raison d'espérer. Dès lors, Arthur et Lisa n'ont qu'une obsession, déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

    Un suspense psychologique vertigineux au final stupéfiant.

    1 autre édition :

  • La prison n´avait pas réussi à le briser.

    Ces deux vieux retirés du monde vont-ils y parvenir ?

    Avril 2001. Dans la cave d´une ferme miteuse, au creux d´une vallée isolée couverte d´une forêt noire et dense, un homme est enchaîné. Il s´appelle Theo, il a quarante ans, il a été capturé par deux vieillards qui veulent faire de lui leur esclave.

    Comment Théo a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence ? Il n´a pourtant rien d´une proie facile : athlétique et brutal, il sortait de prison quand ces deux vieux fous l´ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d´autres. Alors allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d´eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d´échapper à ses geôliers.

    Mais qui pourrait sortir de ce huis clos sauvage d´où toute humanité a disparu ?
    Un premier roman d'une intensité stupéfiante, révélation d'un nouveau nom du thriller français   Sandrine Collette est née en 1970. Elle partage sa vie entre l´université de Nanterre et son élevage de chevaux dans le Morvan. Des noeuds d´acier est son premier roman.
     

  • En juin 2000, un tremblement de terre provoque un changement du niveau des eaux du lac de Kleifarvatn et découvre un squelette lesté par un émetteur radio portant des inscriptions en caractères cyrilliques à demi effacées. Le commissaire Erlendur et son équipe s´intéressent alors aux disparitions non élucidées dans les années 60, ce qui conduit l´enquête vers les ambassades et les délégations des pays de l´ex-bloc communiste et les étudiants islandais des jeunesses socialistes boursiers de l´université en Allemagne de l´Est, pendant la guerre froide. Tous ces jeunes gens sont revenus du pays frère brisés par la découverte de l´absurdité d´un système qui, pour faire le bonheur du peuple, jugeait nécessaire de le surveiller constamment. Erlendur, séduit par un indice peu commun, une Ford Falcon des années 60, et ému par l´amour fidèle d´une crémière abandonnée, s´obstinera à remonter la piste de l´homme du lac dont il finira par découvrir le terrible secret. Indridason nous raconte une magnifique histoire d´amour victime de la cruauté de l´Histoire. L´écriture, tout en retenue, rend la tragédie d´autant plus poignante.Prix Polar Européen du Point.

  • Le Père Noël a été assassiné juste avant le goûter d´enfants organisé par l´hôtel de luxe envahi de touristes, alors s´il vous plaît, commissaire, pas de vagues. C´est mal connaître le commissaire Erlendur. Déprimé par les interminables fêtes de fin d´année, il s´installe à l´hôtel et mène son enquête à sa manière rude et chaotique. Les visites de sa fille, toujours tentée par la drogue, ses mauvaises fréquentations, permettent au commissaire de progresser dans sa connaissance de la prostitution de luxe, et surtout il y a cette jolie laborantine tellement troublante qu´Erlendur lui raconte ses secrets. Le Père Noël était portier et occupait une petite chambre dans les sous-sols depuis vingt ans, la veille on lui avait signifié son renvoi. Mais il n´avait pas toujours été un vieil homme, il avait été Gulli, un jeune chanteur prodige, une voix exceptionnelle, un ange. Le 45 tours enregistré par le jeune garçon, cette voix venue d´un autre monde, ouvre la porte à des émotions et des souvenirs, à des spéculations de collectionneurs, à la découverte des relations difficiles et cruelles entre les pères et les fils. Un roman dense et fort qui émeut profondément. Ce roman a obtenu le Prix Trophée 813 (2007) et le Grand Prix de Littérature Policière Roman étranger (2007).

  • Dans ma cellule je pense à elle, Bettý, si belle, si libre, qui s´avançait vers moi à ce colloque pour me dire son admiration pour ma conférence. Qui aurait pu lui résister. Ensuite, que s´est-il passé ? Je n´avais pas envie de ce travail, de cette relation. J'aurais dû voir les signaux de danger. J'aurais dû comprendre bien plus tôt ce qui se passait. J'aurais dû... J'aurais dû... J'aurais dû... Maintenant son mari a été assassiné et c´est moi qu´on accuse. La police ne cherche pas d´autre coupable. Je me remémore toute notre histoire depuis le premier regard et lentement je découvre comment ma culpabilité est indiscutable, mais je sais que je ne suis pas coupable. Un roman noir écrit en parallèle avec la série des aventures du commissaire Erlendur Sveinsson.

