Publications du Centre Jean Bérard

  • Cette étude se veut une première approche du vin et des amphores de transport produits aux ive-iiie s. dans l'Italie du Sud grecque prise au sens large. Elle cherche essentiellement à mieux comprendre ce que représente ce secteur pour l'économie des zones grecques et périphériques, et se compose de deux volets. Le premier [chap. ii-iii] évoque un ensemble de documents illustrant d'une part la production de vin, de l'autre celle d'amphores. Le second [chap. iv-v] aborde l'organisation et la signification économique de cette production. Les pages qui suivent immédiatement présentent l'état des connaissances, mettent en relief les questions liées à l'étendue géographique et à la période prises en considération, précisent les aspects méthodologiques.

  • La riche moisson d'éléments architecturaux provenant de la Grande Grèce et de la Sicile pose bon nombre de questions quant à leurs origines, aux voies de leur cheminement, voire même à la manière dont ils ont acquis de nouveaux traits particuliers - ou qui peuvent paraître tels - au cours de leur développement local. Une connaissance plus détaillée de cet ensemble est d'autant plus souhaitable que, pour la compréhension de chaque pièce examinée, s'avère nécessaire la référence constante à la grande variété morphologique rencontrée dans la zone qui nous intéresse, rendue plus complexe encore par la disparition de plus d'un maillon dans la chaîne de transmission des influences.Le groupe de onze chapiteaux présenté ici comprend huit exemplaires inédits (ci-dessous III-VI et VIII-XI), les autres ayant été sommairement édités ou simplement mentionnés (c'est aussi le cas de IX et X). Bien que cet ensemble ne couvre pas la totalité des chapiteaux connus ou signalés et que certains exemplaires ne soient que brièvement ana lysés (VIII-XI), nous espérons pouvoir démontrer que les pièces inédites apportent de nouveaux éclaircissements portant sur l'interprétation de celles qui sont déjà connues. Sans vouloir anticiper sur les conclusions, il faut pourtant remarquer dès maintenant que, à travers une relativement grande diversité morphologique, il est possible de distinguer d'une part des groupements typologiques fondés sur des traits assez particuliers et, d'autre part, des caractères communs qui établissent des corrélations ne manquant pas d'intérêt.

empty