Éditions de la Maison des sciences de l'homme

  • Qu'ont en commun la Chanson de Roland, le Roman de Renart, le rôle revendiqué par le comte Spencer auprès de ses neveux lors des obsèques de sa soeur, la princesse Diana, ou la place de saint Joseph dans les tables des saints siciliennes ? Cette apparente devinette pour initiés, qui ressemble à un inventaire a la Prevert, a pour solution une intéressante situation anthropologique révélée par Salvatore D'Onofrio sous l'intitulé : inceste du troisième type, ajoutant ainsi une extension nouvelle a la définition de l'inceste. C'est, pour le situer dans sa forme centrale, le rapport sexuel possible entre un « compère » et une « commère », c'est-à-dire entre le parrain d'un enfant et la mère de celui-ci. Ce type de relation spirituelle, équivalente a la relation frère-soeur dans ses effets, s'inscrit dans un nouvel atome de parente où le parrain prend la place structurellement occupée par l'oncle maternel.

empty