  • Un livre profondément humain.
    Un dénouement stupéfiant.
    Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Brisés, ses parents finissent par se séparer.
    Cinq ans plus tard, Layla est retrouvée à l'endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme.
    À la joie des retrouvailles, succèdent les interrogations. Où était Layla pendant toutes ces années ? Avec qui ?
    Et surtout : pourquoi est-elle revenue ?

  • Le corps d´un petit garçon était couché dans la neige lorsque la voiture d´Erlendur est arrivée au pied de l´immeuble de banlieue, en cette fin d´après-midi glaciale de Reykjavik. Il avait douze ans, rêvait de forêts, ses parents avaient divorcé et sa mère venait de Thaïlande, son grand frère avait du mal à accepter un pays aussi froid. Le commissaire Erlendur et son équipe n´ont aucun indice et vont explorer tous les préjugés qu´éveille la présence croissante d´émigrés dans une société fermée. Erlendur est pressé de voir cette enquête aboutir, il néglige ses autres affaires, bouscule cette femme qui pleure au téléphone et manque de philosophie lorsque ses enfants s´obstinent à exiger de lui des explications sur sa vie. La résolution surprenante de ce crime ne sortira pas Erlendur de son pessimisme sur ses contemporains. Dans cet impressionnant dernier roman, Indridason surprend en nous plongeant dans un monde à la Simenon. Arnaldur Indridason a reçu pour ce livre et pour la troisième fois le prix Clé de Verre du roman noir scandinave.

  • "Dans un appartement à proximité du centre-ville, un jeune homme gît, mort, dans un bain de sang. Pas le moindre signe d´effraction ou de lutte, aucune arme du crime, rien que cette entaille en travers de la gorge de la victime, entaille que le légiste qualifie de douce, presque féminine. Dans la poche de sa veste, des cachets de Rohypnol, la drogue du viol... Il semblerait que Runolfur ait agressé une femme et que celle-ci se soit ensuite vengée.
    Un châle pourpre trouvé sous le lit dégage un parfum puissant et inhabituel d´épices, qui va mettre Elinborg, l´adjointe d´Erlendur et cuisinière émérite, sur la piste d´une jeune femme. Mais celle-ci ne se souvient de rien, et bien qu´elle soit persuadée d´avoir commis ce meurtre rien ne permet vraiment de le prouver. Des indices orientent les inspecteurs vers d´autres sévices soigneusement tenus secrets.
    En l´absence du commissaire Erlendur, parti en vacances, toute l´équipe va s´employer à comprendre le fonctionnement de la violence sexuelle, de la souffrance devant des injustices qui ne seront jamais entièrement réparées, et découvrir la rivière noire qui coule au fond de chacun."

    1 autre édition :

  • Après le succès phénoménal d' Am Stram Gram, le commandant Helen Grace est de retour. Cernée par les flammes et par ses propres démons, elle n'a plus droit à l'erreur.
    Six incendies en vingt-quatre heures, deux morts, plusieurs blessés. Helen Grace n'a jamais vu ça. Comme si quelqu'un tentait de réduire la ville en cendres... Accompagnée de son équipe et bien décidée à arrêter le pyromane acharné, Helen sait qu'elle ne peut se permettre le moindre faux pas : non seulement cela aurait de lourdes conséquences sur la survie des habitants, mais sa carrière serait également finie.
    Pourtant, alors que Southampton s'embrase et que de plus en plus d'immeubles partent en fumée, les sombres penchants de la détective prennent le pas sur sa raison...

  • Un soir d'automne. Maria est retrouvée pendue dans son chalet d'été sur les bords du lac de Thingvellir. Après autopsie, la police conclut à un suicide. Quelques jours plus tard, Erlendur reçoit la visite d'une amie de cette femme qui lui affirme que ce n'était pas "le genre" de Maria de se suicider et qui lui remet une cassette contenant l'enregistrement d'une séance chez un médium que Maria était allée consulter pour entrer en contact dans l'au-delà avec sa mère. Celle-ci lui avait promis de lui envoyer un signe. Aussi dubitatif que réticent, le commissaire Erlendur, troublé, se sent obligé de reprendre l'enquête à l'insu de tous. Il découvre que l'époux de Maria n'est pas aussi fiable qu'il en a l'air, et ses investigations sur l'enfance de la suicidée, ses relations avec une mère étouffante vont le mener sur des voies inattendues semées de secrets et de douleur. Obsédé par la disparition, sceptique, bourru au coeur tendre, Erlendur poursuit sa recherche sur lui-même et rafle tous les suffrages des lecteurs.

    1 autre édition :

  • Le Cercle Polar de Télérama: "Un conte noir, une oeuvre magistrale et troublante. (...) Dès les premières pages, la tension monte, l'inquiétude puis la peur." Malo a un mauvais pressentiment. Depuis leur arrivée au domaine de Vaux pour faire les vendan

  • Les lames du cardinal T.1

    Pierre Pevel

    Paris, an de grâce 1633.
    Louis XIII règne sur la France et Richelieu la gouverne. Le Cardinal, l'une des personnalités les plus puissantes et les plus menacées de son temps, doit sans cesse se garder des ennemis de la Couronne. L'espionnage, l'assassinat, la guerre, tout est bon pour parvenir à leurs fins... et même la sorcellerie, qui est l'oeuvre des plus fourbes adversaires du royaume : les dragons ! Ces redoutables créatures surgies de la nuit des temps se dissimulent parmi les humains, ourdissant de sombres complots pour la reconquête du pouvoir.
    Déjà la cour d'Espagne est tombée entre leurs griffes... Alors, en cette nuit de printemps, Richelieu décide de jouer sa carte maîtresse. Il reçoit en secret un bretteur exceptionnel, un officier dévoué que la trahison et le déshonneur n'ont pourtant pas épargné : le capitaine La Fargue. Car l'heure est venue de reformer l'élite secrète qu'il commandait jadis, une compagnie d'aventuriers et de combattants hors du commun, rivalisant d'élégance, de courage et d'astuce, ne redoutant nul danger.
    Les Lames du Cardinal !

  • Seul sur Mars

    Andy Weir

    « Entre Gravity et Robinson Crusoé : inoubliable et à couper le souffle. » James Lovegrove « Un des meilleurs thrillers que j´aie lus depuis longtemps : Apollo 13 puissance dix ! » Douglas Preston « Impossible à lâcher ! Un mélange rare de b

  • Lorsque Rosalie, Philippe et leur petit Martin, âgé de six mois, décident de s'installer à La Barberie, un éco-hameau niché en plein coeur des Alpes-de-Haute-Provence, c'est bien pour fuir un quotidien devenu trop pesant. Pour tenter une expérience audacieuse. Vivre autrement. En communion avec la terre et en harmonie avec les saisons.
    Mais l'équilibre de cette nouvelle vie va un jour se fissurer. Un grain de sable va s'infiltrer, déstabiliser et enrayer cette belle mécanique.
    Et ce très beau rêve va se transformer peu à peu en un véritable cauchemar.
    Votre pire cauchemar...

  • Après les épreuves surmontées par Dana et Malory, c'est au tour de Zoé de libérer l'ultime déesse prisonnière derrière le Rideau des rêves. La jeune femme a un mois pour trouver la clé, et il lui faut rassembler tout son courage pour affronter le redoutable sorcier Kane. Dans cette lutte acharnée contre des forces maléfiques, Zoé peut compter sur Bradley, dont le charme la touche et l'inquiète à la fois. Mais sachant qu'elle a déjà un point faible, son fils Simon, et que l'amour fragilise, elle doit à tout prix rester sur ses gardes. Aussi, à la croisée des chemins devra-t-elle choisir son destin...

  • Fog

    James Herbert

    Cela commença par un tremblement de terre.

    Dans la confusion, au milieu des cris des victimes, personne ne prêta vraiment attention à ce brouillard jaunâtre qui s'échappait de la terre éventrée et que le vent eut tôt fait d'emporter vers la campagne anglaise. Puis des massacres inexplicables, déments, furent signalés sur le passage de la nappe de brouillard. Elle se mit à croître, progressant inexorablement vers les zones les plus peuplées d'Angleterre...

  • La bête du Gévaudan

    Elie Berthet

    Entre le 30 juin 1764 et le 19 juin 1767, une bête sème la terreur dans la France paysanne de la région du Gévaudan (qui correspond globalement à l'actuel département de la Lozère). L'histoire de la « Bête du Gévaudan » dépassera très rapidement le fait divers et donnera naissance à toutes sortes de superstitions et de récits horrifiques. Le pouvoir royal enverra des troupes pour éliminer cette bête et mettre un terme à toutes les interprétations.
    Car la créature tue et déchiquette hommes, femmes, enfants. On lui attribue une centaine de meurtres dont on ne sait si leur auteur est un loup, un chien, une hyène... un loup-garou, peut-être ? La rumeur s'emballe...
    Romancier populaire du Second Empire, Élie Berthet (1815-1891) publie le premier roman sur l'affaire. Parue en 1858, sa Bête du Gévaudan obtient un succès immédiat.

  • New York, 2060. Dans un bar chic de Manhattan, une folie contagieuse a fait quatre-vingt-trois victimes. Pour tenter d'expliquer ce carnage, le lieutenant Dallas répond présent. Lors de leurs interrogatoires, les rescapés, terrorisés, lui relatent l'apparition d'un monstre et d'abeilles par centaines. Étrange... Or, quand le bilan du médecin légiste tombe, la situation s'éclaire : les clients ont inhalé un poison diffusé dans l'air, provoquant paranoïa et démence chez chacun d'eux. Aidée de son mari Connors, propriétaire du On the Rocks, Eve traque le moindre indice, jusqu'à déterrer des souvenirs qu'elle croyait enfouis pour toujours...

    Création de couverture : Claire Fauvain Illustration de couverture : © Volodymyr Goinyk / Shutterstock

  • Selon la légende, trois déesses retenues captives par des forces démoniaques ne trouveront leur liberté qu'avec l'aide de trois mortelles. Malory, Dana et Zoé se voient donc proposer le marché suivant : un million de dollars pour chacune si elles relèvent le défi.
    Après la victoire de Malory, c'est au tour de Dana de commencer sa quête. La jeune femme sait qu'elle devra lutter contre les pouvoirs maléfiques du sorcier Kane et que, pour se défendre, elle ne pourra compter que sur sa connaissance des livres. En revanche, elle n'imaginait pas une seconde que Jordan Hawke, son ancien amour, jouerait un rôle primordial dans cette aventure...

  • McCoy est « bourreau » au Texas. Après 42 ans passés dans le couloir de la mort, il reçoit la visite officieuse du Gouverneur Thompson qui doit se prononcer sur la grâce du condamné numéro 0451.
    Il ne leur reste que quatre heures pour faire revivre les souvenirs de McCoy avant l'injection létale.
    Quatre heures dans l'isolement de la prison de Walls.
    Quatre heures pour cinq crimes qui déchaînent les passions.
    Quatre heures pour ce qui pourrait être la dernière exécution de McCoy.
    Quatre heures pour jouer le sort d'un homme.
    Un thriller psychologique aussi troublant que fascinant : une immersion sans concession dans le couloir de la mort et ses procédures d'exécution.

  • Némésis

    Xavier Massé

    « David... ? C'est moi, c'est Vincent ! Il faut que tu viennes ! Il faut que tu me rejoignes dans notre village d'enfance... il s'est passé quelque chose... c'est horrible, je n'ai jamais vu ça !... »
    Une disparition anormale, un meurtre sans précédent, un village divisé entre croyances et superstitions, une atmosphère étouffante...
    David et Vincent, deux gosses d'Assieu devenus flics, vont s'immerger dans cette enquête, et sans le savoir vont descendre aux portes de l'enfer...

empty